Soumaïla cissé – IBK : Un débat télévisé réclamé à grands cris

70

À l’instar de ce qui se fait dans de nombreux pays, l’organisation d’un débat télévisé entre les deux candidats finalistes est plébiscitée par bon nombre de maliens de la rue et  d’internautes. On connait l’engouement suscité par campagne auprès des partisans de tel ou tel candidat, la preuve en est la participation exceptionnelle des citoyens au cours du 1er tour. Mais il reste encore beaucoup de sceptiques et d’indécis à convaincre. Un face à face à la télévision reste encore le meilleur terrain pour faire passer ses idées… et emporter des votes.

 

Gouagnon COULIBALY
Gouagnon COULIBALY

On se rappelle du fameux débat télévisé entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara chez nos voisins ivoiriens avant l’élection présidentielle. On sait combien ce débat a suscité de passion. Passion qui a d’ailleurs largement dépassée les frontières de la Côte d’Ivoire. Plus proche de nous dans le temps, le Kenya à son tour s’est essayé, plutôt brillamment, à l’exercice.

 

Là encore tout le pays était devant le petit écran pour voir les candidats se livrer à des joutes verbales mémorables et défendre leurs positions. L’année dernière également, en Égypte, les citoyens ont eu droit à ce condensé politique télévisuel, devenu désormais incontournable dans une démocratie qui se veut crédible.

 

 

On se souvient en outre qu’au Sénégal, Abdoulaye Wade, dans l’opposition, avait défié Abdou Diouf, alors président, pour un débat télévisé en 2000. Abdou Diouf avait alors décliné le duel. Mais quelques années plus tard, c’est Macky Sall lui-même qui avait appelé à un débat avec M. Wade, devenu à son tour lui-même président entre-temps. Mais ce débat, au grand dépit des sénégalais, n’a jamais eu lieu.

 

Des millions de maliens restent à convaincre

Chez nous au Mali, le face-à-face politique n’est pas de tradition. Il est vrai que notre démocratie est encore jeune, et que, jusqu’à présent les élections, même générales, étaient plutôt l’affaire de militants et de leur capacité à mobiliser les foules au jour J.

 

Mais les choses ont changées, tous les événements qui se sont déroulés ces derniers mois ont changés radicalement la donne, la chose politique est devenue publique, la passion est à son comble, et tout compte fait ceci n’est pas un mal. On mesure, au taux de participation au scrutin du 28 juillet dernier, tout l’intérêt que maliens portent à cette présidentielle décisive. Aucun candidat, en toute objectivité, ne peut aujourd’hui se prévaloir d’une victoire facile. Tout reste possible. Tout reste faisable.

 

 

IBK d’un côté, Soumi de l’autre. Il faut le reconnaître le duel aurait de l’allure entre deux personnages qui se connaissent bien. Plus qu’une simple bataille de slogans, ce serait l’occasion pour des millions de maliens de voir enfin ces deux véritables “ bêtes ” politique confronter leurs idées concernant le prochain quinquennat.

 

On sait trop le respect mutuel que se portent ces deux-là pour que le débat dérape et tourne au pugilat, on sait trop que la courtoisie malienne ne permettra pas que des propos inconsidérés dépassent les pensées. Alors que risque t-on à organiser ce débat ?

 

Éclairer les citoyens maliens sur des projets de société, les convaincre et essayer de ramener dans leur camp les votes de nombreux indécis, voilà les bénéfices que peuvent escompter Soumi et IBK à se soumettre à l’exercice du débat télévisé. Ce sont de trop fins politiques pour s’esquiver, ce sont de trop valeureux adversaires pour ne pas voir tout l’avantage qu’ils ont à espérer d’un tel duel.

 

Pour cela nous appelons nos instances à organiser rapidement ce débat télévisé, afin que les maliens se dotent eux aussi d’un outil démocratique qui les aide à se prononcer dans les urnes dimanche prochain, en toute connaissance de cause, et sans pouvoir prétendre après l’élection “ je ne savais pas “.

