Lancement de la Campagne de l’ADEMA/PASJ : Dramane Dembélé s’investit pour une justice sociale pour tous

0

C’est dans le stade qui porte le nom du grand résistant à la pénétration coloniale que l’alliance pour la démocratie au Mali a lancé hier la campagne à l’élection présidentielle de son candidat Dramane Dembélé. Militants, sympathisants des mouvements de soutien et presque tout le comité  directeur du parti ont fait le déplacement au  Kénédougou.  Dans un discours qui résume son projet de société, Dramane Dembélé a affirmé devant les militants qu’il est le candidat des maliens, un candidat de la justice sociale, d’une espérance nouvelle et d’une ambition collective. Le candidat des abeilles a déclaré que s’il est élu, son fer de lance sera la justice sociale, l’école, la promotion des femmes et des jeunes, l’emploi des jeunes, la modernisation de l’agriculture, le renforcement de la décentralisation, de la sécurité et de l’Etat de droit.

 

 

DRA A MOPTI 2C’est parti pour trois semaines de campagne pour convaincre les indécis. Le choix  de la 3ème région par le parti de l’abeille s’explique par son taux élévé d’électeurs. Dans son discours de bienvenue à ses camarades militants, le secrétaire général de la section de Sikasso, Nazzanga Dissa a félicité la direction du parti pour le choix porté sur sa région. Selon lui, l’ADEMA est une force politique dans la région avec 18 maires, une centaine de conseillers.

 

 

Le poste du  président du conseil de cercle et du conseil régional est occupé par le parti. Nazzanga Dissa a promis au candidat du parti que la région fera le plein de voix le 28 juillet prochain. Il a appelé les indécis à faire confiance à l’ADEMA pour conduire le destin du Mali dans les prochaines années. Cela, poursuit-il passe par le retrait des cartes NINA qui constituent un passeport pour une vie meilleure.

 

 

Dans un discours qui résume les grandes lignes de son projet de société, le candidat de l’ADEMA/PASJ, Dramane Dembélé, a placé sa candidature sous le signe de la justice sociale. Cette justice sociale, selon le candidat de la ruche, passe par la lutte contre la pauvreté, l’éducation, la promotion des femmes, la formation des jeunes, le logement et la sécurité sociale.

 

 

” La situation sociale est préoccupante dans notre pays. L’ascenseur social fonctionne moins bien qu’il y a 50 ans. Je veux dire que la proportion de fils d’ouvrier et de paysans qui accèdent à l’enseignement supérieur est en baisse “, déclaré Dramane Dembélé. Pour lui, ce sont les trois quarts des Maliens qui sont fragilisés et qui vivent sous le seuil de la pauvreté.

 

 

Face à ces angoisses, le candidat des abeilles a décidé d’agir pour offrir un horizon clair en apportant une réponse concrètes aux préoccupations des fils et filles du Mali.

 

 

Dans son projet de réparation sociale, Dramane Dembélé se propose de faciliter l’accès des femmes au financement, un suivi systématique et gratuit des grossesses. Cela se fera dans le cadre du renforcement de l’assurance maladie obligatoire. ” J’ai prévu dans mon programme 20 milliards de F CFA pour garantir les projets portés par les femmes et leurs groupements “.

 

 

Pour réduire la pauvreté des familles, l’enfant de Ségou entend prendre des mesures en direction des 300 000 familles les plus défavorisées. Cela passe par l’octroi à ces familles de 100 000 F CFA par an. Cela va coûter à l’Etat 25 milliards de nos francs.

 

 

Pour l’école malienne, Dramane Dembélé s’engagera à la doter des moyens adéquats pour la sortir de la situation dans laquelle elle est plongée depuis plusieurs décennies.

 

 

Le candidat de l’Adema qui porte les jeunes dans son cœur a promis à ceux-ci de lutter contre leur chômage. C’est pourquoi, il s’est engagé à créer un million d’emplois dans les cinq prochaines années à travers un vaste programme d’appui au montage des projets portés par les jeunes. Pour soutenir ce programme, Dramane Dembélé dira qu’il va créer un fonds d’investissement de 30 milliards de F CFA.

 

 

Pour rendre cela possible, le candidat de l’Adema entend fédérer les moyens du FAFPA, de l’APEJ et de l’ANPE en vue d’accroitre leur capacité à faire face à la demande croissante. Aux jeunes sans emploie, il mettra également à leur disposition un chèque emploi pour les former. Ce dispositif concernera 40 000 jeunes.

 

 

Pour Dramane Dembélé, la justice sociale   passe par l’accompagnement des petits producteurs et la modernisation de l’agriculture. Cela, poursuit-t-il, passe par des aménagements et la professionnalisation de la filière pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Vue la situation dans laquelle la crise a plongé le Mali, le candidat de l’ADEMA a dit qu’il se battra pour doter le Mali d’une économie forte, d’une armée forte et d’une justice indépendante. Cela, déclare-t-il passe par la création de deux fonds d’investissements de 50 milliards. En ce qui concerne la justice, il a promis de faire sa réforme en procédant à l’élection du procureur général. Pour les forces armées et la diplomatie le candidat s’est dit favorable à une vaste réforme en vue de donner une bonne image à notre pays.

 

 

Dramane Dembélé a félicité tous ceux qui se sont  mobilisés pour aider notre pays à sortir des griffes des obscurantistes.

 

” Ma voix se veut le cœur de tous les blessés dans leur fierté par la longue chronique d’un chaos qui a menacé de s’installer durablement dans les deux tiers de notre territoire. La difficulté n’est pas la frontière érigée devant notre détermination à changer la vie sans changer de pays. Au contraire, changeons ce pays pour en faire définitivement un espace rayonnant sur la scène africaine et mondiale “, a conclu Dramanane Dembélé face à des militants acquis à sa cause.

Moussa SIDIBE

Envoyé spécial

PARTAGER