Le Capitaine Amadou Haya Sanogo, président du CNRDRE parle au Républicain

157 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Ce samedi 14 avril, dans l’après-midi, le bureau du Capitaine Amadou Haya Sanogo affichait un air détendu à l’arrivée de notre petite équipe de presse, constituée de trois personnes : les deux journalistes de l’Essor et du Républicain et le photographe. Cette détente tenait seulement à l’accueil chaleureux du Capitaine Sanogo, lui-même, après les assurances données par la vue de notre confrère de l’Ortm, l’un des rares civils en vue dans ces lieux par une heure de la soirée où la pénombre commençait à couvrir la ville garnison de Kati.

Pour arriver là au pied du château de Kati, notre équipe a franchit barrage après barrage constitués d’éléments de troupes en uniformes et tous caressant affectueusement leur arme  collée à la poitrine, l’air interrogatif. J’avais l’avantage d’être à l’arrière de la voiture, avec le photographe, le Rédacteur en chef de l’Essor étant devant. Il répondait à chaque étape marquée par un arrêt obligatoire : « c’est la presse, nous allons pour une interview ». Carte exhibée nous pouvons continuer. Un temps d’arrêt sous le château, puis nous regagnons la cour, le quartier général du CNRDRE. Check point au rez-de-chaussée avant de monter à l’étage, le bureau du Capitaine, après d’autres barrages de militaires. Odeur intense de café, juste avant l’entrée dans le bureau même où nous avons réalisé l’interview, en présence de trois autres militaires et de notre collègue de l’Ortm. Nous n’avons pas eu droit au café, mais le Capitaine s’est révélé être un ancien compagnon à nous.  Cela remonte à Octobre 1995, lorsque nous assurions la couverture d’une mission dans le cadre du retour des refugiés, une mission qui nous a conduit à la frontière algérienne, Tinzawaten, et destination Talataye, c’est un jeune adjudant qui assurait l’escorte pour la sécurité du convoi. Il s’agissait d’Amadou Haya Sanogo, le président actuel du CNRDRE. Il était déjà très engagé et un fin connaisseur du nord pour y avoir passé huit ans dans les différents coins et recoins.

Le Capitaine Amadou Haya Sanogo, président du CNRDRE

Le 22 mars dernier vous avez mis fin au régime « incompétent », (selon vous-même) d’ATT ? Trois semaines après comment se porte le pays, quels sont les actes posés pour sortir de la crise ?

Le 22 mars passé nous avons posé un acte qu’on n’aurait pas dû, si le Mali dit pays démocratique n’était pas devenu une démocratie de coquille vide. Au-delà de cette situation, la crise du nord sévissait, sans que les autorités n’essaient de prendre des mesures pour équiper l’armée, et assumer la défense de l’intégrité du territoire. Sous équipées, les forces de sécurité n’étaient pas à mesure d’assurer la quiétude et la sécurité des populations. Nous avons pris nos responsabilités. Pour retourner à l’ordre constitutionnel, nous avons eu à signer un accord cadre qui a balisé les rôles des acteurs, le processus et qui a permis de mettre fin à une crise que le pays encourrait suite à la décision de la CEDEAO. C’est en application de cet accord cadre que Monsieur Dioncounda Traoré a été désigné président de la République par intérim pour une période au-delà de laquelle on verra ce qu’il y aura lieu de faire. Aujourd’hui, les administrations publiques fonctionnent et nous préparons la libération du nord afin que les élections puissent se tenir dans la quiétude.

Quelle interprétation faites vous de l’accord cadre qui a été signé et qui suscite beaucoup de supputations ?

Il y a des grands traits : voilà ce que le CNRDRE et la délégation de la CEDEAO ont décidé de mettre en place qui, précise le retour à l’ordre constitutionnel, et permet à un Président d’assumer des fonctions d’intérimaire. Après cette période, le Comité [CNRDRE] et la délégation de la CEDEAO reviendront sur table pour désigner et mettre en place des organes de conduite de la transition. L’accord cadre est aussi simple et explicite, mais il s’agit d’un texte que chacun peut interpréter.

On sait que l’intérim fait quarante jours, et après comment s’exercera la fonction de chef de l’Etat ? Comment cette période sera-t-elle gérée ? Y a-t-il une possibilité pour le Président actuel de continuer pour la transition ?

La gestion de cette période est simple, je m’en remettrai au contenu de l’accord cadre qui précise qu’il exerce une fonction d’intérimaire, au-delà de quarante jours, nous Comité [CNRDRE] et la CEDEAO viendront ensemble à la table pour décider de mettre en place des organes de transition. Ces organes seront connus en temps opportun.

Avez-vous une idée de la durée de la transition politique ?

Je préfère ne pas faire de fixation là-dessus, parce que ça va dépendre de deux choses : la vitesse à laquelle on règle le problème du nord, et ensuite l’élection présidentielle. Il faut d’abord un fichier consensuel, bien organiser les élections, pour que le Mali élise enfin le Président de son choix.

Vous avez assisté à l’investiture du Président Dioncounda Traoré, que vous a inspiré cet évènement ?

Je n’ai fait que respecter mes propres engagements. Dans l’accord, le Président Dioncounda sera en fonction pour quarante jours, et au-delà de cette période d’autres principes suivront. Cette investiture m’a fait plaisir, encore une fois c’était l’occasion de prouver au peuple malien que le Comité qui est là respecte ses engagements. Nous n’avons pris ces engagements sous aucune contrainte, mais après multiples analyses et concertations, voire le pour et le contre, mais d’abord en plaçant le peuple malien au dessus de tout. Si dans ce contexte les choses se déroulent comme prévues dans notre accord, on ne peut que s’en réjouir.

Quels sont vos rapports avec le Président par intérim ?

A l’instant où je vous parle, il est le Président de la République du Mali, j’ai les forces armées. Il est le chef suprême des forces armées, tant qu’il restera Président de la République du Mali.

Les représentants de la classe politique, du CNRDRE et de la société civile du Mali sont en discussion à Ouagadougou avec le Médiateur de la CEDEAO pour trouver une issue heureuse à la crise, notamment parler de la transition, sa durée, les organes. Quels sont vos attentes, vos vœux ?

Mes attentes de Ouagadougou sont très simples et se résument à ce qui fera le bonheur du peuple malien. A l’heure où je vous parle [samedi 14 avril après midi] Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, médiateur a invité une large partie de la société civile, des partis politiques, les membres du CNRDRE pour débattre, dans le contexte de l’accord cadre. A leur retour, on sera beaucoup plus édifié sur ce qui s’est passé.

Vont-ils définir à Ouagadougou, les organes de la transition, le portrait d’un Premier ministre ? Selon vous quels sont les organes appropriés pour une bonne transition ?

Je ne crois pas qu’ils discuteront des organes, parce qu’on a déjà signé un accord cadre qui a abouti à tout ça. Et dans cet accord c’est nous Comité et la CEDEAO qui devrons mettre en place les organes de la transition. Donc ce ne sont pas ces structures à Ouaga qui se chargeront de cela.

Les travaux à Ouagadougou doivent aboutir à quoi ?

Je ne saurais le dire avant le retour de mes envoyés.

C’est le Premier ministre de la transition devant avoir les pleins pouvoirs, le gouvernement d’union nationale qui retiennent toute l’attention. Avez-vous un nom, quelqu’un à proposer au poste de Premier ministre de la transition?

Jusque là, je suis entrain de le chercher, je n’ai rien décidé pour le moment et vous conviendrez avec moi que je ne le ferai pas seul, c’est avec son Excellence [le Médiateur Blaise Compaoré] qu’on va s’asseoir, proposer et convenir. Pour l’instant je ne peux pas vous donner un nom.

Il se dit que vous seriez otage des radicaux du CNRDRE, vos décisions  sont-elles librement prises ?

Je vais vous dire quelque chose, le jour où je débutais ce mouvement sans fausse modestie, j’étais le seul officier présent devant la troupe. Au fur et à mesure que les choses évoluaient, j’ai des camarades qui ont vu la cause qui sont venus, depuis les premières heures jusqu’aux première 24 h, ainsi de suite. Pour moi, ils sont partie intégrante du mouvement. C’est après avoir appris qu’on partage la même cause qu’on a commencé à se rejoindre. Donc je ne vois pas sous quelle pression, et de qui, le Capitaine Sanogo sera amené à prendre ou à changer une décision. Je vous le dis, je suis encore le président de ce comité, je peux me faire associer par des collègues pour des prises de décision, prendre l’avis des uns et des autres, mais encore une fois, la dernière décision me revient pour toute décision qui sortira de ce bureau où venant de ce comité. Et quand je prends une décision, je l’assume.

Vous êtes le seul Capitaine à bord ?

Je suis encore le Capitaine à bord.

Quels sont les départements visés par le CNRDRE dans le gouvernement de transition ?

C’est sujet à débat, pour le moment on n’est pas encore très fixé là-dessus. Mais on tient à avoir certains départements, ce qui nous permettra d’avoir l’œil, de suivre, parce qu’on a cassé un mur, il faut bien le refaire.

Notre pays dépend beaucoup de l’aide internationale, quels sont vos rapports avec les partenaires au développement ? Avez-vous des contacts, certains ont-ils changé leur position par rapport aux sanctions qu’ils ont prises ?

A notre arrivée, le coup naturellement a été condamné, chacun a fermé les robinets, et fait valises. Une fois que la CEDEAO s’est prononcée sur la levée les sanctions, le reste devait suivre. Dans les jours à venir, le gouvernement qu’on mettra en place ensemble et de façon consensuelle se chargera de rétablir les relations à tous les niveaux concernés. Mais d’ici là l’administration tourne et tout marche très bien.

Les fonctionnaires auront-ils leur salaire à la fin de ce mois ?

Inchallah tout ira normalement, nous avons toutes les assurances. Dans la région de Ségou et à Sévaré, le problème était surtout bancaire, à cause des mesures sécuritaires à prendre. Certaines banques n’avaient pas encore commencé à fonctionner. Nous avons pris contact avec les responsables concernés pour qu’ils mettent tout en œuvre et rouvrir ces banques au plus vite. Mais cela ne va pas sans mesures sécuritaires et en principe toutes les dispositions seront prises.

Pensez-vous que le coup d’Etat au Mali a fait tache d’huile en Guinée Bissau ?

Ma philosophie, c’est le Mali d’abord. Le jour où j’ai posé cet acte je n’étais vraiment pas imprégné des réalités politiques internes d’un autre Etat. J’ai posé cet acte parce que je le pensais bien pour mon pays. Ce coup est venu à point nommé et nous a par ailleurs épargné d’une guerre civile qui pouvait arriver à Bamako, au lendemain des élections. Mais tache d’huile ailleurs, il faut demander à la presse internationale …

Pourquoi y aurait-il eu guerre civile au lendemain des élections ?

Les élections étaient truquées, les dossiers sont là. Vous devez en savoir plus que moi d’ailleurs.

Vous avez motivé principalement le coup d’Etat par la situation désastreuse au nord. Depuis votre arrivée que faites-vous pour reconquérir les zones occupées ?

[Sourire] Nous avons hérité, permettez-moi l’expression, d’une situation déjà pourrie. Alors ce n’est pas ce qui est cassé en 20 ans qu’on peut reconstruire en deux ou trois semaines. Je vous en dirais davantage n’eut été le côté secret militaire dont je suis tenu. Mais je vous dis d’ores et déjà que nous sommes en train de mettre sur place des structures, et mettre en œuvre des planifications concernant deux mesures. Il y a d’abord le dialogue, et l’armée est la dernière solution. Et si on devait passer par cette option, on s’est donné comme mission de défendre l’intégrité territoriale. Nous sommes en train de voir dans quelle mesure on pourra outiller l’armée. Le reste on verra bien.

Que répondez-vous à ceux qui soutiennent que le coup d’Etat a précipité la prise des régions du nord par les rebelles?

