… Le président de l’UDD, Tièman H. Coulibaly à propos des prochaines élections : “Nous ne faisons pas du respect des délais constitutionnels un fétichisme”

18
0

La préoccupation actuelle du respect du calendrier électoral précédemment défini dans un contexte de crise sécuritaire dans le pays, suite aux attaques perpétrées contre notre pays par des bandits armés se réclamant du MNLA, la problématique même du Nord-Mali, la participation du parti qu’il dirige, l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) à la prochaine élection présidentielle. Ce sont là des sujets abordés par le président du parti de la colombe, Tiéman Hubert Coulibaly, dans une interview exclusive qu’il a bien voulu nous accorder. Pour ce jeune leader, étant entendu qu’il n’est pas possible aujourd’hui d’organiser des élections avec la participation de toute la population sur toute l’étendue du territoire national, dont une partie est en guerre, il ne sert à rien d’aller aux urnes pour élire un président de la République dont le pouvoir sera contesté à peine investi. Un léger report ne serait pas un crime. Au contraire…

L’Indépendant : Nous sommes à la veille d’échéances électorales décisives dans un contexte troublé. Quelle est la position du président de l’UDD ?

Tièman Hubert Coulibaly : Nous sommes à la veille d’élections importantes pour notre démocratie. Nous sommes surtout face à une situation politique exceptionnelle qui nous met en face d’un double défi. D’une part, organiser des élections pour choisir le prochain président dela République et les élections législatives pour renouveler l’Assemblée nationale.

Et d’autre part, ramener la paix dans le pays. Car, il est évident que pour permettre aux populations d’aller s’exprimer dans les urnes, il faut que l’ensemble des Maliens puisse voter. Or, nous vivons aujourd’hui une situation exceptionnelle, une situation préoccupante dans laquelle cette exigence semble impossible. Nous devons donc prioritairement œuvrer avec beaucoup de détermination et beaucoup de sérénité à rétablir la paix afin que ces élections se passent dans les meilleures conditions.

Comment l’UDD va-t-elle participer aux prochaines élections notamment la présidentielle ?

Aujourd’hui, je suis en mesure de dire que l’UDD participera pleinement à l’élection présidentielle prochaine et que le candidat de notre parti sera celui d’une alliance. Autrement dit, l’UDD ne présentera pas un candidat issu de ses rangs. Après des consultations des sections du parti, nous avons décidé que n’irons pas à cette élection avec un candidat choisi parmi nous.

Peut-on connaître le nom de ce candidat ou l’alliance de partis que vous aller soutenir ?

Disons que les débats se poursuivent dans les structures. Et c’est à la conférence nationale de l’UDD qui se tiendra ce samedi 28 février à Koutiala que nous ferons connaître à l’opinion publique nationale et internationale notre choix.

On dit que l’UDD est très proche de l’Adéma-PASJ et de l’alliance qui soutient son candidat, Pr Dioncounda Traoré ?

Nous avons des relations politiques très anciennes avec le parti dont vous parlez. Mais nous avons aussi de très bons rapports avec d’autres formations politiques. L’UDD a de très bonnes relations avec le RPM. J’entretiens des relations personnelles avec IBK, le leader de ce parti. Nous sommes aussi proches de l’URD et j’ai des rapports personnels avec Soumaïla Cissé aussi. Nous pensons à l’UDD que pour une élection présidentielle, l’apport du parti est important mais l’équation de la personnalité même du candidat est décisive.

La conférence nationale de Koutiala aura-t-elle pour seul enjeu le choix de l’alliance politique pour l’élection présidentielle ?

La situation du pays nous oblige à traiter les questions sécuritaires. Notre pays est actuellement en guerre, disons les choses telles qu’elles sont. Il est évident que dès lors que certains ont pris des armes contre notre pays, nous devons mobiliser toutes les ressources humaines et matérielles pour venir à bout de cette situation. Nous exprimerons donc, à cette conférence, notre vision de la gestion de cette situation de guerre.Mais, d’ores et déjà, nous avons appelé le chef de l’Etat, chef suprême des armées, à mobiliser l’ensemble des moyens pour combattre avec force et vigueur.Il n’est pas normal que l’intégrité de notre territoire soit menacée, que notre cohésion nationale soit en péril et que nous ne pensions qu’à l’élection du président dela Républiquedans un climat d’insécurité généralisé. Notre première préoccupation est la stabilité du pays.

Dans ce contexte, que dites-vous du projet de référendum couplé à la présidentielle ?

A partir du moment où peuple  malien, à travers ses députés, a donné son accord pour la tenue du référendum, l’organisation de ce scrutin ne pose pas de problème. Toutefois, avec la situation actuelle, des questions e posent quant au moment où doit se tenir ce référendum.Je crois que votre question fait référence, en creux, à ce débat concernant le respect impératif des délais constitutionnels du calendrier électoral. Je crois qu’il existe des dispositions constitutionnelles pour préserver le fonctionnement stable des institutions en temps de crise.

Pour le calendrier électoral, nous, à l’UDD, nous ne faisons pas du respect des délais constitutionnels un fétichisme. Les élections étant très importantes, nous pensons qu’il faut prioriser le retour de la paix avant de les organiser avec la sérénité requise, afin que tous les Maliens puissent voter sur toute l’ensemble du territoire national ; même si cela peut exiger un léger report.

Etes-vous donc favorable à un report de la prochaine élection présidentielle annoncée pour le 29 avril 2012 ?

A situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel, si nous sommes d’accord qu’aujourd’hui, notre pays est en guerre. Une partie du territoire est en insécurité totale, des populations de cette partie du pays ne peuvent pas voter. Il mettre de l’ordre dans tout cela. Si cela peut alors conduire à un léger report, pourquoi pas ? Il ne s’agit pas de se précipiter pour faire élire un président dela Républiquequi sera contesté juste après son investiture…

Le président de la République sortant ne cesse d’annoncer que le 8 juin 2012, il va se retirer du pouvoir. Comment envisagez-vous la situation ?

Le 8 juin 2012, dans des conditions normales, le mandat du président dela Républiquesera éteint. Il devra alors être remplacé par le nouveau président élu. Si ce président ne peut pas être élu dans des conditions optimisées de normalité, il faudra, comme je le disais tantôt, aller vers les dispositions constitutionnelles qui règlent la question. J’en appelle, pour ma part, à une réflexion pertinente pour mettre en place un dispositif constitutionnel permettant de gérer le pays, de le pacifier dans son ensemble afin d’aller à des élections acceptables pour tous.Lorsque la paix reviendra dans le septentrion du pays, nous organiserons des élections  avec la participation de tous les Maliens. Encore une fois, je pose la question suivante : si tous les Maliens ne peuvent pas voter, allons-nous élire un président dela Républiqueà n’importe quel prix, au risque d’instaurer ou d’aggraver le climat d’instabilité ?

Quelle solution préconisez-vous pour ceux qui ont pris les armes contre le pays ?

Nous savons que certains dirigeants des groupes qui ont pris les armes contre notre pays et qui commettent des agressions contre les populations sont dirigés par des étrangers. J’ai un message clair pour eux : l’intégrité du territoire ne peut être négociée. Nous ne participerons à aucune discussion relative à tout ce qui concerne l’unité et l’intégrité du territoire national. Ceux qui veulent porter atteinte à l’unité de notre nation doivent être combattus avec la dernière vigueur. Il convient que le Chef de l’Etat, chef suprême des armées mobilise l’ensemble du peuple avec tous les moyens  pour combattre ces groupes armés. Le Mali est une nation, cela est un fait. Et ceux qui ont pris les armes aujourd’hui sont ultra-minoritaires et dirigés par des étrangers.

Votre mot de la fin

La classe politique malienne doit connaître se intérêts réels et ses intérêts durables à ne pas les confondre avec des intérêts de circonstances. Il faut, aujourd’hui plus que jamais, être lucide. Nous devons travailler à renforcer nos institutions, à les fortifier en ces moments difficiles. Cela nécessite de la part des acteurs politiques un certain degré de patriotisme et de sacrifice.

Il s’agit de redonner vigueur et moral à nos populations mais surtout à nos forces armées. Cela exige de se battre de façon solidaire pour anéantir le mal. Après cela, nous allons nous réorganiser au sein de notre espace commun afin de lutter efficacement contre les trafiquants de drogues et autres commerçants d’otages et leurs complices à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Propos recueillis par Bruno Djito Segbedji

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

primo, ce n’est pas cent milles refugies, c’est 65 milles. Et il n’y a absoulution pas le feu. cela ne doit en aucun cas entraver la tenue des elections…nous sommes cas meme olusieurs millions d’electeurs. il y a plusieurs façons de les faire voter meme de là ou ils sont et meme que je suis persuadé que les choses seront gérées avant cette date. Si nous n’allons pas aux elections, ce sera la plus grosse erreur que le Mali commettra et chacun d’entre nous le regrettera amèrement……

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Vas dire aux familles des soldats tombes sur le champ d’honneur qu’il n’y a absolument pas le feu… 👿 👿 👿 👿 Seul le pouvoir vous interesse… 👿 👿 👿 👿

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

“126.400 deplaces et refugies”…d’ou viennent tes 65milles. 👿

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

regardes ce Tièman, il n’est absolument pas pret et dailleur si les elections devaient se tenir à la dtae indiquée, il ne sera pas sur la ligne….du report, il voit une aubaine pour ce preparer et espère concourir comme les Moussa Mara , madani Tall et amion etc….or que meme tu lui donnes 20 ans, il n’est pas sur qu’il sera pret.

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Mon frere,au il n’y a pas que les vaincus qui crient a la fraude,c’est plutot toutes les composantes de la nation..”vaincus,vainqueurs,observateurs independants,les intitutions….tous crient aux fraudes”Rapeles des resultats des dernieres legistilatives….quelle honte nationale…..donc je te parle de realite et non de fiction,les elections au Mali ne valent absolument rien…..peut etre que tu me comprends mais je crains que tu sois passe a cote du contexte actuel des choses,jusque la nos voleurs ont ete TOLELERES…..les gens sont au “BREAKING POINT”.People can’t take it no more…S’ils insistent, il aura une nouvelle revolution au Mali.Wait & See.. 🙁

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

je te comprends Lynx. et quelque soit le contexte,les vaincus crierons toujours à la fraude! Il faut aller aux urnes!

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Tu ne comprends tjrs pas,la valeur des elections se mesure sur sa credibilite…les acteurs actuels n’organiseront jamais des elections credibles.. 😈

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

Je suis daccord avec toi Lynx,alors il faut aller aux urnes et voter pour les gens competents conformement à la constitution… ABA la transition.

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Je m’enfous eperdument de ces calculs politiciens,les acteurs actuels au pouvoir sont incapables d’apporter la moindre solution aux problemes des maliens.Tieba,nous ne voulons plus d’incompetents,c’est aussi simple a comprendre… 👿

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

Vous melangez tout et n’importe quoi. Il n’y a pas le feu pour la tenue des elections et c’est bel et bien possible.Seule une mauvaise foi politique conduira à un report. Et heureusement qu’ATT est un vrai democrate. « 126.400 deplaces et refugies »…dont 65000 refugiés….Les deplacés sont à l’interieur du Mali donc facilement ils pourront voter. la Ceni est entrain de travailler dans ce sens dailleur.. et elle dit etre clairement en mesure d’organiser les elections….le president n’a nullement envie de prendre pour pretexte cette situation pour prolonger son mandat ou emmener le pays vers une transition aux contours floue et dangereux pour nos institutions….Et ceux qui parlent de transition, c’est la peur de perdre les privilèges politiques qui justifient leur position….car politiquement , Après ATT, c’est leur mort…donc cette situation les arrange et si jmais il y report, ils feront tout pour que cette situation dure et on sera comme Bagbo! Ouvre les yeux mon frère! On fera 10 ans encore sans election…il faut aller aux urnes par tout les moyens: nos institutions doivent etre sauvées! Ne donnons pas cette victoire aux bandits (c’est dialleur ce qu’ils veulent).

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Tu perds ton temps avec un immature,desole Koro,j’ai un seul mot “Ca ne se fera pas a votre insu”.. 👿 👿 👿

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

mais Linx, serieusement, tu crois que s’il y a une transition , qui va la gerer? Mais mon Dieu ça restera toujours les memes (c’est les partis les mieux representés à l’AN) et meme que dans ce cas, c’est ATT qui la gerera avec leur benediction ……. et sans réelle légitimité. Concernant les contestations , il faudrait que les acteurs soit plus matures…..mais cette immaturité ne doit pas etre une raison pour refuser d’aller aux urnes.Et puis, ce n’est absolument pas la mort politique de Soumi et des acteurs du consensus(hormis Diouncounda car il est assez agé)….Lynx, reveilles toi!

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

Chacun a son jugement,si pour toi la situation securitaire du Mali est favoble aux elections,c’est bien.Mais un pays ou meme en temps paix ,les resultats des elections sont decries par toutes les composantes de la Nation,je n’imagine pas en periode l’instabilite…. 🙄 🙄 🙄 Mon frere ,je t’emprie ,de quelle CENI fais tu allusion ??? “cette illegale CENI ,non merci”,c’est vraiment naif de croire que les incapables qui ont emglouti prets de 40 milliards de nos francs sans produire le moindre fichier potable en 4 ans, seront a la hauteur pour un fois.Fais pas semblant mon cher,une nouvelle transition equivaut la morte politique d’ATT,Dioncounda,IBK,SOUMI et Modibo…Parlant de perte de privileges ,seuls ATT et ses amis du consensus ont a perdre gros…car ce sont eux qui benefient de ces avantages… 👿 👿 👿

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

“””””A partir du moment où peuple malien, à travers ses députés, a donné son accord pour la tenue du référendum, l’organisation de ce scrutin ne pose pas de problème.””””……..Tieman relit bien ta copie de la constitution malienne….il tire totalement a cote…CONSTITUTION du Mali…..””””””Article 118 : L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président
de la République et aux députés.
Le projet ou la proposition de révision doit être voté par l’Assemblée Nationale à la majorité des
deux tiers de ses membres. La révision n’est définitive qu’après avoir été approuvée par
référendum.
Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à
l’intégrité du territoire.
La forme républicaine et la laïcité de l’Etat ainsi que le multipartisme ne peuvent faire l’objet de
révision.”””””””””””””” 😐

veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

ce Tièman est vraiment decevant, il ne vaut pas son papa vraissemblablement….heureusement qu’ATT a été clair : “…Que ce soit clair dans la tête de chacun : il y a des gens (des hommes politiques et des hommes de tous bords ” l’exemple parfait est Tiènaman coulibaly) qui sont déjà en train de faire leur petit chemin, parce qu’ils ne veulent pas qu’il y ait des élections et je pense que le plus mauvais service que l’on puisse rendre à notre pays, c’est de ne pas les organiser. “……………Si vous n’aimez pas le Mali Tièman, ATT lui aime le Mali.

Tangozulu<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 53</span>
Membre
Tangozulu 53
4 années 7 mois plus tôt

Tièman a le mérite d’etre clair et précis contrairement à ATT qui a passé 10 ans à louvoyer et à ne pas etre clair sur des sujets importants finissant par nous entrainer dans cette mauvaise passe. Maintenant ses courtisans veulent nous faire croire à des histoires. Une question, pourquoi le Niger n’est pas dans notre situation actuelle?

Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 7 mois plus tôt

……une election avec plus de 100000 refuges ????????Tu dois avoir ta propre definition de la “MENACE DE L’INTEGRITE TERRITORIALE”.. 👿 👿 👿

Taki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Membre
Taki 2
4 années 7 mois plus tôt

Très bonne réaction mon cher Tièman tu mérites respect et considération c’est ça la réaction d’un vrais patriote

wpDiscuz