Le retour de Django

39
Le nouveau PM Diango (gauche) et le Président par intérim Dioncounda

Les destins s’accomplissent toujours. Celui de Django Cissoko nommĂ© Premier ministre hier par Dioncounda Traoré   n’y aura pas fait exception lui qui fut plusieurs fois annoncĂ© Ă  ce poste par le passĂ©. Cette fois c’est fait. Mais au tournant le plus dĂ©licat de l’histoire du Mali indĂ©pendant. Les deux-tiers du territoire sont annexĂ©s ; la gouvernance de la transition a besoin de la cohĂ©rence maximale ; et nous devons donner des gages  à  une communautĂ© internationale sans laquelle le pays raillĂ© et meurtri mijotera dans son jus.

Ces dĂ©fis spĂ©cifiques s’ajoutent au fardeau traditionnel d’un pays pauvre  dont l’offre est sans proportion avec la demande. Administrateur chevronnĂ©, fin connaisseur de l’Etat portĂ© sur le compromis plutĂŽt que l’affrontement, Django Cissoko a indiscutablement le physique pour son nouvel emploi qui demande une grande capacitĂ© d’écoute et l’habiletĂ© dans la nĂ©gociation.

Mieux, il connaĂźt le dossier de la crise malienne pour avoir trĂšs tĂŽt de sa gestion. Une gestion dans l’ombre mais il a Ă©tĂ© lĂ  chaque fois qu’il Ă©tait sollicitĂ©. TrĂšs peu de Maliens savent le rĂŽle qu’il a jouĂ© pour que l’ex junte accepte les solutions de la Cedeao dont les principaux leaders l’apprĂ©cient. Django Cissoko est un pas dĂ©cisif dans la bonne direction. Mais il ne  sera fait aucun cadeau Ă  cet ancien collaborateur de Moussa TraorĂ© et Att qui est caricaturĂ© dans certains cercles en « Talleyrand malien ».

Dans la culture du maroquin qui nous ravage ici, on ne s’éternise pas impunĂ©ment. Et plus qu’à ses postes prĂ©cĂ©dents, le dĂ©sormais ex-mĂ©diateur de la RĂ©publique, le nouveau Chef du gouvernement connait cette fois-ci un degrĂ© d’exposition sans prĂ©cĂ©dent. Alors que son arme c’est la persuasion, dans le pays de sourds qu’est devenu le Mali, Django doit savoir faire comme son homonyme mythique des western spaghettis : dĂ©gainer.

Adam Thiam

 

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. Il est parti illĂ©galement comme il a Ă©tĂ© nommĂ© illĂ©galement par une junte venue par un coup d’Etat.
    Aucun patriote ne doit regretter son dĂ©part car Gonogo Diarra Ă©tait devenu le 1er problĂšme du Mali, un vrai blocage pour le fonctionnement des institutions (ne reconnaĂźt pas le prĂ©sident de la RĂ©publique), un leurre pour la communautĂ© internationale et un ennemi de la dĂ©mocratie par ses ambitions pour la prĂ©sidence et par son nĂ©potisme inĂ©galĂ© malgrĂ© la situation de crise. Il Ă©tait irrespectueux de la classe politique qui est une donnĂ©e incontournable en dĂ©mocratie, insolent envers le prĂ©sident de la RĂ©publique, inconscient de sa mission principale, de ses limites et ingrat vis Ă  vis du machin de Kati qui l’a dĂ©signĂ©.
    De sa nommination Ă  son dĂ©part, il n’a travaillĂ© que pour ses ambitions personnelles et claniques.

    C’est donc tout Ă  fait salutaire que CMD soit virĂ© mĂȘme s’il y a lieu de s’inquiĂ©ter pour la suite. En effet, Sanogo et sa clique dĂ©tiennent toujours le pouvoir et font ce qui leur plaĂźt au Mali.

    A travers son intervention tĂ©lĂ©visĂ©e, Sanogo savait dĂ©jĂ  la composition de la nouvelle Ă©quipe gouvernementale qui comprendrait forcement les anciens ministres de CMD ! Il a clairement exprimĂ© ses ambitions pour la prĂ©sidence, pour qui sait lire entre les lignes: prĂȘt Ă  servir Ă  un autre poste si le Mali le lui demande.
    Le problĂšme est que le Mali n’a jamais demandĂ© ce coup d’Etat ni ces arrestations arbitraires.Le cauchemar du Mali, c’est de se faire diriger par un idiot en uniforme comme lui-mĂȘme Sanogo dont le Mali a besoin au front dans le Nord.

    Djoncounda TraorĂ© est un prĂ©sident symbole, c’est le chat que les souris ont tuĂ©, un prĂ©sident complĂštement inexistant utilisĂ© pour valider les dĂ©cisions de Sanogo.
    S’il Ă©tait vertueux, il aurait dĂ©missionnĂ© depuis son agression et dĂ©noncĂ© le contrĂŽle du pouvoir par la junte et son impuissance Ă  gĂ©rer les affaires de l’Etat dans cette situation. Cela aurait mis la communautĂ© internationale, la CEDEAO, l’Union Africaine et les maliens devant leurs responsabilitĂ©s pour trouver la solution idĂ©ale.
    Mais il tient aux avantages liés à son poste de président symbolique.

    Je suis convaincu que personne ne peut ĂȘtre plus nulle que l’ex premier ministre mais Django Cissoko est-il vraiment l’homme de la situation ? Il a de l’expĂ©rience pour avoir servi sous tous les rĂ©gimes, mais n’est il pas responsable en partie de tout ce qui a Ă©tĂ© reprochĂ© aux anciens rĂ©gimes ?

    Dans les circonstances actuelles, je ne peux que lui accorder un prĂ©jugĂ© de confiance en espĂ©rant qu’il saurait mettre ses ambitions personnelles de cĂŽtĂ© et marcher sur des eux sans les casser pour sortir le Mali de cette impasse.

  2. Le liĂšvre et la tortue

    LancĂ© sur orbite le 17 avril 2012 aprĂšs signature d’un accord cadre entre la junte militaire de Kati et la Cedeao devant permettre le retour Ă  l’ordre constitutionnel normal au Mali aprĂšs le coup d’Ă©tat du 22 mars, l’ancien premier ministre Cheick Modibo Diarra, a Ă©tĂ© forcĂ© de dĂ©missionner dans la nuit du 11 au 12 dĂ©cembre 2012.

    Cette malheureuse et rocambolesque Ă©pisode du feuilleton malien est l’Ă©pilogue d’un bras de fer inutile et inopportun au sommet d’un Ă©tat malade, souvent polissĂ© mais rĂ©el et permanent entre un premier ministre “pleins pouvoirs” anticonstitutionnellement nommĂ©, et un prĂ©sident par intĂ©rim particuliĂšrement impopulaire d’un retour difficile Ă  l’ordre constitutionnel dans un pays trĂšs pauvre, illettrĂ©, attaquĂ© de partout et presque sans dĂ©fense.

    Dur dur d’ĂȘtre le Mali!

    “LibĂ©rer les rĂ©gions nord du pays et organiser les Ă©lections gĂ©nĂ©rales” voilĂ  les deux missions assignĂ©es Ă  CMD et Ă  son gouvernement, mais ni l’une ni l’autre n’a jamais eu le dĂ©but de solution, pourquoi?

    Tout d’abord le couple exĂ©cutif malien (Dioncounda, CMD) n’a jamais reçu Ă  danser le Tango malien de sortie de crise.

    CMD, au dĂ©but, trĂšs proche de la junte dont il s’accommodait parfaitement les agissements d’empiĂštements sur sa transition “pleins pouvoirs”, n’a pas Ă©tĂ© assez ferme non seulement lors du passage Ă  tabac du PrĂ©sident Dioncounda, mais aussi pendant les multiples arrestations extrajudiciaires voire des agressions injustifiĂ©es et intolĂ©rables de la Gestapo de Kati sur les politiques, les journalistes et d’autres citoyens ordinaires.

    Cette stratĂ©gie d’endossement de ses “pleins pouvoirs” aux caprices d’une junte militaire avide de pouvoir, dans le but de les voir consolider, a permis, Ă  CMD, d’ĂȘtre aux petits soins de Kati (loi d’amnistie, loi de transformation du Cnrdre et non sa dissolution comme rĂ©clamĂ©e par la communautĂ© internationale et la Cedeao, confiance renouvelĂ©e Ă  l’armĂ©e malienne quand cette mĂȘme Cedeao veut sĂ©curiser les institutions Ă  Bamako par les troupes Ă©trangĂšres ).

    Ce rapprochement avec la junte, destinĂ©, Ă  court terme, Ă  consolider son pouvoir dans la transition face Ă  un Dioncounda affaibli Ă  l’extrĂȘme, va par contre fragiliser CMD sur le plan international, au fil des mois, oĂč il est dĂ©sormais vu dans les chancelleries occidentales comme un problĂšme et un blocage aux efforts de la Cedeao pour la restauration de la dĂ©mocratie et pour une Ă©ventuelle intervention militaire Ă©trangĂšre.
    CMD Ă©tait tellement perçu comme l’homme de Kati Ă  tel point il Ă©tait carrĂ©ment ignorĂ© dans les sommets Ă  rĂ©pĂ©tition de la Cedeao qui lui prĂ©fĂ©rerait Dioncounda.

    FlanquĂ© des ministres rĂ©galiens Cnrdre (dĂ©fense, sĂ©curitĂ©, administration territoriale), CMD Ă©tait constamment Ă  porte Ă  faux avec Dioncounda (durĂ©e de transition, intervention militaire Ă©trangĂšre, nĂ©gociation, concertations nationales…) Ă  point que le Tango malien faisait plutĂŽt “coupĂ© dĂ©calĂ©”.

    Les prĂ©misses de la fragilisation internationale, amĂšnent au contraire CMD Ă  s’accrocher et Ă  s’affirmer davantage (son gouvernement travaille Ă  mettre le Mali Ă  l’abris de la cessation des paiements malgrĂ© la suspension de la coopĂ©ration internationale, il envisage de faire l’audit des services publics, traque les faux diplĂŽmes de la fonction publique, multiplie les voyages hors du Mali, les nominations, les communiquĂ©s de condamnation…)

    La politique d’affirmation va jusqu’Ă  planer le doute sur sa participation personnelle comme candidat aux futures Ă©lections que son gouvernement peine plutĂŽt Ă  organiser.

    Le ministre Cnrdre de l’administration territoriale, le Colonelissime Moussa Sinko Coulibaly, a du mal Ă  cacher son embarras quand Ă  la candidature de CMD aux futures Ă©lections.
    Ça sent la fissure avec la junte, auparavant prise au dĂ©pourvu parce que CMD ne sait pas Ă  qui “donner sa dĂ©mission”, Kati se sent de plus en plus petit face l’astrophysicien.
    De l’autre cĂŽtĂ© Dioncounda, qui a bien rĂ©flĂ©chi au Pullman Montparnasse HĂŽtel Ă  Paris pendant sa convalescence, sait qu’il n’a pas Ă©tĂ© trop aidĂ© par le mouvement dĂ©mocratique et son FDR, alors de retour au bercail, il tend la main Ă  l’armĂ©e et Ă  la junte, et lui rĂ©itĂšre sa confiance au grand dam de la Cedeao qui ne comprend pas pourquoi quelqu’un avec une sĂ©curitĂ© quasi nulle ne veut pas de troupes Cedeao Ă  Bamako pour “sĂ©curiser la transition”.

    Mais face à un CMD quelque peu agité, affirmé et rapide, Dionconda joue la tortue et assure ses arriÚres.
    Il n’hĂ©site pas Ă  proposer un haut conseil d’Ă©tat pour bien intĂ©grer la junte Ă  un moment oĂč son alliance avec CMD se fissure.

    Il n’hĂ©site pas Ă  proposer une nĂ©gociation triple choix pour rester proche de la mĂ©diation Cedeao menĂ©e de main de fer par le trĂšs controversĂ© president burkinabĂ©, Blaise CompaorĂ©.

    Il n’hĂ©site pas Ă  adhĂ©rer aux concertations nationales du Copam et du Mp22 Ă  conditions qu’elles soient inclusives et constitutionnelles pour rester Ă©quidistant avec la classe politique et la sociĂ©tĂ© civile.

    Au mĂȘme moment CMD n’hĂ©site mĂȘme pas Ă  Paris de proposer une consultation de l’assemblĂ©e nationale sur l’approbation d’une feuille de route de la transition (rĂ©clamĂ©e par la communautĂ© internationale) apparemment sans en avoir parlĂ© avec le prĂ©sident.

    Et quand CMD va Ă  Djamena pour parler intervention militaire avec fermetĂ© et contrer Dioncounda parti Ă  Niamey et qui adhĂšre aux pourparlers de Ouaga, son directeur de cabinet ne reconnaĂźt mĂȘme pas Tieman Coulibaly, pourtant ministre des affaires Ă©trangĂšres du Mali, comme reprĂ©sentant du gouvernement malien, il reprĂ©sente plutĂŽt Bamako.

    Le “coupĂ© dĂ©calĂ©” bamakois bat donc son plein: “Calmement, calmement, on va s’envolement”.

    Et en aucun moment CMD n’a pu croire que ces anciens alliĂ©s de la junte militaire qu’il a aidĂ© Ă  se lĂ©galiser dans un comitĂ© militaire de rĂ©forme…, vont aider son partenaire de Tango (Dioncounda) Ă  gagner cette premiĂšre course de la transition malienne contre lui, lui le liĂšvre interplanĂ©taire.

    Rien ne sert de courir, il faut partir Ă  point disait le poĂšte!

  3. Place aux jeunes… Places aux jeunes… 🙁 🙁 🙁 Autrement dit : … jeunes maliens, indignez vous… battez vous… arrachez le pouvoir Ă  ces vieux corrompus et diabĂ©tiques qui n’ont plus d’avenir… :mrgreen:

    DĂšs qu’on les nomme au pouvoir… Paris… bilan de santĂ©… Dionkis se fait caresser Ă  la tĂȘte par un marteau… bilan de santĂ© Ă  paris… Cheick Modibo veut fuir en amĂ©rique son pays… bilan de santĂ© Ă  Paris.

    S’ils sont tous malades, pourquoi ne pas laisser la place aux jeunes bien portants ? :mrgreen:

    • :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      BROU-BROU…TU EXAGERES ICI :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      Moussa Ag, qui pense que le frere Brou voit rouge avec les vieux :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. Les Maliens aiment les nouvelles tetes et ont la memoire courte!
    Comment choisir comme 1er ministre quelqu’un qui n’a jamais combattu les laisser aller et extravagences qui se passaient dans l’administration Malienne alors qu’il en avait le pouvoir?
    Pourquoi nommer qq1 qui a contribue a donner le status de “president” au gorille ? (sanogo)?
    Quelqu’un qui a servi au comme ministre de la justice sous Moussa a ce poste?
    C’est pittoyable, on ne fait que reculer!

  5. “Dans la culture du maroquin qui nous ravage ici, on ne s’éternise pas impunĂ©ment”,Merci Koro Thiam pour cette vĂ©ritĂ©!tu es une (des rares)fiertĂ© pour le Mali. ais ou sont passĂ©s les defenseurs de Sanogaulle et CMD :Koudis;Lynx,Paysan, 😆 😆 😆 😆 😆

  6. La nomination de Django est une vraie curiosite, signe d’un Mali qui a peur d’avancer. Le peuple averti restera vigilant et mobiliser pour eviter tout compromission avec l’ennemi. Le tandem Djonkounda-Diango ne me parait etre un exemple de pugnacite politique capable de resister aux influences et pressions qui s’exercent sur le Mali.
    Donc restons determines afin que Dieu sauve le Mali:”amin!”

  7. IL SERA IMPOSSIBLE DE SAUVER ET LE MALI … ET LES SOLDATS RATES EN MEME TEMPS…..

    ON S’EN RENDRA COMPTE EVENTUELLEMENT….LE RETOUR COMPLET A L’ORDRE CONSTITUTIONEL OU ON EST DANS LE PETRIN A JAMAIS….CA C’EST UNE PROMESSE…

    LE MALHEUR EST QUE SANOGO NE PEUT PAS QUITTER….ET SANOGO NE PEUT PAS RESTER NON PLUS…..

    TROP DE BETISES APRES LE COUP D’ETAT IRREFLECHI …ET CA CONTINUE ET A CONTINUER AVEC LA MISE EN ARRET DU PM…ET SA DEMISSION FORCEE….

    CA C’EST LE VRAI PROBLEME….ET TOUTES LES ACROBATIES SONT EFFECTUES POUR TROUVER UNE SOLUTION A CE DILEME….MAIS IL N’Y EN A PAS….MEME LE MATHEMAGICIEN DE PRESIDENT VA ECHOUER A RESOUDRE CE PROBLEME…..

    LA SEULE POSSIBLE SOLUTION EST QUE LES FANFARONS DU CNDR LIBERENT LE PAYS….ET CA ON VA ATTENDRE…..

    ON N’EST JEUNE PEUT ETRE….MAIS ON N’EST PAS NEE DE LA DERNIERE PLUIE….UN PAYS PAUVRE ET ENCLAVE DEPEND DU MONDE EXTERIEUR….ET ILS N’AIMENT PAS DU TOUT LA TETE DU CANCRE PUTSCHISTE ET SON CLAN….

    LES AMERICAINS VONT BLOQUER….BLOQUER….ET BLOQUER….ET BLOQUER….ET CERTAINS VONT DIRE QU’ON PEUT SE PASSER D’EUX MAIS LA GRAVITE VA LES AMENER SUR TERRE UN JOUR….

    Moussa Ag, qui pense que le MALI EST DANS UNE SACREE MERDE POUR TRES TRES LONGTEMPS SI QUELQU’UN NE PARVIENS PAS A CONVAINCRE CES CONS DE SE DEGAGER DES PROBLEMES POLITIQUES….MAIS C’EST UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT A LEURS YEUX….DONC JE COMPRENDS……

  8. il n’est pas la bonne personne, encore une fois, le mali est passĂ© Ă  cotĂ© des enjeux. ce mr a Ă©crit toute la pourriture de l’udpm de moussa traorĂ©, alpha et att.
    quand il a nĂ©gociĂ© pour attribuer le poste d’ancien chef d’Ă©tat Ă  sanogo, ce que beaucoup de malins ignorent, j’avais Ă©crit que si la france a pu mettre Ă  la retraite le professeur qui a dĂ©couvert le sida, django, diplĂŽmĂ© des sciences sociales, facilement maĂźtrisables par tout le monde, il n’y a aucune raison que le mali garde cette plume dangereuse pour toute rĂ©publique. c’est triste.
    que reste-il Ă  mr Ă  montrer au peuple, rien.
    comment comprendre l’enthousiasme de maliens Ă  sa nomination. c’est triste pour ce pays.
    Ă  la nomination de diarra, je faisais parti des rares maliens Ă  contester Ă  sa nomination, eh bien, l’histoire m a donnĂ© raison.
    django est un poison pour la dĂ©mocratie malienne. il l’a dĂ©montrĂ© pendant toute sa carriĂšre de plus de 40 ans en tant que fonctionnaire public. hĂ©las, je dĂ©savoue ce choix d’un monstre.
    comment ĂȘtre ministre de la justice de moussa de 84-88 et apporter quelque chose de bon au mali? les maliens ont la memoire courte, plus que les chefs d’Ă©tat, c’est l’administration qui fait l’Ă©tat; ce mr, sa nomination est une erreur grave commise par dioncounda, lequel n’a jamais pris ces responsabiltĂ©s.
    c’est misĂ©rable.

    • comment ĂȘtre ministre de la justice de moussa de 84-88 et apporter quelque chose de bon au mali?

      SOUMA, eh oui, elle est la toute la vĂ©ritĂ©, justement. mais au Mali, l’hypocrisie ambiante est Ă©rigĂ©e en rĂšgle de bonne conduite sociĂ©tale. et c’est tout le problĂšme de ce pays. on fustige une chose d’ĂȘtre mauvaise et dĂ©passĂ©e un jour, pour ensuite la reprendre le lendemain et vouloir faire du neuf avec… et si c’est pas de la gymnastique acrobatique ça, alors ça y ressemble fort, sans blague ! 😀

    • Ho! mon chere ne soit pas pesimiste,cette foi-ci tu n’aura pas raison. Meme si on aime pas le lapin dit le qu’il s’est courir.L’histoir nous en dira plus!

    • HĂš Petit MaĂŻga, tu proposes qui? Puisque tout ce que les autres proposent est mauvais. Personnellement, je pense que lui, CMD ou un dieu ou un diable fera bien l’affaire. Quelque soit la personne proposĂ©e, le Mali n’a pas la solution qui ne viendra que de la rĂ©solution des Nations Unies pour financer la mobilisation des soldats de la CEDEAO. Actuellement, l’Etat malien ne peut mĂȘme pas payer du papier rame ou de l’encre pour les ministĂšres (soyez sĂ»r que ce n’est pas une mauvaise farce).

  9. Notre ami » sambpu », dans son commentaire, aimerait qu’on garde tous membres du gouvernement sortant … /// : … Je n’ai rien contre les membres du gouvernement dissout
 et je comprends qu’on puisse remarquer des Ministres compĂ©tents et qu’on aimerait les voir continuer
 C’est pourquoi, je me dis
 mais oĂč est donc Abou Bakar TraorĂ©, ancien ministre des mines que les derniers gouvernements successifs auraient oubliĂ© 
 ?

    • oui,mais plutot un sage qui dirigeait sous les plumes.On a pas besoin d’auritaire maintenant, mais un stratege…

  10. Je comprends notre ami ” sambpu ” quand il dit dans son commentaire <> . Je n’ai rien contre les membres du gouvernement dissout… et je comprends qu’on puisse remarquer des Ministres compĂ©tents et qu’on aimerait les voir continuer… C’est pourquoi, je me dis… mais oĂč est donc Abou Bakar TraorĂ©, ancien ministre des mines que les derniers gouvernements successifs auraient oubliĂ© … ?

  11. Ces derniers temps,actualitĂ© oblige,on ne peut rester indifferant face au seisme qui secoue notre frĂšre et voisin malien.Ce ne sont pas les nominations tous azumits qui parviendront ĂĄ resoudre les problĂšmes.Le plus primordial,et urgent,cÂŽest dĂŽtĂ© le Mali dÂŽun pouvoir fort,dĂ©livrĂ© des ingĂ©rences,et des incongruitĂ©s du capitaine Sanogo.Ce intru,et poltron de premier rang,doit-ĂȘtre mis hors etat de nuire,car il rappelle ces seigneurs de guerre,qui ĂĄ la tĂȘte dÂŽune poignĂ©e de bidasses ensenglantent la RDC,la Somalie et alimentent divers foyers de tension sur le continent.Le Mali doit sÂŽatteler en premier lieu de liberer son sud de ce terroriste de Sanogo,pour penser ensuite ĂĄ liberer son nord.

  12. il n’est pas la bonne personne, encore une fois, le mali est passĂ© Ă  cotĂ© des enjeux. ce mr a Ă©crit toute la pourriture de l’udpm de moussa traorĂ©, alpha et att.
    quand il a nĂ©gociĂ© pour attribuer le poste d’ancien chef d’Ă©tat Ă  sanogo, ce que beaucoup de malins ignorent, j’avais Ă©crit que si la france a pu mettre Ă  la retraite le professeur qui a dĂ©couvert le sida, django, diplĂŽmĂ© des sciences sociales, facilement maĂźtrisables par tout le monde, il n’y a aucune raison que le mali garde cette plume dangereuse pour toute rĂ©publique. c’est triste.
    que reste-il Ă  mr Ă  montrer au peuple, rien.
    comment comprendre l’enthousiasme de maliens Ă  sa nomination. c’est triste pour ce pays.
    Ă  la nomination de diarra, je faisais parti des rares maliens Ă  contester Ă  sa nomination, eh bien, l’histoire m a donnĂ© raison.
    django est un poison pour la dĂ©mocratie malienne. iol l’a dĂ©montrĂ© pendant toute sa carriĂšre de plus de 40 ans en tant que fonctionnaire public. hĂ©las, je dĂ©savoue ce choix d’un monstre.

  13. la crise n’a durĂ© que 48heures , et voilĂ  que des rochons viennent encore se palindre que çà ne leur convient pas . Arretez de vous lamenter c’est tout ce que vous savez faire .De toute façon dans le monde politique malien ils ont tous les fesses sales .
    Autrement il vous reste toujourss la solution de faire une revolution comme dans les pays comme la Tunisie, la Lybie ,l’Egypte ,la Syrie !…………..Mais en avez vous le courage et etes vous capables d’en ssupporter les consĂ©quences ?? 😉 😉

  14. FĂ©licitations Ă  Django!Djonkis a bien fait de ne pas attendre longtemps pour dĂ©signer le successeur de CMD!EspĂ©rons que Django s’attaquera Ă  l’essentiel:la LIBERATION DU NORD!Et qu’il ne trainera pas lui-aussi les pieds avec des nĂ©gociations stĂ©riles et des hĂ©sitations entre l’emploi de la force et du dialogue…Pourquoi ne pas garder les membres du gouvernement sortant dans sa totalitĂ©? 🙄

  15. Il est temps que les maliens se rĂ©veillent comme en Egypte. Diango qui a Ă©tĂ© tout le mal du rĂ©gime d’att, revient comme hero.
    Sa nomination par diongouda est un cout contre la volontĂ© du changement temps entendu par le peuple. Diango effacera toutes les preuves de malversations de dĂ©linquances des politiques survenues pendant le rĂšgne d’ATT.
    ATTATION Peuple malien!

  16. Depuis le pouvoir de Moussa TraorĂ©, Alpha O.KonarĂ© et ATT, Djanko a toujours occupĂ© des postes clĂ©s mais il n’a posĂ© aucun acte concret vis-Ă -vis de la situation du Nord. Ce n’est pas aujourd’hui ou la situation est tendue qu’il sera efficace. C’est pour continuer leur business de drogues qu’on l’a fait venir.
    Observons ce qui arrivera dans les jours prochains.
    On a pas besoin d’un CV riche pour gĂ©rer le Mali. Ce sont les dĂ©tenteurs de CV riches qui nous ont plongĂ© dans cette crise.
    Qu’ALLAH sauve le MALI.

  17. DĂšs le lendemain du putsch du 22 mars 2012 j’ai eu peur d’une seule chose c’est qu’ATT qui a Ă©tĂ© chassĂ© comme un chien galeux finisse par ĂȘtre rĂ©habilitĂ© , 9 mois aprĂšs on est sur la bonne voie , l’histoire risque de donner raison Ă  ATT si on continue comme ça , en tout cas aujourd’hui tout malien dotĂ© de bon sens peut se poser la question : est que la chute d’ATT Ă  quelques semaines de la fin de son mandat a Ă©tĂ© constructive ou rĂ©gressive pour le Mali ?
    Balayer le rĂ©gime incompĂ©tent et corrompu d’ATT du moins c’est ce qu’on dis les putschistes pour se retrouver 9 mois aprĂšs avec un PM qui de 26 janvier 2008 – 16 mai 2011 : SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral de la PrĂ©sidence de la RĂ©publique avec rang de Ministre et en cela le premier collateur d’ATT.
    Chers compatriotes , si je comprend bien le seul malien corrompu , incompĂ©tent , trafiquant de drogue j’en passe c’est ATT, quelle honte , beaucoup de minables qui Ă©taient contents du putsch qui pensaient que c’était la rĂ©volution , je leur ai dis une seule chose: » ceux qui ont pillĂ© , qui ont fait du Mali leur propriĂ©tĂ© privĂ©e , vous croyez que le coup d’état va les terrasser , mais vous vous trompez , ils trouveront toujours le moyen de revenir aux affaires , par contre le bas peuple , si jamais la crise perdure vous allez mourir de faim ».
    Comment le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la prĂ©sidence qui Ă©tait le premier collaborateur d’ATT pendant 3 ans peut ĂȘtre PM avec pleins pouvoirs ? Quand on accuse les rĂ©gimes prĂ©cĂ©dents , de tous les problĂšmes dont souffre ce cher Mali , en tous cas je suis sure qu’il y a moins de 200 maliens sur ces 20 derniĂšres annĂ©es qui ont occupĂ© des postes de responsabilitĂ©s aussi Ă©levĂ©s que Diango , et rien que pour cela si on impute tous les problĂšmes du Mali aux rĂ©gimes prĂ©cĂ©dents sur les 14 millions de maliens Diango fait partie des 200 premiers responsables de la situation actuelle que vit le Mali.

    • sil vous plais liesse nous avancĂ©,voulez vous nous dire que dans les 20ans passe il n’y pas eux de bon malien dans la gĂ©rance de l Ă©tat,si ATT comme tu le dit a Ă©tĂ© pouri sa ne veut pas dire que tout son gouvernement lais aussi ,je te prent un exemple,une familles de 10 gayard deux devien voleur dans ceux ka le juge devrais t’il juger tout la famille de vol,on juge l’homme par son travail ses actes,que le tout puissant Allah leur donne la force le savoirs la patience a gĂšre cette crise et s’il vien pour son comptes pas pour le Mali alor q Allah le tout puissant face qil dĂ©gager le plus vite que possible comme l’autre au plein pouvoirs,on ne couper pas son manguier parceque il ya eux une mangue pouri

  18. Nous disons que le mythique Django des Western Spaghettis dont il tire son surnom n’a jamais dĂ©gainĂ© contre des sourds ou au milieu des sourds car c’est du « gĂąchis » de munitions

    Nous disons si le Django malien doit faire faire comme le mythique Django il doit dégainer uniquement et uniquement contre les criminels les voyous tels ces « ramassis de voyous » et criminels qui occupent le nord du Mali

    Nous disons que le Django malien qui tire son surnom du mythique Django doit aller vite nettoyer le nord du Mali et le dĂ©barrasser des « ramassis de voyous » que sont les criminels de narcotrafiquants de voleurs violeurs handicapeurs Ă  vie SuppĂŽts de Satan Satan faits humains adeptes et fidĂšles de Dajal ou l’AntĂ©christ d’Acqmi d’Ansar Eddine de Mujao et les bandits sans foi ni loi de rebelles touaregs voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale et tribale de MNLA

    Nous disons que le mythique Django dont il tire son surnom ne dialogue pas avec les criminels et les voyous il les expédie en Enfer leur habitat naturel aux fins que la paix rÚgne dans la ville dans la région et que plus jamais 1personne ou groupe de personnes ne commettent des exactions crimes sur les habitants de la ville de la région

    Nous disons que les faux islamistes SuppĂŽts de Satan Satan faits humains adeptes et fidĂšles de Dajal ou de l’AntĂ©christ d’Aqcmi d’Ansar Eddine Mujao et consorts les bandits sans foi ni loi de touaregs voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale et tribale de MNLA ou « enfants ingrats Ă©goĂŻstes paresseux impĂ©nitents assistĂ©s permanents du Mali » ont attaquĂ© ensemble leur pays le Mali

    Nous disons Ă  part les tarĂ©s idiots de naissance qui ne comprennent rien et ne comprendront jamais rien et ceux qui refusent de connaitre la vĂ©ritĂ© d’1chose pour des raisons personnelles primaires Ă©goĂŻstes partout tout le monde sait qu’il n’y a pas de bon ennemi 1ennemi est 1ennemi et doit ĂȘtre comme tel mĂȘme fut il 1fils 1frĂšre 1compatriote au service de pays autres que les leurs et qui en plus a violĂ© tuĂ© des citoyens lambda ses compatriotes

    Nous disons et l’avions dit seuls les naĂŻfs les tarĂ©s les idiots de naissance et ceux qui n’ont aucun sens de l’honneur aucun sens du respect du citoyen lambda qui dialoguent avec les ennemis qui ont tuĂ© violĂ© handicapĂ© des citoyens lambda

    Nous disons partout dans le monde et dans toutes les vraies dĂ©mocraties on ne dialogue pas avec les ennemis mĂȘme fussent ils des compatriotes en service pour des pays autres que les leurs et qui plus ont volĂ© violĂ© handicapĂ© tuĂ© des citoyens lambda leurs compatriotes aux fins que plus jamais il vient Ă  l’idĂ©e d’1 personne ou groupe de personnes de refaire de tels actes

    Nous disons dans les vraies dĂ©mocraties ces criminels sont traquĂ©s partout ils sont pour les mettre hors d’état de nuire

    Nous disons que le Mali qui se veut 1vraie démocratie ne saurait donc se déroger de ce principe sacro-saint

    Nous disons Ă  Dioncounda au Django malien que le Mali ne saurait se dĂ©roger Ă  ce principe sacro-saint de justice de protection des citoyens lambda aux fins que plus jamais il vient Ă  l’idĂ©e d’1personne ou groupe de personnes Ă  refaire de tels actes sur les populations

Comments are closed.