Le Mali : de l’indépendance à la dépendance

21

Concernant la crise malienne, il semble ces derniers temps  que le mot « négociation »  est sur toutes les lèvres sauf celles des vrais Maliens. On a même l’impression que le Mali est presque sous tutelle. Des politiciens élèvent  la voix  pour dire « Non, non et non ! » à la négociation. Au même moment, Ces rebelles du MNLA, qui nous ont  fourrés dans ce pétrin et mis notre pays si bas, sont accueillis à bras ouverts au Quai d’Orsay.

Le Mali  est aujourd’hui réduit au rang de la soumission, dans le giron de la CEDEAO qui se dit préoccupé par son sort. Attribuons quand même la vaillance de ce groupe touareg. Lors de l’affrontement entre le MNLA et le MUJAO, près de Gao, la semaine dernière, ils ont été plus courageux  que notre armée et ils ont  fait preuve de nationalisme devant le monde entier en envoyant « des hommes Azawadiens »  à la boucherie. De véritables  rois de la manipulation !

Qu’est-ce que nous autres Maliens faisons pratiquement pour reconquérir notre territoire ? La « chasse aux sorciers », des coups bas, de l’hypocrisie…Ces actes au quotidien nous détachent  de toute dignité. La réussite de la Transition  dépendait  de la capacité ou non des acteurs à mettre de côté leurs considérations à court terme et à parler d’une même voix pour promouvoir l’intérêt commun. Malheureusement, c’est chose que nous n’avons pas pu réaliser.

Le gouvernement de Cheick Modibo Diarra n’est pas parvenu à mettre en place un gouvernement d’union nationale digne de ce nom avec toutes les composantes de la société. Sa faiblesse et sa partialité dans le pouvoir, tout comme sa fidélité au clan, qui prévalent à défaut d’un sentiment national fort, ont rendu le pays ingérable. Tant que nous ne prenons pas  le taureau par les cornes et ne disons pas enfin « Stop, nous pouvons nous assumer ! », nous resterons dans une situation qui ira d’abaissement  en abaissement  et nous serons obligés d’accepter les diktats de Blaise et compagnie.

Actuellement, le Mali est devenu un pays politiquement divisé, économiquement dégradé, mentalement brisé et internationalement dénigré. Nous payons ainsi le prix de notre égoïsme et de notre irresponsabilité. Alors, de son côté, le MNLA en profite.

Le paradoxe, c’est qu’avec leurs « bourreaux », la communauté internationale planifie le sort malien, mais hors du Mali. La preuve : cette visite de MNLA au Quai d’Orsay.  Mais leur soutien affiché au MNLA peut se retourner contre eux : il lui sera peut-être reproché d’avoir gagné un arrangement  grâce à un appui étranger. Dans ces conditions, il est difficile d’asseoir une légitimité.

Que pourrons-nous dire à la France à part : « Vous savez, durant 52 ans d’indépendance, nous n’avons pas pu nous assumer. Alors, notre pays est prêt à redevenir dépendant, et faites-en ce que vous voulez » ?

Les Maliens sont bien conscients de l’importance de la paix au Mali, mais ils ne veulent pas d’une paix dans une telle confusion. Et la diplomatie burkinabè doit être consciente de toutes ces failles : « Le pire serait un accord obtenu qui débouchera plus tard sur un échec politique ».

 NNC

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Who benefits the most if Mali falls and its natural resources becoming even more so available?

  2. La question est que: avons deja ete independants??? Jamais. Aucun de nos dirigeants de M.K a ATT, personnel n’a vraiment travaille pour. Je repete si on ne fait pas quelque nous memes, le Mali est deja divise.

    • Je m’inscris en faux contre votre affirmation.Modibo KEITA a travaillé pour le Mali et non pour sa personne. A l’époque, ces pères fondateurs là étaient des dignes fils du Mali dont on est fièr.

  3. Celà au moins se batte et font preuve de nationnalisme ; poutant malgré ses fais , vous voulez comme meme leurs faire la peau.

  4. Cher compatriotes,

    A vous lisant vous confirmer de ce que j’ai toujours dit:

    Notre pays est malade. Et que nos freres du nord ont raison de le dire. On doit aussi faire la revolution au sud.

    Pourquoi?

