La Plateforme des Associations et le CoPa face à la Presse : « Le Premier ministre Cheick Modibo est une calamité pour le Mali »

14 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les responsables de la Plateforme des Associations et le Collectif des Patriotes (CoPa) étaient face la presse, le 5 novembre dernier à la Maison de la presse. Ils accusent le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, de traîner le pas pour la libération du nord au profit de son intérêt personnel.

Cheick Modibo Diarra Premier ministre

Mohamed Salia Touré, président de la Plateforme des Associations, Makan Konaté, président du CoPa, ne décolèrent pas contre le Premier ministre, ils ont à redire sur la gestion calamiteuse de la crise au nord par Cheick Modibo Diarra. Ils l’ont dit aux journalistes le 5 novembre dernier à la Maison de la presse et étaient accompagnés pour la circonstance de l’honorable Mohamed Dicko et le représentant des commerçants-détaillants et transporteurs.

« On ne voit aucune action concrète du Premier ministre pour la libération du nord » souligne Mohamed Salia Touré. En lieu et place, de la mission principale qui est de libérer le nord, il s’évertue à faire la radiation des fonctionnaires et à organiser le concours de la fonction publique. Si Mohamed Salia a été diplomate au cours de son intervention, son camarade Makan Konaté du CoPa n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour demander la démission pure et simple du Pm. «Nous voulons que le premier ministre démissionne, c’est une calamité pour le Mali. Aujourd’hui Cheick Modibo Diarra ne bénéficie ni du soutien de la junte ni du Haut conseil Islamique », a-t-il affirmé.Pour le président du collectif des patriotes(CoPa) le Premier ministre fait tout pour empêcher l’armée malienne à libérer le nord afin de siroter le jus du pouvoir sur une période longue.

22 novembre : le Premier ministre interpellé par les députés !

Selon l’honorable Boureima Dicko, président de la Commission défense et sécurité et protection civile de l’Assemblée Nationale, qui a rendu visite à l’Etat-major de l’armée au camp de Soundiata, les autorités militaires ont dénoncé la mauvaise volonté du gouvernement concernant la libération des territoires sous-occupation des djihadistes.

« S’agissant de la reconquête du nord, l’Etat-major général des armées dit avoir remis au Premier ministre, depuis le 2 avril 2012 son concept d’opération qui est en fait une stratégie de reconquête du Nord par l’armée nationale », a précisé l’honorable Dicko. Toujours selon l’honorable BoureimaDicko, le commandement militaire a pris soin d’inclure dans ce dossier tous les besoins assortis d’une évaluation financière globale et intégrale qu’exige une telle opération. « Si cette doléance avait reçu un traitement diligent et favorable  des autorités politiques, on en aurait fini avec la rébellion depuis fin juillet 2012, date que le commandement s’était donnée pour libérer la dernière localité du Mali », a-t-il affirmé en ajoutant que le gouvernement sera interpellé le 22 novembre prochain par les députés.

Pour le représentant du ministère de la défense, KissimaGakou l’armée a un rôle de défense du territoire et de la protection de la population. « On est plus avancé, mais il faut reconnaître que l’armée est sous l’ordre de l’autorité politique », a-t-il reconnu. Les commerçants détaillants et transporteurs du Nord se disent prêts à accompagner le gouvernement du Mali dans les conditions idoines à reconquérir immédiatement le nord Mali.

Par Modibo Fofana

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

14 Réactions à La Plateforme des Associations et le CoPa face à la Presse : « Le Premier ministre Cheick Modibo est une calamité pour le Mali »

  1. james10

    Objectivement, CMD et son gouvernement font de leur mieux pour résoudre la crise du Nord. Vous pensez qu’un problème aussi profond puisse se résoudre par un simple clac du doigt?
    Ne lisez-vous pas la presse?ou vous ne voulez pas voir? CMD n’a-t-il pas sollicité l’aide de la communauté internationale à la tribune de l’ONU? L’ONU n’a-t-elle pas donné 45 jours à la CEDEAO pour déterminer un plan? Depuis quelques jours les experts de la CEDEAO ne se sont-ils pas réunis à Bamako dans ce but? Parallèlement, des négociations et missions ne sont-elles pas dirigées vers les pays tiers pour une adhésion à la guerre?(Algérie, Afrique du Sud, Niger..)

    Les députés se targuent d’avoir élaboré un plan d’attaque de reconquête du Nord avec une évaluation financière!! c’est vraiment le comble, ces députés là étaient où sous ATT? Quel plan ils ont élaboré après les différentes attaques des garnisons du Nord?
    Ils parlent d’évaluation financière comme si le gouvernement malien en avril 2012 avait des centaines de milliards à dépenser! Ne connaissent-ils pas la situation financière du pays?
    De grâce, arrêtons avec ces façons de faire et soyons honnêtes avec nous mêmes et surtout ayez du respect pour ce peuple!

  2. Pariot

    Et bien, c’est de bonne guerre tous ces estomacs

  3. Ibrahim Wagué

    C’est cet apatride de Cheick Modibo qui s’est joué de tout le monde.
    1. Il a organisé l’agression de Dioncounda Traoré;
    2. Il a trahi la junte en refusant toutes les propositions de celle là de mettre les moyens afin que l’armée aille au Nord pour libérer rapidement les zones occupées.Il veut ainsi lui même passer toutes les commandes d’armements afin de bénéficier de commissions (son recent voyage en afrique du Sud en dit plus);
    3. Il a trahi le Haut conseil islamique qui a pourtant assuré son maintien;
    4. Il a trahi les partis politiques qui le soutenaient espérant qu’il va leur renvoyer l’ascenseur, mais il vient de montrer ses ambitions personnelles.

    • Gassama Musso

      C’est exactement ça ! Bonne analyse du sinistre personnage … qui ne pense qu’à lui et à profiter le mieux possible du marasme qui touche le pays. Il est bouffi d’orgueil et conjugue incompétence avec vanité, mépris et trahison de tous ceux qui l’ont soutenus …

  4. andre samake

    Ces grands tenors de l’opposition radicale qui ne se lassent jamais de critiquer toute action gouvernementale en veulent la peau au PM, CMD.

    • A vos armes, prêts, partez!

      De QUELLE action gouvernementale tu parles exactement? CMD a passé 7 mois non seulement à ne rien faire, mais plus grave, à empêcher par tous les moyens une sortie de crise! Il n’a tourné sa veste que quand il a vu que la communauté internationale s’assoyait cordialement sur son avis, et allait de toute façon intervenir poour aider le mali à retrouver son territiore!

      Personne ne dit qu’il faut être de leur bord politique, mais tu ne pas nier que quand ces « ténors » disent que CMD n’a strictement rien fait pour sortir le pays de la crise, les fait sont là, et bien là!!!

  5. FURQANN

    Ce Makan Konaté et sa clic de COPA et FDR, n’arrivent pas encore à comprendre que le Mali de la mangecratie, de l’affairisme, et de la corruption de tout genre, est terminé. Ils doivent comprendre, que rien ne sera plus comme avant. En depit du contexte extrêmement difficile, notre pays, n’a jamais été aussi bien tenu. Ils le savent bien, tout comme ils savent qu’ils seront tôt ou tard appelés à rendre des comptes devant la justice, sur ces vingt années de malversatuions de toutes sortes.
    Quant à vous, monsieur Fofana du « Challenger », sachez aussi que le temps où les journalistes passaient prendre leurs salaires avec les cadres et autres politiciens vereux, est revolu. Seul le professionnalisme pourra desormais vous permettre de vous en sortir. Croyez moi, une vraie entreprise de presse qui travaille serieusement, vaut mille fois mieux que les prix de condiments offerts gratuits par un politicien corrompu, mieux même qu’un hadj offert gratuit à la mecque, car Dieu est saint et il ne prend que ce qui est saint.

