Leur activisme fragilise chaque jour un peu plus l’Etat : Mariko et ses alliés sont-ils encore dans la République?

51 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les prises de position des alliés politiques de l’ex-junte ont le mérite de favoriser

l’avancée des terroristes qui ont pris les armes contre le Mali. C’est pourquoi certains observateurs se posent la question de savoir si Oumar Mariko et ses amis sont véritablement dans la République où s’ils veulent la disparition du Mali sous les coups de boutoir des  » fous de Dieu « .

Ils étaient, à la surprise des observateurs, les rares acteurs politiques qui ont applaudi le coup d’Etat du 22 mars 2012, qui a renversé le régime du président Amadou Toumani Touré. Le parti SADI du Dr Oumar Mariko, le RDS du Pr Younouss Hamèye Dicko et quelques groupuscules associatifs étaient alors apparus comme les alliés politiques de la junte militaire du capitaine Amadou Haya Sanogo. Ils avaient, dans ce contexte, opposé une fin de non recevoir catégorique à toute intervention militaire « étrangère » pour aider l’armée malienne à venir à bout de l’attaque des jihadistes dont le pays est victime. Oumar Mariko, Rokia Sanogo, Cheick Mohamed Tabouré, Adama Traoré, Hammadoun Amion Guindo, Pérignama Sylla et d’autres ont pris des positions qui, à l’analyse, font plutôt l’affaire de ceux qui ont pris les armes contre l’Etat malien.

D’abord, en saluant le coup d’Etat qui a rompu le commandement opérationnel de l’armée et facilité la prise des grandes villes du septentrion par les terroristes et les jihadistes, les leaders du MP-22, de la COPAM, de l’ADR, de Yéréwoloton avaient intrigué les observateurs par cette impertinence. Ensuite, en brandissant un nationalisme de mauvais aloi pour exiger la libération du territoire malien par les seules forces armées nationales, les pro-putschistes commençaient à confirmer les soupçons qui pesaient sur eux.

Il s’agissait de se demander si les alliés politiques de la junte roulaient finalement pour les jihadistes qui amputaient les mains et les pieds dans le septentrion du pays. Ces interrogations se justifiaient dans la mesure où il était apparu clairement que Oumar Mariko et ses amis voulaient un pourrissement de la situation sécuritaire dans le nord en s’opposant à tout appui extérieur. L’insistante revendication de cet appui des pays voisins a conduit les pro-putschistes à lâcher un peu du lest pour accepter finalement un appui des amis du Mali, mais « seulement en équipement et en logistique pour que l’armée malienne fasse le boulot « . Or, il était apparu qu’avec les replis tactiques observés par les troupes maliennes, on ne pouvait que conclure que la puissance de feu de l’ennemi appelait légitimement à une aide tant en hommes qu’en matériels de la part des pays voisins du Mali, mais aussi des troupes africaines voire occidentales.

Cette lecture de la situation s’est surtout imposée quand les responsables militaires proches de l’ex-junte ont fini par accepter l’appui militaire extérieur (en logistique et en hommes) mais en affirmant que c’est à l’armée nationale de jouer le rôle principal dans cette reconquête du territoire. Même si le capitaine Amadou Haya Sanogo a accepté finalement une intervention militaire extérieure en appui aux troupes maliennes, Oumar Mariko, Younouss Hamèye Dicko continuaient de rejeter « toute présence de militaires étrangers sur le sol malien ». Cette variation de ton entre l’ex-junte et ses alliés politiques était sûrement due à la pression qui s’exerçait sur le chef des putschistes surtout par les Américains et les Français, qui lui interdisaient de jouer un rôle quelconque dans la transition politique.

Et cette évolution n’a aucunement convaincu le MP-22, la COPAM et les autres groupuscules d’ajouter de l’eau à leur vin. Les 8 et 9 janvier derniers, ces thuriféraires descendent dans les rues pour cette fois, exiger la démission du chef de l’Etat, chef suprême des armées d’un pays en guerre ! Ce qui aurait été qualifié de crime de haute trahison sous certains cieux (voir notre article d’hier intitulé « L’histoire fait un pied-de-nez à la COPAM « ). Comme si cela ne suffisait pas à calmer leurs ardeurs, Oumar Mariko et ses amis ont, depuis les derniers développements de cette crise, eu le culot de dénoncer l’état d’urgence proclamé par le chef de l’Etat.

