Le nouveau ministre des finances, Mamadou Igor Diarra, lors de la passation de service hier : “On pourra difficilement s’éloigner de la ligne de conduite que la ministre sortante a tracée”

2
Photo de famille du personnel avec les deux ministres
Photo de famille du personnel avec les deux ministres

C’est dans un climat de sérénité que Mme Bouaré Fily Sissoko a passé hier mardi  le témoin à  son successeur, Mamadou Igor Diarra.

L’ex ministre, Mme Bouaré Fily Sissoko, dans son discours d’adieu, a fait savoir à ses collaborateurs que l’importance de tous les travaux qu’ils ont eu à faire était de servir le Mali, car à l’en croire,  les hommes passent mais le Mali reste. Elle a précisé que chacun d’eux après avoir fait son boulot passe le flambeau à un moment.  Elle a précisé que ça pouvait être inquiétant si c’était quelqu’un en dehors du système parce que le Ministère de l’Economie et des Finances n’est pas un Ministère ordinaire.

Selon elle,  maintenant que c’est quelqu’un de la maison qui connaît les difficultés du financement de l’économie la relève est assurée. Mme Bouaré a souligné que le ministre Igor mérite d’être là pour donner sa part à son pays comme il l’a fait par le passé. Et, il le fera sans calcul, a espéré Fily Sissoko. Elle a invité ses collaborateurs à le servir valablement comme ils l’ont fait avec elle. Car, estime- t- elle, en le faisant c’est le pays qui sort grandi. S’adressant, à ses collaborateurs, Mme Bouaré a déclaré qu’au regard des travaux effectués ensemble ils ont  réussi à surmonter l’impossible et c’est ça le plus important.

En outre, elle a précisé que dans le nouveau réaménagement technique, ils ont connu quelques difficultés en matière de synergie pour le Budget général qui reste aujourd’hui derrière eux. Elle dira que cela est à l’actif de l’ensemble du personnel  du département. Elle a invité les travailleurs à capitaliser ce résultat et  continuer à travailler avec toutes les structures du Ministère.  Mme Bouaré a félicité son remplaçant et lui a souhaité bon vent pour son travail. Avant de remercier l’ensemble du personnel pour son étroite collaboration. Le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra, a déclaré que c’est un grand honneur pour lui de revenir dans sa maison. Il a indiqué qu’au regard des statistiques, on ne peut saluer le travail qui a pu être fait en si peu de temps dans un contexte très difficile.

Il a précisé que quoiqu’on dise la stabilité macro économique a été maintenue. Il a souligné que le Ministère des Finances est le seul département où tout est urgent et pour tous les jours. Il a déclaré que : “ Difficilement, on ne pourra s’éloigner de la ligne de conduite que la ministre sortante a tracée “.

Il a souligné qu’il consultera l’ex ministre sur la façon dont il va gérer ce département. Il a conseillé  aux travailleurs qu’il ne faut pas qu’il y ait rupture après le départ du 1er responsable. Car, souligne-t-il, le pays a besoin de tous ses fils pour sa reconstruction. Igor a indiqué qu’à la faveur du retour de la paix, le moteur qui peut faire bouger tous les autres Ministères est le département  de l’Economie et des Finances. Pour cela, il a appelé tout le personnel à la remobilisation et au don de soi pour relever les défis de l’heure.

Falé COULIBALY

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. CHER M DOUMBO vous ne connaissez pas ces jeunes pretentieux et avides de postes, refuser? non il vendrait son âme pour ce poste….

  2. Tu as été justement choisi pour t’écarter de cette ligne de conduite; alors il fallait dignement refusé le poste et faire remarquer que la ministre devait rester à son poste! C’est cette dignité qu’on attend des cadres surtout vous les jeunes qui doivent porter l’espoir! Au lieu de vous précipiter pour occuper des fonctions et ensuite dire des con- n-.er. ies-!

Comments are closed.