 

Gouagnon COULIBALY, Coordinateur de campagne de l’équipe de Soumaïla Cissé

PARTAGER

70 COMMENTAIRES

  1. Cessez de nous pomper l’air!!! de grace somaila n’est en rien un “economist”, “technocrate” et j’en passe. A l’UEMOA, il a occupe un poste politique. Qu’il nous dise exactement quels diplomes il a acquis!! c’est un voyou. Tout simplement!. il faut l’avoir cotoyer de pres pour le savoir. il ne fera que se faire la poche, avec ses parents bien sur, quand il sera aux affaires. Ne votez jamais pour lui…

  2. Avez-vous oublié le debat Alpha Tiéblé Mamadou Konaté ? Moi j’ai aimé, pas vous? alors quoi de mal ? Parle afin que je sache qui tu es ? Alors Kemebourama ne te sauve pas ?

  3. Un éventuel débat entre IBK et Soumi c’est comme un débat entre l’émotion et la raison . pour moi, IBK NE RÉPRESENTE QUE l’émotion parfois même déplacée qui veut sauver l’honneur du Mali mais par quels moyens? on veut le savoir ! Tandis que Soumi étant un technocrate bien callé représente la raison qui a des idées innovatrices pour faire du Mali un pays prometteur et ses bagages d’expériences à l’UEMOA renforcent bien sa position et sa compétence.Les maliens étant majoritairement émotifs mais pas rationnels ont choisi IBK au détriment de la raison et de la rationalité voilà pourquoi IBK a certainement raison d’éviter un débat télévisé pourquoi ? puisqu’il n’est pas assez souvent objectif et cohérent dans ses propos. À dire quand on n’est pas objectif dans nos propos, automatiquement, on devient subjectif. Soumi se maîtrise et communique très bien ses pensées. Donc IBK a certainement raison de fuir un débat contradictoire car il est conscient de son caractère.

  4. Bonjour chers lecteurs,

    Cet egocentrique de Soumaila pense que nous allons nous cantonner sur un debat irrealiste. Un debat, avec des projets qui ne seront jamais realizes. Juste propose terre et ciel au people et une fois au pouvoir, c’est le kao.

    Tu n’aspires pas du tout confiance. tu etais Presque majoritaire `a l’assemblee pendant des annes, qu’as tu fait pour empecher la liquidation du territoire malien aux terrorists. Et l’argent de la drogue. Vas au diable, sale type

  5. il faut un debat car on a besoin de leur projet de societe et une election n est jamais gagne a l avance

  6. pourquoi un debat ?
    pourqui ce debat profitera ?
    comment ils vont debattre ?
    je vous invite a repondre objectivement a ces interrogations .
    le debat n’ a commence dans ces pays de vieille democratie qu ‘ apres des decenies .
    vous pensez que la situation securitaire du mali s ‘y prete a ce Jeu politique.
    Qu’est ce que le candidat IBK peut gagner dedans ? TOUT
    Qu’ est ce que le candidat SOUMI peut perdre ? RIEN
    Et il y a eu combien de debat au mali depuis ces 20 ans, au second tour?
    mon avis est que si les resultats du premier tour etaient serres, ca valait le cout de tenter une telle chose …avec 20% d’ecart , le candidat IBKI est seul a prendre un risque ….
    d ailleur a quoi bon, car ni l’un ou l autre ne fera les 50% de ce qu il va promettre ….

  7. ibk et ses millitants ont peur de quoi……….le debat c,est pour renforcer la democratie…..

