Le Premier ministre l’a annoncé hier à la classe politique et à la société civile – L’ accord d’Alger paraphé par les rebelles kidalois le 15 avril

36

Modibo-Keita– Il a été invité à tenir un débat national pour préparer la mise en oeuvre du document

Le Premier ministre Modibo Kéita a réuni hier, jeudi 9 avril, à la primature les représentants de la classe politique et de la société civile pour les informer de la décision de la CMA de signer, le 15 avril prochain, l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Les intervenants ont saisi l’occasion pour inviter le chef du gouvernement à organiser, dans les meilleurs délais, un débat national autour du document, qui sera bientôt signé au Mali.

Ils étaient nombreux à prendre d’assaut la grande salle de conférence de la primature pour répondre à l’invitation à eux adressée par le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation. L’ordre du jour de cette rencontre, présidée par le Premier ministre Modibo Kéita, était “rencontre d’information sur l’Accord pour la paix d’Alger “.

Dans son intervention, Modibo Kéita s’est félicité des efforts déployés par les partenaires du Mali, particulièrement la médiation internationale, qui a expliqué à toutes les parties au processus de paix d’Alger que le document paraphé par le gouvernement et certains mouvements le 1er mars est un bon compromis pour aller à la paix. Il a indiqué après des hésitations, la CMA a accepté de parapher le document. Cela sera fait le 15 avril prochain dans la capitale algérienne.

Le Premier ministre a indiqué que tous les Maliens doivent se constituer en une “alliance sainte” pour juguler la crise sécuritaire qui secoue le pays. Il n’a pas manqué d’annoncer que le gouvernement s’organise pour imposer la paix face à l’insécurité grandissante qui ne cesse d’endeuiller le pays.

Et de préciser qu’un comité de suivi de l’Accord sera mis en place pour encadrer le processus de paix Il a précisé que le gouvernement ne veut pas être surpris par la médiation qui va l’appeler bientôt à signer le document au Mali. Ce à quoi Soumaïla Cissé a invité le chef du gouvernement à prendre l’initiative dans les discussions sur la mise en œuvre de l’Accord pour ne pas être surpris. Avant de déplorer aussi l’insécurité de plus en plus inquiétante dans le pays.

Après cette introduction, le chef du gouvernement a cédé la présidence de la rencontre au président de la société civile, Boureïma Allaye Touré. C’est sous la direction que les débats se sont déroulés et ont permis à plusieurs intervenants de se prononcer sur l’actualité brûlante de la crise sécuritaire du septentrion malien.

Le président de la Coordination des partis politiques de la majorité présidentielle (CMP), Dr Boulkassoum Haïdara, le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, les représentants des chefs de quartiers de Bamako et des familles fondatrices, des religieux ont tous mis l’accent sur la nécessité pour “les forces vives du Mali “ de se retrouver dans un cadre de réflexion et de débat pour mieux s’imprégner de tous les détails de l’Accord. Ils ont insisté sur l’impératif de se préparer à la mise en œuvre du document pour aller vers une paix durable et une réconciliation des cœurs et des esprits.

Certains orateurs, dont les porte-parole des jeunes, des femmes ont souhaité voir le gouvernement créer un cadre formel de concertation  et de suivi de la mise en œuvre de l’Accord d’Alger, qui sera signé dans les prochaines semaines au Mali.

D’autres intervenants ont mis l’accent sur les efforts que les acteurs politiques et de la société civile doivent fournir pour aider au retour des réfugiés. Ils n’ont pas manqué d’appeler les uns et les autres à réaliser une union sacrée autour de la crise sécuritaire dans le nord du pays.

Bruno D SEGBEDJI

La pression de la communauté internationale porte ses fruits

La CMA finit par céder

L’accord de paix et de réconciliation obtenu à l’issue du 5ème round des pourparlers inter-Maliens d’Alger sera finalement paraphé par les séparatistes. Ce sera au cours d’une cérémonie officielle qui aura lieu le 15 avril prochain à Alger, en présence des autres parties qui l’ont déjà paraphé en l’occurrence la médiation, le gouvernement malien et les mouvements armés de la plateforme.

