Koulikoro, un fief de taille de l’Adema-Pasj : On attend la visite d’une délégation du CE

0
1





Dans le cadre de la rencontre des militants et de la présentation des vœux du nouvel an, une délégation du Comité Exécutif de l’ADEMA se rendra à Koulikoro, le 8 Janvier 2012. Il s’agit d’un fief où le parti de la ruche est en position de suprématie. La section conduite par son secrétaire général Abdoul Baki Cissé dit ABC s’apprête à prouver, encore une fois, sa capacité de mobilisation.

En effet depuis 3 ans, la section ADEMA de Koulikoro sous l’impulsion du secrétaire général  Abdoul Baki Cissé, a occupé tout le terrain. Grâce à sa volonté d’imposer l’image du parti, cet homme a multiplié des activités sans se limiter aux périodes de campagne uniquement. Aujourd’hui, cette présence constante porte des fruits dans la capitale du Méguétan où le parti fait bénéficie d’une grande confiance à travers le secrétaire général de la section, en l’occurrence Abdoul Baki Cissé dit ABC. imprégné des valeurs de l’ADEMA, celui-ci a su convaincre les populations des différentes communes relevant de la section en les approchant avec des actions concrètes fondées sur l’unité, la solidarité et le bien être social.

Il est écouté et respecté. à titre d’exemple, lors de la tumultueuse mise en place du bureau communal de Touba, l’intervention d’ABC a permis de gérer le conflit en amenant la paix et l’entente entre les Sylla et les Savané. En fin Août 2011, il a réussi à désamorcer à Koulikoro une tension sociale liée à la mort d’un jeune garçon par un camion benne. Sur un autre plan, plusieurs leaders d’associations de jeunes et de femmes témoignent que les habitants doivent beaucoup à ABC qui a «tout fait pour le développement de Koulikoro». Ils le suivent partout.

À preuve, à chaque événement de la section, la mobilisation est immense. La restitution de la 11ème Conférence nationale de l’ADEMA reste dans la mémoire collective. Car partout sur son passage, la délégation a été accueillie par des foules enthousiastes et acquises pour la cause du parti ADEMA. Les gens ont remarqué la popularité d’ABC qui a tous les surnoms et qualificatifs relatifs grâce à sa bonne foi.

À la rentrée politique de 2011, plusieurs démissionnaires d’autres partis ont rejoint l’ADEMA. Selon leurs témoignages, l’ADEMA est la seule formation visible dans leur circonscription. Par conséquent, il faut entrer dans la ruche pour être vu à Koulikoro. Ils se disent convaincus des réalisations de projets de développement et la franchise d’ABC. Alléguant avoir été bien accueillis.

À la même occasion, le secrétaire général ABC a rappelé que l’unité, la justice, la paix et la solidarité comptent beaucoup au sein de l’ADEMA. Il s’est adressé aux femmes et aux jeunes. À ses dires, l’ADEMA leur réservera une place de choix après la reconquête du pouvoir en 2012. Le public a scandé avec lui des slogans pour le retour du parti à Koulouba. Il faut noter qu’à chaque appel du secrétaire général, le conseil local des jeunes et l’association des élèves et étudiants ressortissants de Koulikoro répondent. Ils lui réaffirment leur reconnaissance.

Selon leurs témoignages, ABC participe à toutes les activités socioculturelles qu’ils organisent. «C’est un homme sincère qui mérite d’être écouté et suivi par tous ceux qui veulent l’avancée de la ville du Méguétan», dit-on. «Il suffit de faire un tour à Koulikoro pour se rendre compte que l’ADEMA ne peut pas y être bousculée. Autrement dit, le terrain est entièrement conquis à grâce à la clairvoyance d’Abdoul Baki Cissé qui a longtemps travaillé en vue de rafler toutes les voix à la présidentielle et aux législatives à venir», ont ajouté certains démissionnaires d’autres partis qui ont rejoint l’ADEMA.

Issa Santara

 

Soutien de Moribabougou à la candidature de Dioncounda Traoré :

Diala Dagnoko en ligne de mire de la coordination de Moribabougou !

Au nom de l’ADEMA, le traître politique Diala Dagnoko, s’était présenté au lancement des activités de la coordination locale de soutien à la candidature de Dioncounda Traoré à Moribabougou. C’était le 17 Décembre 2011. On se demande quel rêve caresse-t-il encore après sa forfaiture?

Le président de la Coordination locale de Moribabougou, Daye Coulibaly, a dans son discours parlé du bon caractère de Dioncounda Traoré. Il a exprimé la détermination de la coordination pour le faire gagner dans sa commune. Mais, il ne savait pas qu’il y avait un épouvantail parmi ses grands invités. Il s’agit du secrétaire général de la sous section ADEMA de N’Gabacoro qui, après avoir défrayé la chronique pour avoir trahi son parti, veut explorer d’autres horizons. Il était présent au lancement de la coordination locale pour le soutien à Dioncounda Traoré à Moribabougou au nom de l’ADEMA.

Pourtant,  il a été désavoué par la jeunesse de la sous section de N’Gabacoro et celle de la section de Kati. C’était à la suite lors d’une réunion tenue le 25 Juin 2011. Les jeunes ont affirmé que Diala Dagnoko se livrait à l’indiscipline politique. Il serait en train de débaucher, de façon flagrante, des militants ADEMA au profit de Modibo Sidibé. Pour ce faire, il usait de la puissance de l’argent. Malgré tout, certains membres influents de la sous section qui ont refusé ses sommes colossales, ont dévoilé ses manœuvres.

Plusieurs personnes ont aussi témoigné que Diala faisait aussi des campagnes d’intoxication. En effet, il aurait dit aux gens que malgré les candidatures au primaire de l’ADEMA, le parti allait soutenir Modibo Sidibé. Il serait le commanditaire de plusieurs troubles qui, entre Juin et Juillet 2011, ont failli faire éclater la sous section de N’Gabacoro la vigilance des jeunes. Pour ceux-ci, il est hors de question de se laisser faire devant quelqu’un qui ne voit que son intérêt personnel. N’ayant pas réussi à conduire entièrement la sous section à sa guise, M. Dagnoko aurait procédé à la mise en place de clubs de soutien à la candidature de Modibo Sidibé.

Pour leur part, les jeunes de la section de Kati ont affirmé qu’il avait une fois tenté de les diviser avec un bureau imposé. Diala Dagnoko n’aspire aucune confiance au sein de l’ADEMA à N’Gabacoro. C’est pourquoi, le 17 Décembre, toutes les personnes avisées ont été étonnées de sa présence dans une cérémonie dédiée à Dioncounda Traoré dont il combat la candidature avec énergie. Diala Dagnoko est en ligne de mire de la coordination locale de soutien de Moribabougou à la candidature de Dioncounda Traoré.

Issa Santara

 

           

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.