Face à la presse le samedi dernier, le désormais ancien député de Kolondiéba (région de Sikasso) fulmine sa colère contre l’état d’urgence, décrété, selon lui « en toute illégalité pour mieux s’opposer aux revendications populaires de concertations nationales souveraines immédiates« . Et l’ancien leader estudiantin de marteler que le  » MP-22 dit non à l’état d’urgence  » tout en promettant de poursuivre avec les manifestations dont le but, reconnaissait-il sur RFI, vise, « non à déstabiliser le pays, mais le régime du président intérimaire « . Seulement, en déstabilisant le régime au moment où l’existence même du pays est menacé, on peut, sans risque de se tromper, affirmer que les pro-putschistes faisaient l’affaire des terroristes. S’en rendaient-ils compte ? Difficile de croire le contraire.

Faut-il rappeler que Dr Oumar Mariko se serait rendu récemment à Niafunké (région de Tombouctou sous occupation) pour prendre des contacts avec des éléments proches de ces bandits armés ? On se demande si ces efforts de l’homme fort du parti SADI visaient à résoudre la crise sécuritaire que traverse le pays ou plutôt à…jouer au pompier pyromane. Ceci, dans la mesure où il  nous est revenu que M. Mariko aurait, dans le cadre de ce placement, appelé des acteurs proches des terroristes à ne pas accepter une quelconque implication de la CEDEAO dans la résolution de la crise.

Bruno D SEGBEDJI

L’état d’urgence pris à partie par SADI

Lors d’une conférence de presse samedi au siège de Radio Kayira, le bouillant secrétaire général du parti SADI, Dr Oumar Mariko s’est insurgé, comme il en l’habitude, contre l’état d’urgence décrété par le président de la République par intérim pour faire face à la grave crise sécuritaire que traverse le Mali ces derniers temps.

Appuyé par Dr Rokia Sanogo et d’autres agitateurs, les déstabilisateurs du MP 22 ont menacé de poursuivre leurs manifestations en réclamant la démission du président intérimaire, Pr Dioncounda Traoré et la tenue immédiate de concertations nationales souveraines. « Tout ce qui intéresse M Dioncounda Traoré et ses copains du FDR, c’est la conservation du pouvoir coûte que coûte, même si cela doit être au prix de la perte de la liberté et de l’indépendance pour notre peuple. Aussi, dans un élan désespéré, ils ferment les écoles on ne sait trop pourquoi, décrètent l’état d’urgence en toute illégalité pour mieux s’opposer aux revendications populaires des concertations nationales souveraines immédiates », ont déclaré les conférenciers.

   B D S

SOURCE:  du   15 jan 2013.    

51 Réactions à Leur activisme fragilise chaque jour un peu plus l’Etat : Mariko et ses alliés sont-ils encore dans la République?

  1. Minikka

    Oumar Mariko et ses ouailles sont des criminels, ils sont les pires enemis du Mali, plus que ces djihadistes. Et ils doivent être traités comme tel.

  2. hermes

    Qu’ils aillent au diable!

  3. ce qui a eté dit au suget de cheitane OUMAR MARIKO;sa soufis;il reste juste omme quel qu’un a demmndé;que il faut que on le coupe le couille.

  4. GNI

    CE SONT DES ENFOIRÉS..IL FAUT SUSPENDRE CES BÂTARDS ET LES CASTRER…LEURS SOUHAITS QUE LE MALI SOIT ENVAHIS PAR LES ISLAMISTES..IL FAUT REPERER CES FASCISTES ET LES ARRÊTER AVANT QU’ILS NE PROVOQUENT LE CHAOS AU MALI… :twisted:

  5. SAMBAKESSI

    mrico ferme ta grande guele on a mare de toi delincan politique fouteure de trouble le mali ne t:apartin pas va au fron pluto

  6. SAMBAKESSI

    ci on pouvais l:enfermer en prison luis et ses seitanes avant la liberation sa serais une bonne solution pour tous les maliens bien comprie luis meme

  7. konab2010

    j me demande si ce mariko n est pas un descendant de satan son compte sera bientôt regle par DIEU puisqu il nuit à la societé