Cest depuis fin mars dernier, les séparatistes ont effectué un déplacement dans la capitale algérienne d’où ils espéraient obtenir la prise en compte par la médiation de leurs réserves émises sur l’accord. Mais, ils sont rentrés bredouilles de ce séjour. Bien qu’il leur ait été signifié que les négociations sont terminées, le seul gage qu’ils ont pu obtenir c’est que dans sa mise en œuvre, certains points pourraient être revus pour qu’ils soient plus en phase avec les aspirations de la population malienne. D’un autre côté, les séparatistes étaient dos au mur avec la pression de plus en plus forte exercée par la communauté internationale qui prévoyait même l’application de sanctions en vue de les contraindre au paraphe du document.

Il convient de rappeler qu’au cours de leur visite dans la capitale algérienne, les rangs des séparatistes avaient commencé à se fissurer sérieusement.  Ainsi, c’est d’abord le HCUA qui s’est dissocié du MNLA en se déclarant favorable à la signature de l’accord. A cela s’ajoute le fait que des pressions se faisaient de plus en plus sentir quant à l’imminence de la tombée de sanctions prévues par la communauté internationale, l’ONU notamment, contre tous ceux qui feraient obstacle au processus de paix.

D’ailleurs, certains leaders séparatistes et terroristes comme Iyad Ag Ghali ont déjà fait l’objet de gel des avoirs, d’interdiction de voyager, etc. Raison pour laquelle, depuis quelques temps, il fait profil bas. D’autres noms comme Bilal Ag Acherif, Alghabass Ag Intalla, Cheick Ag Aoussa, Sidi Brahim Ould Sidatt, Ibrahim Ag Assaleh, pour ne citer que ceux-ci, sont régulièrement cités comme des individus à sanctionner au cas où ils persisteraient à refuser le paraphe du document.

Rappelons que, de plus en plus, des voix s’élevaient pour les appeler à s’inscrire dans la dynamique de la paix afin d’être démarqués des terroristes. A contrario, ils seraient traités et combattus comme tels.

En tout cas, si le paraphe du document par la CMA a lieu à la date prévue, ce sera véritablement un coup de fouet pour la résolution définitive de la crise au nord du Mali.                         

  Massiré DIOP

PARTAGER

36 COMMENTAIRES

  1. LA BASE N A JAMAIS ETE CONTRE LE MALI……..ELLE N EST PAS FOLLE LA BASE COMME CES BANDITS ARMES…………AVEUGLES PAR LEUR CHIMERE……

    LA BASE EST SOUS PRESSION DE MENANCES QUE TOUT LE MONDE SAIT………….CERTAISN ELUS TOUAREGS ONT MEME ETE EXECUTE APRES LEUR AVOIR CRACHE LA
    VERITE………………………..

    💡

  2. Le Mali a besoin de la paix de la quiétude. Un mauvais accord vaut mieux qu’un non accord. Nous ferrons de ces accords ce qui arrange les maliens.
    Grand père je vous demande de faire ce que vous pouvez, car vous travaillez avec des ingrats.
    Rassurez vous que dans les mois à venir nous dire que vous avez fait du mal au Mali. Ne comptez pas sur une quelconque reconnaissance.

    • LA REVOILA ———LA MALGAMATRISE EUROPEEN EX DIPLOMATE EN RETRAITE DANS MON MALIBA 😉 LA PATRONE DES ZIZANIES ENTRES FRERES MALIENS 😉 ————-DEGAGE IGNORANTE CRETINA 😉 ———————–VIVE TOUS GENS DE BON COEUR POUR UN MALIBA MEILLEUR :mrgreen: :mrgreen:

  3. De toutes les facons c’est un accord qui porte des elements de division et qui ne correspond pas aux aspirations du peuple malien de Kidal, Toumbouctou, Menaka, Gao, Mopti, Sikasso, de Segou, de Koulikoro, de Bamako, de Kayes. Alors faites plaisir au MNLA et autres rebelles, mais souvenez-vous que qui seme le vent recolte la tempete et je mets IBK le Mande Zonkeba en garde car il sera un jour juge par l’histoire et tres severement.

