L’honorable Harouna Traoré rompt le silence : Les vérités d’un député révolté

8

Rentré d’un voyage d’un mois en Europe, Harouna Traoré part d’un an d’observation et de constat pour établir un diagnostic sans complaisance.

Honorable Harouna Traoré
Honorable Harouna Traoré

« Nous avons pris des engagements avec le peuple qui nous a fait confiance et nous confié sa destinée. Nous n’avons aucun droit de trahir cette confiance. Nous devons dire la vérité à ce peuple, advienne que pourra » c’est en ces termes que notre interlocuteur du jour aborde l’entretien à bâton rompu qu’il a eu avec nous.

La première chose qui a semble avoir frappé l’honorable Traoré est l’anarchie qui s’est installée dans le domaine de la téléphonie mobile. Traoré ne comprend pas comment des cartes SIM se retrouvent sur le marché comme du pain et à la portée de n’importe qui, en cette période d’insécurité. « Que fait le ministre de l’économie numérique et de la communication ? » s’interroge l’honorable député. « En France, il est inimaginable qu’on achète des puces dans la rue. Pourquoi Orage vient faire chez nous, ce qu’elle ne permet pas en France ? » L’interrogation du député est bien légitime si l’on sait que notre pays connait actuellement d’énormes difficultés en matière de sécurité.

En plus de cette pagaille dangereuse dans le secteur de la téléphonie, Harouna épingle les malfrats du fisc. Pour lui, les services des impôts et des douanes doivent mieux faire pour combattre l’incivisme fiscal. Il trouve que si le gouvernement lutte sérieusement contre ce phénomène aussi pernicieux, le trésor public se porterait mieux au plaisir du peuple malien.

En plus de ces deux secteurs, Traoré s’est dit choqué par l’indifférence du ministère des transports par rapport au taux élevé de mortalité lié à l’insécurité routière. « EBOLA n’a fait que cinq morts, or la route tue dix fois plus par jour. Pour la première pandémie, on a secoué la république, or pour la seconde, on affiche presqu’une indifférence totale. » Que doit on comprendre de cette attitude du ministre en charge des transports ?

Ces différents constats viennent s’ajouter à la corruption qui gangrène selon Harouna tous les secteurs de notre administration. « Quand le président a promis de lutter contre ce phénomène, le peuple malien dans son ensemble a applaudi. Mais aujourd’hui, il est déplorable de constater que le phénomène prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Même dans les établissements scolaires, des enseignants demandent de l’argent pour faire passer des étudiants. Ce phénomène est particulièrement développé au niveau des facultés. Où va le système éducatif avec un tel niveau de pourrissement ? ».

Pour l’honorable Traoré, on ne pourra lutter efficacement contre ces phénomènes que lorsque les services de renseignement feront la différence entre les vrais soutiens du Présidents, et les opportunistes qui se bousculent aux portes de Koulouba.

S’agissant de certains secteurs comme la communication et l’environnement, M. Traoré ne finit pas dire son amertume et appelle les plus hautes autorités à se ressaisir très vite au risque de décevoir le peuple qui, en eux, a placé toute sa confiance.

La sortie du député de Bla témoigne à suffisance, de l’attachement de certains citoyens aux valeurs de la vérité et d’honnetété.

Rappelons que Harouna Traoré est bien un député RPM élu à Bla.

Il entend se battre pour l’amélioration de la gouvernance, au péril des démagogues tapis dans les rouages de la haute administration et qui se servent de l’Etat sans le servir.

*Abdoulaye Niangaly

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Merci Honorable. Nous avons toujours décrier cet état de fait dans notre pays. C'est comme s'il y a pas de responsable dans ce pays. Dans aucun pays quoi se respecte, tu ne verra les compagnies téléphonique vendre des cartes SIM comme des cacahuètes et se frotter les mains sur ces revenus. Tu ne verra pas cela au Rwanda, en Afrique du Sud, au Kenya, en Tanzanie. On en parle pas des pays de l'Europe ou des Etats Unis..

  2. “L’honorable Harouna Traoré rompt le silence : Les vérités d’un député révolté”.Bravo a l’honorable Arouna Traore et felicitations aujournaliste Niangaly!A ma connaissance,depuis le 4 sept. 2013,c’est la premiere fois que je vois dans un media un depute RPM affirmer avec des arguments .serieux sa “revolte” contre la facon laxisme de gerer les affaires de l’etat par le regime actuel!Il a denonce avec courage et sincerite l’opportunisme de nombreux supporteurs deIBK pour leurs interets et pour aider IBK a realiser la concretisation de sa conviction et slogan de campagne”LE MALI D’ABORD” .La conclusion de Niangaly sur la conception de la gestion des affaires de l’etat par Arouna,a ma pleine adhesion je cite”La sortie du député de Bla témoigne à suffisance, de l’attachement de certains citoyens aux valeurs de la vérité et d’honnetété…” Il entend se battre pour l’amélioration de la gouvernance, au péril des démagogues tapis dans les rouages de la haute administration et qui se servent de l’Etat sans le servir.” fin de citation.

  3. C’est ca que vous appelez “rompre le silence” 😯 ? Quelque chose que meme le sourd et aveugle de ce pays connait et que n’importe qui en parle? Je veux savoir si ce depute sait la difference entre lui et le simple citoyen; les moyens a sa disposition que le simple citoyen n’a pas et comment faire bouger les choses. C’est MALHONNETE et tellement DEMAGOGIQUE de votre part.

    Quelle honte!!!

    • Mon cher, c’est pas le depute. Non pas du tout, mais le journaliste qui vient nous raconter une “histoire de libanais au pole Nord’. Je pense que la crise de 2012 a du abrutir beaucoup de maliens. en tout, je n’arrive pas a comprendre qu’un pays puisse comprendre autant de cons et esperer s’en sortir.

  4. Combien de jours de deuil pour ces militaires froidement assassinés à Nampala sans réactions de nos partenaires et sans réactions valables du pouvoir en place qui a même oubliés qu’un soldat maliens morts au front ne doit pas rester impuni!!!!
    Mes condoléances à la Nation Malienne dans cette dure épreuve avec la complicité des forces étrangères présentes sur notre sol

    Désarmement et cantonnement on en parle plus.

Comments are closed.