La COPAM, la guerre, l´état d´urgence : «Nous prenons acte de la présence rapide de l’armée française»

27 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans une déclaration en date du 12 Janvier 2013, au lendemain de la perfide agression jihadiste de Konna, la Copam a salué l´héroïsme résistant de nos Forces armées et de Sécurité. La COPAM a pris acte de la présence rapide de l´armée française en rappelant qu´elle reste très vigilante quant à toute intervention militaire étrangère au Mali.

Au regard des crimes et atrocités terroristes innombrables perpétrés par les islamo-terroristes au nord, au regard de l´avancée et la menace de leurs colonnes de pick-up lourdement armés, l´intervention française dénommée SERVAL a fait l´effet d´un immense soulagement populaire et suscité les espoirs les plus permis.

En ces heures tragiques où fusent les auto-proclamations et applaudissements, nous devons assurément garder la tête froide. L´intervention française semble avoir précipité l´arrivée d´armadas annoncées (USA, UE, CEDEAO). Mais on ne peut oublier qu´il s´agit de ceux-là même qui neuf mois durant, se sont fait les complices des djihadistes en combattant systématiquement l´armée malienne et ses chefs, en refusant à notre vaillante armée nationale désorganisée, son rééquipement en armes modernes, sa formation, sa réorganisation et reconstruction !

 N´a-t-on pas voulu affaiblir le Mali pour mieux le soumettre ?

Ménage-t-on encore le MNLA qui offre ses services pour l´armée française et non pour l´armée malienne ? Qu´en sera-t-il alors de l´intégrité territoriale du Mali? Veut-on nous faire oublier les autres objectifs de cette guerre, les visées notamment de tous bords sur les ressources du sol et sous-sol malien ?

Les faits révélés, depuis la reprise des hostilités sont édifiants, en se remémorant les Accords d´Alger (2006), la haute trahison du régime défunt, les déclarations particulièrement inamicales et singulières de certains dirigeants des pays musulmans, montrent que le Nord du Mali a été identifié comme le nouvel Etat indépendant pour loger tous les islamistes terroristes dont les pays d´origine cherchent à se débarrasser pour leur propre calme et leur propre développement.

En effet, les déclarations surprenantes du président Morsi d´Egypte, celles indécentes de l´Emir du Qatar et les contorsions du frère algérien ne sauraient s´expliquer que par l´éventement de leur plan machiavélique contre notre pays. Même l´intervention fulgurante et inattendue de la France peut être interprétée en partie dans ce sens. Le complot islamiste, en complicité avec certains pays musulmans « frères » est donc devenu un secret de polichinelle depuis l´attaque de Konna et l´arrivée de l´armée française aux côtés de l´armée malienne.

Tous ces évènements confortent la Copam et sa ligne. En effet, la Copam a bien dit que l´armée malienne est l´unique responsable de la libération de notre pays. Les armées qui seront là doivent venir en amies pour l´aider et non pour se substituer à elle, comme le voulaient les apatrides de l´intérieur et leurs amis de l´étranger.

Honneur et gloire à l´armée malienne. Salutations et reconnaissances à toutes les armées des pays amis et frères qui accourent pour verser leur sang afin de l´aider et la soutenir dans l´accomplissement de sa mission sacrée de rétablissement, sans aucune défaillance, de l´intégrité territoriale de notre pays. Tout pays qui s’avise de consacrer la partition du Mali et « d’éradiquer l’armée malienne « doit s’attendre à la résistance du peuple malien. La Copam est fière aujourd´hui, épanouie de joie et de gratitude, de constater que notre armée est COMBATTANTE, COURAGEUSE, VAILLANTE, INTREPIDE ET TEMERAIRE, sur les fronts NORD et SUD en direction de Tombouctou, Gao, Kidal, Aguelhoc et Tessalit. La Copam, qui n´est pas rancunière, sourit en voyant le zèle forcé des camarades du FDR qui gesticulent en faisant semblant de croire aux vertus guerrières de notre armée.

