La COPAM et «IBK 2012» : Ridicules !

50 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les masques sont véritablement tombés.  Et les Maliens aperçoivent aujourd’hui le vrai visage de ceux-là qui juraient, la main sur le cœur  n’agir qu’au  nom d’Un  Mali Un et Indivisible.  «Ils», ce sont bien Ibrahim Boubacar Keïta et ses amis de la COPAM, lesquels, en milieu de semaine dernière, battaient  pavé en vue d’obtenir la démission du président intérimaire et l’organisation de concertations nationales. Ce, au moment où le pays  est menacé jusque dans son existence.

Honorable Ibrim B. KEITA

Mercredi dernier en effet, les manifestants pour la plupart issus de la COPAM et de l’alliance « IBK 2012» parvenaient à paralyser la ville ou presque. Les ponts  «Fahd» et « Martyrs » reliant les deux rives du fleuve sont  coupés ;  la circulation bloquée au centre-ville,  une station attaquée, le traditionnel conseil des ministres reporté…  Les manifestants n’avaient que deux revendications : le départ de Dioncounda Traoré et l’organisation, dans les plus brefs délais (72 H), des concertations nationales  devant nommer un président et un premier ministre de transition.
Et pourtant, 24 heures auparavant, les troupes jihadistes avaient clairement annoncé la fin de la trêve et la reprise imminente des hostilités. Ils ne se contentèrent pas de pieuses déclarations. Sur le terrain, à Kona dans la région de Mopti, ils progressèrent un peu plus vers le sud.

C’est ce moment que choisirent IBK et les siens pour leurs marches et sit-in. Les Maliens tombaient tout simplement des nues. Mais c’est le destin qui se chargera de leur infliger la pire humiliation : Et pour cause. Quelques heures seulement après leur folklore, les jihadistes passèrent à l’acte et parvinrent  même, dans un premier temps à prendre le contrôle de la localité assiégée (Kona). Pour sa part, l’armée malienne  dut battre en retrait sur Sévaré laissant momentanément la ville aux assaillants.  Il fallut l’intervention de l’armée française pour, dans un premier temps, stopper leur avancée et les repousser, dans un second. Ouf !

A environ 500 kilomètres de là dans la capitale, ce fut un soulagement général. La satisfaction !  Mais pas pour tous. Les troubadours de la COPAM et de «IBK 2012» venaient tout simplement de perdre le peu d’estime qui leur restait encore au sein de l’opinion nationale.  Leurs concitoyens venaient subitement de rendre compte que leurs discours manquaient de sincérité et que le  Mali comptait en réalité, très peu pour eux. Seul les intéresse le pouvoir. Et rien d’autre ! Quelle bassesse ! Et surtout, quelle hypocrisie !
B. Diarrassouba

 

IBRAHIM BOUBACAR KEITA
Les contradictions d’un Kankeletigui

Littéralement, « kankélétigui » en bamanakan, signifie «homme qui n’a qu’une parole » et par extension,  «homme d’’honneur, de loyauté et de  dignité».  Celui se prévalant au Mali de la définition originelle, entendez, M. Ibrahim Boubacar Keïta, se doit désormais d’emprunter autre sobriquet. Le kankelentigui ne lui sied plus depuis maintenant 72 heures.

Sur les antennes de la chaîne de télévision TV5  vendredi  dernier,  M. Ibrahim Boubacar Keïta dira en effet  avoir pris acte de l’intervention de l’armée française à Kona.  Moins de 24 heures plus tard soit samedi dernier, cette fois-ci sur RFI, il soutint l’avoir approuvé. Une évolution pour le moins rapide.

En somme, M. Keïta en homme politique quelque peu averti, nageait en contre-courant. La quasi-totalité de ses compatriotes, mêmes ceux-là profondément animés par un sentiment  anti-français, ont vivement salué la promptitude et l’efficacité de l’armée française. En maintenant sa première  déclaration pour le moins laconique consistant à prendre seulement acte (toute chose qui laisse entendre une certaine réserve), M. Keïta allait droit vers un désaveu public. Il n’y a d’ailleurs pas échappé.

Auparavant, mercredi 09 janvier,  ses militants avaient gonflé les rangs des manifestants réclamant la tête du président intérimaire, le professeur Dioncounda Traoré  et l’organisation de  putatives concertations nationales. Et toujours sur les antennes de la Radio France Internationale, samedi 12, il dit condamner l’acte et se désolidariser des marcheurs.

Vrai que les marches et sit-in ne lui ressemblent guère. Il en a déjà donné les preuves. C’est bien connu. Mais il n’a ni condamné ni désapprouvé l’acte quand bien même les faits (marche et sit-in) soient largement diffusés sur les antennes nationales. Il a plutôt observé un silence coupable.

Signalons que 48 heures auparavant (mardi 08 janvier), son regroupement  (IBK 2012) signait une alliance avec la COPAM laquelle réclame à hue et à dia des concertations nationales. Lors des manifestations, les frondeurs  scandaient justement son nom («IBK, IBK !»), comme pour signifier qu’il était le seul  et unique alternatif pour le Mali actuel. M. Keïta n’a pas condamné. Il ne le fera d’ailleurs que sur bout des lèvres et seulement après la désapprobation générale de ses compatriotes pour lesquels, le moment des conflits politiques serait très mal choisi.

Aussi, en se  désolidarisant seulement maintenant des militants ayant pris part à la marche, ceux-ci auront toutes les raisons de croire à un acte de trahison. Ce qui n’est pas pour honorer un «kankélentigui». Un dégât collatéral pour le moins minime eu égard à d’éventuels dommages politiques liés au désaveu populaire.

B. Diarrassouba

SOURCE:  du   15 jan 2013.    

50 Réactions à La COPAM et «IBK 2012» : Ridicules !

  1. I B K Manika-ké tu pense comment avec ta tété ou te pied ?l’alliaance contre la nature, MARIKO un cheitane daudit par ses parents et le peuple Maliens,il peut te porter quoi exectement ? je me demande. EH XA D’A TOXO; MANIKAKN YA NI A HAXEREN MA MOYI SIRI; A LIMINEN DO A XIRISEN SU NI BAANE.
    .

  2. Ouverture

    L’homme IBK est faux, demandez un peu AOK

  3. Pseudo variable

    MES AMIS, C’EST TRES GRAVE!!!! APRES QUE NOS BERETS VERTS DE KATI NOUS AIT FAIT PASSER POUR DES POULES MOUILLEES AUX YEUX DU MONDE ENTIER PENDANT 8 MOIS D’OCCUPATION SANS UN SEUL COUP DE FEU, VOICI QU’AUJOURD’HUI, A L’HEURE OU LA PLANETE ENTIERE A LES YEUX BRAQUES SUR LE MALI VOILA QUE NOUS PASSONS MAINTENANT POUR LE PEUPLE LE PLUS MAL ELEVE DU MONDE, ET LE PLUS INGRAT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    IL PARAIT QUE CET APRES MIDI A SEGOU, IL Y A EU UNE GRANDE MANIFESTATION « ANTI FRANCAIS » ALORS QUE LA PLANETE ENTIERE A VU F. HOLLANDE VOLER A NOTRE SECOURS ET NOUS SAUVER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ET QUE LA FRANCE A MEME PERDU UN DE SES FILS POUR NOUS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    LEVONS-NOUS!!! TABASSONS NOUS-MEME CES CHIENS DES LA PROCHAINE MANIFESTATION DE CE TYPE, AVANT DE FAIRE VOMIR LA TERRE ENTIERE!!! FAISONS NOUS MEME LA POLICE PUISQUE LA POLICE DE SANOGO EST DERRIERE TOUT CA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Crakie

    Ibk =Dicko=Ansardine et tout ses gens sont les ennemis de notre pays.ce vieux monsieur de plus de 70 ans, père de famille et responsable politique qui incitent les gens avec ses partisans de la Copam de Oumar Mariko et tous ses pseudos Associations et mouvement de mèrdes qui ont provoqués des manifs au même moment ou notre pays tombe entre les mains de nos ennemis,au moment ou nos soldats se font tués par ses narco islamique ou les familles pleurent la mort de leurs fils sous les balles de nos ennemis Ibk et ses copains sans aucune scrupules revendique le départ du President par Intérim.Tout simplement vous êtes tous des ennemis du Mali et tous les responsables de ses manifs doivent être pendu sur la place public.Nous sommes des millions de dignes fils de ce pays à dire non aux ennemis du Mali,mais tôt ou tard vous allez rendre compte de vos actes.Bandes d’imbéciles.

