Les présages de la présidentielle 2012 : Inévitable 2è tour Dioncounda – Soumaïla

15
0

Si l’on en croit les oracles politiques et les sondages-qui ne se fient qu’au nombre d’élus et la popularité de chaque candidat-, Dioncounda Traoré de l’Adema Pasj et Soumaïla Cissé de l’Urd seraient qualifiés au second tour. Si les choses se passaient normalement, cette configuration serait inévitable.

Qui occupe aujourd’hui plus le terrain que Soumaïla Cissé ou Dioncounda Traoré ? Pourtant, ils sont les deux super favoris de la Présidentielle d’avril prochain. Mais c’est sans compter avec les surprises comme il y en a eues en 2002. Il faut aussi compter avec le dauphin du président si dauphin il y en a. En revanche, si les élections se déroulent de façon transparente, la bataille fratricide aura bel et bien lieu au second tour entre Dioncounda et Soumaïla. Et le troisième larron désigné n’est autre qu’Ibrahim Boubacar Kéïta, un autre membre de la fratrie. C’est lui qui est cité pour les départager. Bref, nous n’en sommes pas encore là.

Pourquoi Dioncounda Traoré ira au second tour

En 2002, le candidat de l’Adema Pasj, même avec la scission imposée et le sabotage orchestré par le grand manitou, Alpha Oumar Konaré contre Soumaïla Cissé, alors candidat des Abeilles, est arrivé au second tour. Contre vents et marrées. Le parti conserve encore sa force, il a le plus grand nombre d’élus et sa machine électorale (de fraude aussi) est la plus huilée du landernau politique. Si les ténors font bloc derrière Dioncounda, il ira loin. Or, pour le moment, malgré les inquiétudes affichées çà et là, aucun membre du directoire n’est enclin à jouer un sale tour au candidat du parti, à en croire, en tout cas, les adémistes. Mais il ne faut pas perdre de vue les agissements du grand manitou qui aurait même refusé de recevoir Dioncounda à fortiori lui apporter son soutien. C’est justement ce qui inquiète Dioncounda en personne, qui peine à rentrer dans une campagne officieusement ouverte. Même si les adémistes n’auront pas beaucoup de problèmes dans cette campagne, car leur parti est le plus implanté et le plus populaire du Mali. Mais Dioncounda n’a pas beaucoup d’argent pouvant lui permettre de soigner son image chez les Maliens qui l’assimilent à un gars qui n’a aucun charisme. Un handicap qui risque fort de lui coûter le fauteuil tant convoité.
En tout cas, sauf si le candidat de l’Adema est maudit, le parti doit accéder au second tour.

Quid de Soumaïla Cissé ?

Contrairement à Dioncounda Traoré, Soumaïla Cissé travaille depuis longtemps à briguer la magistrature suprême. Il doit compter sur son parti et son argent. Sa première expérience à une élection présidentielle lui a permis de se hisser au second tour contre le candidat ATT qui l’a battu à plate couture, avant de lui ouvrir le chemin de l’Uemoa. Dans la capitale burkinabé, Soumaïla Cissé a passé tout le clair de son temps à travailler pour les Etats membres de l’Uemoa mais sans perdre de vue son objectif final : être le président de la République du Mali. En réalité, pendant les 10 ans de règne d’ATT, Soumaïla Cissé n’a fait que préparer la présidentielle 2012. Autant dire qu’il a déjà fait près de 10 ans de campagne. Aujourd’hui, comme le Pasj, l’envergure de son parti (l’Urd) et son charisme joue en sa faveur dans une élection annoncée pour être très ouverte. 2è parti politique après l’Adema Pasj, l’Urd compte une trentaine de députés. Le parti a réussi à phagocyter de nombreuses formations lilliputiennes mais qui comptent beaucoup d’autant que ce sont des partis qui ont, en majorité, des fiefs. L’Urd plus le charisme de son candidat donnent un poids devant lui permettre d’accéder au second tour de la présidentielle d’avril. Sauf surprise de dernière minute.