En vérité, ce sont eux qui, aplatis servilement pendant dix ans devant un régime qu´ils ont incarné, mais qui a désossé l´armée, l´administration et tous les attributs de l´état par incompétence, qui criaient, grâce à l´oreille complice de la CEDEAO, pour une autre invasion du Mali, non pas pour le libérer mais pour se sécuriser des Maliens qui n´ont jamais inquiété personne. Au contraire, ces raseurs de murs, avec une presse à leurs deniers, des ordinateurs en abondance sur le marché, insultent et menacent, quotidiennement, les responsables et les militants de la Copam ! Dérision !

Il est clair maintenant que l´état d´urgence n´a pas été institué pour la libération du Nord, mais pour remettre en selle le FDR et son clan ; pour lui permettre de réapparaître avec sa puissance d´argent, ses injures, sa haine, sa hargne pour dresser les Maliens les uns contre les autres et aussi pour intimider la Copam. Peine perdue pour tous les ennemis intérieurs du Mali, car la Copam continue, sans faiblesse, son combat pour le changement, et les idéaux du 22 Mars 2012, pour l´émergence de la nouvelle nation malienne. Après avoir amusé la galerie grâce à son état d´urgence, le FDR et son clan peuvent se taire maintenant en retournant dans le coin obscur où l´histoire et la nation malienne les a désormais relégués.

Si la Copam prône le changement, alors elle œuvre pour le Redressement de la Démocratie et la Restauration de l´Etat. Ainsi la Copam estime que les officiers et soldats qui avaient initié le changement du 22 Mars 2012 au risque de leur vie pour la dignité et l´honneur du Mali doivent jouer tout leur rôle dans la bonne marche de la Transition. Le FDR et ses protecteurs doivent s´en convaincre. Le FDR est une organisation qui ne recherche pas la paix dans ce pays, mais seulement à se maintenir à la tête de nos institutions, et pour cela «  a fin justifie les moyens » ! Le FDR et son clan tentent par tous les moyens de jeter le discrédit sur la Copam, ses actions et ses alliés de la Coalition. Or, pendant que la COPAM  lutte pour l´armée malienne, le FDR et son clan n´ont cessé de vilipender nos forces armées, de faire bloquer nos armes à l’étranger, d’appeler à l’intervention d’armées étrangères dans un pays « sans armée », de saboter toutes les rencontres des Forces Vives du Mali contenues et autorisées dans l’Accord Cadre. Ainsi, la trahison continue!

L’état d’urgence a été institué aussi pour perpétuer le pouvoir illégitime du Président par intérim, en foulant au pied les concertations nationales; pour toujours amuser la galerie, on concocte un papier, au mépris de l’opinion internationale, du combat des Forces Vives depuis le 22 Mars 2012, qu’on appelle Feuille de Route ou Feuille de Rien, à faire adopter par l’Assemblée Nationale dont le mandat est bien révolu! Pour la COPAM, la montée en puissance des opérations militaires dans notre pays ne peut ni occulter ni bloquer ni empêcher l’évolution du processus politique. C’est pourquoi, nonobstant les cornes en banco des ennemis, apatrides et pouvoiristes au sein de notre nation, la COPAM réclame la tenue des concertations nationales et rejette la mascarade qui consiste à faire adopter la Feuille de Route par l’Assemblée Nationale. Ce serait encore une trahison du FDR et son clan.

Dans la dure épreuve que vit notre nation, la COPAM, reconnaît que le premier soldat étranger aux côtés du soldat malien est un soldat français. La COPAM rend un vibrant hommage à la mémoire du Lieutenant Damien BOITEUX qui a été le premier soldat étranger à avoir perdu la vie pour le Mali, pour la France et pour la liberté. Cependant, quel regret et quelle surprise pour nous de constater que l’Ambassadeur de France au Mali, un homme de grande qualité par ailleurs, a cru bon de prendre parti et cause pour le FDR et son clan, en s’introduisant de façon inacceptable dans les affaires intérieures du Mali. N’a-t-il pas dit, concernant les activités de la COPAM et ses Alliés des 9 et 10 Janvier 2013 que « des groupuscules faisaient la loi à Bamako, il était urgent de prendre des mesures« ! Prendre des mesures par qui, Monsieur l’Ambassadeur? La COPAM demande très courtoisement à Monsieur l’Ambassadeur, ainsi qu’à tous ceux qui agissent dans notre pays de se tenir à égale distance des acteurs politiques maliens et de se  tenir hors des affaires intérieures du Mali. Excellence, vous qui êtes si bien informé, vous devez savoir que ce n’est pas un responsable de la COPAM qui a proclamé des jours avant l’invasion de Konna : « Nous allons chauffer au Nord pour reprendre le pouvoir dans le Sud ». Vous êtes tombé dans le piège!

Bamako, le 28 Janvier 2013.

 
SOURCE:  du   31 jan 2013.    

27 Réactions à La COPAM, la guerre, l´état d´urgence : «Nous prenons acte de la présence rapide de l’armée française»

  1. Dozoba

    Vous ne pouvez plus tromper personne! suppôts de Satan! Ne cherchez pas à dissimuler vos accointances avec les Djihadistes. On vous connait, pêcheurs en eau trouble. l’histoire va vous rattraper bientôt.

  2. Bazouka

    La COPAM existe-t-elle toujours ? Bande d’apatrides. Vous n’avez pas honte de parler. Au moment où les dignes fils de ce pays pensent à la défense de l’intégrité territoriale, vous les aigris sociaux avec vos mentors délinquants de Kati, obsédés par le pouvoir, pensez toujours à vous partager le peu qui reste du Mali. Quel insouciance. Et vous osez parler au nom du peuple malien ! Pensez-vous que le peuple se limite à ces délinquants de Kati, à l’aigris Oumar Marico, à l’esclave Younouss Hameye DICKO, à la mal-aimée Rokia Sanogo et les quelques badauds qui vous accompagnent ? Que Dieu vous débarrasse de la haine et de la méchanceté, pour que vous pouviez ouvrir vos yeux et vivre parmi les humains. Que Dieu bénisse le Mali.

  3. Allain Jules

    Excellente contribution !

    Après les you-you, les Maliens risquent de déchanter.

  4. papouci007

    alors les petits bandits ont fuit il y a quoi a faire maintenant je cherche des reponses

  5. Coubra

    N’importe quoi ce gens là. Comme si c’est l’armée malienne qui avait stoppé les bandits! moooooooooooooooria.

  6. TTrust

    Tout simplement pas honte ces maudit, mais qu’il continu a semer le bordel au mali, leur cas sera plus grave que ses semblable maudit D’iyad et sanda et autres

  7. ALPHAB

    Je vois que le père de la résistance et de l’indépendance du Mali n’est pas mort pour rien. Heureux de voir que des maliens lucides face à ce conflit inventé de toute pièce par ceux qui aujourd’hui jouent les pompiers est compris par les vrais héritiers de MODIBO KEITA.
    Que le COPAM reste vigilant car comme le dit le dicton populaire, « le fou c’est pas celui qui a tout perdu sauf la raison mais celui qui qui a perdu la raison en voulant tout garder ».
    Le COPAM devra dans son rôle continuer à éduquer la population trop vulnérable aux propagandes bien huilées des mainstreams.
    Tot ou tard, le malien reconnaitra le vrai visage de ses ennemis

    • sinnefff

      quelle honte ce COPAM! Allez y par la voix des urnes si vous êtes populaires. Bandes de voyous et d’opportunistes. Rien à dire LoL…. Sanogo a t il sauvé le nord ou sauver sa poche.

    • tiefari

      un autre petit abruti embobiner par la copam qui est foutu a jamais ah ah ah!!!!

  8. AZIZA

    Ne vous en faites pas mes chers frères et soeurs Maliens,la France ne retournera jamais en Europe sans que le dernier centimètre du térritoire Malien ne soit libre,cela a été déja promis par Mr le SAGE Francois Hollande.
    Malgré tous ces criminalités de MNLA sur nos innocents habitants du Nord,on est dans l´obligation maintenant d´écouter l´ami qui combat a notre coté qui est la France.
    Le Mali peut négocier avec tout le respect á la France avec ce soit disant MNLA si la France peut les désarmer et juger les coupables qui ont pris la responsabilité des exactions envers des soldats Maliens á AGUALHOC comme envers nos pauvres habitants dans tout le septentrion Malien,que la Justice soit donne,et je sais que seule la FRANCE est mieux placée aujourd´huie á bien trancher.
    L´Algerie a démontré et prouver q´elle ne négocierai pas avec un térroriste,mais avec un grand respect á la France,le Mali peut négocier avec le terroriste qui a rendu ses ARMES.
    VIVE L´ALLIANCE FRANCO-MALIENNE.

