Les 21 critères de l’Adema/Pasj : Soumeylou, Kader, Adama, Bill et Tiémoko menacés…

Soumeylou B Maiga, Bill et Abdel K Sidibé (G-D)
Soumeylou B Maiga, Bill et Abdel K Sidibé (G-D)

Les 21 critères élaborés par la commission d’arbitrage et de bons offices et acceptés par les prétendants profitent plus aux secondes chances, pour en emprunter aux turfistes, qu’aux gros bonnets de la Ruche. A l’analyse, on se rend compte que Soumeylou Boubèye Maïga, Abdel Kader Sidibé, Adama N. Diarra, Boubacar Bah dit Bill, Tiémoko Sangaré et tant d’autres sont en passe d’être disqualifiés.

 Vingt-un critères ont été élaborés par la commission d’arbitrage présidée par Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara pour désigner le candidat de l’Adéma à la présidentielle de 2013. Les 21 critères, qui ont été élaborés suite à l’audition des coordinations régionales et qui ont été, dit-on, acceptés par l’ensemble des prétendants, s’ils sont adoptés par le CE, devraient décanter rapidement la situation. Si la plupart des critères sont jugés subjectifs, 3 apparaissent déterminants pour disqualifier la plupart des candidats, surtout ceux de la vieille garde.

Quand on dit que le candidat doit être quelqu’un qui n’a jamais été sanctionné par l’Adéma, c’est évident que les Soumeylou Boubèye Maïga, Abdel Kader Sidibé, Adama N. Diarra et Boubacar Bah alias Bill, vont très vite passer à la trappe. Soumeylou Boubèye Maïga a été exclu du parti suite à son refus obstiné de soutenir le candidat de l’Adéma à la présidentielle de 2007, en l’occurrence Amadou Toumani Touré, qui était candidat à sa propre succession.

L’homme avait créé d’abord la Convergence-2007 pour porter sa candidature, avant de s’allier avec le Front pour la République et la démocratie (FDR). Il a été réintégré suite au congrès ordinaire de 2008. Les maires Abdel Kader Sidibé (Commune III) et Adama N. Diarra (Commune rurale de Kourouma) ont été exclus du parti suite à leur refus de cautionner la candidature de Boubacar Bah dit Bill à la tête de l’Association des municipalités du Mali en 2009, alors qu’il était le choix de l’Adéma/PASJ.

Après que leur cause eut été défendue auprès du CE par leurs coordinations respectives, les mesures d’exclusion ont été levées pour permettre leur retour dans la Ruche. Quant à Boubacar Bah dit Bill, il avait lui aussi été sanctionné par le parti quand il s’était opposé à la candidature d’Ibrahima Ndiaye qui briguait le poste de maire du district après les élections communales de 1999 sous les couleurs de l’Adéma.

Les vrais partants

Quand on postule que le candidat du parti ne doit pas être quelqu’un qui a une fois quitté le parti, il est évident que le Pr. Tiémoko Sangaré est disqualifié. Lui qui était devenu président du groupe parlementaire Adéma en 1992 à l’âge de 33 ans, avait fini par quitter le parti de l’Abeille en 1994 pour rejoindre le Miria, nouveau parti que le Pr. Mamadou Lamine Traoré venait de porter sur les fonts baptismaux après avoir claqué la porte de Bamako-Coura suite à l’avènement d’IBK à la tête du PASJ. Lui et autres Mohamédou Dicko ne retourneront dans la famille qu’après une décennie.

Quand on dispose que le candidat de l’Adéma doit être quelqu’un qui n’a jamais soutenu un autre candidat que celui du parti, c’est là où il y aura le véritable tremblement de terre. L’Adéma est connue pour être le parti des trahisons ces dix dernières années. Dans ce registre on retrouve beaucoup de disqualifiés, notamment la “Bande des 10” qui avait officieusement, mais c’est connu de tous, soutenu la candidature d’Amadou Toumani Touré en 2002 au détriment du candidat officiel du parti, alors Soumaïla Cissé. On soupçonne la plupart des barons du PASJ d’avoir soutenu ATT en 2002 au détriment de Soumi qui s’était retrouvé lâché par presque tous.

Comme on le voit, ces trois critères suffisent pour disqualifier la plupart des barons du parti. Et dire que les candidats eux-mêmes les ont approuvés ! Le CE a planché sur les critères hier soir.