Vous convenez avec moi si à certain niveau la crise du nord était un arrangement, ils ne feront que pousser et user des voies et moyens pour encore amplifier la chose. Ce n’est pas un coup d’Etat qui va accentuer une avancée aussi rapide que les forces armées n’aient jamais connue. Parce qu’une avancée dans un combat, je vous parle en tant qu’officier d’infanterie, une avancée de six cent kilomètres par jour, c’est infernal et c’est très dur. Cela veut dire que déjà une situation était là et ne tenait qu’à un fil, que nous avons coupé, et l’intéressé a profité.

On assiste à beaucoup de message venant de différentes couches comme les chasseurs traditionnels (donso), le Ganda Koy, … qui expriment leur volonté d’aller combattre pour la libération du territoire, l’armée s’organise de son côté. Comment allez-vous vous y prendre pour recouvrer l’intégrité du territoire malien ? Suivant quelle stratégie ?

Le moment est très mal choisi pour parler de stratégie dans la presse, sinon elle n’en sera plus une. Mais néanmoins, je vous assure qu’on est en train de tout mettre en œuvre pour rendre cette armée encore opérationnelle, avoir la confiance du peuple malien et être à mesure de défendre l’intégrité territoriale. Les différents messages de soutien nous démontrent juste, nous Comité, que l’acte qu’on a posé est allé à l’endroit de la volonté du peuple malien. C’est pourquoi j’ai toujours dit le Mali d’abord. Vous avez vu à la signature de l’accord cadre, c’est en regardant ce même Mali que j’ai accepté de le signer. Toujours le Mali d’abord, on mettra tout en œuvre pour le bien être de ce pays.

Que pensez-vous d’une éventuelle intervention des forces de la CEDEAO comme certains le préconisent ?

Si la CEDEAO doit nous envoyer des forces, j’ai bien dit que je n’ai pas besoin des forces au sol. Ce n’est pas l’effectif qui manque, mais il y a juste un problème de recyclage, un problème d’équipement. Je l’ai notifié à la délégation, aux émissaires et sur les antennes. Franchement je n’ai pas besoin des troupes au sol. J’ai besoin d’appuis logistiques et ensuite d’autres dimensions allant au-delà. Si je les ai, je les apprécierai à leur juste valeur.

L’Assemblée nationale a adopté une résolution pour l’ouverture d’un corridor humanitaire pour les régions du nord, comment entendez-vous accompagner cette mesure ?

Il y a la guerre au nord mais ce sont des populations maliennes qui y vivent. Au nord tout n’est pas rebelle, Ansar Dine, Aqmi ou MNLA. Il y a des populations paisibles qui vivent dans cette crise, s’il y a des moyens pour faire des actions humanitaires, l’armée et les forces de sécurité ont le devoir de les sécuriser afin que ces aides puissent bénéficier aux populations maliennes qui en ont besoin.

Quelles sont les dispositions prises pour assurer la sécurité des personnes et des biens ?

Il y a des mesures qui vont commencer par la capitale. Des dispositions seront prises pour accentuer les sorties de patrouilles au niveau de Bamako. Les raisons de ces patrouilles, la conduite à tenir par les populations et les attitudes vis-à-vis de ces patrouilles, feront l’objet d’une explication portée à la connaissance du public.

Salim Togola et Boukary Daou

 

 
SOURCE:  du   16 avr 2012.    

157 Réactions à Le Capitaine Amadou Haya Sanogo, président du CNRDRE parle au Républicain

  1. Capitaine était prévu au dernier convoie choisit par ATT pour aller finaliser ce que les vrais militaires (paix à leur âme)avaient avancé sur le champ de bataille et honnorer le pays. De peur de se faire écraser par aqmi donc de se reconnu incompétent et incapable, comme il pense et a toujours du regieme antécédent,il s’est forgé une porte de sortie: Le coup d’état. Un bon patriote digne de ce nom ne commettrait jamais un coup d’état à un mois des élections présidentielles.
    S’il se croit important, alors il se trompe. Car la popultion commence à comprendre qu’il est incapable de resoudre ses propres problèmes à lui n’en parlons des problèmes notionaux qu’il a posé. Capitaine Sanogo est impuissant à se justifier; et que de plus en plus il se refugie dans une hypocrisied’autant plus haissable qu’il en mincisse sa chance de tromper. Tu fais chier finalement capitaine.

  2. vieu

    oui j’ai le meme avis que Macky sall.Moi je vous demande au mali il n’y a pas des militaires oui ou non ils sont au nombre de combien, plus de 5600000 militaire ne peuvent pas faire oleur de leur drapeau et la dignite et l’integrite territorial de leur encetres. qui sont indignis d’eux.je sais que pendant 20 ans,armée malienne n’exeste pas mais ce trois dermier mois,elles ont eu tout des arme efficages, des avions de chasse, des vehicules et des primes de guerre. quoi elle attend pour faire le defi contre à peu pres 2300 rebelles ou islamistes. Merci que le Grand puissant Alha Dieu progete les population civile et pauvres. silon les riches n’ont rien à voir la da.

  3. camara

    TOUS LES RESTANTS DES ARMES ET DES MUNITIONS SONT ACHEMINEES A KATI POUR PROTEGER LE CAPITAINE QUI PARLAIS IL YA QUELQUE MOIS LA GUERRE CONTRE SES BANDITS (mnla et ansardine) maintenant lui et ses compagnons NE SONT PLUS A LA HAUTEUR ET NE SONT PAS PRETS ALLER A CETTE GUERRE PARCE QUE ILS TROUVES CEUX QUILS VOULAIS ET ONT COMMENCE A GOUTER LES DELICES ABANDONNER LEUR PATRIE. ARMEE MALIENNE TOUJOURS CORROMPU HELAS IL ETAIT UNE FOIS LE MALI.

  4. Malien

    Un seul homme a detruit le Mali devant tous les Maliens….

  5. zou

    Mr Sanogo, la population du nord commence vraiment à douter de toi.
    La première base millitaire du MNLA se trouve tout près à coté de Ombori. Il font de Douenzta ce qu’ils veulent. C’est vraiment honteux.
    Nous voulons que l’armée donne un bjr à ces imbeciles. cela ns rassure et on va tjr croire à l’armée.

  6. Fatima09

    P.S: je suis parfaitement consciente du fait que tout les Tuaregs ne partagent point les ideaux de ces va-nu-pied, j ai des amis qui sont Tuaregs, Arabes,Bella Songhoi etc… il ya en a qui etaient dans l Armee et ont perdue leur vies lors des attaques en 2006, pour defendre le Mali.

  7. Ndy

    Sanogo, Capitaine Sanogo ta place est à Kidal actuellement pour nous annoncer la prise et la fin des combats après avoir libéré Tombouctou et Gao. Ne te mêle pas de la vie politique car en venant tu voulais seulement et simplement avoir les armes pour te battre. Sanogo, Capitaine Sanogo le peuple t’attend au nord au lieu de pavaner dans les V8 à Bko à essayer d’effrayer les gens par des armes achetés avec l’argent du peuple. Sanogo, Capitaine Sanogo va au nord c’est mieux pour toi.

  8. Sincère

    Que le Bon Dieu sauve le Mali de ses vauraces et brigans politiciens qui veulent nous retouirner à la case de depart.

  9. FOMBA Issa

    Vraiment je demande à ces politiciens de nous laisser tranquille car tout ce qu’on vit aujourd’hui est de leurs fautes. les personnes qui s’activent sur le net pour denigrer SANOGO et ses patriotes sont connus; ils se donnent beaucoup de comptes pour parler alors qu’ils ne sont pas nombreux. ils veulent croire aux gens que les Maliens n’aiment pas SANOGO. nous l’aimons car le Mali va très mal avec ces vauriens de politiciens qui ont été toujours des vauriens à l’école.
    Vive le Mali; Vive Sanogo, vive les vrais patiotes qui se soucie du devenir de notre chère patrie.

  10. hed

    ce capitaine s’est détourné de son chemin. Mais quant est ce que les maliens se rendront compte de l’évidence.
    Sanogo a fait ceux-ci, a fait cela. les généraux ils sont comme cela. modibo a fait ceux-ci. Du n’importe quoi.
    – Tu ne sais pas qu’au nord tes frères et soeurs meurent de Faim?
    – Tu ne sais pas non plus que la population du grand nord n’a plus accès à l’eau?
    – Tu ignore que les hommes et les femmes de GAO sont pillés et ou violés?
    SVP arrêtons la comédie, et ayez le courage de dire aux militaires de ne pas nous voiler et que leur devoir primaire est de nous sécurisé.
    :oops: :oops: :oops:

  11. ce sanogo est aussi manipulé contre le mali qui vivra vera ou etait t’il pendant les 10 ans de pouvoir datt ne connissais t’il pas la situation de l’armée malienne pourquoi ? UN coup d’etat pendant la guerre au lieu de venir paradé vole pillée tous le pays et laisser les rebels s’empareé du pays sans defence livré au bandits avec toutes la souffrance nous n’en voulons plus de regimes militaires rentrée dans vos casernes c’est tous pour y etre mobilse pour la defence de l’integrité du pays. nous n’avons pas besoin d un pouvoir miltaires et civil le mali ne peut prendre en charges 2 institions présidentilles non retourner dans les casernes le pays a trop perdue a cause de ce coup d’etat vraiment réflechisé vous même

    • bouby

      C’est vrai que nous ne voulons plus les militaires ;ils doivent retournerdans les casernes.sanogo et son groupe ne font que perturber et empoisonner notre nation et dans ce rythme le Mali ne va jamais avancer.La convention de la CEDEAO a ete violee mais ecouter c’est pourquoi ils essayent toujours de s’accrocher au pouvoir pour ne pas se faire juger. Ce ne doit pas se passer comme ca ;la Communautes INternationale ;;CEDEAO; DIONGOUDA doivent reagir.
      AU SECOUR NOTRE PAYS. LE MALI EST EN DANGER.
      Comment voulez vous que le Mali et les maliens avancent alors leur chemin est detourne et corumpu.

  12. DIARRA

    ..POURKOI SANOGO EST TOUJOURS A BKO??????????????????????
    …POURKOI IL A DEMANDE L’AMNESTIE??????????????????????
    :oops:
    :oops:

  13. Il est vraiment bête ce Sanogo, il se croit sauveur alors qu’il a tout fait capoter. Il dit ne pas avoir besoin d’hommes de la CDEAO, quel Tartarin. Le Mali n’a pas besoin de lui, il va nous mener à l’abatoir ce petit prétentieux, de grace qu’il dégage et ce sera bon pour tout le monde.

  14. paulite

    Quelle négociation ?, au profil de qui ?, la paix ne s’achète pas

    Libération des régions Nord du Mali, L’intégrité territoriale prime avant tout

    ATTENTION A UN VOUVEAU COUP D’ETATS AU MALI ???

    Dioncounda, Dioncounda, ce lui qui dort debout

  15. hermes

    Il se prend pour un heros cet imbecile qui a plonge le pays dans le chaos!

  16. Que Dieu protege le Mali

  17. Democracy in Mali

    Mali is on its way to the dust bin of History. How can a few renegade soldiers trample a constitution put in place after a referendum by the people of Mali around 20 Years ago?
    The logical escapes us here.

    • moussa ag

      Don’t worry, we will learn the hard way when no investors will ever put foot on our ground.

      Some fools seem to think that this was a brilliant idea but they have no clue of the gravity and consequences of this kind of shit today.

      GOD BLESS MALI!

      Moussa Ag

  18. ApemaM

    Dr Cheick M Diarra serait nommé PM du Mali!!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: Explose de joie Ho Dieu merci

  19. stam

    en tenons nous à la seule interview du Capitaine, et vous constaterez que notre constitution est simplement foulée du pied par le capitaine qui pour résumer considère que le Mali ainsi que son avenir sont à sa guise, quelle désolation pour notre chère patrie. Attention au couple Blaise-CNRDRE, car je vous assure que ça sent mauvais. Quelle compétence et quelle expérience a ce capitaine avec ses camarades pour déjouer les aspirations d’un Blaise dont le statut est connu de tous.