    Quand on voit comment est l’etat actuel du Mali, on a le droit de se poser des questions sur son avenir.
    L’etat actuel du pays est le resultat de tous politiques utilisés:
    un gouvernement central n’est pas adapté à notre pays :il genere des dictatures, des guerres ethniques, la pauvreté etc..
    Un micrcosme de politiciens vereux qui font la pluie et le soleil à Bamako en se remplissant les poches ,
    se foutant pas mal de ce qui se passe dans le reste du pays,et à coté de l’aeroport de Senou pour vite aller se faire soigner
    en France s’ils ont des hemorroides
    Le pays est immence ,et Bamako n’est pas cental ,mais à une extrémité d’un pays ou les moyens de communications sont maigres ,
    routes ,telephone qui marche quand il veut .Les jeunes du Nord s’ils veulent faire des etudes doivent venir jusqu’à Bamako à plus
    de 1000 kms de chez eux etc…..etc ….!! Alors oui ,une decentralisation permettrait aux regions du Nord de se prendre en main,et si
    çà ne marche pas elle ne pourront s’en prendre qu’à elles memes et pas à Bamako . Soit disant des milliards et des milliards qui
    ont été donnés au Nord , mais qui les a vu ?? n’ont ils pas été détournés en route ???
    Si on met en place un systeme federal : c’est aussi le donner le pouvoir aux peuples comme aux etats unis, en espagne en allemangne etc ….
    ça evite d’avoir des dictatures de 20 ans avec des generaux ou des capitaines
    Nous serons les premiers à en profiter :
    A bamako c’est un capitaine qui dirige le pays : c’est ça que vous voulez?
    Tabasser un president quand on veut : c’est ça que vous voulez?
    Je vous invite tous à reflechir pour trouver des solutions.

    Vive le Songhoi
    Vive l’Azawad
    Vive le Mandé

    Et vive les etats unis du sahel.
    Rien ne doit être comme avant : The change : YES WE CAN

    Mettons la main dans la main : construisons un nouveau avenir.

    • va te fair voir,tu ne qu’un membre de MNLA 🙄 🙄 ,tu ne ni songhoi,tu ne peux pas nous manipuler ici..

  5. on ne sait plus croire.Mais je pense que maintenant le peuple ne laissera plus la politique qu’aux politiciens

  6. Il est temps pour nous Malien de prendre conscience de notre drame :la méchanceté.Nous sommes devenus tellement méchant que chacun ne pense qu’à lui seul et tanpis les autres. Voilà pouquoi nous vivons cette situation.Voyez seulement le fonctionnement de nos administrations et services publiques et parapubliques.Les hommes et les femmes qui sont recrutés pour servir, se servent sans vergogne.Pour tout service, il faut payer sinon on te regarde même pas. Quelle cruauté. Voilà des comportements que nous devons banir de notre vie, si nous voulona avoir notre dignité d’antan. Que chacun ait l’amour de l’autre en d’autre terme la solidarité sans faille entre les fils de ce pays.Notre salut est à prix et à ce prix seulement. Combien sommes nous coscients de cette évidence.D’autres enfants, pour assouvrir leur boulimie financière et autres, ont opposés les Maliens les uns contre les autres comme si le’entente n’est pas Malienne.Nous avons des ressources nécessaires pour surmonter cette étape difficile de notre histoire pourvue que nous en sommes conscients. Alors Maliens ressaisissons nous car c’est notre existence qui est en jeu.Soyons capable de resoudre nos problèmes entre nous.Cela ne peut faire que la franchise, la dignité et le don de soi pour la patrie.Nous voulons évoquer nos ancestres et voila leurs vertus.Pas mille solutions à la crise actuelle.Il faut l’union sacrée autour de la patrie.

  7. le MNLA est guidé à partir du BURKINA; il a fait un semblant de démonstration en sacrifiant peut être une personne avec une fausse attaque du MUJAO pour avoir un visa sur la France.
    au fait, ces gens sont plus intéligents que les français car,ils sont l’esprit du mal.
    A la FRANCE, à bon entendeur salut.
    MNLA= TROMPERIES, DUPERIE/ASSASSINAT/MALFRAT/VOYOU/BANDIT/DROGUE/RACISTE/SEDUCTEUR
    Rapelez vous de ce qu’a dit ASSARID+ ILS VEULENT TOUS SANS TRAVAILLER.

    • La Mort pour la mnla, et doit exterminer tous ces groupes minoritaires rebelles touaregs dans le nord du Mali.

