Le Premier ministre malien reçu à Dakar par le président sénégalais

19 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Premier ministre malien Diango Cissoko, en tournée en Afrique de l`Ouest, a été reçu vendredi à Dakar par le chef de l`Etat sénégalais Macky Sall

Le Premier ministre malien Diango Cissoko, en tournée en Afrique de l’Ouest, a été reçu vendredi à Dakar par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall auquel il a remis un message du président malien par intérim, Dioncounda Traoré.

« Je suis porteur d’un message du président » Traoré au président Sall, « nous avons parlé de la crise malienne. Le président Sall est un fin connaisseur de ce dossier », a affirmé M. Cissoko à l’issue de l’entretien, dans une déclaration diffusée par la télévision publique sénégalaise RTS.

Arrivé jeudi soir à Dakar, Diango Cissoko devait quitter vendredi à la mi-journée le Sénégal, dernière étape de sa première tournée en Afrique de l’Ouest depuis sa nomination le 11 décembre comme Premier ministre.

Son périple, entamé mercredi, l’avait auparavant conduit au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Bénin.

Jeudi à Abidjan, il avait souhaité qu’une intervention militaire africaine soit engagée « le plus rapidement possible » au Mali, dont le Nord est entièrement dominé depuis juin par des groupes islamistes armés incluant Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Cette opération « aura lieu dès que les conditions seront réunies et nous ferons en sorte que ces conditions soient réunies le plus rapidement possible », avait-il ajouté.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le 20 décembre le déploiement d’une force armée internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis, tout en insistant sur la nécessité de dialoguer avec les groupes armés du Nord qui rejettent le terrorisme et la partition du pays.

SOURCE:  du   28 déc 2012.    

19 Réactions à Le Premier ministre malien reçu à Dakar par le président sénégalais

  1. MALCOM X1424

    Django de grâce arrêtez ces vilains voyages a travers la sous-region,je pense qu’on a d’autres chats a fouetter.Ces voyages constituent pour moi une sorte de bassesse du Mali vis a vis des autres pays.On’a surtout besoin de toi pour relancer le fichier électoral pour l’organisation d’une élection au mois d’avril prochain.

  2. Kassin

    C’est l’histoire de la grenouille qui voulait être plus grosse que la vache.

    Le ridicule ne tue plus au Mandé, avril 2012, « excuses » et « aides » sont demandées par le Cnrdre à la CEDEAO, 24 heures après les manifestations et les déclarations de fausse fierté hostiles à la même CEDEAO.

    Celle ci a continué ses efforts pour le Mali, à travers sa médiation certes controversée mais permanente, ses interminables sommets jusqu’à arriver à l’adoption d’un « concept d’opération » approuvé par l’Onu qui a voté finalement, le 20 decembre 2012, sa résolution 2085 en faveur d’une intervention militaire étrangère au Mali assortie de conditions draconiennes (élections et négociations de paix mais dans le strict respect de l’intégrité territoriale du Mali).

    Beaucoup de pseudos intellectuels ont appris à leur dépens que ce n’est pas la grandeur des boucles d’oreilles qui détermine la clairvoyance et la pertinence des idées.

    Au moment où Diango Cissoko entame une tournée sous régionale pour rencontrer les chefs d’état de la Cedeao empêchés en avril dernier d’atterrir à Bamako Sénou, souvenons nous!

    Ce n’est surtout pas par galanterie envers ADO, Yayi Boni et Blaise Compaoré que la junte militaire de Kati a lâché, en avril 2012, son appel à l’aide des « amis du Mali », mais c’est à cause d’une évidente impuissance à combattre les salafistes surexcités au nord du Mali.

    Résultat de la course en avril 2012: Anéfis, Bourem, Kidal, Ansongo et Gao quinté gagnant des salafistes mais perdant pour le Mali en moins de 10 jours d’une géante farce Katoise dont il faut continuer à se battre pour ne pas en être un dindon.
    Quelques pseudos politiciens et militants incrédules d’associations en mal d’écrans de télévision et un astrophysicien quelque peu agité et un peu trop ambitieux en apprendront huit mois plus tard à leur dépens.

    Le bon sens, la fierté et le courage vaudraient que nos braves mutins aillent d’abord au nord, récupérer les cinq villes qu’ils ont filé sans combattre aux salafistes, pour qu’au moins nous revenions aux mêmes positions militaires sur le terrain que lors du coup de farce contre le régime des généraux d’ATT.

