Le président du CNJ-Mali après son élection au poste de secrétaire général de l’UPJ : “Mon élection à ce poste est la victoire de la jeunesse malienne et a été possible grâce au leadership d’ATT”

0
0

Fraichement élu le lundi 5 décembre à Karthoum au Soudan au poste de  Secrétaire général de l’Union Panafricaine de la Jeunesse pour un mandat de trois ans, le  président du Conseil national de la jeunesse du Mali "CNJ-Mali", Abdoulaye Touré, a eu un accueil triomphal à sa descente d’avion de la part de ses camarades jeunes avant de remercier à son tour la jeunesse malienne et le président de la République ATT, dont le leadership a facilité cette élection.

 

Devenu tout droit de Karthoum, Abdoulaye Touré s’est aussitôt rendu au siège du CNJ-Mali pour remercier ses camarades et les autorités, en l’occurrence le président de la République ATT et le ministre de la Jeunesse et des sports qui ont soutenu sa candidature. 

 

Premier à introduire les débats,  M. Amady Bathily Conseiller technique au ministère de la Jeunesse et des sports chef de la délégation malienne à Khartoum a rappelé que le poste de secrétaire général est un poste extrêmement important dans l’organigramme de l’Union. "Ce poste est l’épine dorsale de l’UPJ, il doit être occupé à plein temps et aussi son titulaire  est chargé de traduire en acte concret le plan d’action de l’organisation" a souligné M Bathily.

Le Directeur national de la jeunesse, Drissa Guindo  qui a pris part à cette cérémonie a salué à juste titre cette élection. "L’élection de Abdoulaye  Touré à ce poste n’est pas surprenant, car il est un exemple pour la jeunesse de son pays" a souligné M Guindo avant d’inviter les jeunes à soutenir le tout nouveau secrétaire général  de l’UPJ  dans cette mission exaltante.

Très ému, Abdoulaye Touré a salué  la jeunesse malienne pour cette mobilisation spontanée pour son accueil.  Il s’exprimera ainsi:  "Chers jeunes du Mali, la victoire est à vous. Mon élection à ce poste n’est pas une victoire personnelle, mais celle de toute la jeunesse et du peuple malien. Car quand on arrivait au Soudan ce n’était pas évident. Pour cause,  la première personne, que nous avons rencontré au Soudan , à    savoir  un délégué de l’Afrique du Sud ne savait même pas qu’il y avait un pays qui s’appelait le Mali.   Mais c’est grâce à la Baraka et surtout au leadership du président de la République que notre pays a remporté cette élection".

C’est pourquoi il n’a pas manqué à chaque opportunité de remercier ATT et le ministre de la jeunesse et des sports. Il a surtout invité la jeunesse malienne à plus d’union et de cohésion autour de lui pour relever les défis. Ainsi  comme défis à ce poste de l’UPJ, il révélera qu’il fera le tour de tous les pays d’Afrique pour rencontrer les chefs d’Etat et  mettre en place des bureaux sous-régionaux de l’organisation. Il a aussi affirmé sa volonté de faire venir le siège de l’UPJ de Karthoum à Bamako.

C’est par des bénédictions dites par le président de l’UJMA, Macky Ba, que cette cérémonie a pris fin.

 

Kassoum THERA


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.