    Et dire qu’une fois de plus le peuple se laisse rouler, c’est vraiment dommage car pour cette fois, ça risque d’etre trop dur pour le Mali.

    wait and see

  20. sanogo

    merci sanogo. heureusement qu’on arrive a te comprendre.la preuve est que ce n’est plus att qui est réclamer mais son dauphin. donc je disais un jour que si tu n’avais pas assumé l’acte de tes frères d’armes ,les femmes allaient assumé. maintenant faite tout pour finir la guerre sans guerre.dite simplement aux révolutionnaires que la stratégie consistait a faire le retour du bâton et se venger d’eux car ayant trop retardé la chute de kadafi,et mettre att en épreuve parce qu’il n’arrive pas a défendre les gaulois sur son sol.q’un tombe au nord ou au sud ‘c’est ton pays qui perd. ils comprendront et la guerre finira.bonne compréhension.

  21. babaduhon

    —–NON SANOGO——
    NON,PAS DE PATROULLES A BAMAKO MAIS AU NORD
    NON,PAS DE PATROULLES A BAMAKO MAIS AU NORD
    NON,PAS DE PATROULLES A BAMAKO MAIS AU NORD
    NON,PAS DE PATROULLES A BAMAKO MAIS AU NORD
    NON,PAS DE PATROULLES A BAMAKO MAIS AU NORD

  22. Le Capitaine Sanogho

    Dogonofama, je m’excuse si mes reponses ont cree’ une quelconque confusion dans votre esprit. Ce n’etait point mon intention! J’ai ecrit a’ plusieurs reprises que mon amour pour notre FASSO le Mali est sans condition. Je refuse de regarder/analyser la situation actuelle sous l’angle d’etre pour ou contre le Comite’. Je suis pour la paix civile, la stabilite’, la securite’ et le respect de l’integrite’ territoriale du Mali. Je vous prie de mediter sur les deux sagesses suivantes (la premiere est americaine et la deuxieme et Bamanan):
    « …If your ship hasn’t come in – Swim out to it! »
     » DO BE’ NYA LA ANI DO BE’ NYA THIELAKAW LA. »

    There is enough blame to go around. La responsabilite’ est collective. Chacun de nous a une part de responsabilite’ dans la situation que nous vivons. Si vous etes comme moi, il faut reconnaitre que nous avons abandonne’ nos populations pour…une vie meilleure a’ l’etranger. Si vous avez dirige’ ou si vous continuez a’ diriger, il faut reconnaitre que nombreux sont ceux parmi vous qui ont trahi nos populations en detournant leurs maigres ressources au vu et au su du monde entier et en signant des accords qui n’ont rien a’ voir avec la defense des interets superieurs desdites populations. Si vous etes les populations « ordinaires », il faut reconnaitre que nombreux sont les hommes et les femmes qui applaudissent tous les pouvoirs du moment et qui encouragent ceux qui dirigent a’ detourner. Les dirigeants qui refusent de detourner sont qualifie’s de DJITOW et de FOUGAROUW! Eh oui, nous avons des cultures qui adorent la force et qui sont dirige’es par les emotions. NOS CULTURES PREFERENT LE REGIME DES HOMMES…FORTS! Nous sommes au point ou’ il est difficile voire impossible de faire la difference entre le corrompu, le corrupteur et la victime!

    Dogonofama, comme vous le voyez votre question n’est pas simple! Ce n’est probablement pas une question d’etre pour ou contre le Comite’. It is my opinion qu’il s’agit plutot de changer et/ou abandonner plusieurs aspects de nos cultures!

    • moussa ag

      Au moins toi tu discutes avec des points raisonnables malgré le fait que je ne suis pas d’accord avec tes réponses a mes questions.

      Beaucoup pense que les critiques envers le CNDR sont personnels. Si quelqu’un devait dire « Bien fait pour toi ATT de merde! », j’aurai du le dire pour des raisons personnelles…ça je vous le garantie. Mais l’enjeu est au delà des raisons personnelles.

      Le CNDR a besoin d’être critique pour leur acte. Sanogo ne partira pas du jour au lendemain mais qu’on ne lui fasse pas croire a lui et au reste des forces armées qu’ils ont raison. On ne doit pas crée un précèdent pour coup d’état sinon on le regrettera un jour. Sanogo est peut être bien intentionné (je ne le sait pas et ça n’a pas d’importance), mais le prochain ne le sera pas nécessairement.

      Un coup d’état n’est pas une bonne nouvelle dans une jeune démocratie. ça a eut, ça a, et ça aura des conséquences graves qu’on peu nier comme on veut.

      Est ce mieux que ce qu’on avait est la question? Et je dirai, NON!
      Au moins ça donne un nouveau départ et on risque de le rater en félicitant des putschistes et leur donner la grosse tête.

      En plus, faire un coup d’état chez nous n’est pas difficile ou héroïque hein. Qu’ est ce qui protège le président et le gouvernement? La garde présidentielle? Il n’y a rien d’autre. Dans les pays développés, ce n’est pas la garde présidentielle qui protège le président, mais plutôt l’application de la loi, les infrastructures judiciaires et politique, et le peuple.

      J’insiste toujours que le CNDR et le MNLA et autres groupes sont les mêmes aux yeux de la constitution. Chacun de ses groupes a pris des armes parcequ’ils ne sont pas « satisfaient » de la gérance du pays.

      Soyons objectifs et échangeons sur la base de l’objectivité

      Moussa Ag

  23. Sincérement Mr Moussa Ag j’aime pas vos interventions, mais là j’avou que vous poser des bonnes questions,, et si moi je dois definir la différence entre cnrdre, azawad, mnla, je dirai aucune.. tous ont les mêmes objectif nuire le Mali, ils ont les mêmes quaracteristiques aussi c’est a dire, des fâches,des apatrides, des indésirables, des incompétants, des ignorants, des opportinistes, des voyous, des drogués… personnellement j’en veux encor plus a la cnrdre surtout au capitaine le petit maudit, en-cu-lé sanogo,, ce ptit C.O.N mérite d’être pendu sur la place public…

  24. le refuge

    Les 10 ans d’ATT ont été les 10 ans de honte pour les partis politiques Maliens et les politiciens qui crient aujourd’hui à l’ordre constitutionnel ou à une quelconque classe politique . Comment un pays avec plus de 100 partis politiques que c’est un independant qui passe au election en 2002 et 2007 . Nos soient disant politiciens ne sont que des va nu pied qui ne pensent qu’a leur interet et famille . C’est des GIE ( Groupement Interet Economique )Ils ont tous soutenu cette mediocrité en tirant simplement leur coup . Nos institutions etaient faibles ( Assemblée , gouvernement , cour supreme , cour constitutionnelle….)et au service d’un seul homme fort du regime : ATT . Dans un tel pays les hommes forts se succederont par des coup de force . Tel est la regle generale de la democratie du « petit blanc »

  25. moussa ag

    @fatima09

    Suite

    Le systeme censurait cette partie a cause du mot « bastardos » devant rebelle

    Ne t’inquietes pas trop des ces traitres de rebelle…ils vont payer un jour. Ils ont plus de probleme que nous en ce moment si on joue bien nos cartes. En plus, les songhois et sonhrais ne sont que les esclaves des Dogonos:-)

    Tout ce que moi j’essaye de faire c’est d’etre objectif dans mon jugement et discuter avec des compatriotes sur des bases objectives. Ne pas etre d’accord nous ouvre l’esprit et on en a tous besoin.

    Le pouvoir est dangereux et il ne pas donner la grosse tete a Sanogo sinon on le regrettera. Les militaires avec les armes peuvent avoir un pouvoir absolu sans liberte d’expression pour le peuple….qui n’insultait pas ATT publiquement durant son mandat mais meme le coq n’a pas chante le jour du coup d’etat…la raison est simple…les armes .

    On a elu ATT sur la base qu’il etait hero national mais on a plustot besoin de responsables au lieu des heros. Sanogo m’inquiete parcequ’il semble plus preocupe par le probleme politique que par la situation au nord.

    Moussa Ag

  26. moussa ag

    Premierement, ne vous souciez pas de m’offensez. L’enjeu est au dela des sentiments personnels.
    D’ailleur, je suis sur que j’offense beaucoup sur ce forum bien que j’essaie d’etre respectueux.

    Maintenant, vos questions.

    1. est-ce Moussa ag votre nom reel ou simple speudo?

    Un simple pseudo qui attire l’attention dans le context actuel. En plus, le jour ou le Mali mettra la main sur ce Moussa Ag Attaher, je vais laisser tombe ce pseudo. Ce ne sera pas de si tot.

    2. Etes-vous Tuareg qui hait le Mali et souhaite une partition?

    Je ne suis pas Touareg et ne souhaite pas la partition du Mali…loin de la. Mais il ne faut pas non plus assumer que tous les touaregs veulent cette partition. La voie de 20 hommes armes se fait plus entendre que celle des millions de gens sans armes. C’est pour ca que j’ai peur des militaires au pouvoir. Le Mali ne sera pas divise, on ne cree pas un pays comme ca et le MNLA commence a s’en rendre compte. S’il y’avait une division religieuse entre le sud et le nord, le risque aurait ete, mais je ne vois aucun risque meme avec le support de la France…plus tot que des problemes qui continueront.

    3. peux-tu m explique si possible pourquoi ces rebels pensent les Maliens de peau noirs sont des esclaves?

    Je ne pourrai repondre puisque je ne suis pas rebelles. Je ne pense pas que c’est la pensee des rebelles. Ces soit disant rebelles sont des ambitieux politiques (Moussa Ag) et des guerriers sans emploies…puisqu’ils ont fuit et ne peuvent plus retourner en Liby. Quand tu as vecu de la guerre et tu n’as pas d’autre talents pour gagner ta vie, tu fait tout pour creer des conflits.

    Ca ne change rien s’ils pensent que les noirs doivent etre des esclaves. Ils n’ont aucune chance de faire des noirs des esclaves en ce jour…meme les blancs ont laisses tomber ces projets. Eux ils sont aussi nombreux et plus eduques que les noirs. Mais il y’a aussi beaucoup d’intellectuel noir…OBAMA est president du pays le plus puissant du Monde.

    Moussa Ag

  27. moussa ag

    @ fatima09

    le systeme censure ma reponse a vos questions.

    Moussa Ag

    • Fatima09

      Merci infiniment davoir pris le temps de repondre a mes questions et surtout pour votre comprehension et bonne analyse des choses. Ca ne fai mal au coeur quand je vois ce Moussa Ag attaher et je prie comme toi que le Mali ne soit jamais diviser mais nous avons besoins de jeunes responsables et patriots pas d hero. Je suis fille de militaire et jai grandit au Nord entre Kidal et Gao, jai mentionne le mot esclave car c est vraiment comme ca que certains jeunes Tuaregs nous( bambaran, songhoi etc..) appellaient. Notre Armee n a jamais connu une telle humiliation, elle est grandiose. Avec tout ce que la France Trames derriere les rideaux comment etre sur que le Mali ne restera pas ainsi? vu l implication des pays comme la Mauritanie et l Algerie qui se disent amis du Mali mais abritent egalement es rebels? comment etre sur qu on retrouvera notre intregrite territorial si les militaires n agissent pas jusque la? c EST VRAI que les armes donne un pouvoir absolu au Militaires et je le sais en tant que fille de militaire et petite-fille d ancients combattants, et je suis d accord avec toi sur le point ou tu explique qu il ne faut pas permettre a Sanogo d avoir la grosse tete d ou les critiques de part et d autre aideront les militaires, jespere, a agir selon les normes dans les conditions les plus democratique cela peut se faire. Mais je soutient les militaires naturellement et je suis inquiet de la situation humanitaire du nord. Je crois que seul Dieu est en positions d avoir des esclaves pas des humains. Malgre les censures jai saisie l essentiel de tes propos et je ne rejouit de la taille de l ouverture de ton esprit car si tout les jeune Maliens analysaient ainsi NOTRE CHERE PATRIE n aurait pas recu ce poignard dans le dos. Vive le Mali Uni et Merci encore.
      Fatima09

  28. L’Assemblée nationale a adopté une résolution pour l’ouverture d’un corridor humanitaire pour les régions du nord, comment entendez-vous accompagner cette mesure ?

