Le candidat de l’URD en campagne à Konna, Douentza, Sofara, Djenné et dans le pays dogon : Bandiagara, Haïré et environs promettent de voter 100% pour Soumaïla Cissé

0

Carrefour entre le nord et le sud, carrefour des cultures et des traditions ancestrales, comme l’a souligné Pr Oumar Hammadoun Dicko, Douentza a fait la grande mobilisation pour le meeting du candidat de l’URD et des partis alliés le samedi 13 juillet. Pr Dicko avait à ses côtés la député PSP, Mme Dicko Fatoumata Dicko, son collègue Ilias Goro et d’autres personnalités politiques originaires de la région. Dans une liesse populaire, Douentza, Konna, Sofara, Djenné, le samedi, tout le pays dogon (Koro, Bankass et Bandiagara) le dimanche 14 juillet, ont déclaré qu’ils recevaient ainsi “le prochain président de la République du Mali “, car ils vont voter à 100% pour Soumaïla Cissé pour lui ouvrir grandement la route du Palais de Koulouba

 

 

soumi bankassOn retiendra que le candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD) a entamé sa campagne électorale avec la bénédiction de la nature le dimanche 7 juillet à Mopti avec une grande pluie. Il a terminé la campagne dans la 5ème région le dimanche 14 juillet encore sous la pluie. Les traditionnalistes y trouvent des signes d’une bénédiction qui vont lui ouvrir les portes du palais de Koulouba.

 

 

Il faut reconnaître que la place de l’Indépendance de Douentza était noire de monde en ce samedi aux alentours de treize heures. L’attente des populations a été longue pour accueillir le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé. Elles attendaient depuis le matin, nous a-t-on signalé. Les interventions seront faites essentiellement en Fulfudé, les Peuls sont majoritaires dans la zone, cohabitant harmonieusement avec des Dogons, les Bambara, les Sonraïs, etc.

 

 

Le secrétaire général de la section URD de Douentza, Seydou Tall a adressé son mot de bienvenue à la délégation avant de souligner toute la joie des populations du Haïré d’accueillir en ce jour Soumaïla Cissé qui est adulé dans la localité. Après avoir appelé à observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes de la crise sécuritaire qui a douloureusement touché  la zone (un contingent de militaires togolais est positionné ici sous commandement français), M. Tall a indiqué que c’est un grand honneur de recevoir Soumaïla Cissé et toute sa délégation à Douentza en ce 4ème jour du mois du Ramadan. Il a rassuré le candidat de l’URD, qu’avec le ralliement du PSP du Pr Oumar Hammadoun Dicko à sa cause, il n’y a pas de doute qu’il réalisera 100% comme score à Douentza.

 

 

Au nom des partis alliés, l’ancien ministre Oumar Hammadoun Dicko a fait vibrer l’assistance au cri de “Soumaïla, 100% ! Soumaïla 100% “ fièrement scandé par une foule visiblement décidé à faire sur le champ, de l’enfant de Niafunké, le Guide ou le roi du Haïré. Dans son adresse, Soumaïla Cissé a condamné vigoureusement tout ce qu’il y a eu comme agressions terroristes, attaques de bandes armées à Douentza et dans les localités environnantes. Il s’est engagé à assurer, s’il arrive au pouvoir, la sécurité du territoire national.

 

Après avoir rendu hommage aux forces de défense et de sécurité, il a indiqué qu’il faut équiper à hauteur de souhait l’armée nationale. Il n’a pas manqué de souligner l’importance de la loi de programmation militaire pour que le Mali dispose d’une armée performante, mieux formée, mieux aguerrie.

 

 

Au plan social, le discours de Soumaïla Cissé tant à Douentza, qu’à Konna, Sofara, Djenne et dans le pays dogons, a porté sur la nécessité d’éviter que les jeunes, par manque d’emploi se retrouvent sur le chemin de l’émigration, loin de leurs parents.

 

 

” Nos jeunes doivent travailler chez nous pour aider leurs parents dans leurs vieux jours. Il n’est pas normal que du fait du chômage, des jeunes de Douentza, Djenné, Koro et d’autres localités de cette région se retrouvent dans des difficultés en Guinée Equatoriale, au Gabon, etc “, a-t-il déclaré. Il a rappelé la création de 500 000 emplois en cinq ans en faveur des jeunes Maliens.

 

 

M. Cissé a aussi mis l’accent sur la mise en œuvre de 500 000 projets en faveur des femmes, sans oublier la promotion des structures de microfinance, la construction de réseaux d’adduction d’eau, de routes.

 

 

A Koro, Bankass, le candidat de l’URD a insisté sur son engagement à lancer les travaux de la route du poisson qui traverse la zone et va jusqu’au Burkina Faso A Bandiagara, la mobilisation était impressionnante sauf que dame nature n’a pas permis au candidat de tenir un long discours.

Le ciel est assombri avec un début de vent de sable  Soumaïla Cissé n’a pu que saluer les populations et les rassurer du fait qu’il connaît leurs difficultés.La délégation a ensuite salué plusieurs notabilités de la ville et des environs comme cela est le cas après tous les meetings. Ainsi se terminait la campagne électorale de “Soumi Champion” dans la région de Mopti. Cap sur les régions de Gao, Tombouctou hier lundi.

                

Bruno D SEGBEDJI

Envoyé spécial

PARTAGER