L’émissaire de l’ONU Valerie Amos en visite au Bénin

0
Valerie Amos: La secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires.

COTONOU (Bénin) – La secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires Valerie Amos a déclaré qu’elle s’entretiendrait vendredi avec le président Boni Yayi, également président en exercice de l’Union Africaine (UA), des inondations en Afrique de l’ouest, du conflit au Mali et de la malnutrition au Sahel.

Ma visite au Bénin a deux objectifs (…), soutenir les efforts du gouvernement dans leur réponse aux inondations qui ont dévasté plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et rencontrer le président du Bénin en sa qualité de président de l’UA pour discuter de certains dossiers qui sont des défis dans la sous-région comme la sécurité alimentaire et la malnutrition qui touchent le Sahel ainsi que le conflit du Mali, a déclaré Mme Amos à la presse à son arrivée à l’aéroport de Cotonou jeudi soir.

Après une visite de terrain à Bounou, une commune sinistrée de la vallée de l’Ouémé (à 80 km de Cotonou), vendredi matin, elle est attendue à la présidence pour parler des catastrophes naturelles qui touchent le pays mais aussi le reste du continent.

Les innondations, un fléau récurent au moment de la saison des pluies, ont été particulièrement dévastatrices cette année en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Elles ont affecté 1,5 million de personnes, causé 340 décès et fait des dégâts matériels importants en juillet et août dans 13 pays de cette partie du continent, selon une estimation des Nations unies.

Au Bénin, où dix décès ont été signalés jusqu’à présent, il y a de grandes chances pour que dans les deux prochains mois, les populations vivant le long du fleuve Ouémé dans le sud du pays soient affectées par la montée des eaux en provenance du nord.

Mme Amos devra aussi aborder le problème de la sécurité alimentaire au Sahel avec M. Yayi, alors que le nombre d’enfants souffrant de malnutrition sévère a atteint en août un nouveau pic d’1,5 million dans cette région, selon l’UNICEF.

(©AFP / 19 octobre 2012 14h20)

PARTAGER