Mali/présidentielle : pas de détection sérieuse de fraude, déclare la CEDEAO

1
John Agyekum Kufuor, Chef de la Mission d’Observation de la CEDEAO l Lundi 29 juillet 2013. Grand Hôtel de Bamako.
John Agyekum Kufuor, Chef de la Mission d’Observation de la CEDEAO l Lundi 29 juillet 2013. Grand Hôtel de Bamako.

BAMAKO – Le chef de la Mission d’ observation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’ancien président ghanéen John Agyekum Kufuor, a affirmé lundi lors d’une conférence de presse qu’il n’y a eu aucune détection sérieuse de fraude pendant le premier tour l’ élection présidentielle du 28 juillet au Mali.

 

M. Kufuor s’est félicité du “bon déroulement” du scrutin et a ” salué la grande mobilisation des électeurs maliens, qui sont sortis massivement”.

 

“Il n’y a eu aucune détection sérieuse de fraude pendant le premier tour l’élection présidentielle du 28 juillet au Mali”, a-t- il dit.

 

Répondant à une question relative la situation des cartes NINA (Cartes d’électeurs) qui étaient supposées être dans la nature (en circulation), John Agyekum Kufuor a déclaré que ” l’éventuelle fraude dont on avait en parlé à la veille de l’élection n’a pas eu lieu”.

 

Interrogé sur le fait que des partisans du candidat Ibrahim Boubacar Kéita, ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, étaient sortis pour “crier la victoire de leur candidat” dimanche soir, M. Kufuor a indiqué que “cela n’est pas un fait nouveau”.

 

“Ce n’est pas quelques choses de sérieux pour qu’on puisse parler d’une situation anormale”, a-t-il affirmé, tout en demandant aux électeurs maliens d’être patients et d’attendre la proclamation officielle des résultats qui doit être faite par les autorités maliennes.

 

Pour sa par, le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, a “salué la forte mobilisation de l’électorat malien”. A son avis, cette grande mobilisation prouve l’ attachement des maliens au scrutin comme une solution de sortie de la crise dans laquelle le pays a été plongé”.

 

250 observateurs venant des Etats de la CEDEAO ont été déployés dans les huit régions administratives du Mali que sont Tombouctou, Gao, Sikasso, Koulikoro, Ségou, Kayes, Kidal et Mopti ainsi que dans le district de Bamako.

 

Le chef de la Mission d’observation de l’Union européenne (UE), Louis Michel, a également “salué le bon déroulement du scrutin”. L’ UE a déployé près d’une centaine d’observateurs à Bamako et à l’ intérieur du Mali.

 

Pour sa part, Ibrahima Sangho, président du réseau d’ONG Appui au processus électoral au Mali (APEM), composé de 52 associations et ONG, a fait savoir que les observateurs de l’APEM ont couvert près de 1.500 bureaux de vote à Bamako et à l’intérieur du Mali.

 

Selon Sangho, 96% des ces bureaux de vote ont ouvert les portes à l’heure.

 

Publié le mardi 30 juillet 2013  |  Xinhua

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. FDR SOIT BON PERDANT
    SOUMAILA TU PENSES PAS QUE L ARGENT PEUT TOUT ACHETER
    MEME MOI QUE TU VOIS J AI PRIS TON ARGENT; J AI EU L ESSENCE GRATUIT DES PAGNES ET BCP D CHOSES
    MAIS AU FOND DE MOI JE SAIS Q C N EST PAS LA BONNE MANIERE
    VOILA POURQUOI J AI VOTE IBK
    J AI ETE AU MEETING D IBK A MAINTE REPRISE ET JAMAIS J N LES AI ENTENDU CRITIQUE LES AUTRES PARTI POLITIQUE
    SI JE MENT LES AUTRES MEMBRES DE URD SERONT QUE C EST VRAIS
    TU INSULTAIS IBK ..ET PDT LA NUIT LES AUTRES DECHIRAIT SES AFFICHES
    C EST A CAUSE DE CELA
    QU AVEC MLES 187 PERSONNES QUE J AVAIS MOBLISE POUR TOI JE LES AI DEMANDE DE T SUIVRE MAIS DE N PAS VOTER POUR TOI
    ET JE CROIS Q BCP DE TES MEMBRES ONT FAIT COMME MOI
    C EST PAS COMME CA QU ON MONTE A KOULOUBA
    ESSAIT DE REVOIR TA CAMPAGNE POLITIQUE ET LAISSE L ARGENT ET ESSAIT D CONVAINCRE
    JE TE JURE APRES CES 5ANS D IBK
    TOUT LE PEUPLE VOTERA POUR TOI
    ET J T EN PRIS ARRETE D ACCUSER TON PROCHAIN
    REMET TOI EN CAUSE
    CES TRUQ C EST PAS FACILE A TRICHER
    L EMPREINT DIGITAL EST PROP

Comments are closed.