Le Drian: le pouvoir politique malien doit “retrouver une légitimité”

6
Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian s`est entretenu avec les autorités de transition maliennes vendredi 08 mars 2013 à Bamako
Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian s`est entretenu avec les autorités de transition maliennes
vendredi 08 mars 2013 à Bamako

PARIS – Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, estime que la tenue de l’élection présidentielle au Mali, dont le 1e tour est programmé le 28 juillet, doit permettre au pouvoir politique malien de “retrouver une légitimité” auprès des Maliens, de la France et de la communauté internationale.

 

 

“Il faut que les Maliens se dotent d’un président élu. Certes, tout ne sera pas parfait, mais mieux vaut une situation acceptable sur le plan démocratique qu’un gouvernement de transition”, déclare-t-il dans un entretien à l’hebdomadaire Jeune Afrique.

 

Le pouvoir politique doit “retrouver une légitimité auprès des citoyens, de la France et de l’ensemble de la communauté internationale”. “Cela permettra d’appliquer la résolution onusienne et de mener à bien la réconciliation”, poursuit-il, estimant cette détermination “partagée par tous”.

 

 

La nouvelle mission de paix de l’ONU au Mali, la Minusma, a été mise en place début juillet pour assurer la sécurité et la stabilité du pays. Interrogé sur le rôle du millier de soldats français qui doivent rester au Mali au-delà de 2013, M. Le Drian souligne qu’”ils seront sous la responsabilité de la République française, dans le cadre de l’accord passé avec le gouvernement malien”.

 

 

“Trois missions leur seront confiées. Certains intégreront la Minusma”, la force de l’ONU, “notamment au sein de l’état-major. D’autres poursuivront la mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali). D’autres encore, au nombre de 650, pourront intervenir en appui des forces onusienne”, précise-t-il. Environ 3.200 militaires français sont encore présents au Mali.

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. “Les soldats maliens ouvriront dimanche le traditionnel défilé militaire du 14 juillet à Paris, devant un détachement de la Minusma, les casques bleus de l’ONU chargés de prendre la relève des Français et d’assurer la sécurisation du Mali”.Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Guerre au Mali. Dieu est grand et hormis tous les derangement actuels nos braves soldats commencent a se faire rehabiliter. Honte a tous les internautes qui leur souhaiter le mal et ne cesser de les humilier… Que Dieu leur retourne la monnaie. Nos soldats sont la colonne vertebrale de l’armee Malienne qui est un symbole de l’etat du Mali. Une zone rouge a ne pas franchir! 🙄

  2. Ce n’est pas à lui de dire cela. Il n’est pas Malien. Il est ministre français et ça suffit de nous prendre pour des “nez percés”.
    D’abord de quelle légitimité il cause? Légitimité de qui pour qui et pour quoi?
    Est-ce que le nouveau pouvoir issu d’un coup d’Etat contre Morsi est légitime en Egypte?
    Il semble que oui puisque tous les Occidentaux et leurs obligés Wahhabites d’Arabie et du Golf accourent avec des milliards pour soutenir la mise à mal d’un ordre constitutionnel au Caire.
    Et l’UA, cette institution de fantoches “condamnateurs” de coups d’Etat sur le continent ne bronche pas et se tient dans un silence étonnant.
    A Bamako, ils ne se sont pas gênés avec Sanogo qui malheureusement pour les Maliens a manqué d’avoir l’étoffe d’un Sankara ou d’un Jerry Rawling. Ces patriotes anti-impérialistes auraient prestement signifié à tous ces fantoches et colonialistes que le Mali n’est pas un TOM (Territoire d’outre mer) français; ce qu’il est devenu effectivement dans le contexte actuel qui est le nôtre avec l’installation à domicile des troupes Serval et de l’ONU, une calamité internationale.

  3. VOTONS TOUS POUR SACKO ZOUMANA, PRESIDENT DU NOUVEAU MALI CEST BIEN ZOUMANA SACKO UN HOMME INTEGRE ET TRAVAILLEUR, IL DESTESTE LA CORRUPTION ET LE FANATISME, IL AIME L’EDUCATION ET LASAINISSEMENT DES FINANCE IL EST DOCTEUR EN ECONOMIE IL EST BON POUR BIEN GERER LES FONDS DU MALI. VOTONS TOUS POUR ZOUMANA SACKO.

  4. c’est maintenant que la france sache que le mali n’a pas d’autorite legitime.pourquoi n’a t elle pas accepte la concertation nationale quèil nous foute la geule.merde

  5. tout ça des bla bla de la poudre aux yeux .notre souffrance n’est pas finie
    pas d’armée pas des responsables dignes notre pays est dans une grosse merde que sauve le mali .

Comments are closed.