  4. Bravo au gouvernement pour leurs mesures , inchala le pays retrouvera sa tranquillité d’avant .
    Vive le Mali d’aujourd’hui et le Mali de demain Un et Indivisible !!!

  5. Mercie: Pour la paix des fils d'un même pays: Que dieu nous donne la paix intérieur et extérieur. Vive le mali un et indivisible!!! Nous avons tous nos cordons ombilicale sous le baobab.

  6. Merçie le PM Modibo pour le bon nouvel que vous vient de nous annonce ,vous étez formidable ,très vigilant et très excelent,je suis fière de vous.

  7. Je felicite le PM et le ministre des Aff.Etrangeres pour leur travail acharne. Mais je serais prudent comme nfp l’a mentionne parce qu’avec ces criminels de la cma, ils aiment jouer au chat et a la sourie.
    Meme si ce parache n’est pas parfait, il vaut mieux que vivre dans la peur, l’insecurite et continuer a avoir des victimes innocents. nos populations. J’ai hate de voir et de lire que la cma va Nous mettre sur la table pour de bon pourqu’on passe a autres choses: developpement, emplois, basse du cout de la vie, decentralisation, cohabitation fraternelle comme d’habitude, redemarrer l’education et ameliorer la sante et le bien etre du chacun et chacune sur le territoire malein tout entier.
    Esperons le, esperons le ❗ .

    • RELIT TES MOTS DANS UNE DE TES MARIONETTES SPSEUDO –SOLDAT RATE—————VOILA Mme TU EST RIDICULE MERDEUSE ,MALGAMATRISE FALLITA—————FOUS NOUS TA SALE GUEULE DANS NOS AFFAIRES MALIEN ————–VA LIRE LES JOURNAUX DE TON EUROPE ———–SEI UNA CRETINA

  8. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Avec suffisamment de folklore… la signature de cet desaccord merdique… serait percue comme une aubaine au peuple malien… qui s’en rejouirait… 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Moussa Ag,… Cet desaccord d’Alger n’est que de la mer.de … qui seme les germes d’une armee regionale (sur des bases ethnique) … qui ne defendra jamais le pays dans sa totalite… mais va eventuellement botter le derriere a l’armee nationale… 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    IBK n’a pas honte… lui qui a critique (a juste titre) le precedent desaccord merdique d’Alger… 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈

  9. L’accord d Alger est un accord qui va diviser les maliens car elle favorise le nord par apport au sud cet accord a été signe par le pouvoir en place sans regarder l intérêt du peuple du Sud et si par hasard le peuple malien ne se réveille pas contre cet accord le mali ne va jamais s’en sortir de cette rébellion qui ont pris l’habitude de tout avoir sans jamais fournir d effort

  10. LE PM SAIT DE QUOI IL PARLE!!!! ON DOIT LE FELICITER!!!!
    LES ACCORDS SERONT SIGNE’S ET LE MALI RETROUVERA LA PAIX!!!
    NFP, IL N’Y A PAS D’ERRERUR DE LA PART DU PM! LA DECISION EST CONNUE DE PLUSIEURS HAUTES AUTORITE’S ETRANGERES. LES GROUPES ARME’S NE PEUVENT PAS RECULER. S’ILS REFUSENT DE SIGNER, ILS SAVENT LES CONSEQUENCES. JE NE DIRAI PAS PLUS!!!!
    LA SAGESSE MAURE DIT: ” WA LIM DARAG BI LEYAM ARIANE!!!!
    PRESIDENT IBK ET PM MODIBO, JUST PUT ON THE CYNICAL LENSES, SIT BACK, RELAX, AND WATCH!!!!
    INCHALLAH LE MALI VAINCRA!!!!
    IL FAUT ETRE FONCIEREMENT IDIOT POUR PENSER QU’ON LAISSERA QUI QUE CE SOIT PIETINER NOTRE FASO ET NOTRE PEUPLE!!!!
    MAINTENANT, IL FAUT OBSERVER ATTENTIVEMENT LES POLITICIENS INCONSCIENTS DE BAMAKO QUI SONT CONTRE LES ACCORDS PAR MAUVAISE FOI ET/OU IGNORANCE!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!

    • FOUS NOUS LA PAIX VIEILLE CARCASSE VULGAIRE EUROPEEN DEGAGE ———–VA LIRE LES JOURNAUX DE TA NATION ———–MERDE————–VIVE MON MALIBA ———-VIVE TOUS GENS DE BON COEUR POUR UN MALIBA MEILLEUR 😉 ———–TOI QUI PARLE BAMBARA A NOUS ❓ :mrgreen: ————————–POURQUOI AVOIR HONTE DE TA RELIGION ❓ :mrgreen: 8 REACTIONS UNE SEULE MAIN Mme LA EX DIPLOMATE DE SA NATION ————-A BAS LA OPPORTUNISTA ————–VIVE NOS PLOITICIENS MALIENS—————–ET VOILA————–SEI RIDICOLA 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  11. Tout ce boucan n’est que de la distraction. Ces voyous commencent a comprendre qu’ils n’ont pas le monopole de la violence. Toutes les autres communautés commencent à s’armer pour se defendre. C’est ce qui explique leur agitation ces temps ci. Ils ont meme demandé à discuter avec le gvt Malien, en marge de l’accord. Sans blague! Pour des gens qui n’ont rien que du mepris pour nos autorités…..
    Ce probleme peut prendre le temps qu’il faut, mais je suis de ceux qui croient qu’il va se resoudre par les communautés du nord, toutes ethnies confondues. Et aucun accord n’y changera grd choses. Ceux qui sont du nord et ceux d’entre nous qui y ont vécu, savent de quoi je parle…..

  12. C’est un bon début……. Mais le plus dur reste à venir, c’est à dire faire respecter l’accord par la CMA!!!!!!!!!!!!!!!

  13. Comment peut-on se réjouir d’une telle information venant de bandits armés? Le 15 Avril je vous assure qu’il y aura une autre dissidence dans ce groupe de bandits. C’est dommage de voir un gouvernement qui n’écoute que ses fils en armes. Ces bandits méritent d’être punis, c’est tout.

  14. En annonçant cela, et en donnant même une date 🙄 , le PM commet une imprudence élémentaire en politique, et surtout avec des faux-jetons versatiles tels que ces gens-là!

    Si après pour une raison quelconque, le 15 avril, ces chiens ne paraphent pas le document, il se sera inutilement couvert de ridicule! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    S’il est “sur” que le 15 les accords seront paraphés, qu’il attende que ce soit effectivement FAIT pour l’annoncer!

    C’est ELEMENTAIRE en politique de ne pas chanter victoire avant la bataille! Surtout avec des interlocuteurs spécialistes des volte-faces! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    • Salut nfp,
      Perso, je trouve que tout cela c’est du folklore. Cet accord c’est du n’importe quoi et signe de manière implicite la partition du Mali. Quand à la forme laïque et républicaine du Mali, ça devient du pipo. Où à t’on vu un état laïc avec des cadis qui se substitueraient aux juges? Un animiste et un chrétien jugé par un cadis???? Et je ne parle pas même des autres prérogatives données à ces chiens. Moi, je dis que tout ce qu’ils ont fait depuis la fin des pourparlers c’était juste de la comédie uniquement pour faire croire aux maliens lambda que cet accord ne leur était pas bénéfique et que là ils vont le signer à contrecœur. Bon après tout c’est mon opinion.

      • LE PM A PARLE SOUS RESERVE CONCERNANT LA SIGNATURE CAR POUR LUI TANT QUE CELA N’EST PAS FAIT IL NE POURRA RIEN CERTIFIE DONC UN HOMME PRUDENT MAIS L’INFORMATION QU’IL A TEND A UN PARAPHE DE LA CMA LE 15 AVRIL 2015 ET IL N’EXCLUT RIEN QUI POURRA ETRE LE CONTRAIRE

    • Le PM en ce que je sache n’a pas annoncé cette de lui même. C’est la médiation algérienne qui a informé le Mali de la volonté des bandits de leur décision de parapher. Alors, vous voulez que le PM se taise et après on vient l’accusé encore.

Comments are closed.