Dans tous les cas, ces critères semblent plutôt favorables à la nouvelle génération des candidats, également pour la plupart peu connue du grand public. Ceux qui s’en sortent vainqueurs peuvent être les Sékou Diakité, Ousmane Sy, Dramane Dembélé, Moustaph Dicko, Me Kassoum Tapo, qui sont connus et ne sont pas concernés par les 3 critères ci-dessus.

Sauf qu’il y a un autre critère qui stipule que le candidat doit avoir l’expérience du mandat électif. Si Ousmane Sy est conseiller municipal dans son Bandiagara natal, Me Tapo député élu à Mopti et Moustaph Dicko ancien député de Douentza, les deux autres n’ont pas encore mené un combat électif et pourraient en souffrir.

Abdoulaye Diakité

 

 

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. Ils n’ont pas besoin de 21 criteres. Le critere de non-atteinte aux biens publiques suffirait pour nous debarasser de tous les 19 candidats. L’autre jour jai discute avec un membre eminent-mais moins connu de l’ADEMA… je lui ai dit qu’ils n’ont pas un homme valable…il m’a dit de leur donner du temps…jai repondu qu’ils ont eu le temps depuis 2002…jai insiste qu’il estime seulement un seul nom il n’a pas pu je jure de Dieu! Quand jai propose Modibo Sidibe ses yeux ont rougi 🙄 je pouvais sentir une certaine ardeur clanique/voire genre family business dans sa reaction. Cest pour dire que ADEMA est un parti tres integre …ce qui est dangeruex pour le Mali car il entend gerer le pays avec a l’idee de tout d’abord satisfaire ses milliers de dirigeants “loyaux” qui ont investi dans le parti dans l’espoir de ceuillir un benefice une fois que le pouvoir est gagné. Meme dans un rêve sauvage je ne voterai pas ADEMA.

  2. Du n’importe quoi.
    L’ADEMA doit meme etre dissoute et effacée de l’echiquier politique du Mali. Un parti des traitres, des malhonnetes, des menteurs, des fossoyeurs d’Etat, des anti-democratiques si nous convenons que la democratie n’est pas la bassesse. Le mot ADEMA meme fait honte au mali digne aujourdhui. Ce qui est sur, choisissez qui vous voulez, mais rassurez-vous que vous serez sanctionnés par le Peuple.

    Democratie ne signifie pas ”clanisme” à la chasse des postes, Non. Si cela etait, les USA seraient detruits il y a longtemps.

    Malheur à vous!

  3. AVEC TOUS CES COMMENTAIRES VOUS ME FAITES REGRETTER MON DESISTEMENT AU PROFIT DE BILL ET EN PLUS JE REMPLIT LES CRITERES LOL MDRIRE

  4. Pour qui connait ce parti, les multiples candidatures sont des stratégies pour se glisser avec d’autres candidats qui sont en bonne position. L’ADEMA, l’ADEMA, et l’ADEMA de vrais opportunistes. Je connais bien ce parti pour l’avoir installé dans beaucoup de communes, mais hélas, la lutte n’a jamais été faite pour le peuple, mais pour des fins personnelles. Peuple du Mali, attention. La pauvrété s’installe tous les jours chez vous et ces opportunistes s’enrichissent de jour en jour. Attention, nous parlons de l’ADEMA, mais les autres opportunistes aussi sont dans l’ombre. Attention, attention mes frères du Mali.

  5. La seule candidature qui peut être acceptée unanimement à l’Adema, c’est celle d’Iba N’Diaye.
    Il est actuellement le Président du Parti,
    il a prouvé sa capacité d’organisation et de mobilisation,
    son combativité est sans faille,
    son sens de l’Etat est incontestable,
    il dit tout haut ce qu’il pense sans avoir peur,
    il est un homme d’initiatives,
    il aime et se bat pour le changement,
    il est décisif et travaille inlassablement,
    il est très rigoureux,
    il a la légitimité au sein du Parti ADEMA,
    il est brave,
    il a de très bonnes relations avec la majorité des partis politiques au Mali et avec la société civile,
    il a de solides relations sur le plan national et international,
    Iba N’DIAYE est un homme expérimenté, compétent et charismatique

    • boni: La seule candidature qui peut être acceptée unanimement à l’Adema, c’est celle d’Iba N’Diaye. Pourquoi?
      Il est actuellement le Président du Parti? il y’a eu un congrès pour le nommer ou tu penses que la présidence de l’adema la c’est une transition?
      il a prouvé sa capacité d’organisation et de mobilisation? on a pas vu un chat pour lutter contre le coup d etat si c ‘était pas la communauté internationale il serait à Dakar à l heure la.
      son combativité est sans faille? ouai comme quand il a reculé en 2002, en 2012 même chose il a finit quel combat? obligé de s’exiler à Kayes pour revenir dans le CE
      son sens de l’Etat est incontestable? oui draguer ses subalternes marié c’est incontestablement un trait de caractère d’homme d Etat

      il a de solides relations sur le plan national et international? il connait qui? harlem desir qu’il a accompagné au niger la ?
      Iba N’DIAYE est un homme expérimenté, compétent et charismatique? let me lol il est aussi charismatique qu’un poux.

      • amadeus tu peux être égoïste mais reconnaitre cas même la vérité parmi tous ces barons politiques qui s’agitent aujourd’hui du 22 mars à aujourd’hui on entendait qui sur la scène politique si ce n’est pas le fdr. où était les autres politiciens à part iba et tapo tous ces multiples candidats ils étaient où. même si iba n’est pas le président il est le premier vice président. il s’est exilé à kayes pour ne pas quitter le parti pour écraser des escrocs comme vous et des lèches botte. Au lieu de critiquer parle de quelqu’un de plus compétent que lui vous ne parlez que de changement déjà vous même changez de comportement d’abord et en plus si tu pouvais demander à ton père comment il a eu l’autre dame et tu sais bien de quoi je parle.

        • Le Fdr a fait quoi pour empecher le coup d etat? Att est resté? Kati a été neutralisé? si c’est pas la communauté internationale on serait comme le madagascar ici, le mp22 a mobilisé plus que le Fdr, mon père ? tu pense parler à qui ? voleurs de femmes que vous êtes.

    • Mon Cher, tu oublies la SEULE ET UNIQUE QUALITÉ de ton candidat Iba N’Diaye: il est prêt à tout accepter, à tout faire pour arriver au pouvoir. Si avoir un poste quelconque passe par cirer les souliers de celui qui peut le lui offrir, Iba N’Diaye le fera. Il peut même laver le chien de boni, si cela peut lui donner le poste convoiter. Donc, sur ce plan , ton candidat est le champion de toute la classe politique malienne. Salut, Iba!

      • transparence tu peux me dire les postes que iba a occupé parle moi juste d’un événement où il s’est vendue arrête de parler pour parler vous connaissez rien des gens, on critiques les dirigeants mais des gens comme vous sont les purs ennemies de ce pays aucune maturité dans vos propos c’est des gens comme vous qui sont chez tout le monde l’internet vous sauves je suis sûr que vous ne pouvez pas dire un mot devant cet homme qui sait si vous ne courez pas derrière tous ces barons indigne que tu es casse toi sac à merde

        • ET ALORS TU TE METS EN BOULE AU SEUL FAIT QUE IBA TON CHAMPION EST DETESTER DES MALIENS OU BIEN QUOI D’AUTRES ENCORE ? CE PAS GARDE CHIOURME QUI OSERA POSTULER POUR UN QUINQUENAT AU MALI QUAND MEME ? QUE NADA!CE TORCHON HUMAIN QUI ECHAPPA A LA VINDICTE POPULAIRE AU STADE DU 26 MARS ? HEIN ? N’EUT ETE LES OULEMA CE JOUR ON ALLAIT LUI OTER SA CAMISOLE ET SON PAGNE CE BAYI FALL NI FOIE NI LOIE….LOL,AU LIEU QUE TOI ET ACABISTS ADOPTENT UN PROFIL BAT VU TOUT CE QUE VOUS AVEZ CAUSE COMME PREJUDICE AU PAYS , NOPE VOUS CONTUNIER TJRS A FAIRE DES TAPAGES UNITILES ET LE YEREMANDIYA…LES MALIENS ONT COMPRIS VOTRE JEU DE FUITE EN AVANT ET NE TARDERONS PLUS A VOUS BOTER LES COUILLES,ESPECES DE CLOWNS A AMUSER LA GALLERIE.

  6. le mali dans son ensemble a besoin de tous ces fils pour le relevé certe mais n’oublions pas les origenes et les postes clés occupés par les diffenents candidats.a mon humble avis Mr boubye maiga sera le candidat le mieux pour notre pays car il a toutes les qualités qu’li faut pour sortir notre pays du trou.VIVE le MALI pour que triomphe la democratie

  7. aujourd’hui il faut faire beaucoup attention de ne pas dire des choses qui peuvent nous empêcher de gerer le pays ensemble. Cependant je pense que Soumeylou est le seul candidat de l’Adema qui peut féderer le pays par ses origines nordistes et son niveau d’intégration au sud du pays sans oublié aussi que le pays a besoin de sa rigueur et sa vision de la sécurité. Pour l’interet du pays il faut que pour une fois que l’Adema intégre parceque tout erreur de leur part le pays risque de sombrer et cette fois ci pour longtemps que dieu nous protège.vive le Mali, vive la démocratie.

  8. Ils ont un seul candidat qui peut leur donner une credibilite. Si ce dernier doit etre disqualifier alors, qu ils se ctoisent les bras et brulent le siege du parti. SBM est le seul candidat credible et ils le savent tous, de iba ndaye a dioncouda traore.

    • SBM est un traitre, en 2007 ok il voulait un candidat de l’ADEMA et pourquoi en 2012 il n’a soutenu dioncounda on ne le voyait même pas aux réunions de l’ADEMA il a créé un mouvement qui ne soutenait pas non plus l’ADEMA SBM ne pense qu’à lui même donc good baye SBM même en 2002 il a soutenu ATT des familles à medinacoura ont quitter l’ADEMA à cause de son double jeux en 2002 il a toujoours roulé pour lui même.

  9. Aucune de ses canditatures à l’ADEMA n’a la côte. Si l’ADEMA veut sortir grandie de ces élections et barrer du coup la route aux rats de COPAM 1 et 2, aux malades mentaux de MP22, et aux militaires politiciens du CNDDERRIERE, elle doit s’aligner sur des canditatures serieuses qui ont de réelles chances de remporter l’élection présidentielle, et pourqoui pas le candidat d’un autre parti. Contrairement à 2007 ce sera cette fois ci pour la bonne cause.

    • Revoyez votre position par rapport au general de police MODIBO SIDIBE , ministre pendant dix(10) ans du pouvoir ADEMA , homme de confiance du premier president du parti ADEMA
      En plus petit frere de feu Mande SIDIBE un des vice presidents de parti ADEMA PASJ . Le MALI sortira grandit .

  10. Ousmane sy

    1. Il a la légitimité historique, car ayant été là depuis le début de l’association et du Parti ADEMA-PASJ ;

    2. Il a toujours été d’une grande fidélité au Parti malgré son désaccord avec certaines décisions et choix faites au sein du Parti ;

    3. Il a toujours accepté et à assumer toutes les missions du Parti avec dévouement et disponibilité ;

    4. Il a toujours fait preuve d’intégrité et défendu les principes et valeurs du Parti et de la démocratie ;

    5. Il a toujours respecté et appliqué les orientations et décisions du Parti, même celles avec lesquelles il n’était pas d’accord ;

    6. Il a été l’un des rares hommes politique au sein du Parti a désapprouvé ouvertement le choix du Parti a accompagné le régime d’ATT et l’histoire vous a donné raison ;

    7. Il est la personne la mieux indiquée pour garantir la refondation du Parti sur les valeurs et les idéaux qui ont prévalus lors de sa création ;

    8. Il est un homme d’expérience tant sur le plan politique que professionnelle

    • Tout ce la est presque vrai mais vous oubliez que le désastre qui a favorisé l’arrivée au pouvoir du président ATT est de son appui étant à l’époque ministre de l’administration territoriale

    • Il n’a aucune éthique accepté d’être segal à la présidence et prendre part à la transition puis comme un voleur de poule déposer sa candidature sans crier gare, c’est pitoyable si l’adema le retient la cour rejettera, en plus je ne vois pas en quoi il est un atout pour l’adema en temps que ministre de l’intérieur il a organisé des élections ou il a fait perdre son parti, lui meme étant candidat au communal n’a pas pu donner la majorité à l adema à Bandiagara

    • N’a til pas trahit son frere Soumi pour ATT en 2002 en faisant de la chimie electoral?

Comments are closed.