Élections générales d’avril-juillet : L’URD s’allie au PRDT, BARICA et au PJD

0
1

Pour maximiser ses chances de conquérir le pouvoir dans quatre petits mois, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) vient de signer une importante alliance avec 3 autres formations politiques du microcosme national. Il s’agit du Bloc des alternatives pour la renaissance, l’indépendance et la coopération africaine (BARICA), le Parti du renouveau démocratique et du travail (PRDT) et le Parti des jeunes démocrates (PJD). Ces protocoles d’alliances ont été signé le lundi 2 janvier au Grand Hôtel en présence des premiers responsables de ces partis et de plusieurs de leurs cadres.

Après avoir scellé des accords similaires avec la FCD de Djibril Tangara et la COREAM de Bamba Gagny Kiabou, l’URD poursuit sa marche inexorable vers la conquête du pouvoir.

       Le parti de la poignée de mains vient de se renforcer en signant des alliances politiques avec le PRDT, le PJD et le Barica. «Nous nous sommes réunis cet après-midi pour être témoins oculaires de la signature de protocoles d’alliances entre 4 formations politiques. Nous vivons cet après-midi un grand moment à inscrire en lettres capitales dans les annales de l’histoire politique de notre pays», a salué le président de l’URD, l’honorable Younoussi Touré.

       Pour lui, il s’agit d’alliances signées dans l’intérêt du peuple malien pour  le grand rassemblement en vue de poursuivre les efforts de développement du Mali. Il s’agit, a-t-il souligné, de donner corps à l’adage selon lequel «l’union fait la force».

    Et Younoussi Touré d’ajouter que les partis politiques maliens doivent fédérer les moyens et les énergies pour apporter des réponses concrètes aux nombreux problèmes qui assaillent les Maliens. «Désormais, les yeux du monde politique seront braqués sur nous. Les actes que nous poserons seront de nature à relever les nombreux défis de notre peuple. Nous devons inviter l’ensemble des militants à s’investir pleinement pour une participation massive aux élections en vue de les gagner…», a indiqué le président de l’URD.

Pour le président du PRDT, Moussa Kéita, l’objectif visé par cette alliance avec l’URD est la victoire aux élections générales (présidentielle et législatives) de cette année 2012. Il a appelé les uns et les autres à se mobiliser pour faire de Soumaïla Cissé, le candidat investi par l’URD, le prochain président de la République et donner à cette alliance une majorité absolue à l’Assemblée nationale en juillet prochain. M. Kéita est convaincu que Soumaïla Cissé, hissé sur la colline du pouvoir, est capable de conduire le Mali dans le groupe des pays émergents.

Le Secrétaire général du PJD, Bourama Doumbia, a expliqué que cette alliance doit permettre au Mali de résoudre définitivement les problèmes de l’éducation, de l’emploi des jeunes, la santé et l’autosuffisance alimentaire. «C’est l’URD qui nous a offert ce cadre idéal pour  améliorer le sort de nos populations. Vous nous avez respecté, nous vous respecterons», a-t-il conclu.

Même son de cloche chez le président de Barica, Hamed Traoré qui s’est appesanti sur le succès qu’ont connu les actions de Soumaïla Cissé à la tête de la Commission de l’UEMOA. Il s’est alors engagé pour la victoire du candidat Soumaïla Cissé. C’est après ces interventions que les documents ont été paraphés par les premiers responsables de ces partis.

                                  Bruno D SEGBEDJI

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.