L’honorable Ilias Goro désapprouve la nouvelle orientation politique du PDES : “Il est prématuré d’animer une opposition dans le contexte actuel du Mali “

4
L'honorable Ilias Goro désapprouve  la nouvelle orientation politique du PDES
Illias Goro

Après la tenue de la convention extraordinaire du Parti pour le développement économique et social (PDES), une rencontre au cours de laquelle les responsables du parti ont décidé d’animer l’opposition. Le seul député du parti, l’honorable Ilias Gsoro, élu à Douentza a montré son désaccord à cette option à la faveur d’une conférence de presse.

Pour ce dernier, il est prématuré d’animer une opposition dans le contexte actuel du Mali. Parlant de cette nouvelle orientation politique adoptée par l’instance dirigeante du parti des amis d’ATT lors de leur dernière convention extraordinaire, l’honorable Ilias Goro est formel ” cette vision politique n’est pas celle de l’ancien président ATT. Sa seule priorité est de voir notre pays surmonter cette crise multidimensionnelle qui le secoue depuis 2012 afin de faire face aux projets de développement. Car, lors d’une rencontre de haut niveau du PDES, les responsables ont reçu la visite des émissaires de l’ancien chef d’État qui sont venus leur dire de soutenir les actions de l’actuel président afin que notre pays sorte de la crise “.

Pour l’élu de Douentza, ce choix des responsables d’animer l’opposition va à l’encontre de la volonté de leur mentor. Car, dit-il, le souhait du tombeur du Général Moussa Traoré est de voir les Maliens chanter à l’unisson afin de faire face à l’ennemi commun (les mouvements séparatistes et djihadistes qui sévissent au nord du Mali). Et, d’ajouter que ce choix a été fait sans consultation au préalable des congressistes lors de la dernière convention tenue le week-end dernier. Il a rassuré qu’il reste toujours non inscrit à l’Assemblée nationale conformément à la volonté d’ATT.

À l’entendre, sa vision est partagée par tous les militants des cercles de Koro et Douentza.

 

Boubacar PAITAO

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Je ne peux pas comprendre comment les politiciens n’arrivent pas à comprendre que le consensus va à l’encontre du processus de développement démocratique. Notre pays a plus que jamais besoin d’une opposition crédible et constructive afin de veiller sur les acquis et d’éviter les dérives que nous vivons aujourd’hui. Une opposition ne veut pas dire être contre tout ce que le chef de l’état entreprend; c’est aussi à travers les critiques pouvoir faire des propositions pour le bien du pays.
    De grâce ayez le courage d’animer une opposition quitte à ne pas goutter aux délices du pouvoir le temps où vous êtes dans l’opposition. C’est cela aussi le courage et l’intégrité politique.

  2. La Democratie repose sur l’opposition. Il s’agit d’une opposition active car présente partout et en tout moment.

  3. Occupez vous de vos militants, ATT ne vous a jamais dit d’aller là où vous êtes. Arrêtez vos balivernes. Espèces de menteur, aucun parti politique ne voudrait de vous.

  4. Il faut mobiliser vos militants pour aller les lyncher rapidement pour le bonheur du peuple maliens qui a été spolié de ses biens.

Comments are closed.