  8. LE MALI COMPTE PLUS DE 90% D’ANALPHABÈTE, UN DÉBAT EN FRANÇAIS PEUT-IL AVOIR UNE INCIDENCE SUR LE VOTE? JE PROPOSE UN DÉBAT EN LANGUE BAMANANKAN QUE TOUS LES MALIENS LE PARLENT , A DÉFAUT LE COMPRENNENT

    • tu me fais rire kasy ….tout les maliens ne parlent pas bamanan fait un tour a menaka ou a tizawaten …..a quoi bom d,oganiser un debat entre deux anciens voleurs malpropres sans parole …

  9. Si votre ibk n’accepté pas les débats il doit retirer son candidat sinon les débats se pour intérêt du peuple 😀 😀

    • Tu penses que les problèmes du Mali vont se régler autour d’un débat de quelques heures. Non, nous n’avons plus le temps et un débat va amener d’autres tensions car les sympathisants des deux camps peuvent se retrouver à l’ORTM et bonjour les risques d’affrontement et d’insécurité. D’ailleurs, nous n’avons pas le temps pour organiser le débat, demain ce sont les préparatifs de la fête ( sauf pour ceux qui peuvent dormir tranquille car papa a volé assez pour eux) après demain c’est la fête et vendredi digestion et salamaleck et samedi repos et dimanche élection.

    • DÉBAT OU PAS LA PEUPLE A DÉJÀ TRANCHE, ALORS SOUMAILA CISSE TIENT A CE DÉBAT COMME BOUÉE DE SAUVETAGE. AINSI DONC APRÈS LES MILLIARDS DÉPENSÉS,PENSE-T-IL QU’UN SIMPLE DÉBAT PEUT CHANGER LE VOTE DES MALIENS? TEL UNE PERSONNE QUI SE NOIE,IL S’ACCROCHE A TOUT CE QUI LUI TOMBE SOUS LA MAIN,MÊME UNE FEUILLE POURRIE . LES MALIENS ONT VU CLAIR A Présent DANS LE JEU DES POLITIQUES. VOUS FEREZ MIEUX DE CHANGER

  10. Est-ce que vous avez bien regarde’ la tete de ce COULIBALY GOUAGNON? Elle ressemble a’ une pyramide egyptienne!!!
    CETTE TETE N’EST PAS COULIBALY!!! ELLE EST TRES PROBABLEMENT…CISSE’!!!(rire)!!!

  11. IBK NE DOIT EN AUCUN CAS ACCEPTER UN DEBAT TELEVISE’ A’ CE POINT-CI CAR UN DEBAT NE FERA QUE REVIVRE LA CAMPAGNE DE SOUMI! CE SERAIT EGALEMENT UNE OPPORTUNITE’ POUR LE FDR ET SOUMI DE FAIRE DES ACCUSATIONS VIDES ET DES ATTAQUES PERSONNELLES! IBK NE DOIT PAS AIDER LA CAMPAGNE DE SOUMI!
    LA VICTOIRE D’IBK EST SURE!!!!!!!!!!!!!IL NE DOIT PAS DEBATTRE!!!

    • CAPITAINE JE CROIS QUE TU VIS AILLEURS QU AUX USA OU LES DEBATS SONT ANCREE DS LA CULTURE DEMOCRATIQUE.POURQUOI IBK FUIT LE DEBAT? ATT A FUI LE DEBAT EN 2002 , ON CONNAIT LA SUITE. ILS DOIVENT DEBATTRE POUR LE PEUPLE.

      • Kele, Est ce obligatoire? si votre candidat n’arrive plus à se faire 500 000 militants est ce la faute au candidat qui refuse de s’asseoir avec lui, non. Je pense qu’il peut mener son débat ou il veut et quand il veut avec qui il veut mais pas avec notre candidat qu’il a traité de malade et incapable de mener à bout la campagne électorale.

    • Avec ces informations , je souhaite très sincèrement pour le bonheur des maliens…. la défaite de IBK au soir du 11 Aout, surtout que, maintenant en plus de ces hommes politiques de paille, les pire ennemis du pays, le MNLA viennent sur RFI ce matin de « porter leur choix » sur le caméleon…de Sébenicoro…., soit disant « pour l’honneur du Mali »…..

      Mon pauvre Mali dont l’honneur se trouverait selon IBK dans son alliance avec les forces du mal (pushistes; islamistes sans répères, rebelles, politiques sans foi ni dignité…) Bizarre non….?

      Qui avait dit dès les premiers mois de la crise, que Sanogo le soldat raté était de mèche avec les rebelles..;sachant que ibk n’a jamais caché son support à celui ci, on n’a pas besoin d’être Einstein pour en tirer les conclusions qui s’imposent…. La farce a trop duré…..IBK n’est pas la solution…
      Pourquoi le fameux caméléon de sébénicoro fuit le débat…? Il n’est pas sûr de lui

    • 😆 😆 😆

      CAPI a parfaitement raison.

      En effet, IBK sera obligé de prendre un interprete sinon on n’entendra que “INCH ALLAH” et à la VITESSE DU SON!!!! 😆 😆 😆 😆 😆

      TCHÈ BOLILEN!
      TCHÈ BOLILEN!

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          Vous sont movés !
          d’abord , CAPI , c’est la voix de Bouyé …
          idikoi Bouyé ? « INCH ALLAH » !

          ……..le point à DJEDEN !
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  12. Le débat est un acte de transparence. Ceux qui en ont peur ont des choses ou des faiblesses à cacher. On comprend maintenant l’acharnement gratuit contre Soumaïla CISSE, les rumeurs et les campagnes de lâcheté. On le craint, on ne veut pas que ses atouts que Dieu lui a donnés soient découverts par les maliens. Soumi tu as déjà gagné même si tu perdais le 11 août.

    • Kadi JOLIE IBOLO DA IDOUSSOU KAN! NOUS N’AVONS AUCUNE HAINE CONTRE SOUMI CISSE’ CON!!! IBK EST LE MEILLEUR!!! SOUMI PEUT TOUJOURS SERVIR SOUS UN AUTRE ANGLE. PERSONNE NE LUI SOUHAITE DU MAL!!!

    • Tu viens d’où toi, le débat est-il obligatoire. Qu’est ce que le code électoral dit a ce propos!

    • Soumi ne perdra pas s’il plait a dieu…Soyez serein…Allons juste voter massivement pour lui…

  13. allons y sommes ravi d’assister pour la première fois un face à face entre deux prétendants du présidentiels maliens. un débat est très important dans un pays démocratique chacun doit dévoiler son programme préparer pour ce grand peuple.

  14. Ces pays qui le font ne se sont pas leves un beau matin pour le faire. Des debats surtout d’une importance se preparent a l’avance mais pas du jour au lendemain. D’ailleurs, le temps imparti ne le permet meme pas. Qu’est ce qui est tout d’un coup arrive a la faculte de raisonner logiquement. Cette decision devait etre prise avant meme l’ouverture de la campagne. La preuve est que meme les temps d’antenne alloues etaient limites a cause des contraintes de temps. De grace arretons de nous attarder sur des faux problemes.

    • Il faut rappeler que ce débat avait déjà eu lieu entre Alpha et Konaté, pourquoi pas entre IBK et Soumi!

  15. Quelle importance? Un débat qui sera fait en Français avec une population de 70% qui ne comprenne pas Français!

    • Les intellectuels pourront mieux éclairer les analphabètes.Bougougnéri était totalement en bambara mais les autres ethnies qui ne comprennent pas cette langue ont bien bénéficié des moralités que ces scènes véhiculaient.

      • CE SONT LES INTELLECTUELS QUI SONT LE PROBLEME DE NOTRE FASO! CE SONT EUX QUI COMPLIQUENT LA VIE DE NOS ANALPHABETES!!!!!!!!!
        LAISSEZ LES ANALPHABETES EN PAIX!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Tu veux des problemes!!! VEUX-TU UN DEBAT EN BAMBARA???? Ne sais-tu pas que l’un des candidats ne parle pas la langue BAMBARA QUI EST PARLE’E PAR PRES 80% DE LA POPULATION MALIENNE?
      Je suis entrain de rire!!! Je n’ai dit le nom de personne car je n’aime pas etre accuse’ d’ethnocentrisme!!!
      CHERIE ASTAN TRAORE’, ITAFO ITHIE’ KA FARAN’ NA!!! QUEL EST LE PROBLEME DE SOUMI CISSE’ CON??? ON PEUT LUI DONNER UN AUTRE POSTE MAIS IL NE SERA PAS LE PRESIDENT DE NOTRE FASO!!!

      • PETIT CAPI

        LES 20% RESTANT DE LA POPULATION MALIENNE QUI NE PARLENT PAS LE BAMBARA NE SONT-ILS PAS DES MALIENS????

        N’ONT-ILS PAS LES MÊME DROITS QUE LES AUTRES?
        NE PEUVENT-ILS PAS PRETENDRE A ÊTRE PRESIDENT?

        TA SANTE MENTALE M’INQUIETE TOUS LES JOURS!!!

  16. je vous le jures rpm est devenu le rassemblement pour les malfataires avec tous ces caimans de la derniere minute .je dis que c’est le mali le gros perdant dans ça .ils se sont tout rallié on attend juste seulement le ralliement de moujao,ançar dine et aqmi pour clore la liste .les maliens restons sur notre garde et celui qui peut se sauver,se sauve avant que ça ne s’écroule pour une nouvelle foie parce que c’est une autre ère att qui commence .

  17. L’idée est bonne mais je ne suis pas sûr de l’opportunité d’un tel débat dans le contexte actuel, passionnel et passionné de notre pays. En outre, il faut du temps, beaucoup de temps pour mieux organiser un tel débat télévisé entre candidats. Or nous sommes déjà à J-5 de l’élection. Donc…Mais pour l’avenir, le Mali ne doit plus échapper à ce rite démocratique.

    • Le Mali l’avait déjà expérimenté sous ATT 1er (pendant la transition), alors vivement un grand débat entre ces deux candidats qui ont d’ailleurs beaucoup de choses en commun!

    • Vous avez parfaitement raison. J’ajoute que depuis les deux mandats d’Alpha Oumar Konaré jusqu’à ATT il y a trop d’accords farfelus souvent à la tête du client signés avec n’importe qui et n’importe comment sur le nord. Et tout le monde entier a vu les résultats de tous ces accords. Le candidat élu fera l’inventaire des accords nationaux et internationaux signés surtout sur le nord. Le débat entre deux tours génère des passions qui vont pousser les deux candidats sur des terrains très très glissants quant on regarde le parcours du pays depuis quelques années. Puisqu’à l’issu des résultats du 11 Août 20013 la mission principale pour le vainqueur est la réhabilitation de la souveraineté,de l’intégrité territoriale, et l’instauration de l’autorité administrative et politique sur les 1.240.000km carré. 8)

  18. Avec ces informations , je souhaite très sincèrement pour le bonheur des maliens…. la défaite de IBK au soir du 11 Aout, surtout que, maintenant en plus de ces hommes politiques de paille, les pire ennemis du pays, le MNLA viennent sur RFI ce matin de « porter leur choix » sur le caméleon…de Sébenicoro…., soit disant « pour l’honneur du Mali »…..

    Mon pauvre Mali dont l’honneur se trouverait selon IBK dans son alliance avec les forces du mal (pushistes; islamistes sans répères, rebelles, politiques sans foi ni dignité…) Bizarre non….?

    Qui avait dit dès les premiers mois de la crise, que Sanogo le soldat raté était de mèche avec les rebelles..;sachant que ibk n’a jamais caché son support à celui ci, on n’a pas besoin d’être Einstein pour en tirer les conclusions qui s’imposent…. La farce a trop duré…..IBK n’est pas la solution…
    Pourquoi le fameux caméléon de sébénicoro fuit le débat…? Il n’est pas sûr de lui

  19. Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè
    Soumaila ni an ye i lamè, an ye ATT lamè

    • defait que tu na jamais respecter tes parent ,tu ne peut respectE AU QU’UN PERSONNE…A LORSQUE CE SONT DES VIEUX?

