Journées politiques de la section VI Adema-Pasj : Se rapprocher aux militants et les inviter dans les urnes

0
Adema PASJ
Section VI Adema-Pasj

Depuis l’ouverture de la campagne électorale, des élections communales du 20 novembre prochain, les partis politiques et autres groupements  affûtent leurs armes pour s’accaparer la part du lion, dans leur circonscription électorale. Dans cette mouvance, la section Adema de la commune IV du district n’est pas restée à la marge. En effet, les responsables de la section ont entamé une série de visites, dans le cadre des journées politiques à l’endroit de toutes les sous-sections de la commune. Pour ouvrir le bal, le vendredi dans l’après midi, la délégation de la section, conduite par le Maire El Hadj Souleymane Dagnon, tête de liste de la section, était à Magnambougou, puis à Missabougou, pour ensuite visiter Niamankoro, Sogoniko et Sénou. Cette visite avait comme objectif : de se rapprocher davantage des militants de la base, pour leur présenter les candidats inscrits sur la liste Adema, se mobiliser pour les élections du 20 novembre 2016.

Après le Maire Souleymane Dagnon, la délégation était composée de monsieur Mahamane Mahalmadane Touré, secrétaire général de la section Adema CVI et son adjoint Mohamed Diallo. On notait aussi la présence des représentants de la sous section de Magnambougou sur la liste parmi les quelles, la présidente du mouvement des femmes de Magnambougou Mme Delphine Dougnon, candidate, et le président du mouvement des jeunes de la commune VI, Ousmane Dagnon, la présidente du mouvement des femmes, Mme Sanogo Bintou Sidibé.

A cette occasion, plusieurs discours ont émaillés la cérémonie. D’entrée de jeu, le secrétaire général de la sous section de Magnambougou, Fodé Doumbia a fait savoir que sa base est très contente, pour avoir été choisie première à accueillir la délégation de la section VI du parti et les candidats, en cette circonstance marquant l’entrée de la section en campagne.  Prenant la parole, Delphine Dougnon, troisième sur la liste à demander aux militants et sympathisants de Magnambougou de sortir massivement le 20 novembre prochain, pour élire leur liste. Selon elle, seules les femmes et jeunes sont des forces capables d’élire par la belle manière la liste Adema. A cette occasion, le secrétaire général du parti Mahamane Mahalmadane Touré a fait savoir aux militants que la commune est pratiquement en chantier. Ce chantier, ne peut être achevé que par le soutien de la population à travers le choix de la liste Adema.  Le Segal du parti, a instruit aux militants ADEMA de rester sereins, de  ne pas répondre aux provocations, par ce que nous sommes un parti responsable. A ses dires, le parti a travaillé déjà dans la commune VI, il a un bilan et des nouvelles  propositions  pour le développement local de la commune. «  Il s’agit d’expliquer à vous  les enjeux et l’importance, d’une participation massive à ces élections. Pour crédibiliser ces élections, il faut que le taux de participation soit élevé » a précisé Mahamane Mahalmadane.

A Missabougou,

La délégation a été reçue à Missabougou aux environs de vingt heures. Les responsables du parti ont échangé avec les militants du parti. Après avoir salué les notabilités comme à l’accoutumée,  la délégation a tenu à présenter les candidats aux militants et sympathisants.  Le secrétaire politique du parti, Amadou Sora a expliqué aux militants, comment choisir les candidats Adema, à travers la présentation du spécimen du bulletin de vote. A sa suite, le secrétaire général adjoint, Mohamed Diallo a invité les militants à se présenter dans les urnes le 20 novembre. Selon lui, seule une sortie massive des militants peut faciliter la victoire à Dagnon. Pour lui, seule la liste Adema, est favorable pour le développement de la commune VI. « Nous nous sommes mis dans cet ordre de bataille en laçant à l’endroit de nos militants et militantes un appel à la sérénité,  la mobilisation, l’engagement et surtout de rester citoyens. Notre objectif, c’est le développement de la commune.

Niamankoro, Sogoniko et SĂ©nou

Aprés les quartiers de Magnambougou et Missabougou, les candidats sur la liste du parti ont rendu visite le samedi matin à Niamankoro, et dans l’après midi à Sogoniko et Sénou. Quartier stratégique de la commune, les femmes de Niamankoro ont promis à la délégation de Dagnon, composée d’Alexis Diarra, quatrième sur la liste, non moins secrétaire général de la sous section de Niamankoro et chargé des questions électorales de la section 6 et Mme Sanogo Bintou Sidibé, que la victoire sera acquise. La présidente du mouvement des femmes de la section ; Mme Sanogo Bintou Sidibé à saluer cet engagement des femmes de ce quartier. Amadou Sora, le secrétaire politique de la section a fait comprendre aux militants présents, majoritairement femmes et jeunes, comment choisir la liste Adema sur le bulletin de vote.

Auparavent des témoignages avaient été faits sur les parcours professionnels et politiques des candidats de Niamankoro. La particularité de Niamankoro est que des associations sont venues magnifier leur confiance et leur soutien aux candidats Adema de ce quartier et ont toutes les deux promises de voter la liste Adema le 20 novembre. Il s’agit d’une association des tailleurs et d’artisans. Même  scenario à Sogoniko où la devanture du domicile de Souleymane Dagnon refusait du monde dans l’après midi, pour l’accueil de la délégation. En dehors, les militants de la sous section de Sogoniko, les voisins et amis du Maire Dagnon, ont répondu massivement à cet appel, pour rassurer le maire et sa liste. A Sénou, les candidats ont été chaleureusement accueillis par les militants et cadres du parti, dont la tête de liste Abdoulaye Traoré. Tout comme les autres quartiers, les femmes et jeunes, qui ont accueilli la délégation ont tous promis la victoire à Dagnon

Dramane Coulibaly

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here