    …Il y a des populations paisibles qui vivent dans cette crise, s’il y a des moyens pour faire des actions humanitaires, l’armée et les forces de sécurité ont le devoir de les sécuriser afin que ces aides puissent bénéficier aux populations maliennes qui en ont besoin.
    NON,NON, IL N’Y A PLUS DE POPULATION PAISIBLE QUI VIVENT AU NORD. ELLES SONT EXTENUEES, ELLES ONT FAIM, MALADES ET SUJETTES A TOUTES SORTE DE BRIMADES. …
    ET PUIS TU PEUX SECURISER QUOI??, LE CONVOI HUMANITAIRE?.. ESSAIES SEULEMENT JUSQU’A MOPTI.
    CELA VA ENCOURAGE ANSAR DINE ET LE LENDEMAIN, AQMI VA SE RETROUVER A BAMAKO.

  29. Amadou

    Maliens et Maliennes débout pour la République. Le peuple est piègé par ces vas et viens arrêtons de se moquer de ce brave peuple. Je lance un appel à tous les républicains de sortir massivement le vendredi après la prière pour mettre dehors et la junte et ces hommes politiques sans scrupule. Jeunesse du Mali l’ére est grave mobilise toi pour libérer ton pays, mobilise toi pour prendre les rênes de ton peuple. Tous des vendus des corrumpus, des vauriens. Où étaient ils quand ATT était au pouvoir?

  30. king's

    Je comprends la réaction de bcp de maliens, mais ce n’est pas la cnrdre, ni les autres pauvres maliens, c’est les hommes politique avec leur «  »buveur de sauce » » qui espèrent sur les fraudes comme on assiste tjrs; réfléchit au moment qu’ont doit passer ds les urnes d abord pour élire 1 président, de quoi vous vous inquiète, en tout cas les fraudeurs vont tomber à 80 pour cent

    mon souhait est qu’on arrive à mettre à plat ventre tous ces voleur de grand taille!

  31. Que répondez-vous à ceux qui soutiennent que le coup d’Etat a précipité la prise des régions du nord par les rebelles?

    …Ce n’est pas un coup d’Etat qui va accentuer une avancée aussi rapide que les forces armées n’aient jamais connue…. Cela veut dire que déjà une situation était là et ne tenait qu’à un fil, que nous avons coupé, et l’intéressé a profité.
    NE SAVAIS TU PAS CELA, QUE LA SITUATION NE TENAIT QU’A UN FIL, QUE TU AS CASSE ET L’INTERESSE A PROFITE?
    SAIS-TU REELEMENT CE QUE TU DIS?

  32. vraimalien

    :cry: :cry: le capitaine des pretentiéux, dabord il dit qu’il peut résoudre le problème après il assoit pour négocier; dégage du pouvoir :!:

  33. motin

    Attention !!!!!!!!ne perturbe pas le le calme des bérets rouges. :arrow: :?: :?: :arrow:

    • harouna

      si les berets rougent savent faire quelques choses qu’ils aillent au nord

  34. cliclac

    Bon ok mon Cap; dans ce monde moderne il ya ce qu’on appelle la division du travail c a d: au commercant le commerce, les militaires les armes, au politique la politique….. Maintenant on voit que vs êtes entrain de laisser le terrain militaire pour d’autre cause alors que le pays est coupé en deux on fait quoi alors!!!! Si vs voulez inverser les roles alors donnez ns les armes achétées par nos impots pour qu’on libère nos terres. Vs passez trop de temps pour les interviews, les habitant de Gao, Tombouctou et Kidal ont la nostalgie de leurs frères de Sikasso, Mopti, Ségou, Koulikoro, Bko et Kayes.

  35. qu’il arrete de nous divertir.dans tous pays du monde il ya tous les jours une raison pour faire un coup d’ETat.tout ce qu’il raconte c’est des histoires.il n’a pa les moyens de resoudre la crise.il nous faut de l’aide.tant qu’il continue sanogo à s’accrocher au pouvoir on va demeurer eternellement dans cette situation.

  36. tabouchi

    Au depart il a justifie son coup pour reclamer munition et equipement pour liberer l’extreme nord. A defaut de liberer l’extreme nord ce sont les villes de gao tombouctou et kidal que le capitain offre sur un plateau d’or aux rebels. Le capitain avait dit que le nord justifiait a 70% leur coup de force. Que constatons nous? le nord abandonne et le capitain dit que si le coup n’avait pas eu lieu il y aurait guerre civile apres les elections car tout etait truque d’avance. Le capitain dit qu’il a retablit l’ordre constitutionelle et pourtant il maintient son cndre et dit qu’apres 40 jours il reprend sa chose car c’est cet accord qu’il a signe avec la cedeao.
    Maliens maliennes ouvrez les yeux ce capitain illetre est un assoife de pouvoir. IL va conduire le mali dans les tenebres. Le mali est la risee de l’afrique. honte totale. des bidasses qui se croient des messies sement le chaos dans le pays.Le mali est vraiment a l’envers. Un capitain qui compte sur sa force mystique de dozo pour dirriger le mali. Un pays pauvre comme le mali. Quel investissuer va vouloir venir investir dans ce chaos. Le messie dit qu’il va payer regulierement les fonctionnaire. il est le patron de l’armee. Ou sont ces valereux officiers de l’armee malienne. ON LAISSE UN BLAKORO S’AMUSER AVEC LE DESTIN D’UN PAYS. J’AI HONTE DE VOIR CES IMAGES OU TOUT LE MALI SE DEPLACE A L’EXTERIEUR POUR RESOUDRE SES PROBLEMES ALORS QUE CETTE CRISE N’AVAIT SA RAISON D’ETRE. LA REBELION ETAIT ENDIGUER JUSQU’AU 22 MARS A L’EXTREME NORD. LE CAPITAIN LEUR A OFFERT UN BOULEVARD POUR DESCENDRE VERS LES VILLES DE GAO TOMBOPUCTOU ET KIDAL. LA DEVISE DE L’HYMNE NATIONALE « LA MORT VAUT MIEUX QUE L’HUMILIATION ». JE DEMANDE AUX MALIENS UN SUCCIDE COLLECTIF CAR NOUS SOMMES TOUS HUMILIES.

    • motin

      Excuse moi mon chèr: le mali est rempli de sans coeurs maintenant à commencer par les officiers supérieurs qui se plient à l’ordre d’un vaillant capitaine. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • harouna

        tout le monde sait comment on obtient les grades de millitaire au mali il suffit de nettoyer la toillette de lobo pour devenir general mais cet capitain merite son gallon vive sanogo d’avoir ouvert no yeux.

    • vraimalien

      tu as raison, cet pretentieux est soutenu par des aigris de la nation or ils ne font que empirer la situation de nos condition de vie

    • toi la tu est eta uni et tu sai pas cce qui ce pas a bamako donc arrête de parle mal de sanogo le coup deltas etai bien venu a bamako don la ferme vive sanogo et vive le mali

  37. Vont-ils définir à Ouagadougou, les organes de la transition, le portrait d’un Premier ministre ? Selon vous quels sont les organes appropriés pour une bonne transition ?

    Je ne crois pas qu’ils discuteront des organes, parce qu’on a déjà signé un accord cadre qui a abouti à tout ça. Et dans cet accord c’est nous Comité et la CEDEAO qui devrons mettre en place les organes de la transition.

    NOUS…NOUS.. NOUS0
    QUI VOUS A DONNE LE DROIT DE VOUS ARROGER LES DROITS DE TOUS LES MALIENS? A CE QUE JE SACHE, JE NE VOUS AI PAS DONNE LE DROIT DE PARLER EN MON NOM. OU PENSEZ-VOUS QUE VOUS LE POUVEZ PAR LE POUVOIR DES ARMES?

  38. je n arrive plus a comprendre les maliens consernant sanogo qui se ba pour sauver un pays qui n avait plus de responsable mais que des voleurs est que le mali n avait plus de securite est que pour acceder meme au lit de l hopital il faut donne de donne de l argent j ai vue le cea quand j etait au mali en 2011 donc meme si le brave sanogo ne donne plus le pouvoir a quelqu ¥un sans mettre la paix au nord mali vive le capitaine sanogo n oublie pas d aller voir les champs des voleur a dialakoroba là ou il y a des milliards voler par des corompues meme pour marcher ou faire une chosse il faut payer

  39. hed

    Mr le journaliste as-tu eu peur de lui demander les milliards dont ils ont accusé ? :oops: :oops: :oops:

    • katan

      Mr le journaliste as-tu eu peur de lui demander les milliards dont il est question ? :oops: :oops: :oops:

  40. cartman

    je ne sais pas ce que sanogo dit mais ce qui est sûre c’est des conneries comme d’hab il ne peut pas nous foutre la paix avec sa tête de « gon ba ka lakaré ».s’il pense qu’il va être notre président dès années plutard il croit qu’ on est beta comme lui on a eu deux cons de chef venant de l’armée

  41. cartman

    ou est mon comment

    • Moussa ag

      Censure peut être! Mais je ne pense pas. J’ai le meme probleme mais …

      Moussa Ag

  42. Moussa ag

    @majunga

    Arretes de raconter aneries ou rappel aux gens que tu es un ane pourqu’il ne soit pas offense de t’es propos sordides. Est ce que nous, les maliens de l’exterieur disent que vous les maliens de l’interieur passez tous votre temps a boire du the assis devant le  » woulowoulodji » au lieu de le nettoyer et c’a c’est un seul example parmi des centaines. Mais ce sont DES aneries parceque c’est generaliser.

    S’il te plait, arretes avec ca

    Moussa Ag

  43. harouna

    si le nord est occupe ce n’est pas la faute a sanogo c’est la faute a ATT
    tout le merde du Mali est cet maudit d’ATT laisser sanogo en paix il est notre sauveur remercions le un peu

    • katan

      Au départ nous étions nombreux à comprendre Sanogo mais il nous a menti et déçu.
      tu sais ce que nous vivons aujourd’hui au mali?
      Aucun service public je dis bien aucun service ne fonctionne normalement au Mali aujourd’hui. à commercer la garnison de Kati.

      • katan

        Au départ nous étions nombreux à comprendre Sanogo mais il nous a menti et déçu.
        tu sais ce que nous vivons aujourd’hui au mali?
        Aucun service public je dis bien aucun service ne fonctionne normalement au Mali aujourd’hui. à commercer par la garnison de Kati. :evil: :evil: :evil:

    • C.EST TON SAUVEUR ! VOUS ETES LES QUELQUE LACHES DU PAYS QUI FELICITENT CE SALAUPARD DE SANOGO QUI SÛREMENT VA SORTIR PAR LA PETITE PORTE!TOUT LE MONDE ENTIER EST CONVAINCU QU.IL LUI RESTE PEU DE TEMP A VIVRE CAR IL YA DES HOMMES AU MALI PLUS FORT QUE CET IGNORANT……

  44. A l’instant où je vous parle, il est le Président de la République du Mali, j’ai les forces armées. Il est le chef suprême des forces armées, tant qu’il restera Président de la République du Mali.

    TU MENS, TU N’AS RIEN. SI TU AVAIS L’ARMEE, POURQUOI N’AS-TU PAS ARRETE ATT? TU SAVAIS OU IL ETAIT, NON? LE POUVAIS-TU?

    • motin

      Attention !!!!!!!!ne perturbe pas au calme des bérets rouges. :arrow: :?: :?: :arrow:

    • pour le moment il peut pas traduire att en justis urgent ct le nord et apres il ferra vive sanogo

    • harouna

      sanogo est un brave si ATT etait un homme pourquoi il a fuit le palais il fallait attendre avec ses berets rouge ils allaient savoir de quelle bois sanogo se chauffe

  45. Avez-vous une idée de la durée de la transition politique ?

    Je préfère ne pas faire de fixation là-dessus, parce que ça va dépendre de deux choses : la vitesse à laquelle on règle le problème du nord, et ensuite l’élection présidentielle. Il faut d’abord un fichier consensuel, bien organiser les élections, pour que le Mali élise enfin le Président de son choix.

