Jeunesse Urd à Mopti, Bandiagara, Bankass et Koro : Des adhésions et des promesses

0
1

Depuis le lundi 9 janvier, une importante délégation du bureau national des jeunes de l’Union pour la République et la démocratie (URD) se trouve dans la région de Mopti après la région de Kayes et Koulikoro. Objectif : recenser les problèmes et les préoccupations des   jeunes  dans les 7  cercles de la région à savoir : Bandiagara, Bankass, Djenné, Douentza, Koro, Ténékou et Youwarou, et maintenir les militants mobilisés pour les prochaines joutes électorales, ainsi que pour le payement de la caution du candidat pour les élections présidentielles de 2012.


 Conduite par Dr Madou Diallo, président  du bureau national des jeunes  de l’Urd, la mission est composée  de  Timothé Totégue Daou, 1er  vice-président ;  Mamadou N Maïga, 3e  vice –président ; Moussa Sey Diallo, 5e  vice-président ; Abdramane Diarra, secrétaire général  et Mme Habibatou Traoré, secrétaire adjointe de la promotion des jeunes.


L’étape de la région de Mopti  a commencé par un bain de foule matinal à Bankass. Sortis depuis le matin de bonheur, les militants et responsables du parti de la poignée de main du cercle de Bankass  ont décidé d’affronter le froid pour attendre Dr. Madou Diallo et les autres membres du bureau national. Un accueil de taille a été  réservé à la délégation à quelques km de la ville.


 Comme à l’accoutumée, la délégation s’est  d’abord  rendue chez les autorités administratives, religieuses et traditionnelles avant de se rendre au conseil de cercle  pour la conférence de section. Le président de la jeunesse Urd a expliqué au cours de cette rencontre que «  cette sortie des jeunes  s’inscrit dans le cadre de la tournée nationale du bureau national des jeunes Urd ».    " Lors de l’investiture du candidat Soumaila Cissé,  la jeunesse avait  pris l’engagement de sillonner les 55 sections du Mali afin de recenser leurs problèmes et leurs préoccupations. Aussi nous nous  sommes engagés  à payer la caution de notre candidat à l’élection présidentielle pour montrer notre engagement et notre dévouement pour la cause du parti », s’est-il expliqué avant de galvaniser   le public  par un  appel à relever le défi de cette élection qui pointe à l’horizon. « La candidature de Soumaila  a été réclamée par la jeunesse. Il est votre candidat », a-t-il souligné.


Au cours des échanges, il  a demandé à ses camarades  de se mobiliser pour la victoire en 2012 car, a-t-il expliqué, « les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes, sont  la lutte contre le chômage des jeunes, la pauvreté et les moyens de déplacement et de communication pour rester en contact avec leur base ».


 S’adressant à la délégation de Bamako, Aliou Guindo, vice-président  des  jeunes Urd de  Bankass, a assuré la délégation que les jeunes de Bankass ont déjà entrepris des actions de sensibilisation auprès des militants pour leurs expliquer les programmes du candidat et sa vision pour le Mali.
Pour sa part, le secrétaire général de la section de ladite localité  a profité de cette occasion pour implorer Dieu en vue des élections crédibles, transparentes et apaisées et surtout, le sacre de Soumaila Cissé.


Koro et Bandiagara : des adhésions massives
Sans doute le cercle de Koro est l’un des bastions électoraux du parti de la poignée de main. Là, des milliers  des militants sont sortis massivement pour faire une véritable démonstration de force. A Koro comme à Bandiagara,  le parti a gagné le pari de la mobilisation.


Apres la visite de courtoisie chez  l’imam, le pasteur, le chef du village et le préfet, la délégation a été conduite au centre de jumelage Quéven.  Ici, l’atmosphère était ambiante et festive. Les jeunes et les femmes en couleurs du parti rivalisaient d’ardeur pour donner plus d’éclat à l’évènement.  « Nous sommes très honorés de la qualité de l’accueil qui nous a été réservé. On peut compter sur la section de  Koro, vu l’engagement et la mobilisation  des jeunes d’ici », dira Madou Diallo. Abordant la question de l’emploi des jeunes, le président des jeunes de l’Urd est revenu sur la citation du candidat investi : « le problème de l’emploi des jeunes constitue une bombe à désamorcer impérativement ».


De son coté, le président de la section de Koro a assuré la délégation que sa « section sera au rendez-vous ».
La délégation a enregistré des adhésions massives de jeunes cadres de ladite  localité. Hamidou Sanogo,  nouvel adhérent est inspecteur des finances. Il a ténu à s’expliquer : "Nous avons adhéré à l’Urd parce que nous croyons en Soumaïla Cissé. Nous sommes conscients que  l’Urd  est un parti d’avenir pour les jeunes. Nous resterons mobilisés et déterminés jusqu’à l’élection de Soumaïla Cissé à la magistrature suprême de l’Etat ».
Par ailleurs, la présidente du mouvement des femmes a offert à la délégation un pagne de dogon et des bonnets à toute la délégation. Sur le chemin du retour, le cercle de  Bandiagara   a été la boucle de cette première journée de l’étape de Mopti.    Afin de sortir victorieux de la présidentielle prochaine, la délégation a demandé à l’ensemble des jeunes de s’inscrire sur les listes électorales, retirer leurs cartes d’électorales et surtout voter au moment venu.


La délégation a quitté Mopti sur des promesses fermes faites par les  jeunes de Bandiagara, Bankass et Koro.
Correspondance particulière

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.