IBK, le faiseur de roi

Les partisans d’Ibrahim Boubacar Kéïta croient dur comme fer que son heure a sonné. Lui-même le clame à tous les meetings, « 2012 n’est pas 2002 », faisant allusion à la présidentielle de 2002 où la rumeur et la suspicion affirment que le candidat du Rpm a été écarté par tripatouillage des résultats au profit de ATT. Autres temps, autres mœurs ! Le Rpm n’est plus ce qu’il était. Le parti a pris un sérieux coup de massue sous le second mandat d’ATT. D’une quarantaine de députés, il ne compte plus que 10 aujourd’hui. Son président, le très ‘’vénérable’’ IBK n’a plus suffisamment d’argent. Or, c’est sur ses épaules que se reposent toutes les dépenses du parti. Il l’a dit lui-même pendant la campagne des législatives en commune IV. Mais comme l’a dit notre confrère et professeur de sociologie politique à l’université de Bamako, Bacary Camara, ‘’IBK est aujourd’hui plus fort que son parti. Son parti ne tient que par le charisme de son président’’. Toute chose pouvant l’amener loin dans cette course de fond. Même si logiquement il ne doit arriver, au final, que 3è et s’offrir du coup une position de faiseur de roi. Il vendra cher sa peau.

Les magiciens de la présidentielle

Créer un parti politique ou un mouvement politique la même année et prétendre la même année à la magistrature suprême relèverait de la magie. Ils sont nombreux dans ce cas. Nous ne pouvons nous empêcher de parler de deux cas : Modibo Sidibé et Jeamille Bittar.
Ancien Premier ministre, Modibo Sidibé a gravi tous les échelons de l’administration mais il est toujours resté dans sa tour d’ivoire. Cet illustre inconnu de la scène politique est rentré par effraction dans l’arène. Cité comme étant un homme de bureau, Modibo Sidibé, en déclarant sa candidature à la présidentielle de 2012 nourrit l’envie de marcher sur les plates-bandes de son ancien patron (ATT). Sauf qu’il n’a pas le même charisme encore moins la même histoire que ce dernier. Ses quatre ans passés à la primature ont dû lui donner des idées. Mais n’est-pas ATT qui le veut !

On ne peut aussi passer sous silence la prétentieuse candidature de Jeamille Bittar. Un Transporteur venu à la tête de la Chambre de commerce à la suite d’un scrutin truqué. Si la constitution donne le droit a tout Malien jouissant de ses droits civiques de se présenter à une élection présidentielle, dans les règles de l’art, cela ne veut pas dire que même ceux qui n’ont aucune base politique encore moins de programme doivent le faire. C’est justement ce que Bittar n’a pas compris. Comment va-t-il gagner cette élection ? Si magicien il y en a, il en est un.

Ils sont nombreux mais inutile de se pencher sur ceux qui n’ont même pas pu avoir le fameux parrainage des élus ou qui le cherchent encore désespérément. Il s’agit entre autres de Soumana Sako, Cheick Bougadary Traoré, Kassoum Coulibaly, Mamadou Djigué dit Djaff, Me Tidiane Guindo….

Alhassane H.Maïga

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

tous des corrompus soumi a trouvé ou sont argent ses pas en travaillant qu on peut avoir tout ses fortunes qu il a pour arrêter la corruption abus de bien sociau il faut votez zou

pourlemali<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 139</span>
Membre
pourlemali 139
4 années 6 mois plus tôt

De grâce cessez ce jeu qui consiste à préparer les esprits pour les malversations planifiées

Azertyuiop<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 171</span>
Membre
Azertyuiop 171
4 années 6 mois plus tôt

GO ! ……….. Dionkiss…….. GO ! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Encore<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 72</span>
Membre
Encore 72
4 années 6 mois plus tôt

M. Maïga n’a fait que traduire la réalité du terrain en se basant sur l’occupation du terrain à travers les élus qui jouent un rôle important dans la campagne électorale. IBK a perdu beaucoup de terrain avec le retour de ses compagnons à l’ADEMA PASJ. Quant à Modibo il doit conquérir encore et encore. En ce qui concerne Zoo il est bien mais son implantation fait défaut.
Bonne analyse.

