L’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer : ” Les casques bleus qui seront déployés au Mali ne seront pas une force d’interposition mais de pacification “

0

L’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer a  levé  le voile  week-end dernier  sur les raisons du déploiement futur des casques bleus  au Mali. C’était au cours d’une cérémonie de distinction organisée par l’Association des pionniers du Mali.

Royer sallL’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer était le samedi dernier l’invité d’honneur de la cérémonie de remise du  foulard du  pionnier à des illustres personnalités  tombées sur le champ de l’honneur et la consécration de deux nouveaux  présidents d’honneur. En l’occurrence, les anciens ministres  Dr Abdoulaye Sall et Djiguiba Kéïta dit PPR.

Dans son mot de bienvenue aux invités, le président de l’association des pionniers du Mali, Dr Mohamed Diawara n’a pas manqué de saluer l’intervention française au Mali pour la récupération des zones occupées par des djihadistes et des bandits armés. A cet égard, il a remercié le président français  François Hollande   pour son  leadership et son engagement personnel aux côtés du peuple malien en ces moment difficiles pour notre pays.

En guise de reconnaissance à ce geste de la France, le président de l’Association des pionniers du Mali a remis à titre posthume le foulard du pionnier au pilote français Damien Boiteux décédé dès les premières heures de l’intervention française dans notre pays. L’attestation et le foulard ont été remis à l’ambassadeur de France au Mali. Ces mêmes reconnaissances  ont  été aussi faites au  capitaine Sékou Traoré, commandant du camp d’Aguelhock, tué avec ses éléments lors de l’attaque de ce camp au mois de janvier 2012.  Les pionniers du Mali on retiré au cours de la même cérémonie  leur foulard au porte parole du MNLA Moussa Ag Assarid pour avoir pris les armes contre son pays, un comportement contraire selon le premier responsable  des pionniers à leur éthique.

Faire en sorte que le drapeau malien flotte sur toutes les mairies du pays

A la suite du commissaire général, le président du Conseil national de la Jeunesse Abdoulaye Touré et l’ancien  ministre  Dr Abdoulaye Sall  ont tous  salué la promptitude, l’efficacité de l’intervention française au Mali.

Quant à leur consécration comme présidents d’honneur Dr Abdoulaye Sall qui est aussi président de CRI-2002 a pris l’engagement qu’ils assisteront les pionniers du Mali en terme d’appui conseil et de formation dans l’accomplissement de leurs missions.

Intervenant à son tour,  l’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer a remercié à juste titre les responsables des pionniers du Mali pour ce devoir de reconnaissance non seulement à l’endroit de la France mais aussi du pilote d’hélicoptère Damien Boiteux. Le diplomate français a donné l’assurance que la famille de l’illustre disparu recevra le drapeau des pionniers du Mali.  Il a profité de cette rencontre  pour balayer d’un revers de la main les propos de certains observateurs  qui croient déjà que cette future  force onusienne sera une force d’interposition.

Les casques bleus qui seront déployés au Mali ne seront pas une force d’interposition mais de pacification du pays. Et aussi pour permettre que les élections se déroulent dans un climat apaisé ” a précisé Christian Rouyer.  Il n’a pas manqué de réaffirmer l’attachement de son pays au respect de l’intégrité territoriale du Mali à savoir faire en sorte ” que le drapeau malien flotte sur toutes les mairies du pays “.

Il faut rappeler que cette cérémonie a été l’occasion pour l’association des pionniers du Mali qui est une organisation reconnue d’utilité publique par l’Etat de faire le bilan de ses activités.

Kassoum THERA

PARTAGER