Les réactions après le premier tour du scrutin présidentiel : Mahamadou Camara, directeur de Cabinet, porte parole de IBK ” Notre candidat est en tête avec plus de 50% des suffrages selon nos résultats “

4

” Nous nous réjouissons du fait que les Maliens se soient mobilisés pour voter.  Cela veut dire plusieurs choses, l’envie de sortir de cette transition, d’ouvrir une nouvelle page de leur histoire et d’exprimer leurs attentes réelles envers celui qui sera élu. Nous lançons un appel au calme et à l’apaisement. Nous sortons d’une crise et il faut que dans chaque camp, les gens fassent preuve de responsabilité. Nous demandons à nos militants et sympathisants de ne pas aller vers la violence, ni les débordements, quel que soit le résultat des urnes.

 

 

 

Mahamadou Camara, directeur de cabinet, porte parole de IBK
Mahamadou Camara, directeur de cabinet, porte parole de IBK

Nous avons dit durant toute cette campagne que c’est le ” Mali d’abord “, ca veut dire l’intérêt général du pays avant tout. Nous attendons que les autorités du pays annoncent les résultats provisoires. Cela dit, nous avons-nous-mêmes nos propres modalités de centralisation des résultats parce que nous avions nos délégués dans chaque bureau d’où, on recevait les chiffres après les dépouillements des urnes. Nous ne pouvons pas vous donner les chiffres, car c’est à l’Etat de le faire, mais il y a une tendance claire et nette qui se dégage, c’est que notre candidat IBK arrive largement en tête avec plus de 50% des suffrages et serait même élu dès le premier tour. Mais je tiens à préciser que ce ne sont pas les résultats officiels, mais ceux issus de nos comptages.  Nous attendons maintenant les résultats provisoires qui sont les résultats de tout le monde et nous nous sommes engagés  à protester s’il y a lieu que par la voie légale “.

 

 

 

Le ministre de la Culture, Bruno Maïga

”  Les couacs constatés lors de ce scrutin sont insignifiants… “

” J’ai voté dans un quartier populaire, le centre de Sabalibougou qui comporte  47 bureaux de vote.  Ce que j’ai vu était extraordinaire, l’engouement autour de cette élection pour moi, s’explique par le fait que les Maliens ont besoin d’un Mali nouveau et pour y parvenir, seule la voix des urnes compte. Ils sont sortis massivement pour élire un président capable de relever le défi.

 

Bruno Maiga
Bruno Maiga

 En bref, je considère cette mobilisation comme un signal fort qui explique beaucoup de chose…

 

Les couacs enregistrés lors de mon passage dans mon centre de vote, se résumaient à l’absence de noms sur les listes. Je pense que la journée du vendredi a été décrétée fériée, afin que tout le monde se mette à jour, et non pas attendre le jour du scrutin pour chercher leur centre de vote ou les noms. A mon humble avis, les couacs ne peuvent pas manquer.

 

Ce scrutin dans l’ensemble a été très bien organisé. Aux différents candidats d’accepter les résultats des urnes et faire foi de citoyenneté. ”

 

 

 

Le ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, Ousmane Ag Rhissa

min environnement” C’est l’un des meilleurs scrutins que le Mali ait jamais connus…

 

 

” Ce fut un sentiment de satisfaction pour moi quand j’ai vu l’effervescence qu’il y avait autour de cette élection. Je pense que c’est un signal fort que les Maliens ont voulu envoyer au candidat élu, pour exprimer leur sentiment, quant à l’avenir du pays. Ils ont compris que seule la voix des urnes compte et c’est pourquoi ils sont sortis massivement. J’ai voté au groupe scolaire  Kalaban coura Aci et l’ambiance était très bonne. Les Maliens ont demandé le changement et ont prouvé ce vœu à travers ce scrutin et c’est vraiment important. Pour moi c’est l’un des meilleurs scrutins que le Mali ait jamais connus. Comme tous les Maliens, je suis dans l’attente des résultats provisoires et exhorte tout un chacun à accepter les voix des urnes.”

 

Mamadou Ladji Cissé, Directeur de Cabinet de Mme Haïdara Aïssata Cissé

”  Les résultats qui circulent ne sont pas officiels… “

 

 

” Nous sommes dans l’attente des résultats provisoires par les autorités maliennes. Ce que nous déplorons, ce sont les anomalies constatées dans certains bureaux de vote. Notre constat est tel que bon nombre de Maliens n’ont pas pu voter, à cause des difficultés à retrouver leurs noms sur la liste électorale, plus particulièrement les personnes âgées qui ont eu de la peine à accomplir leur devoir civique. A peine l’élection terminée, d’aucuns manifestent déjà leur victoire. Ce n’est pas normal dans un Etat qui se dit démocratique. Nous avons frôlé la catastrophe le soir du scrutin à cause de ce que certains appellent ” tendances “. Est-ce que ceux qui donnent ces tendances sont autorisés à le faire ? Est-ce des autorités légales ? Il n’y’a que les autorités maliennes qui sont habilitées à donner les résultats provisoires et officiels, et nous sommes dans l’attente. ” Nous appelons nos militants et sympathisants à ne pas paniquer et à éviter toute manifestation “.

 

Harouna Cissé, directeur de  campagne de l’Adema

” L’Adema se classe  2ème avec 26,8%  des voix selon les résultats provisoires “

Harouna Cissé xLe directeur de campagne du candidat Dramane Dembélé de l’Adema, Harouna Cissé, non moins ancien ministre du développement social s’est dit optimiste avec les 26,8% des voix obtenues. Ce qui lui fera dire que  l’Adema ira au second tour avec l’un des deux candidats favoris en l’occurrence Ibrahim Boubacar Kéita ou Soumaïla Cissé.

 

 

Après le premier tour de l’élection présidentielle de dimanche la satisfaction était totale  chez la majorité des Maliens. Et les résultats provisoires commencent à tomber. Selon le directeur de campagne de l’Adema Harouna Cissé que nous avons joint, les premières tendances les amènent au second tour. ”  Nous pensons que nous ferons le deuxième tour avec l’un des deux candidats favoris en dehors de notre propre candidature” a déclaré avec conviction le directeur de campagne se basant sur les rapports qui sont remontés au QG du candidat. Harouna Cissé estime que  l’élection s’est bien déroulée même s’il y a toujours quelque chose à reprocher en la matière sur le plan organisationnel. D’abord, les gens ont mis beaucoup de temps à chercher leur bureau de vote parce que  l’affluence était grande. Aussi, les cas de fraude signalés à quelques endroits.  Toutefois, selon M. Cissé les résultats sont partiels et changent d’heure en heure. A ce titre l’Adema d’hier après-midi était à 26,08%.

 

Par ailleurs, au vu de l’affluence, il estime que le taux de participation est plus élevé que les années précédentes. Il en a profité pour féliciter les autorités de transition qui ont tenu parole avec l’aide de la communauté internationale.

Rassemblés par  Fatoumata Mah Thiam KONE

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. IBK n’est pas reconnaissant envers ses serviteurs, en l’occurrence Alpha et ATT. Pour lui, c’est Alpha Oumar Konaré qui a facilité l’élection de Att, mais il oublie soigneusement de dire que c’est bien lui IBK qui a apporté ses suffrages à ATT au second tour pour lui permettre de l’emporter contre Soumaïla Cissé ! Aussi, cette accusation est-elle la preuve que IBK n’est pas reconnaissant envers Alpha qui a fait de lui tout ce qu’il fut avant la présidentielle de 2002. Et n’est-ce pas ATT à son tour qui a fait de IBK le président de l’Assemblée Nationale, certainement en reconnaissance de son soutien à lui lors de cette présidentielle ? Car IBK avait moins de députés que l’Adéma, et à ce jour

  2. Monsieur Camara, vous avez un résultat ? lequel ? Est ce vous qui faites les décomptes ?

    Pouvez vous fermer votre bouche et attendre que les autorités se prononcent ?

    Le jeu que vous faites est bien connu de tous, il n’amuse personne et déshonore votre candidat.
    Par pitié, épargné nous de ce cirque infantile.

  3. Slt Mr, il y a une nette différence entre 26,8 (26,80) et 26,08 donc il faut rectifier Mr le journaliste ou Mr le Directeur de campagne. Merci

Comments are closed.