    Bon sang de bon sang, le Mali avaitelu un President avant que tu ne vienne foutre la merdre.
    Ok SUPPOSONS COMME TU LE DIS QUE LE MALI ELISE UN PRESIDENT, SI POUR UNE RAISON OU UNE AUTRE, CE DERNIER NE PLAIT PAS A UN TRUFFION, CELUI-CI PEUT DONC PROVOQUER UNE MUTINERIE ET S’EMPARER DU POUVOIR COMME TOI?
    Tu as fait ce que tu as fait, ne viens pas nous raconter des b….

    • moussa ag

      C’est le point que j’essaye de faire depuis le depart.

      Qu’on nous dise quand est ce que on peut faire un coup d’etat ou pas dans un system democratique.
      On peut tous l’ituliser dans le futur…au moins nos jeunes soldats pourrons l’utiiser.

      Que le Bon Dieu nous sauve!

      Moussa Ag

  46. Visionnaire

    Sanogo va partir par les armes. Un des generaux va lui faire la peau. Il a eu l’occasion de sortir par la grande porte. Il ne veut pas saisir l’occasion

    • hed

      tes généraux ne sont pas des généraux, il en est de même pour les autres (commandant colonel; :mrgreen: :mrgreen: :lol: :lol: colonel-major etc.); .sinon le capitaine ne les coiffera jamais. c’étaient des titres honorifiques que ATT les avait offert gracieusement. quoi qu’on dise le capitaine mérite son galon.

      • je suis d acore avec toi hed sanogo merite bien sont grade vive sanogo

      • harouna

        merci mon amis sanogo merite son grade de capitain les generaux maliens sont des generaux de grin d’ATT

  47. Ndy

    Capitaine, va au nord. Tu ne peux pas mélanger le pays pour soit disant réclamer des armes pour aller combattre au nord et vouloir t’assoir à Kati pour faire un soit disant ménage. Va faire ton boulot au Nord et laisse nous tranquille ici. Bientôt un mois que nos terres sont occupées et tu continue à faire la bamboula à Kati.

  48. Bkaman

    Le plus incroyable dans cette affaire est que c’est Blaise (prete-nom de la France) qui exerce maintenant sa tutelle sur le Mali et personne n’y trouve rien a dire. Du moment que l’ordre constitutionnel a ete, dit-on, retabli, les Maliens ne sont-ils pas suffisamment majeurs pour discuter leurs problemes entre eux et y trouver des solutions?

    Est-ce l’accord-cadre concocte entre Blaise et les putchistes qui doit maintenant regir le Mali en lieu et place d’une constitution encore existante? Dans quel monde vivons-nous donc? Quel est le probleme, du moment que le Mali a une constitution, un president, un parlement, une societe civile organisee et des partis politiques reconnus? Pourquoi doit-on laisser de cote tous les textes qui regissent la vie nationale au profit d’un texte elabore par un  »mediateur » dont on nous laisse maintenant entendre que plus rien ne sera fait sans son accord?

    Pourquoi toutes ces longues et interminables reunions alors que, du moment ou ceux qui doivent decider ont ete legalement et elegitimement designes, il ne leur reste plus qu’a prendre les decisions qu’ils estiment necessaire?

    Pourquoi accepter ce jeu de dupes, ces diversions et ces papotages de negres longs et inutiles, alors que la situation ne les justifie meme pas?

    Ici aussi, manque de courage, cupidite, calculs stupides alors que la case commune est en train de bruler, expliquent beaucoup de choses. Pourquoi est-ce que le president, les partis politiques, le parlement, la societe civile, en conformite avec la constitution malienne qui leur en donne le plein droit et de facon democratique, ne disent-ils pas que trop c’est trop et que la reponse a toutes les questions qu’on se pose ne doievent pas etre cherchees ailleurs que dans la constitution malienne, snas qu’on ait besoin de perdre du temps et aller s’exposer a la face du monde et remettre a des etrangers dont tout le monde connait les maitres et qui sont en train de sortir manifestement de leurs prerogatives en concoctant des textes qu’ils veulent substituer a la constitution malienne, le soin de decider du sort de leur nation?

  49. K.a

    La première arme d’un guerrier , c’est son courage et sa détermination au combat.
    Quand on fuit au front sous le prétexte qu’on n’est mal équipé et que d’ailleurs tous le maliens ne prennent pas cet argument pour argent comptant’ on n’est en droit de se demander face à quelle armée on est ?
    Quand on voit sur les écrans des télé du monde entier les rebelles exhibés les chars et autres matériels de guerre comme prises de guerre à l’armée malienne ; quant de surcroît ces mêmes rebelles ne sont équipés que des 4*4 armés, alors on est en droit de se poser la question de la détermination de l’armé défendre quoi que ce soit .
    Que faire d’une armée inadaptée en temps de guerre ?
    Quel pays au monde cautionnera une armée aux victoires futurs incertaines ?
    Si l’armée veut recouvrer sa dignité, cella passe nécessairement par l’inversion de rapport des forces dans les trois régions du nord Mali .

  50. mogonta

    Il a remis le pouvoir et il devait rentréé au caserne mais il continue toujours a nous coupé le souffle
    Quelle malheure pour le mali d’avoir des gens comme ça

  51. Oumou Dilli

    Nous sommes le nouvel AFGANISTAN grâce à Haya!
    Bientôt des bombes exploseront à Bamako et Sikasso!
    Nous n’avons pas d’armée ni de gendarmerie ni même de police!
    Nous sommes perdus!!!!

  52. mogonta

    Sanogo n’est qu’une honte pour le Mali,
    il n’abandonra jamais sa quete du pouvoir preuve sur rfi http://www.rfi.fr/afrique/20120416-mali-nouveau-premier-ministre-pourrait-etre-designer-lundi
    Il va tout faire pour continuer a destabiliser le pays et le nord c’est pas son probleme il ne retournera jamais au nord
    deja aujourdhui il roule dans une voiture luxe un « jaguar » et ces copains sont entrain d’acheter des terrains partout a Bamako
    renseignez vous et vous le ferez

  53. DODO

    J’ai suivi avec attention l’interview du capitaine SANOGO. Patriote dans sa démarche, précis dans ces propos, a t il les moyens de réaliser son rêve ? La libération du nord Mali. J’ai suis d’avis avec lui qu’il ne sollicite de la CEDEAO qu’un appui logistique, il sait de quoi il parle. Aujourd’hui le capital SANOGO ne doute de l’engagement de ces troupes et l’ensemble de la jeunesse prêt à aller combattre aux côtés de l’armée malienne. Les troupes de la CEDEAO, a mon avis ne pourront se battre comme le feront les combatants de nationalité malienne. Les troupes de la CEDEA
    peuvent être utilisés pour des coridores humanitaires. Le vrais combat ne pourra être fait qu’avec des maliens et non des étrangers.

    • Votre propos est tres bien dit.
      Le Mali a l’etat actuel ne demande aucun soutien aupres de la CEDEAO
      que le logistique pour faire cette guerre.
      La Guerre dans le desert, seul le troupe de Sanogo peuvent bien fait front s’ils sont bien armee.
      ATT, a failli a cela et trahit le peuple car il a promi des armes
      aux braves combattants mais ne l’a jamais fait.President Logan!
      Plutot il a paye des armes pour les touregs tout en le felicitant
      de leur retour de la Libye.

    • Jamy

      S’il etait patriote, ils erait au front. Il n’est plus President de la Republique alors qu’il aille faire ces preuves au Nord et revenir calmer son patriotisme. On ne peut pas laisser le vrai probleme de l’integrite du territoire et s’occuper d’une pretendue transition. Soyons realiste et juste. la place des militaires en ce moment c’est le front. toute autre tentative de juatification est vaine.

    • bien parle dodo

  54. cher frere ,calmez vous et regarde tous ceux qu’il nous propose.
    en deux mandat ATT,on tant soufere avec ces rebellions et nos impots et aides sont deportes au nord,ces rebelles interer sans niveau intellectuelle pour participer a la construction de notre edifice et qui desertes ensuites avec nos armes! pour faire plaire a des bandits!!! soyons serieux, je suis citoyen Malien et je n’ai jamai reve d’aller a l’exterieure parce que ce beaup pays.
    Aucun citoyen du monde va accepter qu’on gere l’argent que donne comme impots et autres cotisations sociales soient mis a la merci de certaines personnes qui se souscient que de leurs interet personnel!!!
    je suis desole, si les miltaire n’avaient pas fait ce changement de regime, j’allais etere les premieres personnes qui reglerra mon compte de maniere individuel…sans detour, soyons honnette vis a vis de notre patrie…
    vive le Mali et vive l’Unite national.

  55. Dkumak

    A MAJUNGA
    Quel genre de personne etes vous pour insulter les maliens!. Que l’on soit a l exterieure ne veut pas dire que c’est ATT qui nous a donner l’argent, ou que l’on profite de ses faveurs? Vous pensez qu’on est descendu du ciel! Et bien non cher imbecile!!!!!!!!!! Nous nous sommes demmerdes pour sotir de la merde. Que croyez vous?? Que pour etre un bon citoyen malien il faut etre au Mali? Non mais c est a cause de personnes qui reflechissent comme toi que le Mali et les maliens resterons mediocres comparer aux autres pays de sous regions. Est ce parce que on essai tant bien que mal (NOUS AUSSI) de chercher notre voie, de travailler dure que cela veut dire qu’on a profite du regime ATT! Mais bon sang reveilles toi! On travaille dure et peut etre si tu ne le sais pas certain parents se sont sacrifies pour essayer de donner un avenir meilleur a leur enfant, certain on risques leur vie pour aller a l’exterieure et travaille dure pour faire vivre leur pauvre familles restees au VILLAGE. IMBECILE! reveilles toi! est ce que ATT ou son regime peut envoyer plus de 3 millions de maliens a l’exterieure meme s’il etait le president le plus riche du monde. Respecter les gens !!! et leur dure labeur!!!!!!!
    Toi vu la facon dont tu reflechis et ton aigreur je paris que tu ne sais meme pas ce que c’est que travailler dure car tu pense que etre a l’exterieur est un signe de reussite. C est des gens comme toi dont on a peur car si par malheur tu arrives au pouvoir tu voudras en profiter par tout les moyens et ce sont des gens comme toi qui deviennent des opportunistes comme ce Sanogo qui a juste vu la une opportunite de se prelasser dans le beurre!!!!! Les millions de maliens a l’exterieur contribuent aux developpement du Mali alors que la plupart des maliens surtout les jeunes de maintenant ne pensent qu a la vie facile, aller au grin et profiter de l’argent que les parents de l’exterieure envoyent. Mon chere ATT ou pas mets toi en tete que les gens ferons tous et doivent faire tout pour vivre!!!!!!! ATT ou pas, seule le travaille (aussi dur et penible soit il) paye.
    Cela suffit, en plus en tant que malien de l’exterieur on est plus sujet a l’inquietude car on ne sait pas comment se porte reellement la famile!
    Alors il est temps de te reveiller! HARDWORK HARDWORK AND HARDWORK!!!!!!!!!!!!

  56. sanogo votre fierte ojordwi ce la reforme de l’armee au lieu de faire des recrutement illicite a kati votre seul mission ki vous permet de sortir par la grande porte ce d’appliquer la transparence ds le recrutement sinon vous aller sortir par la petite porte coe att et puis il fo comprendre ke si vous ne liberer pa le nord mali ds un bref delai les fils du nord vont le liberer et vnir vous trouver a bko pr vous deloger parcke les armes on les a tous le reste ce la determination et la conviction vous jouez tro^p avec le feu toi et tes escros je vous lance un ultimatum je vous adimre trop mais si vous ne faites pa attention tu risquerai de diviser bko parcke moi ossi je ve agir colonnel ag boulo aviataire.

    • La classe politique Malienne de Bko n’a aucun souci pour liberer le nord.Gandakoye le ferra a leur place. Ils sauront encore qu’ils ne sont que des beaux parleurs, des bon a rien.

      Mais qu’ils restent encore assise et continue dans leur vas et vient entre Ouaga et Bamako.Les touareg rebelles viendront les deloger de tout a Bko.
      L’heure n’est plus a la parole mais aux actes.

