Koman Traoré, Chef de village de Tangadougou : «Tu as notre soutien, Modibo»

0
0

Modibo Sidibé était dans les Communes rurales de Baya, Tangadougou, Bambala (Sankarani), Figuira et de  Manin Coura. Cette fois-ci,  le message a changé, mais la démarche reste la même : le porte à porte. Il s’agissait pour lui de saluer les notabilités, les imams, les chefs de quartiers et autres personnalités fortes de ces localités. 

Partout où il est passé, Modibo Sidibé a été informé que les autres candidats ont envoyé des émissaires, mais qu’aucun d’entre eux n’est arrivé dans leurs contrées respectives.

Bambala situé sur le Sankarani, a été la première étape de cette visite entamée depuis le 25 janvier 2012 dans les cercles de Yanfolila et Kangaba.

Pour le Chef de village, Dramane Sidibé, Modibo Sidibé est chez lui, ‘’il est de Bambala, nous l’avions attendu avec patience, parce qu’il vient chez lui, c’est aux autres que nous disons soyez les bienvenus pas à Modibo Sidibé. Ici il n y a aucun doute, tout le monde votera pour lui. Ça  c’est clair, nous allons tout faire pour cela’’. Le maire, Toumani Sidibé et son entourage ont tous repris les mêmes mots, ‘’Il ne s’agit pas d’une question politique, nous sommes tous dans un parti. Mais l’élection d’un président de la république dépasse ce contexte. C’est pourquoi, ici à Bamabala, nous allons voter pour Modibo Sidibé’’.

Prenant la parole, le candidat a salué les femmes, jeunes et enfants pour leur mobilisation, ‘’Mais si nous sommes d’ici , nous devons venir chez nous, qu’on se parle avant les campagnes’’.

A 5 Km de Bambala, se trouve Faraba, un autre gros village au bord du Sankarani. Le candidat et sa délégation ont visité le port, les berges. Modibo Sidibé a échangé avec les femmes qui lavaient les ustensiles et habits sur les berges du Sankarani. Avant d’aller saluer, les imams, chefs de village, et notabilités. Tagan, Binko, Selifougou et Fou ont été visité. A Tangadougou, le chef de village, Koman Traoré a expliqué quelques difficultés auxquelles sa commune est confrontée, comme les problèmes d’eau, d’électricités et de route, ‘’Nous sommes au pied du barrage de Sélingué, nous n’avons pas d’eau, ni d’électricité encore moins de route. Et pourtant il y a des poteaux qui transportent l’électricité ici, dans notre village, il y a le fleuve, nous voyons des routes partout sauf chez nous’’. Pour le vieux Traoré cela n’est pas normal. ‘’Modibo Sidibé, c’est toi qui est venu chez nous, tu as notre soutien et nos bénédictions. Parce que les autres nous ont envoyé simplement des émissaires, toi tu es venu, ça nous réconforte’’.

Le candidat de la convergence et de la synthèse dit avoir bien noté les préoccupations des populations de Tangadougou. Pour lui la période des campagnes sera propice aux  débats de ce genre.   Fou, Figuira Tomo, Figuira Coura, et Maramandougou ont tous reçu Modibo Sidibé, dans ces zones ç’a été le véritable porte à porte comme le souhaite l’enfant du capitaine Sidibé. Des échanges directs avec les imams, chefs de villages, les groupes de femmes et jeunes.

Les Malinkés de Figuira Coro ont donné une calebasse d’arachides, à Modibo Sidibé, tout comme les jumeaux Adama et Awa Keïta, qui ont deux bols d’arachides comme leur contribution à la candidature de Modibo Sidibé.

A Figuira Coro, Modibo Sidibé a été accueilli par un formidable ballet de jeunes filles de la localité, avec des pas de danse exceptionnels.

A Maninkoura c’est le vieux griot Fanta Mady Kouyaté, qui a souhaité la bienvenue à la délégation. En plus des difficultés qu’ils jugent quotidiennes, est venu s’ajouter la radiation de 1 500 personnes de Manin Koura de la liste électorale, chose que la population a exposée devant Modibo Sidibé.  «Nous allons chercher à comprendre, pour prendre des dispositions utiles», a fait remarquer le candidat.

La dernière étape de la tournée a concerné Sélingue ville, Kangare, carrière somono de Sélingué, où Modibo a été rassuré.

SamakoroKONE

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.