Le 1er congrès du Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) s’est tenu le week-end dernier : Les congressistes souhaitent la candidature de Dr Hamed Sow à la présidentielle de juillet 2013

3

Pour sa première sortie publique, le nouveau parti “Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) présidé par Dr Hamed Sow  a réussi une démonstration de force, le week-end dernier, à l’occasion de son 1er congrès. Les 49 cercles du Mali étaient tous représentés à cette grande rencontre, qui a permis de mettre en place un Comité National de Coordination (CND) du parti composé de 75 membres. Parmi ces membres figurent des cadres de haut niveau issus de différents secteurs dont bon nombre non jamais fait la politique. Ils se sont engagés derrière  Dr Hamed Sow, un visionnaire» dont ils partagent la même conviction et le même engagement pour le Mali.  Au regard du meeting d’hier, le RTD se veut un parti d’espoir et le souhait exprimé par les congressistes, est de voir Dr Hamed Sow candidat à l’élection présidentielle du 28 juillet.

RTD 1

Les journées des 18 et 19 mai 2013 sont désormais inscrites en lettres d’or pour les militants et sympathisants du parti Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) avec la tenue du 1er congrès suivi d’un grand meeting, au Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Pour la circonstance, la grande salle de 1 000 places, qui a servi de cadre au meeting, hier dimanche,  a refusé du monde avec les militants venus de tous les cercles du Mali et des six communes de Bamako. Ils étaient aussi là les délégués venus des camps de réfugiés du Burkina Faso, du Niger et de la Mauritanie.  Ce qui démontre le niveau d’implantation appréciable du RTD, quelques mois seulement après sa création. Plusieurs invités de marque étaient également au rendez-vous pour exprimer leur soutien et leur engagement à Dr Hamed Sow.  Parmi eux, les représentants des partis politiques (UDD, URD, UMAM, Mplus Ramata….) du Guide spirituel de l’Ançar-dine,  Chérif Ousmane Madani Haïdara… Bref, du beau monde pour que ces deux grands rendez-vous (congrès et meeting) puissent se dérouler dans des meilleures conditions possibles.

L’événement était retransmis en direct sur certaines radios de la capitale (Bamakan, Benkan, Patriote) et à l’intérieur du pays à travers le réseau du groupe Klédu. Cela a permis un nombre considérable de Maliens de connaitre la vision du Dr Hamed Sow pour  un Mali renouveau.

A l’issue du congrès, un Comité National de Coordination a été mis en place. Composé de 75 membres, il est présidé par Dr Hamed Sow.  Il compte en son sein des cadres de haut niveau issus notamment du secteur privé dont beaucoup non jamais fait de la politique.

Brillants, fortunés, souvent originaires de la diaspora, ils se sont engagés derrière Dr Hamed Sow dont ils disent partager les convictions et l’engagement pour le Mali. C’est le cas de Fama Diakité, Oumar Diaw, Alioune Coulibaly, Mamadou Tangara, Mohamed Dembélé ou Mohamed Sy Yoka, le fils d’un richissime homme d’affaires congolais et malien. Mais l’on trouve aussi au sein du Bureau national des travaillistes des hommes rompus à la politique tels que les 1er et 3ème vice-présidents, Belco Maïga et Mohamed Kéïta.

Des femmes de rénommée telles Mme Traoré Oumou Bocoum, président du mouvement des femmes du RTD, Mme Diakité Bacourou (2ème vice-présidente), Mme Bocoum Aïssata (Secrétaire politique) témoignent de la volonté du président du RTD de laisser une place de choix aux femmes surtout en ce temps de concurrence avec une candidate du genre. Enfin le dispositif directionnel est complété par des jeunes dynamiques, qui vouent une sorte de culte au champion. Somme toute un savant dosage dont le président du pari dira : “C’est avant un bureau opérationnel avec des fonctions précises et des hommes ayant les profils adéquats, le tout managé comme une entreprise, à  la seule différence qu’il s’agit ici de conquérir les électeurs avec des idées et des actions”.

Le RTD, un parti créé  pour les femmes

RTD xxxComme dira Mme Traoré Oumou Bocoum, le mouvement des femmes du RTD est constitué de femmes dévouées, patriotes, travailleuses et engagées de toutes les régions du Mali et du district de Bamako. “C’est un grand espoir pour nous de voir réunies dans cette salle des femmes venues de Kidal, Gao, Tombouctou et de toutes les autres régions et Bamako. Pour démontrer que nous, les femmes, sommes unies, que nous avons dépassé le clivage territorial Nord du Mali et Sud du Mali. Le seul combat qui vaille aujourd’hui, pour nous les femmes, est celui des inégalités sociales, de l’analphabétisme et de la pauvreté donc du développement” a-t-elle précisé.

Avant de souligner que “le Rassemblement Travailliste pour le Développement est un parti créé pour les femmes  dans la mesure où nous nous retrouvons dans sa vision qui est celle de tenir compte de la spécificité ” femmes” dans tous les projets et programmes de développement”.   Pour conclure, Mme Traoré Oumou Bocoum déclare : “Nous serons des actrices à part entière et non des spectatrices. Nous ne serons plus de simples mobilisatrices pour les femmes. Nous exigerons nos quotas dans toutes les instances de décision. Nous ne serons plus à la fin du processus mais nous allons avec le processus”.

Auparavant, le vice-président du parti, Belco Maïga avait pris la parole. Selon lui, ce 1er congrès a été très riche puisqu’il a permis aux congressistes d’adopter les statuts et règlements, de mettre en place une stratégie d’implantation du parti sur tout le territoire national et de mettre en place un système pour générer  les ressources financières et humaines. Le vice-président du RTD est convaincu que le Mali a besoin aujourd’hui des hommes capables pour relever les défis de développement. Avant de préciser que “les congressistes ont souhaité que Dr Hamed Sow se présente à l’élection présidentielle du 28 juillet prochain”.

Les jeunes, à travers leur président Bakary Kanadji dit Bass, se disent mobilisés derrière Dr Hamed Sow. Les représentants des partis politiques, du Guide spirituel Chérif Ousmane Madani Haïdara ont tour à tour exprimé leur engagement à accompagner le président du RTD dans son combat pour le changement.

C’est aux environs de 12 h 25 mn que Dr Hamed Sow a pris la parole pour s’adresser à l’assistance. C’est par un tonnerre d’applaudissement qu’il a été accueilli. Auparavant, un film sur le parcours et la vie du président du RTD avait été projeté dans la salle. Ce qui a permis aux participants de se faire une idée positive sur l’homme et son parcours. Pendant une heure d’horloge, Dr Hamed Sow a fait partager sa vision pour le Mali. Cet homme, qui ambitionne de diriger un jour le Mali,  souhaite pour lui un changement qualitatif pour le plus grand bonheur des Maliens.

Et, ce changement est bien possible si tous les Maliens se donnent la main pour élire un homme patriote, crédible et qui porte l’amour de son pays, à la tête du Mali.

                               Alou Badra HAIDARA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. bravo et je suis d’accord que tu puisses te mesurer aux suffrages du peuple et tu sauras ce que tu vaux. mais de grace arrete de dire pour le changement et je te reitere ma decision si tu fais 1% je dechire ma piece d’identite et je quitte le Mali et c’est pas une promesse de politicien!!! Inchallah tu ne seras meme pas conseiller municipal ici avec tes sous volés au peuple je t’en fais le serment

Comments are closed.