  57. cliclac

    Mon cap. les maliens veulent l’intégrité territorial et en tant que militaire vs savez ce k ca veut dire. A Bko ne montrez pas vos muscles, ns n’avons pas besoin de patrouil militaire sauf si vs voulez d’avantage asseoir votre pouvoir. Et puis cette phrase: il (Dioncounda) est le Président de la République du Mali, j’ai les forces armées. On tend vers un Etat dans un Etat avec l’armée comme Etat. Alos là la note devient très salée pour ns maliens, avec AQMI o nord, l’Etat militaire au sud et Dionkiss prési malien P/I au centre.

  58. moroumala

    En 3 jours de pouvoir capitaine Sanogo à amené une désolation qi ne sera jamais égalé au mali.toutes. Les troupes ont abandonné les populations pour se refigier à bko. Il a ordonné aux qelqes braves militaires qi ont repoussé les hordes barbares des envahisseurs à replier immédiatement. Regardez ce capitaine qi se soucie de postes ministériels et de versement de fonds de la douanes et des impôts plutôt q de unité du pays. Tu sais ou tu dois te trouver et ne te trompe pas de place comme celui qe tu as délogé.Va rencontrer l’ennemi au lieu de détruire et terroriser à Bamako. Pour finir tu sais q tu as des armes et q tu as abandonné une quantité impressionnante aux mains des pillards. arrete de semer le désordre et l’irresponsabilité maintenant et va défendre la patrie et sache q la bague ramassée au cours d’une fête sera perdue pendant une autre fête.

    • Sanogo est symbole d’une honte nationale.
      Il ne veux plus parler du nord en plus forte raison
      retourner.Il prefere plutot se contenter des 1/3 du Mali.
      Ils faut que le peuple Malien comprenne.

  59. majunga

    VOUS LES MALIENS DE L EXTERIEUR C EST FACILE DE CRITIQUER DEVANT VOTRE ORDINATEUR VENEZ RENTRER AU MALI POUR ALLER A LA GUERRE AU LIEU DE PROFITER DE LA CORUPTION D ATT

  60. majunga

    MERCI SANOGO LE PEUPLE EST AVEC TOI A PART QUELQUES VOLEURS D ATT QUI ONT PEUR DE PERDRE LEUR ORDINATEUR SUR CE SITE

  61. Koumba Sacko

    Nous disons que dans la situation actuelle le temps est de l’or ainsi nous demandons aux mouvements patriotiques du Gandakhoye et du Gandasho de faire de la résistance en portant des coups ciblés sur les personnes et dispositifs militaires des occupants et les affaiblir le maximum possible le temps que l’armée se rééquipe
    Nous disons que les lettrés politiques du gouvernement d’ATT de l’assemblée nationale de Diocounda des sociétés civiles des groupe religieux de la mouvance présidentielle comme tous les lettrés africains ne défendent que leurs intérêts égoïstes et se soucient peu ce qui est arrivé car tout le monde au Mali sait que c’est la conséquence de leur gestion primitive primaire égoïste laxiste et incompétente
    Nous disons que les vas et viens incessants entre Bamako et Ouagadougou entre dans 1stratégie de perte de temps aux fins que l’ennemie encre ses racines dans les zones occupées Sinon comment comprendre que les maliens ne puissent pas s’entendre au Mali pour mettre rapidement 1gouvernement s’ils pensaient tous au Mali
    Nous disons que l’exécutif(gouvernement) malien de ATT et le législatif de Dioncounda les partis politiques sociétés civiles et religieux de la mouvance présidentielle ont reçu à bras ouverts avec gites et couverts les touaregs déserteurs lâches de l’armée Libyenne avec toutes leurs armes au lieu de les désarmer avant leurs entrée sur le sol malien et les confier ensuite au HCR en tant que des réfugiés venant de la Libye comme cela se passe partout dans le monde Le législatif malien avec les partis membres de la mouvance présidentielle n’ont point interpellé l’exécutif malien sur la gravité de la situation ni convoqué une session extraordinaire sur la question à la suite de la quelle un état d’urgence devait être décrété dans le nord pour contrer les rebelles touaregs et Acqmi ou Aqaïda maghreb
    Maintenant Dioncounda et les lettrés des partis politiques sociétés civiles groupes religieux de la mouvance présidentielle veulent mettre en place 1gouvernement de « collabos » pour dialoguer avec l’ennemi et justifier légaliser ainsi l’occupation Nous disons que le temps du dialogue est revolu
    Nous disons qu’ils devaient s’ils aimaient le Mali avoir honte de leur gestion chaotique égoïste laxiste incompétente et se faire « petits » et laisser la place aux intellectuels maliens qui ont 1conception honnête rigoureuse responsable patriotique et non égoïste de la chose publique
    Nous leur disons que nous les assignerons devant les juridictions compétentes (afin que tels agissements ne se produisent plus et à jamais) le moment venu même si cela doit prendre des années pour 1gestion primitive primaire égoïste laxiste incompétente trahison et collaboration avec l’ennemi ayant abouti à la rétrocession d’1 partie du territoire aux rebelles touaregs suite aux accords d’Alger à l’affaiblissement de l’armée (par manque de matériels et incorporation de touaregs rebelles comme cheval de Troie) à la mort de citoyens lambdas au déplacement de milliers de personnes (vivants dans la misère famine et maladie) et enfin à l’occupation d’une partie du Mali avec comme corollaire l’humiliation du peuple malien Nous disons que cette liste n’est point exhaustive
    Nous demandons aux « jeunes gens » qui ont pris leur responsabilité et aux intellectuels maliens patriotes d’organiser les volontaires en des groupes de résistants avec comme objectif immédiat de porter des coups fatals à l’ennemie Nous demandons à la population de mettre fin aux marches et meetings et de passer aux choses concrètes à savoir l’organisation de la résistance armée et la guérilla dans les zones occupées et empêcher ainsi les ennemis d’y prendre racine Nous disons pour 1question d’honneur et de stratégies il n’est point question qu’1armée étrangère vienne faire ce travail
    Nous disons qu’au sujet de l’intégrité du pays qu’il n’est point question de dialoguer avec qui ce soit ou de faire appel à un intermédiaire de dialogue Nous disons partout quand 1pays est envahi ou 1partie d’1pays est envahi il est du devoirs des gouvernants et des gouvernés de mettre hors d’état de nuire et sans état d’âme les envahisseurs même fussent ils des parents ou compatriotes en service pour des puissances ou états autre que les leur

  62. Maliba1991

    les Américains déclencheront bientôt des poursuites judiciaires contre les 57 maliens impliqués dans le trafic de drogues.

  63. Malien

    Avec la situation actuelle, j’ai simplement honte d’être malien

    • ApemaM

      Puisque tu es malien, le mieux pour toi est ne pas te battre pour te sortir de ce bordel? En tout cas tout les pays au monde ont (peuvent) traversé ce genre de difficulté.

      • diossé

        Nous sommes des maliens, hein ! Des vrais! Dignes et honnêtes ! le pervertissement de nos mœurs avait atteint son paroxysme.

    • va te suicide alor pauvre con va

  64. FANA

    J’invite les forcées armées et tous les patriotes à l’union autour du CNRDRE.N’abandonnons jamais le Mali à ces politiciens qui dans leur grande majorité se reprochent quelque chose, ils ont pillé nos ressouces,acheté leur poste avec l’argenr volé du pays.Ils se servent d’un prétendu ordre constitutionnel pour pouvoir se sauver du pillage de nos ressouces.Cette intervention de CNRDRE est l’occasion unique pour redresser la situation,si nous la ratons le coût du redressement sera plus élevé après,car c’est un mouvement populaire qui debarassera le Mali de ces sangsue.A bon attendeur,salut.

    • toukatanever

      la place de ton CNRDRE est au front
      Nous a Bamako on est libre C’est le nord qui est aussi le Mali Ou Il ya problème.Ce n’est pas le role des militaires de faire de la politique mais de liberer le pays.

      • diossé

        Aw bèè bè sègèn ya ! Le Mali ne sera plus comme avant ! Des nulards et des apatrides au pouvoir pendant 21 ans. C’est fini ! Le Mali retourne dans le giron des hommes dignes et honnêtes. Fini avec la racaille.

  65. dsa

    il faut faire attention au journalistes .il faut pas tous le tempts les resoit .

  66. MARIAMA

    Sanogo va rester pian !!!

  67. ApemaM

    Ils se disent sous équipés mais paradoxalement les bandits ont pourtant les battue avec les armes récupérées dans les casernes… Soyons un peu sérieux, tu as foutu ce pays en l’air et tu payeras un jour. En tout cas, prie a ce que des gens comme moi n’arrivent au pouvoir dans ce pays, même de ta tombe tu sera exhumé et jugé de tes actes…

    • diossé

      Le Mali ne sera plus la chasse gardée des clochards qui, 21 ans durant,n’ont fait que piller notre patrie. Vous qui parlez ainsi, étiez du bon côté, du côté du Boss, ces gens de la griotique, des laudateurs. Si vous allez vous caser en Suisse et nous raconter des insanités,vous savez bien à qui devez ces faveurs ! ATTCRATIE !!! La promotion d’un homme et de son clan. Cet homme et son clan ont démoli le Mali. Ils l’ont vendu et viennent encore distiller des insanités dans nos fora!! Quelle insouciance !
      Dieu aime le Mali, car en envoyant Capitaine Sanogo et ses hommes arrêter le mécanisme de pillage de nos ressources, de détournement de nos deniers publiques, de la pollution de notre administration par rejetons provenant des membres du clan ATT,Dieu a fait œuvre utile pour ce pays ! Dieu a insufflé en Sanogo le sens du patriotisme, de la droiture, de la « salvation », etc.
      Vous vous rendez compte combien la masse pauvre était devenue de plus en plus aphone? Aphone du fait que le poids des fortunes qui leur étaient volées leur rendait encore moins humains à telle enseigne que certains ont perdu leur dignité…
      Qui était ce pauvre citoyen dont la progéniture pouvait se vanter de se faire recruter dans l’armée? A la garde républicaine? A la Police? Dans un corps quelconque de la fonction publique? Puisqu’il s’agit de la fonction publique, alors 6 millions à débourser pour devenir douanier sans entrer dans une salle de concours ou d’examen?Quel était le corps de la fonction publique auquel on pouvait accéder par concours correct? Il fallait toujours déposer une fortune. AU moment où la présidence de la république envoyer des listes de candidats à recruter directement dans les corps de la fonction publique, y avait-il encore de place à l’équité sociale? Nous voyons comment nos services publiques sont bourrés de renégats venus à travers des liens de copinage directs avec ATT, Lobo ou assimilés. Ils sont connus, et le « kokajè » devrait en venir là.

      Le dernier recrutement à la police avait vu passer des femmes enceintes admises sans quitter le seuil de leur famille. Leurs familles avaient simplement payé env. 4 millions aux recruteurs. Le Général Gassama ayant sévi pour les chasser a failli ébranler le socle de la présidence.
      Avec toutes ces pratiques dignes d’apatrides, on vient nous chanter que capitaine Sanogo « a foutu ce pays en l’air…. ». On verra qui sera jugé !
      Merci

    • Aziz

      c’est de la pure propagande ces rebelles n’ont rien récupéré à l’armée malienne, il fraudait pas oublié que ces bandits ont un réseau incroyablement vaste de financement. et actuellement je vous informe que des avions cargos sont entrain d’atterrir sur les aéroports de Gao et tessalit !

    • fama teningo

      Renseigne toi bien, ApemaM. ce serait mieux pour te rafraichir.

    • ferme la va gige att dabor

  68. coqui vide

    franchement j’ai honte de mon pays !!!!! sanogo sanogo hé parte sinon sinon ?

