Le président de la CNS, Moussa Koné à propos de la crise : “Nous devons tous adhérer à l’appel du président Dioncounda à la CEDEAO”

1

Dans le cadre de sa tournée dans les différents comités, le    président de la coordination nationale de  soutien (CNS) au professeur Dioncounda Traoré, Moussa Koné était face aux militants de la commune I. Une occasion pour lui de mobiliser ses troupes en vue de la conférence régionale de leur organisation. Koné a profité de cette rencontre pour inviter nos compatriotes à adhérer à l’appel du président de la République par intérim aux troupes de la CEDEAO.

Moussa Koné : président de la CNS

C’est le siège du parti ADEMA, sis à Djélibougou qui a servi de cadre à cette rencontre. Cette prise de contact avec les militants et  sympathisants de la CNS en commune I du district de Bamako intervient après celle de la commune II.

A travers cette tournée au niveau des différents comités du district de Bamako, il s’agissait   pour le   président   Moussa Koné d’échanger avec ces comités en vue   de la conférence régionale du CNS au niveau du district de Bamako. Une conférence destinée à apporter un nouveau souffle à cette organisation à travers non seulement le changement de sigle et de dénomination mais aussi d’objectifs.

Il est bien de faire la politique, mais il faut aussi songer à autre chose à côté de la politique. En l’occurrence des projets de développement envers la jeunesse malienne. La conférence régionale que nous allons mener s’inscrit dans cette droite ligne ” a souligné le président Koné.

Actualité oblige, le président du CNS a profité de cette rencontre pour inviter nos compatriotes à adhérer à l’appel du président de la République par intérim aux troupes de la CEDEAO pour épauler l’armée malienne à chasser les extrémistes armés du nord du pays.

Le président Dioncounda est un homme d’une grande ouverture d’esprit, doublé d’un amour sans faille pour son pays.    Je suis sûr qu’en adressant la requête à la CEDEAO pour l’intervention de ses troupes, il veut mettre fin à  la souffrance qu’endurent nos compatriotes. Pour ce faire, ceux-ci doivent adhérer à cette initiative pour le retour de la paix et de la stabilité dans le septentrion malien ” a souligné Moussa Koné.

Il faut souligner que cette rencontre qui s’est déroulée en présence de la cantatrice Adja Soumano a permis de désigner également les quatre délégués devant représenter leur commune  aux assises régionales. Le président du CNS est attendu demain en Commune III du district de Bamako.

               

Kassoum  THERA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.