  20. Quelle sera la portée d’un tel débat? Nous ne doutons point de la maitrise de thèmes spécifiques par l’un ou l’autre des candidats, mais quid de leur capacité et de leur volonté à les mettre en oeuvre? Il en est de même que les projets de société que certains intello réclament, de belles phrases construites illustrées par de belles images et puis rien d’autre.
    je dirai en conclusion à l’auteur de l’écrit, que ce n’est pas ce qu’ils diront qui nous convaincra, c’est ce qu’ils feront ou qu’ils ont déjà fait.
    Que Dieu sauve le Mali. 🙄

  21. Chers compatriotes n ayons pas peur d un débat politique dans le respect mutuel entre les deux candidats!!! Tout bon démocrate qui n a rien a se reprocher ne verra aucun inconvénient de débattre pour mieux édifier le peuple malien. Ces deux messieurs sont des anciens collègues, des anciens membres d un même club d élites, qui nous ont gouvernés ces 20 dernières années. Seul un débat inter actif permettra a nous autres de mieux cerner leurs programmes respectifs pour le Mali et surtout de savoir ce que chacun d’eux a réellement fait pour le pays si ce n’est plutôt l inverse !!! Dans le monde actuel on fait confiance a un homme sur la base de ses actes antérieurs!!! Quelqu’un qui a volé le pays toute sa vie si ce dernier nous promet le paradis même l idiot du village sera incrédule!!
    Et ce débat pourrait être interprète dans toutes les langues de notre pays dans le moindre détail afin que chaque malienne et chaque malien puissent faire un bon choix.
    Que Allah bénisse le Mali

  22. Mes amis , vous voulez de la démocratie et non le “droit et l’exigence d’informer le peuple”. Nous avons faim de savoir quel est la vision des candidats. Nous avons bésoin de savoir si Soumi a volé au moment précis où IBK était Premier ministre. Nous voulons savoir si IBK est blanc comme neige avant de lui donner notre caution morale. C’est l’unique occasion d’en savoir plus sur les deux Hommes. Pourqoi refuser le débat ? Il ne sagit pas de débattre sur la famille de personne mais plutot sur l’avenir de notre Nation. La langue du débat n’est pas importante sachant que les Radios privées sont là pour traduire dans nos langues locales.Si , nous ne reclamons la vérité , la generation future nous l’exigera. Nous exigeons le débat avant que l’autre ne fasse son reglement de compte en diffavant son adversaire et cela loin de la compréhension du peuple.

    • “Nous avons bésoin de savoir si Soumi a volé au moment précis où IBK était Premier ministre. Nous voulons savoir si IBK est blanc comme neige avant de lui donner notre caution morale. C’est l’unique occasion d’en savoir plus sur les deux Hommes”

      mon cher, si c’est cela le but de “votre débat”, on n’en veut pas. Même s’ils se chargent, on a pas un troisième choix. Donc merci

  23. il le faut obligatoirement.Il faut montrer à l’opinion internationale que nous avons progressé en matière de politique et de démocratie.

  24. M. COULIBALY, ce n’est pas vous qui devez demander ce débat sur le net, il faut laisser cette initiative aux hommes de média.Et puis, 69 % des maliens ne savent ni lire, ni écrire, donc un débat télévisé n’ a aucun sens pour eux.Les débats ne ciblent que 1% de l’électorat malien.Aux Etats unis, les débats entre Obama et son adversaire ont tourné à l’avantage de son adversaire, mais OBAMA a remporté les élections.Un débat télévisé va difficilement renverser les tendances.

  25. Je suis quand même étonné que l’auteur a oublié le débat entre Alpha et Tieoulé Konaté en 1992 qui montre que notre pays a été un des pionniers dans cet exercice, même s’il été interrompu pendant longtemps.