  69. MARIAMA

    Cette démocratie de merde du Mali va être redressé. Qu’ on le veuille ou pas les militaires seront dans les bottes des Dioncounda et consorts qui ont mis le Mali a sac. ATT n’est pas plus responsable que les partis politiques qui lui ont donné un blanc seing a l’assemblée nationale. Le Mali était devenu un clan dans lequel chacun bouffait sans se soucier du peuple. Ils ont tous des pavillons en France ou des maisons aux Etats Unis. Il y aura un procès crime économique pour récupérer notre argent. La cause essentielle de la crise au Mali est la corruption qui a depouillee notre armée. La majeure partie des généraux du Mali doivent être mises en disponibilité et ceux qui restent, doivent être envoyé au nord pour justifier leur grade de complaisance. La grande partie de Ceux qui sont contre la bande a Amadou Aya Sanogo, on les connait. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux. Généralement ce sont des proches des voleurs de la Republique. Ils essayent de convaincre certains honnêtes a partir du respect des institutions mais ça ne marche. Le CNRDRE sera du début jusqu’ a la fin de la transition. Ils ne vont pas échapper au procès crime économique qui se fera pendant la transition. Tous ceux qui ont détourné seront mis en examen.

    • MON CHER FRERE TU VIEN DE TOUCHER LE PLAIE DES MALIENS.JE DEMANDE UN CRIME ECINOMIQUE POUR LES VOLEURS DE NOTRE PAYS.DE MILLIARDAIRES DE LA DEMOCRATIE QUELLE HONTE POUR NOS RESPONSABLE POLITIQUE QUI PLUS VOLER SUR 20 ANS QUE SUR 23 ANS DE DICTATURE DE MOUSSA TRAORE L HISTOIRE VIEN DE DONNER RAISON A MOUSSA LA DEMOCRATIE A BESOIN DES BASES SOLIDE.JE DEMADE A SANOGO DE TOUTS NETOULLER AVANT DE RENTRER CAR AVREC DES VAUTOURS COMMES LES MEMBRES DE L ADEMA A DIEU AU MALI CAR SES LES PLUS GRAND VOLEURS DE NOTRE PAYS.LE MALI A BESOIN D UN VRAIE KOKADIE PAS CELUI DE ATT.POUR QUE LE MALI NE RENCONTRE PLUS DES SITUATIONS COMME SA.VIVE LE MALI VIVE LA JUSTICE VIVE LE CNRDRE

    • aou

      Combien d’annee avez-vous passe sous un regime militaire ? N’oubliez pas trop vite qu’en 34 ans, les differents regimes militaires (23ans de Moussa Traore, 1an de transition d’ATT, 10ans d’ATT) n’ont rien apporte au Pays. Ce ne sont pas les armees qui feront le Pays mais ils doivent le securiser comme au Senegal et si les politiques se comportent mal, l’exemple senegalais est tres edifiant, ce sont les populations qui doivent faire et defaire les politiques quand ils ne jouent pas leur jeu. C’est si dommage cette vision eronnee de la realite ! Nous avons une constitution et une cours constitutionnelle et cela suffit clairement comme garantie si l’armee reste derriere eux avec leur pouvoir de frappe (s’il en ont encore ?). Nous avons beaucoup d’enemies dans le monde mais de grace, arretons d’etre enemie contre nous meme.

      • fama teningo

        Sachez que le problème n’est pas les militaire, mais nous même.
        la démocratie malienne mijotait quelque chose dont nul ne pouvait prédir les consequences. l’acharnement des « démocrates » caches quelque chose.

    • diossé

      Juste !
      C’est bien vu et dit !
      Le CNRDRE doit être en amont, pendant et en aval dans le processus !
      La majorité des maliens le souhaite !

    • Bako

      Ton CNRDRE ferait mieux d’être dans les bottes du MNLA, de Aqmi et autres rebelles au lieu de nous t’impaniser à Bamako ici. Au soir du 22 mars, les raisons invoquées du coup état, c’était la gestion du problème du nord, aujourd’hui, on veut être dans les bottes de Dioncounda. Qui dit encore que ce petit capitaine n’aime pas le pouvoir. Ridicule ! Espèce de borné.
      Que Dieu protège le Mali.

  70. FOFANA

    C EST MR EST ASSOIF DU POUVOIR ON LE VOIS

  71. kadaf

    Si les gens pensent qu’en enlevant la junte de la course actuellement q’on trouvera une solution politique et/ou militaire a cette crise, non.
    Laisser la junte en paix, qu’ils continuent avec leur strategie. ET je vous assure tout ce qui se mettront devant leur chemin nous retrouverons aussi la dessus.

  72. Jean de Dieu

    franchement que Sanogo s’eclipse!
    Patrouille à Bamako????????
    Rien au Nord????????

  73. doucara

    L’odeur du café!!!!!!!!!!!!! est ce du café corrompu?????????

    sanogo si te plait ne te médiatise pas tu commence a aimer les médias
    Éloigne-toi un peu des journalistes
    Parler ce bien mais parler beaucoup ça crée de problèmes

  74. toukatanever

    C’est a rien comprendre dans cette histoire Qui dirige le Mali ? Diacounda ou Sanogo ? qu’est ce que Sanogo fout encore dans ces Histoires de Politiciens, Qu’il sonne le rassemblement des forces armées pour la liberation du nord ;les forces de la Cedeao lui viendront en aide s’il commence.Mais voila que ce apprenti sorcier oubli son devoir et se met a diriger le pays.Notre problème Principal c’est ce Capitaine qui transforme les casernes en palais de presidence.Pourquoi les hommes s’entètent ils a rentrer negativement dans l’histoire ? Honte a toi mon capitaine

  75. kilifu

    ce capitaine doit quitte la scene politique a temps si non il peut perdre tous usqu,a sa vie ,il incompetant et inculte ,en plus lui et ces soldas pillards et voleurs comment des gens de classe peuvent decide de l,avenir d,un pays .fait attention on en face

  76. dee

    :-x Sanogo et ce bandes des militaire quitte la aller au nord

    • fama teningo

      il n’est pas le chef supprême des armées. et ça se prépare, dee.

  77. famoye

    Les journalistes me font honte. Pour quoi ne pas demander les efforts entrepris sur le terrain depuis le coup pour liberer le Nord .
    Pour quoi les pillages et le laisser aller.

  78. Maliba1991

    Cette démocratie de merde du Mali va être redressé. Qu’ on le veuille ou pas les militaires seront dans les bottes des Dioncounda et consorts qui ont mis le Mali a sac. ATT n’est pas plus responsable que les partis politiques qui lui ont donné un blanc seing a l’assemblée nationale. Le Mali était devenu un clan dans lequel chacun bouffait sans se soucier du peuple. Ils ont tous des pavillons en France ou des maisons aux Etats Unis. Il y aura un procès crime économique pour récupérer notre argent. La cause essentielle de la crise au Mali est la corruption qui a depouillee notre armée. La majeure partie des généraux du Mali doivent être mises en disponibilité et ceux qui restent, doivent être envoyé au nord pour justifier leur grade de complaisance. La grande partie de Ceux qui sont contre la bande a Amadou Aya Sanogo, on les connait. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux. Généralement ce sont des proches des voleurs de la Republique. Ils essayent de convaincre certains honnêtes a partir du respect des institutions mais ça ne marche. Le CNRDRE sera du début jusqu’ a la fin de la transition. Ils ne vont pas échapper au procès crime économique qui se fera pendant la transition. Tous ceux qui ont détourné seront mis en examen.

  79. Je croi qu’on n’a pas fini aveec ces militaires.Dioncunda en tant que président est le chef des armée et le cnrdre a l’armée à sa disposition c’est comme un président et ministre de la défense qu’il n’a pas choisi;qui est là d’office.Après 40jours le cnrdre prime sur toute les instances puisqu’il y aura un vide.dans cette situation l’ecception ne doit pas faire règle.La constitution doit viser dans ce cas deux empêchements celui du président sortant et du nouveau président qui se trouve aussi dans l’empêchement d’organiser les prochaines élections dans les delais accordés.(comme il le dit lui même président d’un pays en guerre)Il faut un débat ou un décret pour juer les prolongations.

  80. Békaye Touré

    Franchement soyons réalistes, ce Sanogo la nous casse les tympans. Jusqu’à quand comprendra t il qu’on essaie de le mettre à la touche gentiment pour permettre au pays de vivre? Il nous prend en otage, nos parents du nord sont dans la merde et lui son souci c’est de diriger le Mali au nom du syndicat des militaires. Il n’ya pas de place pour le CENDRE dans notre constitution. Qu’il arrête de se comparer à Dioncounda car ils ne boxent pas dans la même catégorie. Dioncounda est notre Président et lui n’est qu’un vulgaire putshiste. Ils demandent des équipements sophistiqués et des drones pour aller au nord se frotter aux rebelles. Quelle honte, bande de soldats indisciplinés, fuyards, pillards. quelle déception que le pays vous ait nourris et habillés pour un boulot que vous reniez même face à la partition du pays. Combien de temps te faudra t il pour comprendre que pour être président au Mali il faut être élu. A ce que je sache personne ne t a élu et personne ne ta demandé de faire un coup pour arriver à ce `piètre résultat. Tout ca pour ca……

    • Lynx22

      Le verbe « ELIRE » a peu de place dans un systeme frauduleux… :oops:

    • ZAGALO

      Salut bekaye: soyons serieux: Les Dioncounda et autres etaient oû quand on egorgeait les soldats? Si Dioncounda est aujourdhui President (Par interim), c’est que sanogo a eu le cran que les politiciens n’ont pas eu…

    • fama teningo

      Qui est ce Dionconda, ex ministre de la défence de son état (1993-1994) et président de l’assemblée national jusqu’à ce jour qui veut rénover les choses? les politicien des 20 dernières années doivent s’effacer et devenir plutôt des conseillers pour la nouvelle génération.
      Sagess oblige.

  81. Békaye Touré

    vou censurez les recits de vos auditeurs, c est pas gentil

  82. 1FILSDUMALIBA

    Cool, je me demandes pourquoi censurer pour rien pas gros mots.
    La verite blesse, mais seulement cette verite qui triomphera tot ou tar, meme si toutes verite ne sont pas bonnes a dire.

  83. Fatima09

    il est important que les MALIENS COMPRENNENT QUE le language militaire est different du celui du civil, donc n importe quel militaire sexprimerrait ainsi. Il n ya pas deux commandement dans un bateau mais cela ne veut pas dire que le chef ne consulte pas son equipe avant de prendre des decisions. Si vous connaissiez bien un coup d etat vous conviendrrez avec moi qu ils nest pas possible de les ecartes avant que les choses pur les quelle les coup est survenu se stabilise et la CEDEAO LE SAIT AUSSI BIEN QUE L UA ET ONU mais refere l evenement du 1991 ATT a fait une transition sans tout ce tralala car il ny avaitpas une situation de guerre mais celle ci etait present cette fois raison pour laquelle nous assistons aux different changement sans la dissolution du CNEDRE car ils ont une grande responsabilite que personne ne peut assumer a leur place. Nous devons tout simplement reste unis pour le Mali et laisser les reproche ou regelement de compte plutard. nos parents de Gao Kidal et Tombouctou n ont pas ce lux ils ont besoin d aide de soutient et d un retour chez eux en paix et cela revele de notre responsabilite

  84. Le Capitaine Sanogho

    J’ai lu l’interview avec une tres grande attention. Je conseillerais au Capitaine Sanogho les points suivants:
    1- Soyez un peu plus reserve’ (parlez moins et tentez de ne pas donner des interviews.) Le moins vous vous exprimez publiquement, le mieux ca vaut pour la bonne marche pour la periode de l’interim.
    2- Faites tout pour avoir de precieux conseils aupres de vos predecesseurs qui sont vivants. Quelqu’en soit la nature de vos divergences politiques, je pense que ces hommes (Moussa, Alpha et ATT)ont tous un amour pour la patrie. Needless to say qu’ils ont bien mal au coeur de voir l’impasse dans laquelle se trouve leur pays. Ils ont exerce’ le pouvoir, ils ont des expertises et ils ont des amis influents a’ travers le monde. Prendre des conseils aupres d’eux,ne peut que profiter au Mali.
    3- Il serait preferable de laisser Djoncounda continuer au-dela des 40 jours. Il s’occupera des affaires politiques et financieres mais il vous laissera le domaine des Forces Arme’es et de Securite’. IT MUST BE A TEAM WORKING TOGETHER TO ACHIEVE WELL KNOWN GOALS!
    4- Plusieurs personnes peuvent remplir la mission de Premier Ministre mais si le probleme va se poser a’ cause du langage utilise’ par les accords, il serait important de changer le langage pour eliminer les mots « plein pouvoir » ou tout simplement eliminer le poste de premier ministre. Si vous decidez de conserver le poste, je tends toujours a’ croire que Mohamed Ahmed Ag Amani serait un bon candidat. L’essentiel est de ne pas laisser les « GROS » diplomes vous tromper car diriger un etat n’est pas une question academique. Ayez plutot comme Premier Ministre, si tel reste votre choix, un homme ou une femme qui a un capital SOCIAL SOLIDE et dont le patriotisme est connu!