  8. wabe80

    Moi j’applaudis des deux tout les dicideurs de du Mali les vrai pas le sanogo et co parcequ’un type comme ça qui déjà en 91 n’avait rien à foutre d’autre avis alors qu’il était déjà élevé? et quand je vois qu’il fini Dr ? bravo le Mali d’avoir donné la chance pendant les 20 ans de démocratie même au insuffisants sociale parce qu’ailleurs ce type on l’aurait déjà oublié depuis belle lurette.
    Merde!! Quel tumeur!!! de la société!!!! :oops: :oops: :oops:

  9. tdjan

    Quelqu’un pourra t il m’expliquer leur « CONCERTATIONS NATIONALES »
    Qui sera présent ?
    Les participants seront désignés par qui?
    Ils parleront de quoi ?
    Ils représenteront qui ?
    Ils décideront quoi ?
    Qui présidera ces « CONCERTATIONS NATIONALES » ?
    C’est prévu dans quel texte ou quelle loi de la République du Mali ?
    Merci de m’aider à comprendre si vous avez des informations.

  10. jeunesoldat

    Vous aussi ne soyez pas trop durs avec notre Marikoko national; Le pauvre, il est docteur mais ne soignera jamais personne. Il faut qu’il se trouve des occupations. Fauteur de trouble patanté, c’est bien comme métier ça non?

  11. BW

    Ce que beaucoup de gars ignorent, c´est que Mariko est de mèche avec les islamistes.
    L´opinion nationale oublie un fait, c´est que Mariko est l´ami intime d´Iyad ag Ghali.
    Au départ les gens croyaient que Mariko partait au nord pour s´enquérir de l´état de nos parents, mais c´est sans compter avec lui. Il partait tout juste pour lui renouveller sa confiance.
    Il faut le faire passer par les armes un point, un trait…

  12. bassi

    Le plus pires especes enemie de ce pays apres les islamistes est ce Mariko, il devont le maitre prison, il est insupportable :twisted: :evil: :evil: :evil: :evil:

  13. govinda

    Je pense que Marko est entrain de confondre MALI KO ET MARIKO. Ce type ne sera rien rien rien au Mali. Même son « ami » Soro Guillaume (CI) a fait des concessions un moment venu. C’est ce lui a amené au sommet de l’Etat Ivoirien. Mariko pense toujours qu’il étudiant. Si jamais jamais on les voit en ville soit disant pour marcher il aura le peuple malien sur son chemin.

  14. Douglas Kan

    En ses moments les plus difficiles de l’histoire de notre pays, toutes les maliennes et tous les maliens doivent être unis et vigilants. Heureusement, c’est ce qui se passe. Nous disons à Mariko, Younouss Dicko et consorts que le peuple a compris leur jeu qui consiste à destabiliser le pays au profit des terroristes pour en tirer profit. Une chose est sûre et certaine, vous (Oumar Mariko, Younouss et consorts)trouverez le peuple sur votre chemin qui ne vous fera aucun cadeau. Tout laisse à penser et à croire effectivement qu’il existe un lien entre les terroristes et ses apatrides (Mariko, Dicko et consort). Le peuple ne vous pardonne pas. Tout le monde doit se dresser contre eux de la même manière comme les TERRORISTES. A bon entendeur Salut!

    • andre samake

      Margouillat(pardon) Mariko est le dernier « don » du marigot des eaux boueuses de la politique du nihilisme.

      • nekkaned

        IL faut etre plus sérieux, il faudra un jour que la République juge les siens. Les associations religieuses devront aussi juger ceux qui les représentent au Haut conseil car tous ensemble ils ont aimé l’affaiblissement de nos institutions pour meiux préparer l’arrivée de Yiad AG Ghalli au pouvoir d’un état islamique ! Yiad Ag Ghalli est mort et pourtant le Dr Mariko ne montre pas ses larmes ! c’est parce que ses yeux sont encore fermés. Dr Mariko ouvre les yeux, c’est fini tes amis sont partis ils ne reviendront pas la République te jugera avec sagesse ou sauve ton honneur et va rejoindre les soldats et montre ton courage

        • Moustaph Camara

          Les jihadistes Iyad ag Ghali Oumar Mariko, Rokia Sanogo, Cheick Mohamed Tabouré, Adama Traoré, Hammadoun Amion Guindo, Pérignama Sylla et d’autres plus rusés comme mahmoud Dicko le Cherif de Nioro IBK ont pris des positions politiquesont et des armes contre l’Etat malien.Le Dieu vivant ne les soutiendra jamais, leur défaite est proche. Tout était préparé avec la CENI entre leur mains.Ils ont eu des milliards des arabes pour la prépation des présidencielss et les législatives;ENSUITE FAIRE DU MALI UNE REPUBLIQUE ISLAMIQUE. Que dieu sauve le maliamina!