  6. Gassama Musso

    Quand je pense à tout ce qu’on à raconté sur ATT … qui s’il a commit des erreurs, a néanmoins fait beaucoup pour le Mali son Pays !
    Les 3 fléaux actuels (CMD, Sanogo, Diocouda ) sont pires … et de loin ! Si CMD venait à diriger le pays ce serait une catastrophe pire que tout ce qui a pû se passer ces dernières années … sans compter le retour programmé de Moussa Traoré avec toutes les exactions et manquements aux droits de l’Homme que celà suppose !
    CMD et le gouvernement de transition avec ses ministres fantoches et aux ordres n’ont aucun intérêt à voir la crise du nord se régler ;
    Ils sont en train de mettre en place petit à petit leurs sbires afin de courcircuiter les élections au moment opportun ! :roll:

  7. Moussa Cissoko

    je vous dit encore de faire très bien attention aux elections prochaines il faut bien choisir vos candidats vous savez le mali est un grand pays nous avons des coutumes les personnes qui ont fondées le grand mali l’ont fait avec beaucoup de sacrefice ce grand pays ne doit pas etre gerer par certaines personnes reflechisser vous verez
    merci

  8. Moussa Cissoko

    il ne faut créer des problemes là ou il n y a pas je pense que c’est qui est parti discuter de l’intervation militaire au conseil de securité des nations unies c’est possible qu’il traine les pas mais vous etes sur que ce n’est des personnes qui sont concernées par le probleme des fauts diplomes notre pays a besoin d’etre soigner, nettoyer en janvier ou etait cet honorable dicko c’est parce que qu’on voit notre robinet fermé qu’on se permet de dire n’impoerte quoi sur des gents qui na pas applaudi le premier ministre avant qu’il soit ministre et maintenant qu’il marhe sur nos plaies qu’on sabote son travail c’est le mali de nous tous pour qu’on avance il faut qu’on accepte certaines choses cher internautes faites beaucoup attention avec les hommes politiques c’est eux qui ont laisse ce pays aux mains de ses bandits armées ils etaient tous là au moment des faits personne n’a osé affronté le president dechu de ce qu’il fait ils ne voyaient seulement après son mandat et à vous dire que c’est possible qu’il fait la promotion de gmt mais le mali ne s’est jamais separé des proches de moussa qui nommé tiena comme pdg cmdt et le nouveau mediateur vient d’ou s’il vous plait ne nous embobinés pas
    merci

  9. Le 1er Sinistre Cheik Diarra est le 1er problème du Mali

    Depuis sa nommination, cet opportuniste Chèque Maudit Diarra a toujours été le 1er problème du Mali qui empêche sa libération et le retour à la normalité.

    Il a des ambitions personnelles, familiales et claniques qui le poussent à tout faire pour retarder tout ce qui tend vers la libération du Nord et le retour à une vie constitutionnelle normale.

    Il est népotiste, imbu de sa personne et cupide.
    Depuis son arrivée les priorités du Mali sont devenues la promotion de Moussa Traoré et de l’UDPM, le maintien d’un clan au pouvoir et la mise à l’écart de tous ceux qui ne sont pas favorables à ses objectifs.

    Qu’il soit encore plus maudit ce Chèque Maudit Diarra.

    • A vos armes, prêts, partez!

      Ta description de cmd est encore plus exacte qu’un portrait au photomaton!!! Respect, mon frère!

  10. Korotoumou Cisse

    COD nul de chez nul. C’est sa belle mère, ex douarière déchue, aigrie au point de rendre jalouse une ronselle de citron qui fait et défait les nominations à sa guise. Ce type est un vrai cancer pour notre magnifique pays. Il se vante dans son cercle restreind d’avoir roulé sanogo dans la farine (ce qui n’est pas un scoop puisqu’on se demande lequel des deux est le plus taré). Ces gens savent très bien que dans un système de vote normal, ils ne gagneraient même pas dans leur rue. Le Mali a trop de talents pour en être réduit à COD, SANOGO et leur clique comme choix pour mener notre destin. Ils sont sectaires, incultes, revenchards, sans aucune ouverture d’esprit et ne parlant que le « bamakois ». Qui parmis ces deux là a fait semblant d’aller au nord. Aucun..Des débiles qui confère à la vulgarité ses lettres de noblesses. Des CUISTRES