Kolokani : Astan, l’épouse de Soumi mobilise

0
0

Kolokani a vibré, le samedi 21 janvier 2012, aux sons et aux couleurs de l’URD. C’était à la faveur d’une visite organisée par la direction de l’URD dans la ville originelle de l’épouse du candidat à l’élection présidentielle d’avril 2012. La cérémonie grandiose, organisée à la place publique de Kolokani, a enregistré la présence des chasseurs (fondateurs de la ville), des notabilités, des députés, des élus locaux, des partis amis, le tout sous les notes musicales de Dabara et les danseurs du terroir « Tièblen Tiè ».


Dans son allocution, le chef du village Ousmane Traoré  dit Bafing s’est dit satisfait de cette mobilisation et a prié Dieu pour le candidat Soumaïla Cissé. Selon lui, le langage est clair à Kolokani : « la population soutiendra Soumi » et de poursuivre : « Soumaïla Cissé, vous êtes un des nôtres » faisant allusion à sa femme originaire de cette localité.


Dans leur adresse à la délégation, le secrétaire général des jeunes et la secrétaire des femmes ont promis la victoire au candidat de l’URD.
Prenant la parole, le secrétaire général de la section URD Modibo Traoré a dévoilé des adhésions massives en faveur de la formation politique. De 36 conseillers au sortir des élections municipales de 2009, le parti de la Poignée de Mains compte aujourd’hui 51 conseillers. Le Maire Simbo du PCR a rallié le parti. D’autres arrivants venant du MPR, de l’ADEMA, de l’UDD, PCD ont été présentés aux responsables de l’URD. Aussi la présence de Djibril Tangara était évocatrice à plus d’un titre.


Suite à cette visite à Kolokani, il faut noter que Astan Traoré, épouse du candidat Soumaïla Cissé a fait don d’un important lot d’habits et de jouets aux enfants de Kolokani, sa ville originelle.
Ce fut ensuite au tour des partis amis d’intervenir. Le représentant du BARICA n’a pas caché son soutien à Soumi, de même que celui du FCD, en l’occurrence, Djibril Tangara, présent à Kolokani. Il a demandé aux uns et aux autres de travailler pour la conquête du pouvoir.
« Quitter son parti pour un autre, cela sons entend beaucoup de choses. C’est l’URD qui doit nous aider à mieux supporter les propos tenus à notre endroit » a- t-il dit avec sincérité.


Rappelons que tous les discours se sont tenus en bamanan à la demande de l’épouse de Soumaïla Cissé pour permettre à toute la population de comprendre le contenu du message des uns et des autres.
Et enfin, arrive l’intervention de Soumaïla Cissé qui a commencé les salutations par le chef de village, les femmes les jeunes, les chasseurs. Sans détour, Soumi a dit que c’est grâce aux bénédictions de tout le monde qu’il est là. « Je suis satisfait du fait que le bélédougou soit sorti pour ma cause. Cela fait 41 ans de mariage entre Astan et Moi… Le poisson n’a de force que dans l’eau. Et ma force c’est vous. Aujourd’hui, Kolokani a besoin de l’électricité, des routes. En venant, j’ai constaté que certaines localités ont besoin de l’eau » a-t-il affirmé avant de conseiller : « Restons soudés, nous réussirons ensemble ».


Cette visite à Kolokani prouve que Astan Traoré épouse de Soumaïla Cissé a une grande capacité de mobilisation.
Issiaka Sidibé

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.