  9. SISSOKO VALENCIA

    A ces gens-la,il ne manquent plus que des cornes et des longues queus pour les identifier au satan.Mah molobaliw.

  10. GNAGNA

    MARIKO, ON A VU LA VIDEO QUI ÉTÉ TOURNÉE LORS DE TA VISITE CHEZ TES ALLIÉS DJIHADISTES..QUAND TU ES ALLÉ VENDRE, TRAHIR LE MALI TOUT ENTIER..
    TU DIRAS AUX MALIENS QUI T’A ENVOYÉ,ET LES NOMS DES OFFICIERS MALIENS QUI T’ONT ACCOMPAGNÉ..
    TES AMIS DJIHADISTES ONT DÉCAMPÉ, TOI TU DEVRAS ÊTRE ARRÊTÉ ET TRADUIT EN JUSTICE POUR HAUTE TRAHISON, EN MÊME TEMPS QUE SANOGO ET LES ENFOIRÉS DU CNDRE..

    AU FAIT OU EST SANOGO, CA FAIT LONGTEMPS QU’IL A DISPARU DES ONDES..QUE SE PASSE-T-IL..
    OU EST SANOGO…GNÈ TÉ DONI TA NGA A BÉ GRIMAN DON..QUI’IL DS’APPRÊTE A FAIRE SES ADIEUX PARCE QUE LES BÉRETS ROUGES SONT LIBRES… :twisted:

  11. GNAGNA

    EXISTEZ-VOUS ENCORE..SAYA KA FOUSA NI MALO YE..
    MOGO MALO BALIW..

  12. Diba

    Arrêtons de nous déchirer. L’heure est à l’union de tous les maliens et maliennes dans la lutte pour recouvrir l’intégrité de notre chère patrie. L’heure n’est plus à reconnaitre ou pas le Président. Ce sujet est dépassé. C’est ce Président qui a fait venir les Français que tout le monde remercie aujourd’hui. Je cite la COPAM «Au regard des crimes et atrocités terroristes innombrables perpétrés par les islamo-terroristes au nord, au regard de l´avancée et la menace de leurs colonnes de pick-up lourdement armés, l´intervention française dénommée SERVAL a fait l´effet d´un immense soulagement populaire et suscité les espoirs les plus permis. »
    J’ai beaucoup de respect pour certains membres de la COPAM avec lesquels nous avons lutté contre la dictature de Moussa Traoré mais je pense que leur dernière manifestation était une faute très grave. En effet tout le monde savait que les « Islamistes »allaient attaquer ; cette sortie était intempestive. Je suis content qu’ils aient changé d’avis par rapport aux interventions étrangères et qu’ils aient apprécié l’armée Malienne à sa juste valeur et, surtout constaté la disproportion des forces en présence à Konnan. Ne nous voilons pas la face ce n’est pas l’armée malienne qui est en première ligne mais l’armée Française, sans laquelle les « Islamistes »auraient pris Mopti. Merci à la France
    Pourquoi la France a-t-elle agit si promptement? Par intérêt ! Eh alors quelle Puissance au monde agit par philanthropie, je doute qu’il en existe. Ce qui est sûr c’est que la note sera salée les Maliens paieront d’une manière ou d’une autre le prix de cette intervention. Malheureusement nous n’avions pas le choix. C’est vrai que la France aurait pu intervenir dès les événements d’Aguelhok. Malheureusement Nicolas Sarkozy ne voulait plus d’ATT.
    Restons Unis. Oublions pendant cette grave période nos divergences et prions pour que le Pays soit libéré totalement et que des élections transparentes s’y déroulent.

  13. Racine Diop.

    Vous autres fermez vos anus .ennemis u Mali ,éloignez vous de notre peuples ,bande de terroristes affiches que vous êtes ,vous faites honte à notre pays .La bande des crocodiles ,les Franciais et tout autres venuent pour nous aider contre votre malhonnête ,ont bien fait de venir ,vive la FRANCE ,abas Mariko et ses complices.

    • moussalaha

      N’insulter pas allons tout doucement;Laissons <>, vous savez que Dieu le tout puissant miséricorde ALLAH aime le Mali;Quant ceux qui ont pensé que ce coup d’État allait leur donner le pouvoir de détruire le Mali,ils ne seront jamais satisfait.Ils s’agitent,ils vont s’agiter contre toutes les mesures prises par notre bon gouvernement.De toute façon DIONCOUNDA c’est le sauveur;quand ils avaient monté le véritable complot de l’abattre;c’est de la France il est venu Sauver le mali.Quand les terroristes étaient à nos portes c’est encore de la France qu’il est entrain de sauver le Mali.Disons le plus fort possible Vive DIONCOUNDA ET VIVE LA France pour que vive le Mali.

  14. woibri kone

    Les maliens doivent s’avoir que la France a intervu pour sauver la vie de ses ressortissants vivant au Mali .
    Quelle honte pour le Mali après plus de 50ans d’indépendance nous n’arrivons pas a assurer la protège de notre pays. COPAM le temps commence a vous donnez raison. le FDR et le clan ATT continuent de payer ces petits maigres journalistes avec des maigres sommes pour vous attaquez.la vrais de la france est sortie.

  15. mich

    LA copam a échouée surtou les plans ce qui explique leur inexperiences et la haines qu’ils ont contre leurs peuples . La seule et unique action qu’ils ont réussis parmis mille d’autres c’est d’empêcher l’avion de Blaise et de Allassane Ouattara de se posé sur l’aéroport de faire agressé le Président ; sinon tous le reste c’est de la peine perdu : à savoir la dissolutoin de l’Assemblé nationale,la démission du Président Dioncounda ; les concernations nationale pour obtenir une feuille route etc .Un proverbe dit( quant on sème le vent on récoltera de la tempête).A force de tirer sur la corde les pauvres ont tout perdu. Perdu leur electorats , perdu leur popularités et meme perdu leurs dignités, aujourdhui tous ce qui leurs reste, c’est d’aller mourir dans le désert malien à côté de leurs amis et partenaires bandits et narcotrafiquant la Photo de OUmar mariko confirme ; et j’en suis sûr qu’ils ne sont pas aussi courageux. bonne réception.

  16. Malibah

    le temps est entrain d donner raison a la COPAM…..

    • Hadarémen

      Raison à la COPAM? Que proposait la COPAM, rien! que le chaos. On ne peux jamais suivre ces gens, ils n’ont que la haine sur les coeur

  17. tougnafola

    la copam a tjrs raisons ,les maliens vont le savoir dans quelques jours.ceux qui ont brandit le drapeau français finiront a le bruler inchallah.

  18. la COPAM,vous etes la merde que le Mali n’a jamai connu dans son hstoire;vous etes plus pure que yad ag AGHLI,votre intantion est claire pour les Malines, allez-vous vivre votre merde de CAPAM avec vos amis Yade Ag aghli

  19. robert koné

    Cette une organisation de maudits et de damnés qui mérite la mort des aigris et des assoiffés de pouvoir ils n’ont pas honte

  20. Seydou Camara RDC

    Vous les gens de la COMPAM nous avons marre de vos agissements inutiles qui ne sont que dans vos propres intérêts et non celui du peuple dont vous réclamez lamentablement.

    Nous vous disons que: vous n’avez pas étudié plus que les hommes qui sont du FDR et ceux qui animent la transition,vous n’êtes pas plus éduqués qu’eux, encore moins plus pieux qu’eux.
    Alors le président vient de dire que les élections sont bientôt si vous estimez que vous êtes populaires et que vous savez faire mieux que les autres tant mieux allez devant le peuple.
    Mais pour le moment laissez nous en paix,la feuille de route est là déjà et la mission du gouvernement est connue de tous .

  21. Taratata

  22. QUELLE HONTE? Malheur à vous et à tous ceux qui croient à vos idées sordides.

  23. Coutinho!

    :lol: :lol: :lol: La COPAM a pris acte de la présence rapide de l´armée française :lol: :lol: :lol:
    La Copam a pris plein le cul, oui :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: