Lancement du « Mouvement pour la Consolidation de la démocratie » : Le MCD et 100 associations partenaires s’engagent pour le Oui au référendum et une participation massive aux élections

0
1





Le Mouvement pour la consolidation de la démocratie (MCD) présidé par Mme Bagoyoko Rokiatou Niang, a été officiellement lancé le dimanche 29 janvier au CICB. C’était à la faveur d’une cérémonie grandiose parrainée par l’honorable Mme Askofaré Ouleymatou Tamboura. Le MCD qui, en seulement deux mois d’existence, a enregistré l’adhésion de 100 associations partenaires, compte s’investir pour le «Oui» au référendum du 29 avril prochain et constituer un bloc pour une participation significative à toutes les élections de cette année.

Le MCD est une jeune association qui a pour but le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit. Ses objectifs sont, entre autres, l’instauration d’une culture démocratique, l’émergence d’un citoyen conscient de ses droits et devoirs, l’amélioration du taux de participation aux élections, la promotion de la paix, de la charte africaine des droits des peuples, de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance.

Selon la présidente du MCD, Mme Bagoyoko Rokiatou Niang, la principale activité à laquelle le mouvement va s’atteler concerne le référendum constitutionnel qui sera organisé le 29 avril 2012. Car, dit-elle, "de l’adoption de ce projet de textes par l’Assemblée nationale à nos jours, nous avons assisté à beaucoup de gesticulations de la part des pourfendeurs de ce projet très important pour notre pays. Qu’est-ce que ce projet contient-il de si nuisible à la nation que les représentants du peuple n’ont pas décelé? Ce projet est tout d’abord le fruit d’une large concertation avec l’ensemble de la classe politique, de la société civile et de toutes les forces vives de la nation. Il s’inscrit dans une démarche qui cherche à améliorer le processus démocratique, à adapter l’outil à l’objet, la lettre à la pratique pour mieux avancer dans la construction d’un système démocratique performant".

Le MCD compte organiser des activités pour faire connaître les grandes innovations de cet important texte de la République. D’ores et déjà, le Mouvement se réjouit de la consécration des langues nationales comme langue d’expression officielle en plus du français, la création d’une seconde chambre qui va améliorer le travail législatif, la   création   de   la   Cour  des  comptes  qui   répond   à   une  exigence communautaire et  une meilleure assise juridique favorisant l’accès des femmes aux mandats électoraux et aux fonctions électives etc.

En somme, pour le MCD, la réforme est opportune et justifiée et sera un acquis démocratique majeur qui fera avancer notre pays.

C’est pourquoi le Mouvement et 100 associations partenaires comptent  s’investir pour le «Oui» massif au référendum, mais aussi constituer un bloc pour une participation significative à toutes les élections de cette année. 

La présidente a hautement remercié l’honorable Mme Ascofaré Ouleymatou Tamboura d’avoir accepté d’être la présidente d’honneur de cette association et de son soutien multiforme.

Mme Ascofaré a remercié les responsables de cette association pour la confiance placée en sa modeste personne.

Il faut signaler que la cérémonie de lancement a été marquée par des prestations d’artistes comme Naïny Diabaté et le jeune rappeur Milmo qui ont enflammé le public.  

Kassoum THERA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.