IBK lors de son passage à Kita en 2012 : Et si les signes révélateurs du féticheur Boubacar Danioko dit Boa se confirment!

8
Boubacar Danioko, grand féticheur, tradithérapeute
Boubacar Danioko, grand féticheur, tradithérapeute

On s’en souvient, il y a de cela un an et quelques mois, lorsque l’hebdomadaire de ‘’Bamako Hebdo ‘’ dans sa parution N° 346 du vendredi 1er juin 2012 avait publié un article intitulé ‘’Les signes prédisent IBK comme futur président démocratiquement élu du Mali ‘’. Une révélation qui avait jeté la stupéfaction dans la foule sur la place publique à Kita ce jour là.

Selon cet article, cet entretien s’est déroulé le 20 mars 2012 à Kita soit deux jours avant le coup d’Etat perpétré le 22 mars. Notre commentaire s’articulait, uniquement sur ce fameux article de ‘’Bamako Hebdo’’ pour inciter les lecteurs à la lecture de tous les journaux.

Depuis la publication de cette révélation dans les colonnes de ‘’Bamako Hebdo’’ que j’ai eu la chance d’acheter, je n’ai jamais cessé de lire et continuait à suivre de près le candidat Ibrahim Boubacar Keita jusqu’à ce jour de suspens où le patron du parti de tisserand est acclamé partout où il passait.

C’est sur la place publique pleine à craquer que le grand féticheur, Boubacar Danioko a fait cette révélation. Aux dires de cet article, le maître incontesté de Seko ani donko, Boa s’est donné à cette démonstration qui sort de l’ordinaire. Il a cité les quatre potentiels vainqueurs à l’élection présidentielle, notamment : le Pr Dioncounda Traoré, Soumaila Cissé, Modibo Sidibé et Ibrahim Boubacar Keita sur les fétiches sous forme de bâtonnets.

Chaque fois, indique le féticheur dans cet article, qu’il prononce le nom d’une des personnes citées, les bâtonnets restent constamment couchés à même le sol. Mais lorsqu’il prononce celui d’IBK, les objets se mettent débout en même temps. Cette scène avait stupéfait la foule.

Dans l’entretien qu’il a accordé à nos confrères, le féticheur Boa explique que le fait que les objets en bois ont réagi après l’évocation du nom d’IBK prouve que ce dernier sera bel et bien le futur président démocratiquement élu qui succédera à Amadou Toumani Touré (ATT). Il a bel et bien dit ‘’Président élu‘’. Après cette révélation, le coup d’Etat est survenu entretemps.

Mais le féticheur Boubacar Danioko dit Boa reste formel. ‘’Les prédications restent toujours les mêmes ‘’. A-t-il confié aux confrères. Il précisera «J’avais vu ça depuis 2007 et je l’avais dit à IBK au cours de notre rencontre en Lybie». Avant d’ajouter que ce sont toujours les mêmes manifestations qu’il constate et le temps nous en dira plus.

A titre de rappel, Boubacar Danioko, grand féticheur à Kita, avait dévoilé à IBK en 2007 en Lybie qu’il était inutile de se présenter, face à ATT car il n’avait aucune chance. Au cours du même séjour en Lybie en 2007, il avait dévoilé à ses hôtes que Mouammar Kadhafi serait capturé et assassiné. Cette information a mis en colère certains officiers qui l’ont menacé de mort. ‘’Vous ne pouvez rien me faire ‘’, avait-t-il répondu.

Drissa KEITA

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. c triste pour l’afrique,on dirait que nous sommes au moyen age.ou est ce que on met Dieu ds tt ça ?ayez crainte en Dieu car lui seul sait de quoi demain sera fait.POUR UNE FOIS ESSAYER D AIMER LE MALI !
    aimer son pays c des faits et actes k l’on pose chaque jour car il ne sert à rien de dire j’aime mon pays.ne brulez pas ce pays.

    • quelle science africaine !!! science de mes couille oui !
      on est trj dernier de la classe tu parle de science.la science elle est rationnelle ./

  2. MTC
    Si IBK est élu au 1er tour, il n’ y aura aucune crise post électorale, SOUMI n’aura que ses yeux pour pleurer. Il faudrait que ces hommes politique cessent de se considérer comme sortis des cuisses se Jupiter.
    SOUMI a déclaré avec fracas que les récapitulations effectuées à son niveau le placent en tête et qu’il est en tête dans six régions sur huit. Il publie des chiffre qui le place loin derrière IBK. Comme si cela ne suffisait , il invente un bourrage d’urne qu’aucun observateur ou autre candidat ne certifie, avec les moyens dont disposent certains candidats, on peut dire qu’ils avaient chacun un représentant personnel dans chaque bureau. A tout cela s’ajoute un communiqué d’un groupe de jeunes candidats qui désapprouvent sans le nommé SOUMI. En plus un candidat qui compile également les résultats dans son QG félicite IBK.
    Le maboule des candidat publie les résultats de ses compilations, qui donnent plus de 109% aux trois premiers , quand on sait que même Tiéblé a eu des voix, alors qu’il s’est retiré avec fracas , alors le cumul des % de tous les candidats dépassera largement les 150%.
    Même le professeur Dioncounda TRAORE Mathématicien de son état aura du mal à trouver une logique dans cette affaire.

  3. Vraiment des niaiseries, si non on se rappelle aussi du faux-type de Modibo Sidibé.
    Souvenez-vous un magicien en numérologie ou je ne sais quoi avait fait la une en pleine crise. Il prédisait MODIBO SIDIBE comme futur Président à l’issu de cette élection.
    Mais voilà, nous n’entendons même pas parler de ce candidat dans le brouhaha des résultats.
    Alors quel article lui serait réservé? Les journaleux n’auront quand même pas peur de mettre le dos de cet escroc au soleil afin de l’empêcher de plumer d’autres victimes.

    • e qui est niait, c’est de toujours se moquer des hommes de science africain, comme ce monsieur…
      Vous ne le connaissez même pas …

Comments are closed.