Washington exhorte les Maliens à accepter le résultat des élections

8
Patrick Ventrell
Patrick Ventrell

Les États-Unis ont salué lundi les dirigeants du Mali pour avoir organisé dans le calme l’élection présidentielle de dimanche et ont exhorté tous les Maliens à en accepter le résultat.

 

 

“Nous félicitons le peuple malien pour son enthousiasme et son engagement dans cette élection”, a commenté pour l’AFP un porte-parole du département d’État, Patrick Ventrell, dont le pays a toujours insisté sur le retour de la démocratie au Mali parallèlement à l’intervention militaire française contre

 les islamistes dans le nord du pays.

  

Washington “félicite le gouvernement intérimaire pour avoir organisé des élections dans un climat apaisé et ordonné dans lequel les Maliens ont pu exercer leur droit de vote”, a insisté le diplomate américain.

Les États-Unis “appellent tous les candidats et toutes les parties à accepter le résultat représentant la volonté du peuple malien”, a encore dit M. Ventrell. Washington a été juridiquement contraint de suspendre son aide militaire à Bamako au printemps 2012 après le coup d’État, mais a apporté un appui à l’opération militaire française à partir de janvier 2013.

 

“Les États-Unis ont hâte de voir le Mali dépasser sa période transitoire et commencer un processus de réconciliation nationale en vue d’une paix durable, de la sécurité et du développement”, a plaidé le porte-parole de la diplomatie américaine.

Le soulagement était de mise lundi à Bamako et Paris au lendemain du premier tour de la présidentielle au Mali qui s’est déroulé dans le calme et a fortement mobilisé les électeurs, signe de leur volonté de sortir d’un an et demi d’une crise qui a plongé le pays dans le chaos.

Pas un seul acte de violence ni le moindre incident ne sont venus ternir le scrutin, en dépit d’une menace d’attentats d’un des groupes jihadistes qui ont occupé le nord du Mali avant d’en être chassés en janvier par une intervention armée internationale lancée par la France.

WASHINGTON (District of Columbia), 29 juil 2013 (AFP) –

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Dr ANASSER AG RHISSA EXPERT TIC/GOUVERNANCE, vous tombez tres bas avec ces versets, vides de quelque sens, du soit-disant “expertise en gouvernance” qui n est autre que cette ideologie moribonde de l ultra liberalisme, du canibalisme sinon nazisme economique; et qui cultive scientifiquement l apologie du mensonge international et global.
    Dr ANASSER AG RHISSA EXPERT TIC/GOUVERNANCE semblait mort lors de la signature des “accords de ouagadougou” ! Nous patriotes maliens nous n avons rien lu de vous pendant cette periode cruciale.
    Nous en finirons , sous peu de temps, avec ces histoires à faire dormir debout, et sans oublier les cafards qui en sont generateurs ou adeptes.
    Le Mali evolue.

    • Bonjour,
      Vous semblez ne pas être au courant de mes activités au Mali pour une sortie durable de la crise Malienne.

      Au moment de la signature des accords de ouagadougou, je travaillais sur le terrain, au Mali, en partenariat avec des ministères du Mali, pour la promotion de la démocratie, de la bonne gouvernnace et des TIC au service du développement durable, de la lutte contre la corruption, de la paix et de la sécurité au Mali.

      EN PLUS, L’ONG TILWAT iNTERNATIONAL, DONT JE SUIS LE PRESIDENT, A EXECUTE DES PROJETS DE DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE GAO AU PROFIT DES VILLAGES.

      Le Mali ne peut évoluer en mettant de côté les éléments précédents ET la justice.

      Vous semblez l’oublier.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      Webanassane@yahoo.com

  2. Bonjour,
    L’engouement à cette élection du 28 Juillet 2013 au Mali est le symbole de la victoire de la démocratie, cadeau, que les Maliens ont voulu donner au Mali, à la France et à la communauté internationale pour leur support qui a été indispensable.

    Le Président, François Hollande, a joué un rôle moteur pour (1) avoir pris la décision courageuse de lancer au Mali l’opération serval avec des risques impondérables, (2) avoir cru avec une grande détermination à cette élection au Mali et (3) y avoir mis les moyens nécessaires avec l’aide de la communauté internationale.

    François Hollande, mais aussi le gouvernement de la transition au Mali et le Président Malien par intérim doivent être félicités et reconnus pour ce succès.

    Une reconnaissance doit être organisée avec une garantie d’une indemnité financière conséquente pendant au moins un an à chacun des membres de ce gouvernement de transition et au Président par intérim.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE

  3. PAS LES RESULTATS DE RADIOS KLEDU, A BAS IBK, A BAS IBk, soulard nous ne comprenons plus les musulmans de mon pays,A BAS CE MENTEUR ? VOLEUR DE VOIX

    • criez fort madame cela fait partie de la democratie!!! je suis sure et certain qu’IBK ne s’est jamais rendu chez vous pour vous voler vos voix! vous composez avec IBK ou bien il compose sans vous, telle est la réalité future de ce pays!

      • Non Aldomoro, normalement meme si madame n’a pas votez IBK, une fois qu’il est President, il doit composer pour TOUS les Maliens et Maliennes,j’espere.

Comments are closed.