Le PR Dioncounda Traoré, hier lors du Forum des élus de l’ADEMA-PASJ :«2012, c’est plus qu’à moitié gagné déjà»

0
0

A la tribune du forum des élus de l’ADEMA-PASJ, hier mardi 6 décembre 2011, au CICB, le président et candidat du parti de l’abeille, Pr  Dioncounda Traoré s’est montré très optimiste par rapport à la présidentielle du 29 avril 2012 tout en insistant sur la nécessité pour les uns et les autres de maintenir la cohésion et l’unité retrouvées depuis le choix du candidat du parti pour «récupérer le pouvoir. 2012, c’est plus qu’à moitié gagné».

Le candidat du PASJ a déclaré que le parti de l’abeille est le premier parti du Mali. «D’aucuns disent que notre parti est  le plus grand d’Afrique . Il est sûrement l’un des deux plus grands partis du continent.. Un parti composé de citoyens qui ont combattu pour l’avènement de la démocratie. Beaucoup sont morts, certains ont perdu beaucoup de choses… Nous avons le devoir de poursuivre le combat pour lequel ils ont consenti tous les sacrifices», a rappelé le candidat du PASJ. Il a souligné le fait que l’ADEMA a tiré des leçons de ces égarements passés et se retrouve aujourd’hui uni comme un seul homme pour aller  à la victoire. à l’assaut de Koulouba. Parlant du candidat du parti à la troisième personne, le Pr Dioncounda Traoré dira que l’essentiel pour le parti, ce n’est pas le candidat. «L’essentiel, c’est qu’il a été le seul choisi par nous tous». Et il se trouve, a-t-il poursuivi, que ce candidat se trouve être ma modeste personne. «Il aurait pu être Iba, Assarid, Oumarou Ag Ibrahim ou mon Fiston Sékou ou Me Tapo… Il existe des centaines de présidentiables à l’ADEMA et c’est cela qui fait la richesse de notre parti. Si nous avons réussi à nous unir autour de ce candidat, malgré les angoisses, les prédictions négatives, je crois que l’espoir est permis. Je dirai aujourd’hui que 2012, c’est à moitié gagné. 2012, c’est plus qu’à moitié gagné. Malgré nos difficultés dans le temps, nous avons toujours réussi à avoir 35 % des suffrages. Unis, vous comprenez…», a-t-il expliqué sous des ovations.

Pour le candidat des rouges et blancs, les 15 %  de suffrages restants pour gagner dès le premier tour, le parti pourra le rassembler avec les alliances en gestation. «Les 15 % restants, nous allons les avoir avec nos alliés, avec nos amis, tous ceux qui croient en nous. Beaucoup de ceux-là ont déjà décidé d’être avec nous dès le départ», a-t-il ajouté sous les applaudissements.

    Et l’honorable Dioncounda Traoré d’inviter les uns et les autres à maintenir l’unité, la cohésion et la discipline pour faire en sorte que le candidat de l’ADEMA-PASJ soit le prochain président de la République du Mali.

      Auparavant,  le Directeur de campagne, Iba N’Diaye, le président de l’Association des municipalités, le maire Boubacar Bah dit Bill, le porte-parole des élus, Dr Modibo Timbo, le porte-parole des femmes ont, tour à tour, salué l’unité retrouvée au sein de la Ruche, le choix du candidat consensuel et la nécessité de se donner la main, de travailler dans la discipline pour la victoire. Ils ont assuré que la victoire est à portée de mains.  A chacun de se mobiliser pour la concrétiser. La rencontre était animée par l’artiste Abdoulaye Diabaté avec des mélodies à la gloire du PASJ.

 

Bruno D SEGBEDJI


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.