Le ministre Choguel Maïga hier lors de la passation de services au ministère de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication : ” Nous avons la responsabilité de continuer et d’améliorer le travail fait par le ministre Camara “

0
 Le ministre Choguel Maïga hier lors de la passation de services au ministère de l'Economie numérique,  de l'Information et de la Communication : " Nous avons la responsabilité de continuer et d'améliorer le travail fait par le ministre Camara "
Le nouveau ministre de la communication et son prédécesseur

Le ministre Mahamadou Camara a expliqué que le département de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication est un ministère stratégique dans l’attelage gouvernemental et qu’il est normal que le ministre en charge soit en même temps le porte-parole du gouvernement. Il a ajouté que le ministre Choguel Maïga est un expert du monde de la communication avec qui il a eu une excellente collaboration. ” Vous avez de l’expérience du domaine, vous avez le sens politique, vous avez une certaine connaissance du pays pour bien accomplir votre mission “, a-t-il dit à l’endroit de son successeur.

Mahamadou Camara a souligné qu’il y a certains chantiers importants pour le département, notamment l’échéance du 17 juin 2015 avec le passage de l’analogique au numérique. Avant d’ajouter ce changement ne doit pas être aperçu comme une contrainte mais comme une opportunité car permettant une amélioration des infrastructures télévisuelles (meilleure, image, meilleure son, etc) et une meilleure ouverture sur le monde à travers la mise à dispositions de nouvelles chaînes de télévision. Il a indiqué que le ministre va certainement aller vers une campagne de sensibilisation pour expliquer l’intérêt de ce changement majeur qui n’impose pas nécessairement un changement de poste téléviseur mais l’acquisition de décodeurs.

Pour le désormais ex-ministre de la Communication, non moins ancien Directeur de Cabinet du président de la République, le nouveau ministre pourrait poursuivre avec la redynamisation du centre mis en place dans la perspective du passage au numérique, sans oublier les améliorations à apporter à l’ORTM et à l’AMAP, dont la nouvelle maquette est attendue incessamment.

  1. Camara a remercié ses collaborateurs pour le travail accompli ensemble dans la convivialité, avant de préciser que s’il a offensé certains parmi eux, que ceux-ci veuillent bien l’excuser, car ces manquements, le cas échéant, n’ont pas été volontaires.

Pour sa part, le nouveau ministre, Dr Choguel Maïga a remercié les uns et les autres pour leur disponibilité et la patience à attendre avec cette cérémonie qui a pris du retard. Il a expliqué que ce retard était dû au fait que le ministre Camara tenait à lui présenter, avec des explications et des recommandations, tous les dossiers du département.

S’adressant aux cadres et agents du département, Dr Choguel dira qu’ils sont permanents alors que les ministres ont des missions temporelles. “ Nous les ministres, nous avons des CDD qui durent au plus 5 ans alors que vous, vous avez des CDI. Vous devez faire en sorte que le président de la République et le Premier ministre puissent constater que les travailleurs du ministère de la Communication ont bien accompli leur travail “, a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter : “ Nous avons la responsabilité de continuer et d’améliorer le travail fait par le ministre Camara “, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter qu’il apprécie beaucoup son prédécesseur pour son commerce agréable et son sens du respect des aînés.

Pour Choguel Maïga, la plupart des dossiers évoqués avec le ministre Camara sont déjà traités ou en cours de l’être. “Je prends donc le train en marche et je compte sur la disponibilité de mon prédécesseur “, a-t-il conclu.

 

 

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER