Le grin se mobilise pour le Mali : Des bénédictions pour la paix et le candidat Soumi

0
3

Les femmes du Groupe de réflexion et d’initiatives nouvelles (GRIN) ont  organisé le samedi 4 février 2012 une journée de prière  pour la paix dans notre pays et pour la victoire de leur candidat Soumaïla Cissé. C’était à Daoudabougou Koda sous la présidence de Mme Cissé Astan Traoré, épouse de Soumaïla Cissé.

Les femmes du Groupe de réflexion et d’initiatives nouvelles (GRIN)  ont organisé le samedi 4 février 2012 à Daoudabougou Koda  une journée de prière pour le retour de la paix au Mali et pour la victoire de leur candidat à la présidentielle du 29 avril 2012,  Soumaïla Cissé. La cérémonie s’est déroulée aux environs de 16 heures, sous la présidence de l’épouse de Soumi, Mme Cissé Astan Traoré qui était accompagnée à l’occasion de plusieurs membres du Mouvement national des femmes Urd.

La cérémonie a démarré par une lecture coranique, suivie des explications du thème : ‘’femme et élection’’ par la ‘’Moualimatou’’ du GRIN. Dans ses explications, cette érudite communément appelée ‘’Moualimatou’’ a indiqué d’abord que l’islam, contrairement à ce que certains pensent, a libéré la femme de certaines mauvaises pratiques ancestrales. Elle a ensuite précisé que l’islam est d’ailleurs la religion qui donne plus de droits à la femme. Des exemples ont été cités à cet effet. La ‘’Moualimatou’’ du GRIN a ensuite invité ses consœurs à aller accomplir leur devoir citoyen le jour des élections. ‘’L’islam n’interdit pas à la femme d’aller voter’’, dira-t-elle.

La vice-présidente du GRIN, Mme Bathily Kanssourou est revenue sur les raisons de leur choix en faveur de Soumaïla Cissé dont le projet correspond aux  aspirations de leur organisation. Elle a ensuite annoncé que le GRIN organisera dans les jours à venir des sessions de formation de ses militants sur le processus électoral et du porte-à-porte pour leur candidat.

Prenant la parole, l’épouse du candidat, Mme Cissé Astan Traoré,  a remercié les femmes du GRIN  pour leur soutien à son mari et au Mali tout entier. ‘’Priez beaucoup pour mon mari. Les préoccupations des femmes sont au centre de ses soucis’’, a-t-elle promis. La cérémonie s’est achevée par la fatwa pour la paix au Mali et la victoire de Soumi.

Abdoulaye Diakité

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.