Lancement de ‘’l’Apdm-équite’’ : Les partisans de l’Equité en ordre de bataille

2

Le paysage politique malien s’agrandit. Un nouveau parti politique vient de voir le jour à Bamako. En effet, les membres de  l’Alliance pour la promotion et le développement du Mali-Equité’’ (Apdm-Equité) ont procédé au lancement officiel du parti, samedi 8 juin 2013 sur la colline de  Badalabougou.  

Bandiougou Diawara
Bandiougou Diawara

Rassembler tous les Maliens autour des grandes questions nationales afin de trouver des solutions adéquates. Telle est la mission de cette nouvelle formation politique.

Créée depuis le 3 avril 2013, l’Alliance pour la promotion et le développement du Mali-Equité’’ (Apdm-Equité) est née, selon le Président du parti, Bandiougou Diawara, de la volonté des Maliens de toutes origines sociales et géographiques, de toutes obédiences, avec une seule mission : la promotion et le développement du Mali comme l’indique son sigle.  «Le souci majeur et la philosophie fondamentale de notre parti est la promotion et la défense de l’équité dans la gouvernance globale du pays et dans la gestion des affaires publiques. D’où le nom de Apdm-Equité. Mais également, cette même doctrine politique nous recommande d’engager la lutte pour la justice sociale au Mali, pour l’égalité des chances de réussite pour tous», a-t-il dit en substance.

En outre, à en croire ses initiateurs, cette nouvelle formation politique entend s’attaquer aux défis majeurs du pays par des initiatives concrètes de développement dans les secteurs vitaux de notre économie. C’est ainsi que le Président mettra l’accent sur la corruption en disant que «l’un de ces défis incontestablement est la lutte contre la corruption qui constitue un fléau très préoccupant qui freine ou annihile tous les efforts de développement de notre économie déjà fragile.  Notre appartenance à la majorité silencieuse est désormais à conjuguer au passé, car plus jamais nous ne resterons en marge de la gestion des affaires publiques de ce pays».

A noter que l’Apdm-Equité peut désormais compter sur les femmes et les jeunes. Une promesse faites par le président des jeunes et la présidente des femmes du parti qui promettent de s’investir pour leur implantation au Mali.

Rappelons que même si l’Apdm-Equité ne présentera pas de candidat à la prochaine élection présidentielle, Bandiougou Diawara, pense que le renouveau et la relance économique au Mali sont possibles.

A cette rencontre, plusieurs partis politiques et Associations  amis ont adressé des messages d’encouragement et de remerciement à la nouvelle formation politique avant d’exprimer la similitude des points de vue qu’ils ont avec l’Apdm-Equité.

Ibrahim M.GUEYE

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. 15 millions de Maliens, 15 millions de partis. En avant pour la Grande Democratie Individuelle.C’est bien la preuve qu’ils n’ont aucune idee a part eux-memes. De ce fait, ils seront responsables du Non-changement et devront repondre de cela devant leurs enfants (desole pour les fautes sur ce message matinal)

  2. 15 millions de Maliens, 15 millions de partis. En avant pour la Grande Democratie Individuelle.
    C’est bien la preuve qu’ils n’ont aucune idee a part eux-memes. De ce fait, ils seront responsable du Non-changement et devrons repondre de cela devant leurs enfants

Comments are closed.