  26. Je ne savais pas que les Coulibaly aussi chantaient leurs djatiguis, dit à ton djatigui que le peuple veut le changement et a déjà choisit son camp.

  27. C’est absurde de vouloir 1 Face à Face entre les deux candidats!!! C’est maintenant que vous pensez à l’organisation d’un débat? Ou etiez-vous pendant l’élection 2002, 2007 ? Un débat favorise toujours celui qui est en position de faiblesse, à savoir Soumaila Cissé et c’est pourquoi il est pour. Dans un pays comme le Mali, où la population est majoritairement analphabète, je me demande en quoi est-ce que ce débat va changer quelque chose dans les tendances? On a pas peur du débat car IBK est plus charismatique et maitrise son programme, par contre on ne le fera “” c’est de lui offrir une opportunité qui ne mérite pas “” Vive Le Mali, vive Ibk

  28. Avec la fête qui s’approche là, les gens sont occuper pour fer leur courses et vous voulez nous casser la tête avec votre stupide histoire de débat? on a pas besoin de ce débat, pardon.C’est pas le moment .

  29. il ne sert a rien d’en faire un débat unitil car les maliens savent déjà la différence entre le mensonge et la vérité .
    ibk est un grand orateur qui maitrise bien son programme ,et soumi a été son ministre pendant longtemps qu’il connait bien son point fort et bon point faible .
    SVP NE REVER PAS !!!

  30. ibk eviter tout debat avec soumy, il a l art de parler et de convaincre.PAS DE DEBAT,je dis bien ibk pas de debat si vous souhaitez arriver a koulouba cette annee.soumy est trop malin et trop intelligeant.il a la langue tranchante,il va convaincre les maliens et te detruire ce fils d enseignant de badalabougou.vive le mali.QUE LE MEILHEUR GAGNE.

  31. Gouagnon Coulibaly, vous êtes très décevant en tant que cordinateur de campagne de Soumaïla Cissé. On comprend un peu mieux maintenant pourquoi il y a eu un écart de voix entre IBK et Soumaïla. Ingorant tout de l’histoire politique multipartiste du mali, je me demande comment vous pouvez être à la hauteur de votre mission auprès de Soumaïla? Vous saluez l’expérience de debats politiques de pays comme la Côte d’Ivoire, le Kenya ou l’Egypte que le Mali devrait suivre! Vous allez jusqu’à dire que le face à face n’est pas dans notre tradition politique. Alors je vous dis que le Mali a inauguré le debat d’entre les deux tours près de vingt (20) ans avant ces pays que vous citez. C’était en 1992. Le debat télévisé avait opposé les deux candidats qui étaient arrivés en tête du premier tour, dans les personnes de Alpha Oumar Konaré et de Tiéoulé Mamadou Konaté. Tu peux toujours te procurer une copie de la cassette à l’ORTM en deboursant quelques milliers de Fcfa seulement.

    • Souniata après 20 ans est ce qu’il eu autre debat cela veut dire k on a perdu l’abitude. donc il faut le restauré

  32. La situation du pays est claire, il s’agit de redonner confiance au pays et de réconcilier les maliens. Dans notre histoire, jamais un roi n’a été instauré par un débat cela n’est pas de notre culture. Alors les complexé d’ailleurs peuvent continuer leur assimilation ailleurs.

  33. Mon cher arrêté d’amuser la galerie, si vous avez des aptitudes d’hommes de paroles (caste) laissons notre prince du Manding tranquille qui pour convaincre n’a pas besoin de crier, les griots porteront au public son message. Merci pour votre invitation “un roi ne parle pas fort devant le public” Cela est une règle de notre société.

    • Sauf que nous ne sommes pas entrain d’elire un roi mais bien un president. De quoi avez-vous peur?
      Quelle honte!!!

      • Bougobalini, il s’agit pour les maliens d’élire un Homme pas pour ce qu’il sait faire mais pour ce qu’il EST,

Comments are closed.