    Mais hélas on a préféré courber l’échine devant une CEDEAO, vexée et blessée dans son honneur au cœur du pays du « Djatiguiya » et donné une belle occasion au monde entier de ricaner.

    On a préféré continuer de se cacher derrière les armes bloquées aux ports de la Cedeao pour ensuite se comparer à De Gaulle, tout en laissant volontiers François Hollande faire le nécessaire pour que l’Onu et les américains bougent enfin, en faveur d’une intervention militaire étrangère au Mali qu’on a rejeté des mois durant dans un premier temps.

    J’ai beaucoup pensé à Babemba Traoré « Moi vivant, les français… », je me dis que quelque part dans le camp Soundiata, le cours de Capitaine n’a pas été bien assimilé encore moins les cours d’histoire.

    Mais bon, le ridicule ne tue pas, en tout cas pas à Kati et on est en droit de se demander combien de temps encore la farce géante qui a balayé ATT et CMD, à travers ses numéros d’équilibristes et ses discours fleuves tiendra encore face à la réalité du terrain, face à la réalité tout court.

    L’équipe nationale de combat de l’armée malienne a changé d’entraineurs (des Généraux Kalifa Keita et Gabriel Poudiougou on est passé au Capitaine Amadou Haya Sanogo et au Lieutenant-capitaine Amadou Konaré) mais visiblement les résultats des matchs se suivent et se ressemblent.

    Ce qui a changé avec les nouveaux entraineurs, ce qu’on n’a plus de sponsors et plus de budget pour renforcer nos effectifs au mercato d’hiver 2012/2013, pire, notre encadrement technique peine à trouver un schéma de jeu clair, la tactique n’est pas son fort et nos milieux de terrain jouent repliés à Kati et à Bamako et n’aident pas vraiment nos attaquants à Diabali et à Sevaré.

    Alors vous comprendrez pourquoi nos vaillants soldats sont très vigilants sur les vieillards prêcheurs arabes désarmés du Dawa à Diabali, mais totalement aveugles et même sourds muets sur le Mujao à Douentza.

    Mais franchement, que peuvent faire une lance-roquettes, un BRDM, une Kala, et un char conduit par des soldats démoralisés ou très peu engagés pour la patrie face aux orgues de Staline tenus par des fous de Dieu prêts à mourir pour un Émirat Islamique?

    En réalité rien, les fausses fiertés et les égos démesurés qui ont conduit à la farce géante du 22 mars 2012 ont précipité les choses.

    Explication:

    Pour tout observateur averti de la géostratégie, c’est le camp d’amachach de Tessalit, qui ne pouvait pas et qui ne devait pas tomber aux mains des islamistes.
    Les islamistes l’ont encerclé pendant plus d’un mois sans pouvoir le prendre.

    Et pourtant ceux qui encerclaient le camp ont facilement repoussé deux « impressionnants » convois de renforts et de ravitaillement de l’armée malienne conduit par des Colonels valeureux et connaisseurs du terrain.

    La raison est qu’amachach est protégé par la nature et il est imprenable si ses occupants décident de se battre réellement.

    C’est justement là le problème, coupés du monde pendant plus d’un mois mais ravitaillés par le pont aérien de l’armée américaine, nos soldats ont craqué psychologiquement et bêtement, (ils n’ont jamais été à court de munitions à Tessalit, contrairement à la légende largement relayée dans la conscience populaire) et ont livré le camp de Tessalit sur un plateau d’or aux salafistes avec en prime armes et piste d’atterrissage.

    Alors que de par son isolement, sa position stratégique, et sens symbolique dans la guerre (le camp fut construit par des français dans les temps colons), amachach jouait pour l’armée malienne le rôle de filtre de rétention du gros des troupes du mnlaqmi et donnait de facto un répit salutaire à Kidal, Tombouctou et Gao.

    Point n’est besoin d’aller dans une académie militaire pour comprendre cela.

    Dans toute chose, la dispersion d’énergie est une source d’affaiblissement et ça, nos généraux du « repli stratégique » avaient au moins compris mais apparemment pas nos mutins de Kati.

    Alors ATT et ses généraux, après l’erreur d’appréciation du PC de Gao sur Aguelhoc, jouaient avec le temps et cette dispersion des efforts des salafistes.

    C’est pour cela qu’ils exhortaient Tessalit à résister et, entre temps, eux ils jouaient la carte de la victimisation pour le Mali (rapport d’enquête nationale sur les massacres d’Aguelhoc, lien entre Aqmi et Mnla, pays attaqué dans son intégrité territoriale, ouverture au dialogue…) pour étendre le champ de nos alliés et isoler sur le plan international le Mnlaqmi.

    Ils espéreraient ainsi une intervention militaire internationale pour mettre fin à tout cela, permettre la tenue des élections et assurer l’alternance démocratique à Koulouba.

    Le scénario était séduisant et avait séduit américains, russes, chinois et africains (de l’UA comme de la CEDEAO) parce que le label « Démocratie » jouait à notre faveur et était en réalité notre seule vraie arme dans cette guerre.

    Eh oui, mes chers amis, la stratégie dans cette guerre n’était pas militaire, elle était politique car les forces en présence et la détermination des combattants sur les théâtres des opérations étaient loin d’être en notre faveur.

    Mais cela est incompréhensible pour celui dont les cours de capitaine ont été mal assimilés.

    En agissant par instinct et en surfant sur le déficit de communication des généraux du « repli stratégique » et le nationalisme mal placé de certains maliens, le CNRDRE n’a pas tué seulement la démocratie malienne, il a blessé aussi pendant 9 mois et sûrement plus, l’unique arme de l’armée malienne dans cette guerre: l’arme politique qui permet à la communauté internationale d’intervenir militairement pour vaincre les salafistes et faire échouer leur projet d’Emirat Islamique sur ces terres de Kankou Moussa.

    Et dire que la grenouille voulait être plus grosse que la vache!

  3. jingrid

    Bonjour Salomon2,

    Vraiment, vous avez tout dit. Tant que l’Afrique ne trouve pas sa propre voix, la copie ne sera jamais l’original !
    L’Afrique croit que la solution est ailleurs alors qu’elle est sous ses pieds, les africains ne veulent pas travailler pour eux-mêmes !
    Ils courent derrière tout ce qui brillent, ils ne savent même pas si c’est de l’or ou du toc !
    Tant qu’ils n’auront pas officiellement leurs propres pensées, leurs langues écrites et reconnues, l’Afrique ne sera jamais libre. L’africain ne peut pas avoir de secret en parlant la langue des autres.
    Vous imaginez un président africain s’adressant à son peuple 3/4 analphabète, il leur parle en langue étrangère, c’est une insulte !
    Il ne faut pas se voiler la face, il faut appeler un chat un chat.
    Pauvre Afrique ! Merci encore salomon2 pour ta vision.

    • blanche neige

      tu peux m’appeler comme tu veux ,j’en n’ai rien à foutre !!! Mais pourquoi perds tu ton temps en France plutot que de rentrer au Mali et te mettre au service de ton pays ?? :wink: :wink:
      Tu dis que l’Afrique ne sera jamais libre ,sans doute ,mais à qui la faute si ce n’est aux africains qui preferent mendier vers l’occident plutot que de travailler ??? :roll: :roll:

      • blanche neige

        ps: je me moque de ceux qui se font amputer par les barbus dans le Nord ???????? je me répéte pour la centième fois ,j’ai plus de compassion pour ceux qui sont victime de l’article 320 à Bamako !!

      • jingrid

        Alors blanche merde ! Ce n’est pas une salle de jeux ici, vous êtes vraiment une merde! qu’est-ce qui vous prouve que je suis malien ? Qui a pillé l’humanité ? Qui a violer massacrer torturer manipuler l’humanité ?
        L’occident est une mère salope, elle a fait des enfants partout et les renie ! C’est à dire elle a colonisé partout et n’assument pas ! Elle continue à fuir à mettre des barbelés des barrières des lois bidons, c’est marrant celui qui est coupable est aussi juge ! Comment on peut le condamner ?
        Blanche Merde, vous êtes vraiment psychopathe, vous avez vraiment un souci, c’est facile de venir cracher ici votre bagage dur à porter rempli d’un héritage de merde dans tous les sens de vos descendants ! Vous méritez d’être enfermé dans un hôpital… c’est facile de se cacher derrière son clavier.
        Hein blanche merde vous jouer mais attention quand on joue avec le malheur des gens… ça se voit que vous n’êtes pas bien dans votre tête! Vous venez ici pour pomper l’énergie, parce que chez vous il n’y a plus d’énergie de sang pur !
        VAMPIRES SYSTEMS! SHEET ! BIG SHEET !
        J’ai suivi toutes vos interventions, vous êtes vraiment un petit chacal !
        Hey blanche merde, arrête la bouteille !

  4. jingrid

    A partir d’aujourd’hui je vous appellerais blanche merde !
    Vous vous rendez compte ce que vous dites quand vous dites : « je connais même des maliens très intelligents qui aiment eux aussi plaisanter » vous êtes vraiment minables… je répète tel qu’est le mali à ce jour, vous vous venez faire votre humour à la con ! Soit vous n’avez pas compris le message de votre grand-mère, soit elle est comme vous…*
    Ça ne change rien que vous soyez toubab ou autre c’est votre attitude je répète si minable, vous méritez d’être enfermé dans un hôpital psychiatrique ! Que les maliens assument ou pas ce n’est pas votre problème, il faut arrêter de picoler, vous allez quelqu’un de dépressif !

  5. Djon Te

    devise de Dioncus&Diangson desormais: :wink: francophiles ouest africains levez vous pour rester groupes dans votre cage puant :!:

  6. blanche neige

    Diango tu prends le meme chemin que CMD à te balader dans tous les pays d’Afrique ! fais attention qu’au retour Sanogo n’aille pas de tirer de ton lit :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • jingrid

      Bonjour à tous, bonjour le Mali !

      Je suis un grand fan du Mali et de Maliweb, cela fait plusieurs années que j’aime lire sur ce site. Aujourd’hui, je me suis dit : « allez je vais m’inscrire ! « .
      Alors blanche neige ! Rrrrah, berk ! que c’est moche ce pseudonyme ! J’ai souvent suivi vos interventions et vous êtes vraiment médiocre, vous êtes horrible, vous ne portez aucune humanité dans votre cœur.
      Dans l’état extrêmement dure actuellement où se trouve le Mali, vous façon de blaguer me donne envie de couper des têtes !
      Vous êtes vraiment un rrrrrrrrrasclaat ! Que le créateur tout puissant sorte le Mali de ce piège ! On ne blague pas comme ça avec des gens qui se font violer coupé les membres !
      Quand les nazis ont envahis la France, c’était rigolo ?! Je ne sais pas si vous êtes malien mais vous êtes là pour vous foutre des maliens et de l’humanité, vous êtes vraiment un parasite comme tant d’autres !

      • blanche neige

        s’il te plait ne m’insulte pas ,je suis toubab ,pas malien :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: ……………..faire de l’humour n’est pas signe de médiocrité ,je connais meme des maliens trés intelligents qui aiment eux aussi plaisanter :wink: :wink:
        Tu ne veux quand meme pas que je pleure sur le Mali , ma grand mère avait l’habitude de dire  » comme on fait son lit on se couche « ……..autrement dit il faut savoir porter le poids de ses conneries ,mais les maliens se refusent toujours d’assumer , tout ce qui leur arrive est de la faute des autres :oops: :oops: :oops:

        • SALOMON2

          ce qui nous arrive est bien ce que d’ autres nous imposent des soient disants leader qui ne peuvent que les servir au lieu de se mettre aux services de leurs peuples, on nous impose une fausse democratie de soumission et de vol systematique

        • brahim ould mohamed

          Blanche-neige,il y´a des moments,où la plaisanterie n´a de place,d´autant plus qu´elle peut incarner une betise humaine.Le Mali traverse certes une situation difficile,comme l´ont traversé bien des peuples,et notemment la france dont tu te reclames.Pour s´affranchir de l´Allemagne,la France a fait recours á d´autres nations pour arriver á bout des troupes du troisième rich.Au debarquement de normandie,se voyaient des anglais,des americains,des africains,des asiatiques,bref tout ce que le monde comptait du genre humain.Si le Mali le fait aujourd-hui,il y´a alors bien des precédants dans l´histoire.Plaisantez comme vous le dites,mais avec des paramètres de retenue.Quant aux maliens,viendra le jour où cette histoire,ne sera qu´un cauchemar á oublier.

      • SALOMON2

        Jingrid bonjour !
        ce monsieur a peut etre une nationalitee francaise…combiens sont-ils des terroristes de consciences, des-rescapes-de-nazi-et-plusque-nazi-eux-memes sous le bien-que-terni-manteau francais ?

        Nous ne recherchons pas qu’il se cache, car il existe bel et bien…que d’ autres s’ indignent du traitement de beaucoup comme lui, tres souvent , preneurs de decisions, sinon comment se fait-il que l’ afrique francophone soit dans cet etat? comparez un pays francophone d’ afrique a un autre proche anglophone…
        comparez aujourdhui le Burundi du Rwanda…

      • MALCOM X1424

        Mon frère cette @blanche neige comme vous le dites,est tout simplement un taré qui emmerde tout le monde depuis belle lurette.
        Donc ne lui répondez pas,laisses lui dans son ineptie.