Le ministre Sinko Coulibaly hier aux partis politiques: «C’est vous qui allez réussir les prochaines élections»

10

Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le colonel Moussa Sinko Coulibaly a exhorté les représentants de la classe politique malienne à se mobiliser pour la réussite des prochaines élections prévues pour l’année prochaine. Il a lancé un appel à toutes les composantes du landernau politique national à prendre part à une grande rencontre le lundi 3 septembre 2012 au Gouvernorat du district  de Bamako pour assister à la présentation du projet RAVEC. Le changement de régime, a laissé entendre le ministre chargé de l’organisation des prochaines élections, annonce un engagement des autorités à aller à des élections crédibles et acceptables pour tous. C’est à la faveur d’un atelier organisé hier par le centre malien du dialogue interpartis et la démocratie (CMDID) à l’hôtel Al Farouk Kempinsky, que le ministre Moussa Sinko Coulibaly a réaffirmé sa volonté de ” mieux faire les choses “.

Colonel Moussa Sinko Coulibaly

La construction démocratique est une tâche difficile et exigeante qui nécessite l’agrégation de divers intérêts et la mobilisation d’énergies multiples. Pour parvenir à cela, le dialogue représente un moyen sûr et indispensable parce que permettant aux différents acteurs de s’exprimer et de s’écouter mutuellement pour la recherche d’une solution convergente pour toute question d’intérêt national “. C’est par ces mots que le ministre Moussa Sinko Coulibaly a campé le décor de son intervention à l’ouverture de cet atelier.

Il a expliqué aux représentants de la cinquantaine de formations politiques parmi lesquelles l’Adéma-PASJ, l’URD, l’UDD, le RPM, le MPR, le PDES, le PSP, etc, que les acteurs politiques ont un grand rôle à jouer dans l’organisation des élections acceptables pour tous. ” Vous êtes les acteurs du processus électoral. Nous, nous sommes les facilitateurs. C’est vous qui allez réussir les élections en mettant un accent important sur le dialogue “, a-t-il déclaré. Il a alors rappelé l’invitation adressée par son département à tous lez partis politiques pour une importante rencontre le lundi prochain au Gouvernorat du district de Bamako.

Et le ministre d’indiquer que cette réunion donnera l’occasion d’assister à la présentation du projet Recensement administratif à vocation d’Etat civil (RAVEC). Faut-il rappeler que ce projet avait été engagé par le régime du président Amadou Toumani Touré, avec à la baguette le Général-ministre Kafougouna Koné. Le  RAVEC, pour des motifs divers, n’a pas été achevé ou en tout cas, il a été décidé que les élections (avortées de 2012) ne pouvaient être organisées sur la base d’un fichier électoral à base du RAVEC.

Le ministre Coulibaly n’a pas cette lecture de la situation. C’est pour cela qu’il compte associer davantage les acteurs politiques pour qu’ils participent plus au processus. La séance de ce lundi leur permettra, à en croire le ministre Coulibaly, à réfléchir aux questions : ” quel type de fichier électoral choisir ? Quelles sont les forces et les faiblesses de chaque type de fichier ?

Comme on le voit, le déblayage du terrain électoral commence véritablement avec ce mois de septembre. Avec certainement de nouvelles manières de faire.

  Bruno D. SEGBEDJI

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Vous savez qu’au Mali on a presque toujours fraudé pour gagner les élections. Beaucoup votent avec les cartes d’électeurs d’autrui. Surtout en 1997 l’Adema donnait 5000 FCFA à n’importe qui et avec n’importe quelle carte pour aller voter. Lors de cette élection Me Tapo était président de la CENI et IBK était premier ministre et président de l’Adema.
    Donc si nous maliens nous voulons des élections crédibles, nous avons intérêt à aller aux élections avec le fichier RAVEC. C’est l’une des meilleures solutions.

  2. Si Onroncounda Traoré, peut isoler le premier Ministre, je crois qu’il a déjà essayé avec l’histoire de la démission, il a perdu !

    Si vous les Saraccolés vous croyez que les huit régions du Mali vous appartiennent, c’est que vous devez consulter les psychiatres, il y a un problème.

    Le PM n’est pas un vrai fils du Mali ? De surcroît plut connu que tous les Maliens dans le monde, ça c’est sa chance » « KOUN BAI DI, NGUA KOUNTRAI TAI DI »

    Pendant 22 ans Tous les Maliens ont vu Honroncounda et son talent à l’ADEMA, il ne nous intéresse PLUS, qu’il s ‘en aille en retraite après tous tentatives de manœuvres; Et il sera obligé de céder la place aux jeunes, avec un bilan de milliers de DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS PAR SON PARTI ADEMA.

    Cependant, POURQUOI LES MALIENS DEVRAIENT SE PRIVER DU TALENT DU SEUL HOMME NOIR AFRICAIN APPRECIE PAR LES AMERICAINS ?

    EN TAI, EN SÖBAIKÖRÖ TAI, BAMANAN-KAI EN MAGUO YILA, MALI MAGUO YILA,
    NGUA MOUSSA-LEO SIDIBE NANTAILAI EN CONTENT SANWAIRAI GNÖ KOLA HAN.
    KANMALEN YESSE BARALA.

    Ce Sadia Soumaré, rien que par le nom Soumaré est un Saraccolé
    Onroncounda Traoré est aussi un Saraccolé
    Voilà donc le TRIBALISME des Saraccolés. C » est bien cela le tribalisme au sens propre » j’aide celui-là, qu’il fasse du bien ou du mal, je le soutiens »

    Mamadou-Lamine Dramé seul, fut un patriote au Soudan, dans les années 1886, sinon même ses Talibés Saraccolés l’on trahi en collaborant avec Gallieni et le Colonel Frey, les Saraccolés ont indiqué au Commandant Gallieni à Médine de Kayes,contre cadeau de remerciement,la direction que l’Imam Mahmadou-Lamine avait pris, pour aller reconstituer son armée

    Sûr de la précision de ses amis informateurs Saraccolés, Gallieni décida de prendre une pause au fort de Médine, et envoya le colonel Frey et sa garnison à la suite de L’Imam Dramé,galiéni demanda à Frey de lui ramener la tête décapitée de l’imam Mahmadou-Lamine Dramé.

    Frey avec ses tirailleurs sénégalais surprirent en pleine nuit l’imam et son armée en bivouac, nul n’eut la vie sauve dans l’armée de l’imam, ils identifièrent l’Imam, lui coupèrent sa Tête pour l’amener au Commandant Gallieni. Je dispose de ce livre d’histoire et je peux publier le références; Gallieni était content de verifier la tête de son tenace adverssaire.

    L’imam fut le seul PATRIOTE SONINKE, qui jusqu’au bout avait préféré sa terre et ses administrés à toutes autre collaboration;

    Le Président Modibo Keita, était aussi un vrai patriote.

    Vous autres, ne faites que comploter contre la terre qui héberge les restes de vos ancêtres, ça ne finira pas bien pour traite à sa terre.

    Nous, nous faisons pas dans le TRIBALISME, si quelqu’un proche de ma famille, car de tribus j’en ai beaucoup, si quelqu’un de ma famille se comportait mal envers le Mali, je lui conseillerais de s’abstenir et laisser d’autres y aller. Ma solidarité familiale se limitera à la défense sans faute, de son intégrité physique. Et je n’irais pas faire son avocat publiquement, car c’est plutôt honteux, d’arriver place du marché et dire « je suis le parent du Magouilleur untel »

    Tous les jours à l’ORTM, nous observons votre TRIBALISME SARACCOLE, des ministres Saraccolés qui rodent auprès du Président par intérime SARACCOLE lui même, notamment la Ministre GIkINE, cela n’est pas le Mali que nous avion eu en Education.

    Les Ethnies ne comptent pas, la femme, ou l’homme qu’il faut, à
    La place qu’il faut, voilà ce que, nous avion reçu de nos grand – Parents.

  3. Mr tapalapa, personne ne refuse le fichier RAVEC. Lisez un peu l’article avant d’accuser les partis politiques. Les memes problemes auxquels l’ancien regime a ete confronte sont toujours la et intacts. Avec nos super-ministres, je croyais que ce genre de probleme n’allait meme pas etre mentionne. Mais jusqu’a present si on est toujours au stade de “quel type de fichier electoral choisir”, alors vous conviendrez avec moi que rien n’a change, et cela doit nous faire reflechir serieusement.
    Kafougouna en son temps a explique les raisons qui empechaient le RAVEC d’etre fonctionnel pour 2012, mais la mauvaise foi ambiante a fait que certains l’ont qualifie de tous les noms. Aujourd’hui encore c’est la meme chose.
    Mr Coulibaly veut dire en douce que le RAVEC n’est pas pret, mais connaissant les maliens je crois qu’il a peur de le dire a gorge deploye. Raison pour laquelle il veut faire participer tous les partis politiques. Sinon je ne vois personnellement pas sur quel autre sujet ils vont discuter ou s’entendre.

  4. Les militaires maliens, aw ya kaya wuli ka taa Nord la!
    vous n’avez pas honte, ce sont des civils qui s’entrainent pour aller au Nord et vous vous passez votre temps à mentir sur la cedeao, à dormir auprès de vos femmes à Bamako. quelle honte. Bande de vauriens!

    • Tu es impoli. N’insulte pas les gens.
      Apprends à respecter les gens.
      Toi qui es homme viens, intègre l’armée et va au nord.

  5. Au lieu de travailler pour des élections crédibles, la classe politique ne pense qu’à revenir au pouvoir par tous les moyens. Ils feraient mieux de se donner une bonne leçon de conduite devant le peuple, ils n’ont rien appris de tout ce qu’il vient de se passer au Mali. Je ne voient pas les raisons de refuser le fichier RAVEC, si ce n’est pour mieux frauder. Si la tenue d’élections transparentes est la volonté de tous, on ne doit même pas discuter s’il faut ou pas accepter le RAVEC. Mais hélas, les pratiques peu orthodoxes auxquelles ils sont habitués ne leur permettent pas de se plier facilement.

  6. le pouvoir et les luxes du pouvoir , c’est tout ce qui interesse cette classe politique.

Comments are closed.