      • C’est ce qu’il faut faire: les tuer, sinon ils n’arreteront jamais…

  8. Choses vues au Consulat général du Mali en France.

    En France, vous trouverez un terminal de paiement en carte bleue dans le plus petit des épiceries du coin de rue, l’équivalent de notre ” kôrôbôrô boutikini ”

    Depuis des années, le consulat Du Mali en France exige les paiements en espèce.
    Pas de chèque et surtout pas de carte Bleue.
    Ces foutus engins laissent des traces comptables. Et cela, le consulat et ses agents de caisse ne le veulent pas.
    De ce fait, toutes les magouilles sont possibles. Des millions d’€uros sont ainsi détournés au préjudice du Mali. Le Mali ne dit rien, il en a vu d’autres.
    Personne du sommet à la base ne trouve cela scandaleux. C’est normal. La corruption est notre dada.

    Le prix du Visa pour le Mali coûtait 28 € et du jour au lendemain il a augmenté de 278 % pour s’établir à 70 € pour un retrait prévu deux jours après la demande.
    Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il revient à 90 € pour un retrait immédiat.

    Ce 20 € de plus correspond à quel travail supplémentaire ? Personne ne le sait

    Qu’est ce que cela veut dire ?

    Le consulat qui relève de l’administration publique fait la difference entre ceux qui ont les moyens de payez 90 € et les autres.
    Quand on sait que la forte majorité des demandeurs de Visa sont des Français d’origine Malienne.
    Où est l’impartialité, la légalité et la justice de l’Etat ? nul part.

    Au niveau de la caisse, trois personnes font le travail qu’une seule personne suffit à exécuter.

    Contre le paiement, on vous remet un reçu rempli à la main comme au bon vieux temps. Comme si le Mali a décidé de se mettre à l’écart des règles comptables standart.

    Le consulat rejette tous les outils modernes de comptabilité parce que cela rend le détournement un peu plus difficile.

    Si Le nouveau Ministre des affaires étrangères veut laisser une trace dans l’histoire de son ministère, l’occasion lui est offerte pour au moins tenter de juguler cette saignée de notre pays.

    Une image déplorable de notre pays pour toutes les personnes qui franchissent les portes de notre consulat dans la perpective d’un voyage au Mali.

    Autre habitude de travail au consulat, à l’heure de la prière, pendant que des personnes font la queue, des agents n’hésitent pas à se léver et aller faires une ablutions pour ensuite faire leur prière dans un coin.
    Toute personne appelé à passer à la caisse peut aisément remarquer des tapis de prières sur le sol.

    On prie Allah pour sûrement demander pardon de détourner l’argent qui aurait pu servir à sauver une femme enceinte et son enfant dans un village éloigné de bamako ou peut être à sauver d’une mort atroce de l’appendicite un pauvre paysans de Nyonson-bougou qui ne peut se faire diagnostiquer à plus forte raison se faire opéré dans un hôpital.

    Vive Le Mali

    • ils se les partagent (les sommes ) voilà
      nous n’allons jamais avancer dans de conditions pareilles :mrgreen:

      • Le malheur pour ce pays, c’est que quand le malien moyen critique la corruption, il veut simplement dire: Pourquoi volez-vous sans m’offrir ma part?

    • La solution est très simple.

      De la même manière où les maliens de France ont manifesté devant le parlement européen et dans les rues de Paris… ces mêmes maliens doivent accepter de faire un sitting devant le consulat. Jusqu’à satisfaction de leurs doléances.

      Que chaque malien ou chaque demandeur de visa refuse de payer en espèces.

      Mieux… que tous les paiements donnent droit à l’obtention d’un timbre fiscal.

      • Sans oublier l’état lamentable du consulat, on se croirait dans une de ces maisons minables de bamako: sale, poussière, pas de chauffage, mal organisée, la cohue, pas de clim’…

        A chak foi ke j’y vais, je prends une klak abjecte….

    • KALATA tu dis la vérité il n’y a que des magouilleurs au consulat du mali à Paris. Vraiment il faut un changement radical au niveau de la représentation diplomatique du mali en France.Le nouveau ministre des affaires étrangères doit procéder à la relève de l’ambassade et tout le personnel du consulat général du mali à Paris en France,la majorité
      des maliens vivant en France se plaigne du personnel du consulat.

Comments are closed.