  15. Hypocrisie!!!

    Article sans valeur!

    L’ensemble de la classe politique du Mali est le pays de vente au néo colonialisme. L’exception est Oumar Mariko, pourquoi? Parce qu’il a une colonne vertébrale idéologique et est prêt à se battre pour le peuple du Mali.

    Si le gouvernement avait écouté ce que Oumar et Sadi a dit en premier lieu, ce ne serait pas arrivé. Cependant, les politiciens corrompus étaient plus intéressés par la tenue des élections que de déclarer le pays en temps de guerre et d’écraser la rébellion. Maintenant Mali paie le prix de la stupidité de la même classe politique – que, malgré le coup d’Etat – est toujours au pouvoir. Les médias, les copains de la classe politique, sont rejetant la faute sur Oumar Mariko (parce qu’ils ne peuvent pas vraiment blâmer eux-mêmes peuvent-ils?).

    Vive Oumar Mariko et le Parti Sadi et vive Mali démocratique et indépendant!

    • Douglas Kan

      En ses moments les plus difficiles de l’histoire de notre pays, toutes les maliennes et tous les maliens doivent être unis et vigilants. Heureusement, c’est ce qui se passe. Nous disons à Mariko, Younouss Dicko et consorts que le peuple a compris leur jeu qui consiste à destabiliser le pays au profit des terroristes pour en tirer profit. Une chose est sûre et certaine, vous (Oumar Mariko, Younouss et consorts)trouverez le peuple sur votre chemin qui ne vous fera aucun cadeau. Tout laisse à penser et à croire effectivement qu’il existe un lien entre les terroristes et ses apatrides (Mariko, Dicko et consort). Le peuple ne vous pardonne pas. Tout le monde doit se dresser contre eux de la même manière comme les TERRORISTES. A bon entendeur Salut!

    • Bouglass

      J’ai cru que vous faites de l’humour! Vous êtes de la veine de Mariko mais il viendra le jour où cette racaille sera jugée et châtiée copieusement.

      Attendez seulement.

  16. coco

    Affaire du DOC (EN ) TOC de MOUSSA AG ……
    Là c’est du sérieux ! :lol: :lol: :lol: :lol:

    OUMAR ABU BIN MARIKO :
    «  » » ALLAHU AKBAR , les concertations ou la mort nous vaincrons …..Oser lutter ……c’est oser lutter ……La folie continue …..A bas la France …….WALLAYE ,si cette fois ci ils ne me payent pas pour que j’aille voir un psychiatre ,c’est tout le Mali qui doit etre admis au KABANO de fous ! ! ! » » » » » » » »

    ……… Avis de COCO : OUAIS ! C’est sérieux !
    :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • tienimango

      holande le bon français…coco le poltron …fougk le mechant ..et sarko le romm d,origine hongrois…francois bayrou le doc toc oumar marico français….. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • coco

        :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

        COCO poltron ? :

        (Synonymes : couard, craintif, froussard, péteux, peureux, poule, poule mouillée, pusillanime, timide, trouillard.)

        …..doit faire un peu chaud au Bostwana ces jours ci ……..ou t’as perdu quelqu’un ? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  17. darou

    Douter d’une seconde de l’esprit malsaint et heineux des responsables du MP23, notamment de Oumar Mariko, serait une erreure très grave, serait comploter contre le peuple malien. Mariko sait pertinemment le peuple malien ne lui confiera jamais sa destinée. Il mise sur des circonstances malheureuses afin de parvenir à ses fins. C’est pourquoi, il n’est en guerre que contre ceux qui sont au pouvoir. Sinon comment pouvez vous comprendre que quelqu’un qui a été un acteur des évènements de mars 1991, cherche à remettre en cause ce moment de l’histoire du Mali. Je ne dis pas l’avocat des regimes successifs depuis 1991, mais à la différence de Mariko, j’adhère toujours aux aspirations légitimes du peuple qui ont conduit à son avènement, l’esprit du 26 mars 1991 s’entend. Cela dit, nous comprenons desormais que les regimes successifs depuis le 22 septembre 1960 au 22 mars 2012, y compris la période du 22 mars 2012 à l’envahissement du territoire nord du Mali par les groupes terroristes, ont été jugés à tord ou à raison. Pour cela, le peuple malien doit les remercier et leur accorder son pardon. En se référant aux réactions des maliens tant à l’intérieur du pays qu’à l’exterieur, le référenciel va être desormais l’attitude de chaque maliennne et de chaque malien pendant la période d’occupation du territoire. Les mariko et autres doivent savoir qu’ils ne sont pas les seuls à aimer le Mali. D’ailleurs, ils n’aiment qu’eux mêmes. Le sentiment nationaliste à partir duquel ils essaient de séduire la population analphabète ne fait qu’accentuer leur rejet par ce peuple.Le drame au Mali démontre la futilité et l’arrogance de certains « hommes politique » qui, ivres du concept de Souveraineté Nationale, n’arrivent pas à contenir leur orgueil. Mais qui n’a pas d’orgueil et de fierté dans ce monde ? Ils sont une nature humaine, un mécanisme de défense. Cependant, ils peuvent occulter les objectifs réels pour faire place a la haine et la rancœur. Quand on surestime sa propre importance, quand on croit n’avoir plus besoin de rien, ni de personne, notre vision du monde et de nous-mêmes se distortionne. Elle devient étroite, limite notre compréhension et nous renferme dans des perceptions erronées. Les perceptions qui découlent de notre orgueil et de notre fierté mal placée se transforment vite en talon d’Achille dans la société.

  18. tienimango

    ah les cons je les vois vennir ….ils sont tous couvert de honte apres l intervention de l,armee française a kona……

  19. Traore Abdoul karim

    Mariko est un forkloriste, je suis entraine de penser comment ce monsieur a puis diriger le comite syndicale des eleves et etudiants dans le temps.
    Mariko ne connait pas la politique, il lui manque les bases de la politique car il a eu la chance et il a saute des etapes en matiere de la politique. Il na pas la diplomatie et la politique ne peut aller sans la politique.
    Donc voyez vous que c’est le meme mariko depuis les annees 90-91. En conclusion c’est le meme mariko etudiant qui est devant nous, qui la pour etre teleguider par des gens mal intentiones

  20. Macoroba

    Oubliez le un instant s’il vous plaie.Il n’en vaut pas la peine.

  21. Le Nordiste 7

    En fait, moi je peux comprendre que le sadique de Mariko s’oppose à toute intervention étrangère pour chasser les cafres qui occupent une partie de notre territoire, mais que le maudit de Younouss Hamèye Dicko le fasse, je trouve que c’est le comble. Mais comme ce Younouss Hamèye Dicko est un 9 (allez savoir ce que cela veut dire en sonrhai), il peut toujours rouler pour ses maîtres. Quant à Mariko, rien ne peut surprendre de lui, puisse que même si tu affirmes que sa mère est une femme, il dira que tu as menti.
    Pauvres misérables que sont ceux-ci.

  22. Lan

    Les gens ne sont pas stupides. Mercredi dernier Mariko et ses amis ont franchi une limite.
    Leur comportement peut légitiment soulever des questions concernant leur complicité avec les terroristes (d’ailleurs depuis quand les marxistes négocient avec des prétendus religieux? Sans blague, Lénine aurait négocier avec Raspoutine? )
    Ils ont démontré que l’accession au pouvoir est leur seul souci.
    Il y aura des élections et ils comprendront cruellement l’erreur qu’ils ont commis.

  23. Racine Diop.

    Mariko et ses coochiottes sont des déchets humains et non des humains ,ils sentent tous pourris .pauvres Mali pour avoir sur son ol de tels pouritures .

  24. moussa ag

    OUMAR ABU BIN MARIKO…le jihadiste de BAMAKO …

    Moussa Ag suit de très près le Dr. Sans DIPLÔME … qui est son propre ennemi politique …

    Comme l’a si bien dit un Maliwebien l’année dernière…

     » Même si on fait de OUMAR MARIKO le président … OUMAR sera a KOULOUBA pour diriger … mais MARIKO descendra joindre ses BADEAUDS pour être dans l’opposition … »

    En tout cas … Voilà la version original de la photo … pour mieux comprendre ce qui se passe ou ne se passe pas dans la TÊTE du DOC-TOC MARIKO….

    http://m.flickr.com/#/photos/79313524@N06/8381039144/

    Rien de méchant … juste un peu d’humour

    Moussa Ag, qui est toujours amusé par le DOC-TOC MARIKO ET SA BANDE ….