ibrasidibe<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 5</span>
Membre
ibrasidibe 5
4 années 6 mois plus tôt
En lisant les differents commentaires des uns et des autres, j’ai juste eu l’impression que vous ne faites que des reves en couleur en considerant djoncouda et soumaila comme etant des favoris a cette election presidentielle au Mali. Je voudrais bien entendu, vous avouer qu’en matiere politique, il n’y a souvent pas de logique. Ne pensez pas que djoncouda etant le candidat du plus grand parti politique de notre pays lui confere les preropgatives d’etre le candidat favori !!!nope nope et non!!!. Cependant, je voudrais en toute humilite et sincerite vous devoiler le nom du future locataire du palais de koulouba; et bien c’est MODIBO SIDIBE, le seul candidat charismatiquement, intellectuellement et responsablement habilite a diriger le MALI. Quant aux autres candidats ce sont que des impostures reunies sans conviction ni de projets convainquant allant au compte profit de l’emergence de notre pays.A cet effet, j’invite tout le Mali a voter pour MODIBO car ce GRAND HOMME a une grande vision pour le Mali et surtout un grand focus sur la jeunesse Malienne qui constitue l’avenir de notre pays. A defaut de MOdibo, je pouvais voter pour Bouga, car il m’a l’air etre tres humaniste, sage et intelligent. Je l’ai… Lire la suite »
Jeunesse 2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 90</span>
Membre
Jeunesse 2012 90
4 années 6 mois plus tôt

Mr le journaliste, avec votre travail d ecolier montre que vous ne faites pas honneur à votre metier.Vour avez beaucoup à apprendre pour savoir qu un journaliste doit être objectif.votre analyse peut quand même amuser le petits enfants.On vous paye combien pour nous raconter ces salades?vous saurez dans quelques semaines que la réalité est differente de vos desir quand vous verrez Soumana Sako à la tête de ce pays.

wk<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 69</span>
Membre
wk 69
4 années 6 mois plus tôt

IBK est fini , depassé complètement terminé . Laurent Gbagbo malien Bourama Naloma . IBK est le premier responsable du mal malien . En 2002 si IBK avait accepté la main tendue de Soumaila Cissé au deuxième tour ATT n’allait pas mettre pieds au palais. Après les deux mandats de Soumi le champion cette année IBK pouvait venir. Mais Bourama Naloma sans diplome n’a pas reflechi . Resultat ATT sans parti politique gagne les elections.

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt

Aujourd’hui, oui, je suis prêt.
Je suis prêt à mettre mon expérience en action au service du nouveau Mali.
Je suis prêt à mener le combat qui nous mènera vers la victoire.
Je suis prêt à présider le Mali pour que les choses changent enfin!
Jeunes du Mali,
En tant que Président de la République, mon premier combat sera pour vous.
Jeunes de Bamako, jeunes de Sikasso, Kayes, Mopti,Segou,Koulicoro,Gao,Kidal ou Tombouctou, jeunes de la diaspora, vous êtes tous ma priorité. Car il n’y a pas de plus beau combat que celui pour la jeunesse. Il n’y a pas de combat plus essentiel que celui pour l’avenir.
Notre pays est à l’heure des choix.
Levons-nous pour amplifier la mobilisation, car le combat commence dès aujourd’hui!
Levons-nous pour vaincre le chômage!
Levons-nous pour reconstruire l’école malienne!
Levons-nous pour combattre la corruption!
Levons-nous pour rétablir la sécurité sur tout le territoire!
Levons-nous pour restaurer l’autorité de l’Etat!
Peuple du Mali, lève-toi! Ensemble nous changerons le Mali! Ensemble, nous sommes forts. En vous regardant aujourd’hui, je vois notre destin commun. Un destin de victoire.
Inch’Allah !
Je vous donne rendez-vous le 29 avril.
Vive la République,
Vive le Mali!

kkka<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 72</span>
Membre
kkka 72
4 années 6 mois plus tôt

Quel discours, nous ne voulons plus de IBK au pouvoir. On verra la sanction du peuple après ces élections. C’est fini pour IBK comme son âge aussi le démontre.

Mao<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
Mao 19
4 années 6 mois plus tôt

Si la représentativité avait quelque chose a voir avec l’élection présidentielle, EST CE QUE SOUMAILA CISSE AURAIT PERDU LES ELECTIONS CONTRE UN INDEPENDANT????

Jeunesse 2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 90</span>
Membre
Jeunesse 2012 90
4 années 6 mois plus tôt

Bien dit Mao.Ce journaliste ne sait pas ce qu il dit.

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

pour un mali prospére il faut voté zou

wpDiscuz