    • moussa ag

      D’accord avec ce point. Bien que Dioncouda doit souffrir des consequences de cette constitution stupide qui demande d’organiser des elections en 40 jours. Il etait la bas et au courant de cette folie…l’irresponsabilite a des consequences.

      Moussa Ag

  85. Moussa ag

    Pouquoi ne pas lui poser les question suivantes pour guider ce qui ne sont pas d’accord avec le coup d’etat. Ca pourra aussi servir de refernce au futur soldats pour qu’ils sachent quand faire un coup d’etat a un gouvernement elu democratiquement. Peut être que lui au moins pourra repondre a mes questions suivantes au lieu d’accuser de nantit ou fils de nantit ou d’autres blablabla :
    1. Aux yeux de l’a constitution, quelle est la difference entre le CNDR et le MNLA ou les autres groupes qui ont pris armes parcequ’ils ne sont pas d’accord avec la gerance du pays?
    2. Si Moussa Ag du MNLA avait fait ce coup d’état, serait il legitime avec son MNLA? Pourquoi ou pouquoi pas?
    3. Est on retourne a l’ordre constitutionel? Si oui, pouquoi le CNDR n’est pas dissout? Pouquoi avez vous juge necessaire de negocier l’amnistie?
    4. En tant que militaire et selon votre serment, quel est votre devoir envers le Mali et le peuple Malien? Etes vous entrain de remplir ce devoir?
    5. Quand vous etes vous rendus compte que le systeme dont vous aviez profite ( bourse de formation et formateur) ne fonctionait pas normalement? Pourquoi attendre la catastrophe avant de nous dire qu’il n’y a pas d’armement et que l’a formation de nos soldats n’etait pas adequate?
    6. Avec quel fond financier le CNDR fonctionne?
    7. Pouquoi et de quel droit circulez vous dans une 4×4 gouvernemental? Avec quel carburant?
    8. Avez vous ambitions politiques? Si oui, pourquoi ne pas laisser la tenue et les armes?
    9. Entre la situation au Nord et veillez sur la politique et les politiciens, quelle est votre priorite?
    10. Votre coup d’état, avait il ete prepare ou etait ce le resultat de l’oportunite presentee par la mitunerie?

    Moussa Ag

    • koriane

      Mon cher moussa ag vous avez tous dit je n’ai rien a ajouté. Si seulement les journalistes pouvaient poser ces questions à ce capitaine. Comme je l’ai toujours je détestais le régime d’ATT, mais pour le cnrdre est la même chose que mnla, ancar dine etc. J’espère que les gens ouvriront les yeux à temps pour voir les réels ambitions de ce imbécile de capitaine.

    • Le Capitaine Sanogho

      Reponse aux questions de Moussa Ag

      1-Ce sont en partie les actions du MNLA qui ont donne’ naissance au CNDR. Le MNLA veut creer une nouvelle republique sur le territoire national malien. Le CNDR tient au respect de l’integrite’ territoriale du Mali.
      2- Un coup d’etat n’est jamais legitime parce que nous reconnaissons que le peuple a le droit de choisir librement ses dirigeants.
      3- Nous retournons a’ la constitution de maniere pragmatique et realiste.Nous faisons les choses a’ la malienne.Nous avons negocie’ notre amnestie parce que nous reconnaissons que notre acte viole la constitution et les lois en vigueur au Mali.
      4- Le militaire n’est rien d’autre qu’un civil en uniforme. Le Mali aura bientot 52 ans. Durant cette periode, il a connu 34 ans de pouvoir dirige’ par un civil en uniforme. Je laisserai a’ l’histoire le soin de juger les bilans.
      5- Nous avons tous eu quelques avantages de la republique. N’oubliez pas que ce sont nos parents qui paient les impots et les dettes qu’on contracte, sont contracte’es au nom du Mali. L’arme’e est base’e sur la discipline. Le coup d’etat est une action extreme qu’on aurait prefere’ eviter. Malhereusement, ce sont les circonstances qui l’ont dicte’.
      6- Le Comite, le parlement, les autres institutions et les fonctionnaires remplissent leurs missions respectives grace aux impots paye’s par nos familles.
      7- Pour le moment nous exercons le pouvoir (militaire). Nous sommes le gouvernement et/ou des partenaires privilegie’s des institutions de la republique jusqu’a’ la mise en place d’un pouvoir democratiquement elu.
      8- J’aime bien le Mali. A mes connaissances, il n’est pas interdit de nourrir des ambitions pour son pays.
      9- Les politiciens sont en partie responsables de la situation du nord. Le MNLA est un mouvement politique! La classe politique malienne n’a pas su comment faire face a’ cette situation. C’est la raison pour laquelle nous nous trouvons dans la situation d’aujord’hui. Regler le probleme politique c’est aussi regler le probleme du nord. Je ne vois pas de contradiction entre les deux.
      10- Le coup d’etat n’etait pas prepare’. Le Mali a une arme’e republicaine. Ce sont des circonstances tres particulieres qui ont propulse’ le Comite’ a’ la tete du Mali.

      • Fatima09

        Hey qui est tu? on a apparament un secous Sanogo bonne chce

      • Dogonofama

        Salut Naloma, alias Lumiere-dufour. Je suis un peu confus apres lecture de vos reponses. Je veux savoir votre opinion personnel sans contour. Quelle est votre position par rapport au CNRDRE? Pour ou contre? Merci!

    • Fatima09

      Cher Moussa ag, J Aimerai vous poser quelque questions mais je m excuse d avance si elles vous offense en aucun cas et sachez que cela est loin d etre mon intention je veux tous simplement comprendre pourquoi tant de haine de la part ce ce groupuscule qui ne represent pas tous les Tuaregs biensur, est-ce Moussa ag votre nom reel ou simple speudo? etez-vous Tuareg qui hait le Mali et souhaite une partition?si oui quelle sont vos raisons? peux-tu m explique si possible pourquoi ces rebels pensent les Maliens de peau noirs sont des esclaves? je demANDE CELA CAR IL YA DES GENS SUR CE SITE QUI SE DISENT TUAREGS ET REPETENT TOUS LE TEMPS AVEC BPCS DE HAINE QUE LES Maliens du sud et les songhais sont des esclaves qu ils sont venu conquerir.Merci d avance pour votre comprehension et je mexcuse encore une fois si ces questions vous offensent.

    • Fatima09

      l

    • ZAGALO

      Je ne suis pas le capitaine mais je me permets de repondre à certainers de vos questions:
      1- Le CNRDRE n’a pas attenté à l’integrité territoriale du Mali: il cherche à la defendre; il n’a pas assassiné des soldats maliens contrairement au MNLA
      2- Quels auraient été les motifs du coup d’Etat de Moussa Ag? Si cetait pour la partitiond du pays, il n’aurait été en aucun cas legitime.

      3- La réponse à cette questuio se trouve dans l’Accordf Cadre accepté de tous.
      4- Le devoir de tout militaire est de defendre le Drapeau National: ce que le CNRDRE em mettant aà nu le semblant de democratie qu’on avait et en nous evitant d’autres drames et humiliations.
      5- Béneficier d’une bourse n’est pas « profiter »: ceux qui en ont profité sont les memes qui ont laissé la situation pourir et aller jusqu’au drame!

      6- Le CNRDRE n’est peut être pas legal, mais il est legitime: il fonctionne avec les ressources de l’etat défaillant et incompretnt (donc illégitime) qu’il a remplacé.
      7- Cf reponse precedente.
      8- En tant que malien, il peut avoir des ambitions politiques: il doit dans ce cas se soumettre aux conditions requises.

      10- Préparé ou pas, ce coup d’Etat a evité le pire au Mali: la deconfiture totale du pays qui n’avait presque plus d’organes dirigeants!

    • soribd

      Moussa ag tes questions sont justes et méritent des réponses.
      La question que je me suis toujours posé, est la suivante: que ce qu’ils à Kati ou à Bamako, au lieu d’aller au Nord?
      Quelle honte et quel déshonneur pour un militaire qui abandonne son poste de combat.

  86. Sanogo on arrive à te decouvrir tes aussi assoifé du pouvoir sinon pourquoi ne pas rentrer dans les casernes et aller au front . comment tu peux dire que c’est toi qui est le capitaine à bord . à bord de quoi pas le Mali cas meme . c’est pas de ta faute mais la faute aux affamés journalistes qui t’ont posé cette question sachant que Diouncounda qui a été investi au su au vu de la constitution .
    donc je pense que tu dois te mettre au service du Professeur à moins que tu veux nuire à notre mali il ya pas deux commandements dans un bateau on le sait c’est decevant que des journalistes agissent ainsi on veut sortir de la crise dont tu a été catalyseur

    not: je suis appolitique juste un honnete citoyen que dieu sauve le maliba

    • MARAKA bko

      relit bien Mr democratie
      il est capitaine dans son cndre pas le mali
      ATTENTION Unisson nous pour combattre l’ennemis en commun (Mnla aqmi ansar dine)

    • fama teningo

      On veut sortir de la crise et il faut avoir à l’oeil le professeur qui est en parti responsable du regime de ATT qui fût le candidat du parti dont il était le président.
      de grace, essaillons de sauver le Mali, et sachons que nul n’est au dessus de l’autre et nul n’est indispensable, même l’essemble de la classe politique (1991).
      faisons attention à tous. la confience n’exclut pas le contrôle.

  87. ahha

    Mali : la note salée

    Enfin Le Nouvel Observateur se penche cette semaine sur le cas du Mali, « un désastre français », selon l’hebdomadaire. Le Nouvel Observateur évoque un document « très sensible » remis en février dernier à l’ex-président malien Amadou Toumani Touré, détaillant des « contacts étroits noués entre les Touaregs » et la Mauritanie, alliée de la France dans la région. Selon cette note, Nouakchott aurait livré « des véhicules chargés d’équipement militaire ainsi qu’un soutien logistique » au MNLA, le Mouvement national pour la libération de l’Azawad. Toujours selon ce document « secret », poursuit Le Nouvel Observateur, le MNLA « s’engagerait à combattre al-Qaida au Maghreb islamique. Une priorité pour la Mauritanie et la France ».

    Seulement voilà, « un mois et demi plus tard, le scénario a viré au cauchemar, complète le journal. (…) Les insurgés touaregs, considérés comme les meilleurs remparts contre Aqmi, combattent aux côtés des islamistes. Après avoir subi l’un de leurs pires revers en Afrique, les autorités françaises avouent leur impuissance ».

    Quand aux troupes de la Cédéao, estime Le Nouvel Observateur, elles « ne pourront pas reconquérir le Nord » du Mali. Reste le MNLA. « Faute de mieux, les autorités françaises continuent de tabler sur le mouvement touareg pour “faire le ménage”. Au prix d’une reconnaissance de l’indépendance de l’Azawad ? (…) Voire d’une guerre civile et d’une somalisation de la région ? », se demande Le Nouvel Observateur. Bonnes questions en effet.

    Source RFI, revue de presse francaise par Norbert Navarro.

  88. ZAGALO

    Tu es vraiment bien élévé!!! On a beau hïr quelqu’un, on ne tient pas de tels propos à SON ENDROIT…On comprend maintenant pourquoi les enfants sont de moins éduqués: certains adultes ne le sont plus…

  89. fama teningo

    ça se voit qu’il a renverssé ta sauce, ptit insolent!

  90. salle con va ferme la vive sanogo