La CDS à Sikasso : Le Mogotigui occupe le Kénédougou

0
0





La journée de mobilisation débutée ce dimanche 15 janvier 2012 à Loulouni par la remise d’une ambulance équipée s’est achevée à Sikasso ville par la finale de la coupe du parti lancée il y a quelques semaines. La stratégie de la CDS Mogotigui décrétée à l’issue de la dernière conférence des cadres du parti est véritablement en marche.

En effet, cette rencontre avait décidé de redynamiser les structures du parti dans l’ensemble de la 3ème région avant de s’attaquer au reste du pays. A ce propos, pour le président Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise : "il s’agit de faire de la CDS l’un des 3 premiers partis de la région en privilégiant la participation active des populations à la base…"

C’est donc une urgence, un acte de solidarité qui a bousculé l’agenda des sorties du parti. Ainsi, le président s’était personnellement engagé pour que la sortie de Loulouni soit la première pour la région. Loulouni et ses environs étaient donc en fête ce dimanche pour honorer l’engagement tenu du président Blaise qui avait promis cette ambulance à Loulouni. En effet, cela faisait presque 15 ans que Loulouni et ses 3 CSCOM cherchent une ambulance. Après moult tractations et des promesses non tenues. C’est donc la CDS et son président qui ont offert cette ambulance à Loulouni. Alors l’enthousiasme était celle des grands jours comme l’a témoigné le maire Youssouf Coulibaly en ces termes : "Je ne ferais pas d’autres commentaires, observez cette foule et vous comprendrez son bonheur, l’ambulance était attendue par les concitoyens qui vous disent merci président, seul Dieu peut le rendre, surtout le temps que vous avez mis à répondre à notre requête…"

Dans son intervention, le président Blaise Sangaré a salué la grande mobilisation de Loulouni. Il a rassuré l’auditoire de l’engagement de son parti à conquérir le pouvoir. Cependant, le président a aussi rassuré du geste humanitaire de don d’ambulance qui pour lui n’a rien de politique. Seulement, il a été sensible et très touché par les responsables CDS de la localité qui rêvaient de posséder une ambulance. Pour le président ce geste est d’abord l’expression d’une solidarité à l’endroit de Loulouni pour régler une préoccupation essentielle des populations. Mamadou Bakary Sangaré est aussi formel quant à la détermination de son parti à conquérir et exercé le pouvoir d’Etat. Il en appelle donc aux populations de Loulouni pour leur participation active aux futures élections surtout à accompagner la CDS. Tout en faisant un bref rappel historique de l’évolution institutionnelle de notre pays. Le président a expliqué à l’auditoire que désormais le pouvoir est démocratique et appartient au peuple. Alors, ce sont les forces organisées qui peuvent justifier le soutien populaire qui vont exercer le pouvoir politique. Le président a terminé son propos en indiquant clairement sa conviction quant à l’implication systématique de la base dans les prises de décision.

Avant l’intervention du président, un conseiller du chef de village, le sous préfet, le secrétaire général de la section CDS de Loulouni, la porte parole des femmes, tous ont salué la remise de cette ambulance qui va soulager des souffrances et sauver des vies.

Par ailleurs, suite à une interpellation des femmes le président s’est publiquement engagé à achever et rendre opérationnel la maison de l’enfance de Loulouni.

L’avis du médecin du CSCOM de Kadiolo Dr Balary Traoré en bon technicien a achevé de convaincre de l’urgence que vivait Loulouni à disposer son ambulance. Pour lui, il n’y a rien à faire jamais un parti politique n’avait auparavant fait de geste pareil pour les populations.

A SIKASSO VILLE

L’hôtel Zanga qui accueillait la délégation de retour de Loulouni était pris d’assaut par les responsables et les militants du parti venus de toute la région. A quelques minutes de la finale de la coupe CDS le président a reçu près d’une dizaine de délégation pour évacuer les questions urgentes de la vie du parti.

Arrivé au stade municipal plein à craquer aux couleurs du cheval au galop, le président après avoir salué la foule s’est installé à la tribune avant le coup d’envoi symbolique. Dans sa petite intervention adressée à l’assistance, le président a salué la mobilisation et la réussite de cette coupe qui entendait regrouper la jeunesse.

Cette finale qui a opposé l’équipe de Mancourani à Sanoubougou s’est soldée par la victoire de Sanoubougou sur le score minime de 1-0. But marqué à la 30ème mn de la 1ère mi-temps.

Selon des informations proches du bureau politique de la CDS Loulouni et Sikasso ville sont le prélude d’une série de sorties pour achever le gigantesque travail de terrain entamé à l’issue de la rencontre du grand hôtel de Bamako. Il n’y a rien à faire la CDS est sur le terrain, elle risque de surprendre, car il ne faut pas oublier que son président est l’ancien secrétaire général du PDP donc un vieux routier de la politique malienne.

Ousmane COULIBALY

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.