  5. ibk copam et ses alliers militaire vont rendre des comptes aux maliens apres la liberation du nord .vive la france!

  6. gaoussou diarra

    l’objectif de leur marche selon le journal francais lemonde c’etait d’orchestrer des morts à bamako puis arreter Dioncounda et proclamer SANOGO président de Kati pardon du Mali.
    la DSE francaise a acapter des communications entre les militaires de Kati et les organisateurs de la marche

  7. mounourou

    M je me demande ce que tu as contre IBK et MARIKO où ce ta donner FDR. l’analyse de malien lambda est que aujourd’hui nous tentons de récupéré avec l’appui de l’extérieur,un Mali sucé, vidé de sa dignité par le jeu de façade du modèle de la démocratie malienne qui a été mémé par toutes les anciennes classes politiques ( FDR, IBK, MARIKO, TALL…). Qui ne peuvent même pas proposer un digne programme de développement pour leur pays.la mission de l’homme politique est cultiver et sensibiliser sa population à des valeurs sociétales et les enjeux du développement court long terme dans un monde aujourd’hui global. chez nous au mali l’homme politique plus intelligent à profiter du manque d’intérêt que sa population accorde à la gestion de la chose publique pour l’inciter à la corruption et cela nous à amener là où nous sommes aujourd’hui. Dit moi un pays au monde qui a plus de partie politique que le Mali pourquoi?

    • DIARRASSOUBA S

      Non tu ne vois pas juste.Quand le pays brule;il faut taire les interets particuliers.Moi je ne suis d’aucun bord politique mais il est indéniable que IBK a perdu beacoup d’estime de la part des Maliens en s’alliant à Mariko et sa bande.Iln’est jamais trop tard maintenant mobilisons -nous tous derriére notre arméé avec à sa tete le president Dioncounda

    • Crakie

      En réponse à Mounourou,Mr vous dite bien on vas se débarrasser de ses gens au nord,avec l’aide des soldats étrangers que toi et tes copains ont contunuellement refuser et même organisez des marches bidon pour que notre pays sombre dans le kao totales,tout cela pour le pouvoir.Vous et vos Amis Ibk Mariko,Dicko Etc..sont les ennemis du Mali,aprés cette guerre vous serez tous pendu.

  8. Mali du Mali

    Mon propos est le combat contre la médiocrité. Je trouve qu’il y a une singulière tartufferie à se cacher derrière la défense de la liberté de presse dès que le grand public prétend s’interroger sur les écrits de ces « journaleux ».
    Messieurs : êtes-vous au dessus des lois ? Vous le croyez ! Mais, êtes-vous surtout au dessus des codes, de la décence et de l’éthique collective ?
    D’où tenez-vous ces privilèges ?
    Le métier noble exercé par ceux qui n’y sont pas préparés ou qui le sont pour distiller la haine dans le corps social déborde souvent de ses définitions originelles.
    Pour qu’elle reste égale à elle-même, il faut que la corporation veille sur un code de conduite accepté de tous.
    Les brebis galeuses, errantes, mal formées et pleines de haine seront indexées, dénoncées et sanctionnées sans indulgence.
    Il faut que les journalistes maliens aient le courage de faire leur propre procès, en se plaçant au-dessus de ce procès.

  9. Yougoussake

    IBK,Mariko,Dicko,Guindo…tous des delinquants politiques .Mais le plus pathetique de toute cette racaille politique est biensur IBK.Lui qui a eu a exercer au plus haut sommet de l’Etat et qui n’a pas eu l’intelligence ni le courage de mettre sa notoriete au service d’un Mali en danger.Desormais ,on sait qui est qui dans ce pays.

  10. coulibaly moussa

    Faites à cause de dieu, de vos ancêtres, de votre honneur, pensez à nos soldats, priez pour eux, priez pour le mali
    N évoquez ni les noms de ces politiciens maliens, ni leurs activités sous peine de nous apporter la poisse et le courroux de dieu.

    • andre samake

      IBK, ce présidentiable non moins descendant de feu Modiko Keita, doit au peuple malien un mea culpa à travers le don de certains de ses milliards dormants dans ses comptes bancaires pour aider les soldats au front au lieu de les gaspiller dans des campagnes subversives( la meilleure façon de démontrer qu’il est ce grand fils du Mandé).

  11. kabako12

    Appel aux autorités du Mali:
    1. commencer la réconciliation inter-Maliens dès maintenant. Pour cela il est indispensable de mettre en place une commission nationale de réconciliation large ouverte à toutes les communautés du nord et du sud y compris les réfugiés.
    2. Mettre en place une cellule de communication, le ministère de communication seul ne suffit pas, encore moins le porte parole du Gvt :
    a) la cellule doit avoir des représentations nationales et internationales pour informer le monde entier que le Mali est Un et Indivisible certes mais qu’au Mali qu’il n y a pas de citoyens secondaires,la composition de la cellule doit refléter cet slogan,
    b) expliquer la solution du Mali pour la résolution de la crise,
    c) sensibiliser les Maliens de l’intérieur et de la diaspora de la nécessité de réconciliation entre Maliens sans exclure la poursuite des criminels,
    d) demander à tous les Maliens d’où qu’ils se trouvent de jouer le rôle de soldat mais d’éviter aussi les amalgames, etc.

  12. SISSOKO VALENCIA

    Ces ibk,mariko,dicko et guindo sont tous des opportunistes a ABATTRE.

  13. Ibra67

    Bonjour à toutes et tous les maliens ayant le sens du minimum de patriotisme. Je pense que l’heure n’est plus aux critiques qui ne nous font pas avancer. Plus que jamais le sens de l’hymne (un peuple, un but, une foie) doit prevaloir. Nous devons rester uni derièrre notre armée nationale appuyée par la France et son Président pour sortir du piège tendu par l’ennemi commun.
    Multiplions les prères et soutiens pour arriver à notre but la libération totale du Mali. Le temps nous dira ce qui y a lieu pour le refondement et la gouvernance de ce pays qui ne reconnait plus ces fils.
    Si on se permet derrière sa machine à écrire du n’importe quoi c’est par ce que la France est entrain de nous sauver. Aidons la dans sa tâche tout barrant la route au MNLA principal élement déclancheur de cette crise. Vigilance, soutien et bénédiction afin d’éradiquer ce cancer du siècle.

  14. Tignè

    Foutez nous la paix avec vos attaques. Quand je vois les gens du FDR s’ériger en patriotes alors que pendant 20 ans ils ont détruit l’armée dont ils avaient le devoir sacré de bien préparer, j’ai honte. Alpha Oumar Konaré a fait fermer l’atelier de munition de Markala et ordonné la destruction d’engins lourds de l’armée. A l’époque Dioncounda était Ministre de la Défense et des anciens combattants, qu’a t -il fait ? ATT est venu parachever le reste avec ceux qui sont du FDR aujourd’hui.
    Après la guerre les activités reprendront de la plus belle manière. Sachez qu’on ne vous lâchera plus. Cette guerre est aussi la nôtre même si vous tentez de faire croire le contraire à la population malienne. Dieu aidera toujours la vérité.

    • LE BOUCHER

      Ce qui nous a le plus convaincu c’est que le Mali est une Nation béni. Dieu nous sauvera de nos ennemis internes et externes avec une spontanéité sans égale comme ce que nous vivons aujourd’hui grace à la FRANCE de Mr HOLLANDE. Apres la pluie le beau temps viendra, mettons nous tous au travail et il nous restera peu de temps pour les rancœurs et les diffamations. Vive le FARE « AN KA WILI » VIVE MODIBO SIDIBE l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

    • Ignis

      tigné, le fdr c’est ki? c’est bien ceux que tu soutiens ibk en est le premier responsable, il fait partir de ceux qui ont conduit ce pays à la dérive kant à Mariko, un véritable débile doté d’aucune intelligence ki a fait d’ATT un président? c’est bien IBK au détriment de Soumaïla Oumar Mariko a tiré sa fortune où? depuis k’on était à l’AEEM, il est devenu millionnaire avec le CTSP. en ce temps les étudiants l’avait decrié et l’on mis en garde mais comme, son bagage intellectuel n’est pas suffisant pour accéder à un poste ministériel, il crie haro l’heure n’est pas au FDR ou à copam ou ibk2012 et les conards de kati(pestes de la nation), l’heure est à la survie de la nation. on s’en fout de concertations, kil nous foute la paix, on veut avancer