  25. Bamakèba

    ‘ Il s’agissait de se demander si les alliés politiques de la junte roulaient finalement pour les jihadistes qui amputaient les mains et les pieds…’ /// … Rouler pour les jihadistes (…? ) peut-être pas …! Mais si c’est pour la junte… je me demande s’ils ne risquent pas d’être déçus…? dans le cas où Amadou Haya ne serait pas, lui, communiste comme eux…?

  26. Bamakèba

    ‘ Leur activisme fragilise chaque jour un peu plus l’Etat : …’ /// … : pourtant leur revendication première est en train de se faire…c’est à dire la libération du nord du Pays…??? Pour le reste ça me parait compliqué d’organiser les concertations nationales… pendant que les Maliens voient arriver du front certains de leurs soldats blessés…???!!!

  27. Ballo Mamadou

    Quels actes ont-ils posés dans leur vie??

  28. IDraBF

    C’est simple. Ces messieurs doivent être poursuivis pour haute trahison à la libération du Mali. C’est parce qu’ils croient qu’ils peuvent tout se permettre qu’ils continuent à pourrir le Mali avec leur nationalisme de mauvaise aloi. Ils doivent être traités ccomme les collabos français de la seconde guerre !!

    • Pseudo variable

      « C’est simple. Ces messieurs doivent être poursuivis pour haute trahison à la libération du Mali ».

      EX-AC-TE-MENT!!!!

  29. fiftine

    Mr mariko vraiment si tu peux te taire ça nous fera plaisir tu fais honte tout le peuple malien on dirait que tu n’es pas le fils de ce pays

  30. alsace

    Je suis malien, j’ai sillonné beaucoup de pays européens y compis la France dans laquelle je compte beaucoup d’amis. J’ai décidé de mourrir malien et en terre malienne. Depuis que j’ai commencé à distinguer ma main droite de celle de la gauche, la France n’a jamais aussi promptement aider le Mali. C’est dans des épreuves pareils qu’un Peuple peut distinguer son amis de son énnemis. Le discours de Hollande était si juste que j’ai compris qu’il a été fidèlement renseigné par ses services de renseignements. J’étais à Sévaré quand les hostilités se déclenchaient à Konna. Si la France n’avait pas agit aussi tôt, même 24 heures de retard serait fatal au Mali. Aujourd’hui, nous ne devons pas avoir honte de demander l’aide des pays amis. Cet orgueil ne nous sert pas. Toutes les Nations ont eut besoin de l’aide à un moment donné de leur histoire. Aujourd’hui, nous en avons besoin, je n’ai pas honte de la demander. Je la demande pour nos soeurs et mamans qui son chagrinées.

  31. DIALLA

    J’aime pas l’attitude de ce monsieur,il faut qu’il pense au mali avant tout.

  32. Djon Te

    …Les prises de position des alliés politiques de l’ex-junte ont le mérite de favoriser

    l’avancée des terroristes qui ont pris les armes contre le Mali. C’est pourquoi certains observateurs se posent la question de savoir si Oumar Mariko et ses amis sont véritablement dans la République où s’ils veulent la disparition du Mali sous les coups de boutoir des » fous de Dieu « ….?….

    :wink: de meme parlerons nous de tous ceux la qui ont d’ une maniere flagrante contribue a plonger notre chere patrie dans le merdier uo il se trouve, la liste serait plus longue que Mariko&Amis :lol:

    :idea: dans tout pays democratique, il ya bien toutes les sensibilites, imaginez la France sans les Le Pen, ou sans les Francois COPE…autant de frustration les etats unis d’ amerique sans leur democrates ou republicains… :?:

    :oops: A QUOI SERVIRAIT AU NEGRE SA TETE, AH…PORTER SA CHEVEULURE CREPUE, SI PLUS C’ EST BIEN SE NUIR EN NUISANT SON SEMBLABLE :oops:

  33. Touré A.

    Merci jeunesoldat c’était les mots que je cherchais

  34. Touré A.

    Tous ces macaques doivent être mis à l’écart de la vie publique en attendant les traduire en justice après le guerre :evil:

  35. jeunesoldat

    Il sont en guerre contre la nation malienne et méritent d’être fusillés au même titre que les barbus en Jelaba.