La délégation du bureau national des jeunes de l’URD dans la région de Ségou : Dr Madou Diallo étale le programme du candidat Soumaïla Cissé sur le règlement définitif de la crise du Nord-Mali

2
1

L’étape de la cité des balanzans de la tournée nationale du mouvement des jeunes de l’Union pour la République et la Démocratie (URD)  a été mise à profit par le président, Dr Madou Diallo, pour lancer un message fort du candidat Soumaïla Cissé sur la crise du Nord-Mali. Pour le président national des jeunes du parti de la poignée de mains, le candidat de l’URD a son plan pour faire face à cette situation des régions nord, étant lui-même un fils de la zone(Tombouctou).

 

Actualité oblige, le président de la jeunesse lors de la tournée du bureau national de la jeunesse de l’URD  dans la 4ème région administrative, a révélé le programme du  candidat Soumaïla Cissé pour la gestion définitive de la rébellion dans le septentrion malien.

La tournée du bureau national de la jeunesse entamée depuis le 12 decembre 2011   s’est poursuivi dans la région de Ségou du mardi 31 janvier au 3 février 2012. Les objectifs de cette tournée sont, entre autres, de recenser les problèmes auxquels les populations sont confrontées.

La délégation  conduite par Dr Madou Diallo, président du Bureau national (BN) des jeunes est composée d’une quinze de personnes parmi les quelles on peut citer Timothé Totegué Daou, premier vice-président,   Abdramane Diarra , Secrétaire général, Bengaly Guindo, chargé des questions électorales, Habibatou  N Traoré , Secrétaire chargé de la promotion des jeunes, Diouga  Traoré, membre de la commission d’arbitrage, Aboubakr Siddikh  Kane , trésorier général , Elimane Niang,  Secrétaire chargé des activités informelles. L’étape de Ségou coïncide avec la manifestation des populations contre la gestion faite de la situation sécuritaire au nord du Mali.  Une occasion pour Docteur  Diallo d’expliquer le programme du candidat Soumaila Cissé sur la gestion de la rébellion qui ternit l’image du Mali.

Le problème de la crise est un problème récurrent qui s’intensifie avec le terrorisme et l’arrivée des militaires libyens. Soumaila Cissé, dans son programme s’est montré disponible pour faire face à cette question qui coupe le sommeil des Maliens dans  leur majorité écrasante.  Je viens de Kati, une ville militaire où les femmes et les jeunes crient leur colère au président de la République pour la mort atroce de leurs maris et leurs pères. La capitale malienne a vibré d’une grande manifestation des populations déchainées. Le candidat Soumaila Cissé, dans son programme, a fait de la crise du nord l’une de ses priorités.  Pour lui, le Mali est un et Indivisible. Il donnera, s’il est élu, tous les moyens possibles à l’armée malienne pour venir à bout des ennemis. Selon  le candidat, la gestion de la crise du nord demande beaucoup de moyens. Pour ce faire, il faut une coopération internationale. Je sais que le candidat Soumaila Cissé a un carnet d’adresse très riche pour résoudre le problème du Nord-Mali “.

Plus de 100 000  hectares aménagés par Soumaïla Cissé dans la zone office du Niger

Dans la zone office du Niger, précisément à Niono, la délégation a été reçue vers 11 heures par une foule nombreuse de jeunes venus des sections, sous sections, comités et clubs de soutien à Soumi.

M. Mamadou Kaloga, président du mouvement des  jeunes de la section, après avoir  souhaité la bienvenue à ses hôtes,  s’est  engagé à contribuer au paiement de la caution du candidat Soumaila Cissé. “Nous nous engageons à contribuer de façon significative au paiement de la caution de la candidature de Soumaila Cissé. L’URD ne sera que ce que nous en ferions. Chers invités, peuple uni de l’URD, faisons preuve d’engagement, de cohésion et d’unité” a déclaré M. Kaloga.

Les jeunes de Macina ne sont pas restés en marge. Vers 17 heures, la délégation est accueillie au son du terroir par les populations de Macina venues des  Communes. “Ici, nous travaillons pour élire Soumaila, notre candidat en 2012 et cela, dès le premier tour. Les structures sont bien en place et toutes sont engagées pour réaliser ce vœux cher au peuple URD”. a déclaré Moussa Sana, président du mouvement des jeunes de la section URD  de Macina où l’URD compte 38 Conseillers, 5 maires.

Pour témoigner de leur engagement, les jeunes de Macina ont offert 300.000 FCFA  au président du bureau national, en guise de contribution à la caution de Soumaïla Cissé à l’élection présidentielle. Un signal fort  salué par Dr Madou Diallo de sa délégation.

Le président des jeunes, dans son intervention, a rassuré les populations des  zones office  que le candidat Soumaïla Cissé, «fera du Mali une puissance agricole à travers l’office du Niger».  Pour preuve, il a aménagé plus de100 000 hectaresdans l’office du Niger. L’emploi des jeunes est a cœur de son programme car c’est la jeunesse qui  a réclamé sa candidature. Entre lui et  les jeunes, c’est un contrat morale  car la jeunesse s’est engagée  à verser sa caution pour montrer la preuve  de son d’engagement. Après ces deux localités, la délégation a été accueillie à Ségou  ville le 02 février vers 10 heures. Karamoko  Coulibaly, président des jeunes, s’est dit  très honoré de la visite du bureau national dans la cité des balanzans. “Le parti se porte bien à Ségou. Sur 30 sections jeunes, la section a pu mettre en place 28 sections, soit 98% de réalisation.  Aujourd’hui, notre parti est un parti fort, bien implanté dans le cercle, vu le nombre de ces élus : 2 députés, 1 conseiller national, 15 conseillers de cercle et 8 maires “.

Bruno D SEGBEDJI

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
mansour58<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
mansour58 8
4 années 7 mois plus tôt

Votons Cheick Modibo Diarra , pour la Construction du Mali de Demain ( CMD )

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 7 mois plus tôt
Chers compatriotes, La situation du Mali appelle des politiques nouvelles. Elle appelle des solutions fortes que seul un homme d’expérience, doté d’un sens aigu de l’Etat et d’une vision claire, peut porter. Elle appelle un homme qui rassure, compétent et capable d’agir. Agir efficacement et tout de suite. Car les urgences sont nombreuses.Il faut redonner un avenir à notre jeunesse. Comment accepter plus longtemps que nos jeunes aient à braver la mer ou le désert, et parfois mourir, pour fuir la mère patrie à la recherche d’un destin meilleur, ailleurs? Comment laisser nos jeunes, sans espoir, rejoindre les rangs d’organisations terroristes, ces marchands d’illusions, qui prospèrent sur la misère et le désœuvrement, et ruinent nos efforts de développement?Comment accepter plus longtemps que beaucoup d’entre nous travaillent durement et pourtant restent pauvres? Comment accepter plus longtemps que nos valeureux paysans, femmes et hommes, qui travaillent la terre aride à l’aide de leur daba, sans répit, puissent gagner si peu, et demeurer dans la misère?Nous devons résoudre ce paradoxe inacceptable. Cela a assez duré.Comment accepter plus longtemps la terrible inégalité devant l’accès aux soins et à la santé? Comment tolérer que des femmes meurent encore en donnant la vie, faute de soins… Lire la suite »
wpDiscuz