    • amadou diallo

      En ce moment crucial de la vie de la nation ou tous les fils du pays doivent se donner la main, il est dommage que des gens reviennent tjrs sur des accusations les uns contre les autres. Il est temps que les Maliens taisent leurs divergences et se tournent resolument vers la reconciliation des coeurs. La seule chose qui vaille aujourd’hui est de sauver notre pays de la division, de la menace terroriste et obscurantiste, mais aussi des betises de Sanogo et de sa clique qui n’ ont rien prouve et nous font tourner en rond.

  15. pie13

    Pourquoi les maliens ne peuvent pas tolerer leur prochains? On sent la haine dans tous les articles. C’est pourquoi nos soit disant journalistes ne peuvent etre competitifs meme dans la sous-region. Faites des investigations serieuses avant d’ecrire.

  16. Pseudo variable

    Je redis ici ce que j’ai eu à dire quand cmd s’est fait « satelliser » par son maître:

    En politique comme au tiercé, le pire des erreurs consiste à miser sur le mauvais cheval, et en prendre un tocard pour un pur-sang! Le parieur perd sa mise, mais dans le cas d’un homme politique, c’est beaucoup plus grave: Il y laisse sa crédibilité voire même son honneur!
    A trop être gavé d’ambitions, ibk vient de commettre cette erreur fatale; Les sanogo/copam/etc etc se sont rendus coupables de HAUTE TRAHISON en tentant de déstabiliser le pays au moment où il était le plus exposé au péril des barbus, mais l’intervention fulgurante de français au nord et l’état d’urgence soudain de dioucounda ont éteint l’incendie immédiatement! Aujourd’hui, ils n’ont rien pu destabiliser mais par contre, TOUT LE MONDE sait désormais qu’ils sont des traîtres à la nation! En s’associant à eux, ibk a commis une erreur irréparable!

    • moss

      SLT PSEUDO
      JE HATE DE SAVOIR VENANT DE TOI CE QUE TU PENSE DE NOS HOMMES POLITIQUE A PRIORI DIONKOUNDA MOI PERSONNELLEMENT IL ME SUPREND AU FUIR A MESURE VUE QUIL ETAIT DETESTER PAR LES PLUS PART DES SOLDATS DU CLAVIERS SUR MALIWEB AU DBUT DU PUTSH MERCI D AVANCE

  17. andre samake

    LEURRE et LEUCEMIE de la POLITQUE
    Comment peut-on croire à ces pseudo-politiciens qui crient le patriotisme du bout des lèvres et qui ont dans le cœur leurs intérêts personnels? C’est celà une pure démagogie , elle même produit d’une myopie intellectuelle au moment oû le pays est « sous l’orage ».

  18. RAS LE BOL

    Il ne s’agit pas de suivre les hommes politique bêtement, mais de faire la part des choses en se focalisant sur les évèments du moment.
    Il ressort que c’est le FDR, qui fait le poids et qui a suivi la logique du début à la fin (Ils sont à mon sens des vrais patriotes)..
    COPAM, IBK et consorts ont montré leur limite et seront jugé comme tel à l’avenir
    Vive Diouncouda et grand merci à lui

  19. malindivisible

    Cette guerre ne va jamais dedouaner les Dioncounda et compagnies. Le Mali n’a jamais demande la guerre. Ils sont responsables de tout e permettant qux islamistes de s’installef depuis des annees au Mali. Apres la guerre, ils vont tous degager. Il faut au Mali une nouvelle gendration de politiques qui n’a.pas de passif politique . Jeunesse malienne prenez votre responsabilite en balayant l’ancienne classe politique dans son ensemble.

    • Djeden

      Monsieur du SADI, on parle ici de IBK.

      De toutes les façons rien ne sera plus comme avant dans ce pays.

  20. TRAORE Modibo baba

    Ecouter ils ont dejà organiser une 1ère concertation qui a aboutit à defoncer la tête du president interimaire et les resolutions sont restés à la porte du stade omnisport.
    Ensuite quand l’armée se fait pieger dans un deluge de feux à Kona ils nous empêche avec IBK 2012 pour nous rendre sur nos lieux de travail.
    MP22 COPAM IBK 2012 RPM, vous aurez votre concertation mais jamais renverser les organes de la transition. Les Maliens ont compris et vous ne representerer jamais le Mali.

  21. dori

    arreté les journalistes soudoiyés la campagne n’est pas commencé ,pourquoi vous avez peur de l’homme , la mort est inevitable ,tous les partis politiques sont la pour leur propre interet ,ibk n’a rien fait la copam est loin du rpm

    • TRAORE Modibo baba

      Ce n’est pas une question de peur, les maliens veulent savoir le pourquoi de leur acte. Nous ne sommes pas aveugles nous avons vu les marcheurs.

  22. Djon Te

    :wink: pensez aussi au futur du Mali :!:

    • Djon Te

      …:lol: pas seulement l’ actualite, celui qui sait ou il va gere mieux le present :!:

  23. Joseph 1er

    IBK OU LA HONTE NATIONALE

  24. hamoud Ben

    Les masquees vont tombés ! Ce n’est que le début . Et nos leaders réligieux qui se cachent derrière leur notoriété . Ont les demasquerai tous

  25. Ibrahim diallo

    Les maliens ont compris Kan millions tigui qui se ralie à Mariko c’est fini quand on suit le déroulement des événements déstabiliser Bamako pendant que les islamistes frappent départ de Dioncounda chaos redescente aux enfers.
    Dioncounda django sont bénis ils ont la baraka le Mali aussi.C’est le bon dieu qui donne le pouvoir .Ibk ne présente aucun signe d’un homme de pouvoir.

  26. mébiné

    copam ibk mp22 sonogo et ses bandes incompetents irresponsables ignorents voulaient plonger le mali et sauver leur tete mais dieu a aider le mali

  27. lagarde

    A toi mon frère et toi ma soeur soyons sur d’une chose les hommes politique sont tous des faux types qui ne pensent qu’a leurs propres poche alors ne les suivons pas bètemant :twisted: :twisted: :?:

  28. alsace

    Je suis malien, j’ai sillonné beaucoup de pays européens y compis la France dans laquelle je compte beaucoup d’amis. J’ai décidé de mourrir malien et en terre malienne. Depuis que j’ai commencé à distinguer ma main droite de celle de la gauche, la France n’a jamais aussi promptement aider le Mali. C’est dans des épreuves pareils qu’un Peuple peut distinguer son amis de son énnemis. Le discours de Hollande était si juste que j’ai compris qu’il a été fidèlement renseigné par ses services de renseignements. J’étais à Sévaré quand les hostilités se déclenchaient à Konna. Si la France n’avait pas agit aussi tôt, même 24 heures de retard serait fatal au Mali. Aujourd’hui, nous ne devons pas avoir honte de demander l’aide des pays amis. Cet orgueil ne nous serre pas. Toutes les Nations ont eut besoin de l’aide à un moment donné de leur histoire. Aujourd’hui, nous en avons besoin, je n’ai pas honte de la demander. Je la demande pour nos soeurs et mamans.

  29. stay strong

    quel trahison envers l’armée?
    les dignes fils sont au front; que les médias arrêtent de diffuser les messages des ces politiciens apatrides

  30. tiefari

    ibk on te deteste tu nous a trahi et dire qu’on allait voter pour toi!!!
    quelle honte tu n’aimes pas le Mali tu n’aimes pas les Maliens!!!!
    que la bouche pour tromper pauvre de toi!!!!honte à toi IBK, honte a toi Mariko, honte a toi Younoussi !!!!
    vive l’Armée Malienne;
    Vive Dioncounda
    Vive le Mali

  31. tienimango

    ibk est un homme fini il ne lui reste plus que quelques semaines a vivre donc ne perdez pas votre temps avec un ivrogne qui vit ses derniers moments…ibk n,a jamais ete kankelentiki c,est imbecile tout court……ibk le plus grand «dolomina«« du mali celui qui suportait gbagbo a haute voix ..

  32. taisky

    Tant qu’il y aura des hommes comme cette merde d’ibk ou mm Haidara le Mali ne connaîtra d’issue heureuse car ce sont eux parmi des milliers d’autres qui ont pourri le Mali. Pour moi il y a aucune différence notable entre ces hommes qui ont tué et continuent à tuer notre pays dans l’ombre et nos ennemis visibles que sont le mnla, ancar dine et mujao. Il faut les éliminer absolument. J’ai hâte de voir un jour cet Ibk j’ai trucs à lui dire. Il y a des personnes au Mali qui doivent avoir honte de parler au nom du Mali c’est ce alpha a compris, raison pour laquelle il se tait car il sait ce que lui et ses amis ont fait du Mali. Ils ne sortent pas grandis de l’histoire. Un seul mot résume les dirigeants du Mali de 91 à 2012: la bassesse!!!

  33. O té ibk 2012, o yé ibk 2090, ibk tu es foutu et tes soutiens sont foutus à jamais, hou ha,

  34. Bane mohamed

    Les faces cachees des appatries commence a apparaitre.Donc laissons le temps au temps de nous eclicir tous ca!

  35. Kassin

    Pourquoi les islamistes au Mali seront vaincus.

    Le célèbre chimiste français Lavoisier disait que rien ne se crée rien ne se perd et tout de transforme.

    Eh bien avec la fermeture des frontières des pays voisins du Mali, qu’on voudrait hermétiques et la présence militaire française déterminée au sud du Mali, l’enclave djihadiste du Mali ressemble de plus en plus en une éprouvette renversée ou tout se créée, tout se perd sans forcément se transformer.

    La manifestation flagrante de cette métaphore chimique, est la guerre de survie loin de celle du Djihad que mènent les barbus dans l’office du Niger à Diabali, et ses conséquences sur la décision française d’augmenter ses troupes au sol de près de 2500 hommes, car une guerre se gagne au sol.

    Plus les troupes africaines annoncées nous avoisinons les 5000 hommes étrangers sous le drapeau, j’allais dire dans l’éprouvette.

    Et ça peux monter encore plus car les États-unis, qui ont créé le concept du nouvel ordre mondial en 1990, pour faire face à la montée en puissance des courants islamistes autrefois alliés des États Unis pour combattre l’Iran des Ayatollah, ne pourront rester indifférents à cette nouvelle confrontation du choc des civilisations (islamistes contre les judéo-chrétien dans une éprouvette africaine).

    L’armée malienne peut donc fondre comme du beurre au soleil à Diabali voire même dans tout l’office du Niger, parce qu’elle est à l’image d’un certain ATT ou d’un certain Sanogo.

    Mais nos champs de riz dorés connaîtrons très certainement l’une des plus âpres batailles que l’Afrique n’ait jamais connu.

    Je conseille au Sénégal de boucler aussi ses frontières maliennes, comme cela l’éprouvette est scellée pour de bombes.

    Au rythme des combats fratricides qui s’annoncent sous les bombes des coalisées, entremêlés d’arrivages de soldats étrangers, les islamistes seront carbonisés un à un malgré leur courage, leur détermination et leur puissance de feu, pour la simple raison que l’arithmétique n’a pas changé depuis Blaise Pascal.

    Non jeunes islamistes incrédules on ne peut pas compter éternellement sur l’émir du Qatar, parce que quand il s’agit de combattre les occidentaux, il perd son latin, j’allais dire son turban petrodollarisé.

    Puisque l’éprouvette est fermée et ceux qui y sont, sont bien mortels car ils n’ont jamais trouvé aucun Sourat du coran qui leur protège contre la mort, la messe est dite, il faut juste être patient et surtout regarde le spectacle.

    Nos braves paysans de l’office du Niger n’ont que faire d’un islam fanatique, il préfèrent le Nerica, donc point de collaboration avec les barbus, comme on a pu le voir en Afghanistan.

    Abou Zeid saches donc que tu seras nu comme un verre à Diabali.

    La représentation sera digne de celles du théâtre du Bolchoï.

    Que le spectacle commence!

  36. bangobare

    :evil: :evil: :evil:

  37. Smart-Guy

    Je ne sais pas pourquoi vous accordez tant de credits a ce que bouramani dit ou faits. Cet homme a passe 6 ans a vole le Maliet maintenant ne fait que s’amuser. Tous ceux qui suive IBK sont tous des opportunistes qui espere avoir qlq miette, alors laissez nous tranquille personne ne votera our ces vautours la. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: