Les députés ADP/Maliba se prononcent : Moussa TIMBENE, Mme Oumou Simbo Keita, et Amadou THIAM d’une même voix

0
Moussa TIMBENE, Mme Oumou Simbo Keita, et Amadou THIAM de l'ADP/Maliba
Moussa TIMBENE, Mme Oumou Simbo Keita, et Amadou THIAM de l’ADP/Maliba

Ils s’appellent Moussa TIMBENE, Mme Oumou Simbo Keita et Amadou THIAM tous élus  en commune V du district de Bamako à l’issue du 2ème tour des législatives sous les couleurs ADP/Maliba. Ils ont bien voulu dire un mot, voire renouveler leurs engagements à l’endroit des électeurs en général et de la population de la commune V en particulier.

 

 

 

Moussa TIMBENE : «Nous respecterons nos engagements»

 

 

 

Maliba-Info: A l’issue de ce deuxième du scrutin que vous venez de remporter au regard des résultats provisoires, quel sentiment vous anime-t-il en ce moment ?

Moussa TIMBENE : Je tiens tout d’abord à remercier les Hommes et femmes de la commune V qui on accordé leur temps et leurs suffrages pour notre liste. Il s’agit d’une marque de confiance qui nous est allé droit au cœur.

 

 

 

Je dis également merci aux responsables et militants de nos différent partis politiques qui on porté leurs choix sur nos modestes personnes en vue de les représenter en commune. La responsabilité était tout simplement lourde. Mais Dieu merci ! C’est donc un sentiment de bonheur et de respect aussi bien à l’endroit des électeurs que de nos malheureux adversaires.

 

 

 

L’on vous trouve relativement jeune. A cet égard, quel serait votre combat à l’Hémicycle à l’endroit de la jeunesse malienne en général et celle de la commune V en particulier ?

C’est le lieu pour moi de saluer l’assemble de la jeunesse malienne en général et celle de la commune V en particulier pour avoir efficacement contribué  à notre élection. Nous nous engageons à rester à leurs côtés et à être leur porte-voix à l’Hémicycle. Nous ne voterons aucune loi la concernant sans la consulter ; et nous ferons des propositions utiles avec sa permission, pour le bien-être de tout le Mali. Comme annoncé, nous créerons un espace de concertation trimestriel avec toute la population de la commune V.

 

 

Dans le cadre de l’emploi jeune (je ne trahi pas de secret), la question est demeurée épineuse pour tous les gouvernements de l’indépendance à nos jour. Je rappelle juste que dans son programme quinquennal, le Président de la République du Mali,  M. Ibrahim Boubacar KEITA, ambitionne de créer  deux cent mille emplois. Nous nous engageons à le soutenir en vue d’atteindre cet objectif.

 

 

Aussi, notre, notre système éducatif  se porte très mal. Ceci reste une des préoccupations majeures du gouvernement. A cet effet, nous-nous engageons à restaurer un système éducatif digne de ce nom.

 

 

 

Mme Oumou Simbo Keita : «Nous avons le devoir de rendre compte»

 

 

 

Maliba-Info : Que ressentez-vous après votre brillante élection et au regard de ces résultats provisoires ?

Mme Oumou Simbo : Je tiens à remercier l’ensemble des habitants de la commune V pour leur mobilisation. Je les exhorte à serrer davantage la ceinture et à retrousser les manches dans la perspective des élections communales. Je suis ravie par cette victoire et je remercie le Bon Dieu et les populations de la CV. Parmi les 13 liste en compétition, nous sommes sortie victorieuse.

 

 

Quelle sera votre innovation au cours de ce  mandat ?

Si la Cour Constitutionnelle le confirmait, nous serons députés d’abord pour tout le Mali et par la suite, pour tous les électeurs de la CV qui ont fait fi des pagnes et tee-shirt pour porter leurs dévolus sur nous. L’Assemblée ne sera plus un Tabou pour nos électeurs. Nous sommes leurs représentants et nous avons le devoir de leur rendre compte de ce que nous y disons et faisons. Nous le ferons, Inch‘Allah !

 

 

En tant que femme, qu’elle sera votre apport pour la défense de vos sœurs et mères?

C’est Dieu qui a voulu faire de moi une femme et me confier l’honneur d’être député. Je le remercie ainsi que mes parents… Nous savons qu’à l’Assemblée, on vote les lois et la représentativité des femmes est assez faible. On n’a même pas atteint le taux du mandat écoulé. Les femmes sont au cœur de tout processus électoral,  mais elles ont rarement accès aux postes électifs. Celà est du à un manque de solidarité entre nous femmes car nous allons voter pour les hommes au lieu de soutenir les femmes en compétition. Nous œuvrerons pour changer cette donne.

 

 

Un  Appel aux populations de la CV ?

Je remercie toute la population de la CV qui a fait preuve de maturité politique. A Bamako, je suis la seule femme élue RPM, un grand parti. Nous devons nous mettre en ordre de bataille, surtout, nous femmes, pour une meilleure représentativité lors des élections communales à venir.

Nous remercions tous les électeurs de la C.V,  la Coalition IBK «le Mali d’abord », toutes les associations et partis alliés, pour leur soutien.

 

 

Amadou THIAM : «Nous jouerons notre rôle»

 

 

 

Maliba-Info : Un mot à propos de votre élection ?

Amadou THIAM : Je suis très content de notre élection comme députés de la CV. En dehors de cette confiance, nous sommes conscients des défis à relever.

 

 

Comment comptez –vous  faire pour changer les choses ?

Vous savez, les choses ont commencé à changer, comme l’atteste aujourd’hui le choix des électeurs cette année. Les populations ont-elles-mêmes décidé de choisir les hommes  et femmes auxquels elles font confiance…

 

 

Nous allons faire en sorte que la disponibilité et l’écoute de nos électeurs soient notre crédo en les informant de façon périodique sur tout  ce qui se passe à l’Assemblée Nationale et surtout avant le vote des lois. Et nous allons jouer notre rôle de député pour le bonheur du peuple malien. Chaque trimestre, nous allons échanger avec la base pour recueillir leurs préoccupations.

 

 

En tant que Député élu sous les couleurs ADP-Maliba, irez-vous dans la mouvance présidentielle ?

Je ne s’aurai répondre cette question. Des concertations sont en cours. Ce qui est sûre il s’agira d’accompagner le Président IBK dans l’accomplissement de sa mission.

 

 

Un mot à l’intention des jeunes ?

Il ya beaucoup de jeunes au sein de l’Assemblée Nationale. Nous devons nous donner la main pour permettre au pays d’avancer.

Entretien réalisé par Adama Diarra dit Jackson     Adamsdiarra76@yahoo.fr

PARTAGER