Le Général Sékouba Konaté à Bamako, objectif dégager un plan militaire de reconquête du nord du Mali

13
Le Général Sékouba Konaté

Alors que de son côté Hilary Clinton n’a pas réussi ce lundi à arracher à Alger, un accord du président Bouteflika pour une participation de l’Algérie à une intervention, KOACI.COM apprend que le chef d’état major de la Force en attente de l’Union africaine, le Général Sekouba Konaté est attendu à Bamako ce lundi soir (29 Octobre). 

Le Général guinéen dirigera la réunion de planification de l’état major de l’Union africaine qui s’ouvre mardi 30 Octobre à Bamako à l’école de maintien de la paix, sous la présidence du ministre malien de la Défense, le Colonel Major Yamoussa Camara.

Il s’agira pour ce Haut Représentant militaire pour l’opérationnalisation des Forces en Attente de l’Union africaine, de discuter avec les chefs militaires de l’armée malienne pour dégager un plan de reconquête du nord du Mali. Ce plan devra fournir les détails techniques des opérations, les logistiques nécessaires pour les troupes au sol et l’aviation, les opérations de police etc. Ce plan qui accompagnera le concept stratégique est attendu par le Conseil de sécurité pour donner son feu vert à une intervention des forces étrangères au Mali.

Depuis l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2071 du 12 Octobre 2012 sur le Mali, et la prise de fonction de la nouvelle présidente de la Commission de l’Union africaine, l’Organisation continentale s’est montrée très active sur le dossier malien. Les réunions du groupe de soutien et de suivi sur la situation au Mali du 19 Octobre à Bamako, et du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) le 24 Octobre à Addis-Abeba ont eu pour effet la levée de la sanction du Mali après son exclusion de l’organisation continentale depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012.

On note également la nomination par la présidente Nkosasana Dlamini Zuma, d’un chef d’état major de la Force en attente de l’Union africaine, en la personne de Sékouba Konaté, ainsi que celle d’un Haut Représentant pour le Mali et le Sahel, l’ex président burundais Pierre Buyoya nommé le 25 Octobre.

Ib / KOACI.COM  | 30/10/2012 | 00:21:37

 

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Il a trahi celui là meme qu’il avait porter à la tete de la guinée quel credibilité peut-on lui faire c’est clair maintenant si nous ne prenons pas garde il va aider ceux là qui lui ont aider à parachever son complot dans son pays à savoir les tripatouilleurs de resultat de vote que sont nos anciens dirigeants experts en vol de vote du peuple;ces fabriquants de resultat qui ont volé le vote du peuple guinnéen;mOI JE MEFIERAI DE CE GENERAL AU SERVICE DES CAPITALISTE.

    • Toi tu es un idiot tu t’en prends en tout le monde finalement du devient fou. Idiot encore ce général vaut mieux que tes couilles.

  2. Algerie ne doit pas oublié quil a été aidé par le mali dans le passé.tout le monde a accepté l’aide du mali.si bouteflika refuse donc il est impliqué tout comme blaise compaoré le chef mnla

  3. – L’Occident qui semble vouloir diviser pour régner entre les différents groupes de bandits du Nord Mali en martelant que MNLA est différent d’AQMI, prenant un énorme marteau pour écraser une mouche. Tous ces pays qui adoptent cette stratégie semblent oublier qu’ils ne trouveront pas une mouche à Tombouctou, Gao, Kidal et Tessalit. Tous les arguments existent pour accélérer l’arrestation par le CPI des membres du MNLA installés au Burkina, en Mauritanie, en Algérie ou en France. Il faut se rappeler que c’est le MNLA et ANE SARDINE qui ont amené dans leur valise les autres groupes terroristes. Il faut surtout insister sur le fait que le MNLA et ANE SARDINE n’ont apporté que le malheur à leur propre peuple qu’ils prétendent défendre: perte de leurs animaux, surpâturage dans les pays voisins, exil, mort du tourisme dont ils sont les premiers bénéficiaires, destruction des infrastructures sanitaires, suspension de tous les projets de développement du Nord, transformation du Nord Mali en une zone de non droit exposée à tous les trafics de drogues, d’armes, de cigarettes, d’humains, transformation des jeunes en loques humaines par la banalisation de la consommation de drogues sans oublier les exactions de toute sorte attribuées à la charia : absence des libertés les plus élémentaires, flagellations, lapidations, assassinats et j’en passe.
    – A l’arrivée des troupes de la CEDEAO, il faudra que LES BRIGADES D’AUTODEFENSE SOIENT FORMEES, ARMEES ET ENCADREES PAR L’ARMEE pour protéger les villes et villages dégarnis que des bandits isolés ne manqueront pas d’attaquer.
    – Les villes importantes pourront toujours être protégées par LES TROUPES DE LA CEDEAO QUI EVENTUELLEMENT POURRAIENT SECURISER LA REPRISE DES PROJETS DE DEVELOPPEMENT IMPORTANTS DEJA FINANCES AU NORD MALI (Barrage de Taoussa, Route Niono-Tombouctou, Route Bourem-Kidal, etc.) Car, il ne faudrait jamais oublier que le banditisme/terrorisme se nourrit de l’analphabétisme, surtout du chômage et du désespoir de jeunes désœuvrés.
    – Il est logique d’être en contact avec les leaders nationaux maliens. Mais il est encore mieux de réussir la gestion commune, simultanée du banditisme/terrorisme au Mali, en Libye, au Niger, en République Saharaouie, au Tchad, en Algérie, au Maroc, etc.

  4. Le general a deraille en Guinee. Les guineens doivent donner leur avis et les maliens biensur. A mon avis il nous faut du nouveau. Des hommes et des femmes qui sont assez propres et honnetes pour redinamiser nos societes, nos nations. Bon cedeao reste la cedeao, qu’il temps qu’ils partent tous a la retraite et qu’on du sang nouveau pour la revolution africaine donc de vrais changements.

    • Le sang neuf malien est déjà souillé et peut être plus que celui des vieux… Connais-tu le domaine de la jeunesse Malienne….

  5. le mali et la guinee st 2 poumons ds un meme corps d’apres A. S.T , meme culture , meme peuple. Que de freres et soeurs wa salam.

  6. cet homme konate est un grand general , calme et experimente .il merite tte notre confiance . bonne chance . 😉 😆 8)

  7. Si Bouteflika refuse de coopérer pour combattre le terrorisme international,il doit subir le même sort que son ami feu Kadafi pour le grand bonheur de l’humanité.

    • t’inquiéte pas pour notre Bouty national c’est son dernier mandat et a savoir si il le finira vu qu’il a quelques problèmes de santé !! sinon personne ne touchera à l’Algérie et un scénario a la libyenne n’y compte même pas tout simplement parce que en un seul mot nous on est des algériens 😈

  8. Voila un digne fils de l’Afrique qui connait la vertu du metier de soldat.Bonne chance Général!

Comments are closed.