Lors de la Conférence régionale de l’Urd à Tominian: Soumaïla Cissé invite les Maliens à s’accepter dans leurs différences

1
1

C’est sur la place publique de Tominian noire de monde que s’est tenue la Conférence régionale de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) le dimanche 12 février 2012, sous la présidence du candidat du parti, Soumaïla Cissé.

 

Tominian, une ville où les Bwa, Somonos, Bambaras et Peulhs vivent en harmonie, a été choisie par l’Urd  pour abriterla Conférencerégionale de Ségou. Cette rencontre, comme à l’accoutumée, permet aux cadres du parti de faire le point des activités  et envisager les perspectives afin de conquérir le pouvoir. C’est aussi l’occasion d’aborder des sujets d’intérêt national. Dans cet élan,la Conférencerégionale de Ségou a été marquée par des appels pour soutenir l’Armée nationale et œuvrer pour le retour de la paix au Mali.

Soulignons qu’avant la tenue de cette Conférence régionale, Soumaïla Cissé, accompagné d’une forte délégation du bureau politique national, a échangé avec plusieurs sections et sous-sections de la région de Ségou, notamment celles de Bla, Yakanso, Dieli et San. Partout où il est passé, c’était la liesse populaire. Et  après avoir recensé les préoccupations des militants de son parti, Soumi Champion les a encouragés de continuer le travail qu’ils mènent sur le terrain, sans manquer aucune occasion pour faire passer le message de paix, de la cohésion sociale et du maintien de l’intégrité territoriale. Dans ces différentes localités, le candidat Cissé se dit satisfait et impressionné, non seulement par l’accueil qui lui a été réservé, mais aussi des résultats issus du travail remarquable abattu par sa formation politique.

Dans son intervention,  le secrétaire général de la Sectionde Tominian, Ange Marie Dakouo, à qui l’honorable Sékou Siga Bouaré a passé la main pour gérer la Coordinationrégionale de Ségou, s’est réjoui de voir sa localité abriter cet événement. Après avoir tracé l’historique de Tominian, créée en 1560, puis érigée en cercle en 1961, Ange Marie a laissé entendre que le parti est très actif dans son cercle. « Le parti, depuis sa création, a participé à toutes les échéances électorales avec des résultats honorables à la clé. En effet, poursuivra-t-il, le parti s’impose de façon exponentielle. Aux communales de 2004, notre parti a obtenu 34 conseillers, 2 sièges de maires et le poste du président du Conseil de cercle. A l’élection présidentielle de  2007, nous avons, dans le cadre de l’Adp, joué un rôle important dans la réélection du président ATT. Et aux Municipales de 2009, l’Urd a eu 63 conseillers, 2 maires, 11 adjoints aux maires et la présidence du Conseil de cercle». Mieux, la région de Ségou s’est engagée à verrouiller la porte aux autres politiques. En attendant la présidentielle de 2012, l’Urd a décerné des diplômes honorifiques aux différents secrétaires généraux des sections de la région de Ségou. Il s’agit des sections de Macina, Bla, San,  Tominian, Niono, Barouéli et Ségou. Ne dit-on pas que derrière chaque grand homme, il y a un brave femme ? C’est pour signaler que l’épouse de Soumaïla Cissé, Mme Cissé Astan Traoré, qui accompagnait son mari à cette mission, a eu droit à un diplôme d’honneur.

Soumaïla Cissé, pour sa part, a salué les efforts consentis par les clubs et associations de soutien à sa candidature, qui viennent en appoint aux structures du parti. Il a saisi cette occasion pour rappeler aux jeunes la lourde responsabilité qui les attendent car, explique-t-il, la jeunesse constitue l’avenir du pays. «Tout ce que nous avons fait, tout ce que nous faisons, tout ce que nous allons faire, c’est pour les jeunes. C’est pour assurer à la jeunesse un cadre propice de promotion afin qu’elle puisse, dans l’avenir, hisser le Mali au rang des pays émergents», soutiendra Soumaïla Cissé.  Il martèlera que lors de son passage à Tominian au compte dela CMDT, en 1984, la localité était enclavée. Malgré quelques évolutions, ajoute-t-il, de nombreux défis restent à relever. Tout comme dans les autres localités visitées, le présidentiable a invité tout le peuple malien à s’accepter dans la différence. Avant d’ajouter que l’Armée doit être dotée de tous les armements nécessaires afin de mener à bien sa mission. Pour clore, il a sollicité le vote massif de la population de Tominian.

Soumaïla Cissé à propos du report éventuel des élections de 2012 : «Le gouvernement est le 1er responsable pour apprécier la situation»

Approché par nos soins par rapport à un éventuel report de la présidentielle de 2012, le candidat de l’Urd, Soumaïla Cissé, dira que pour le moment, le problème du maintien de la date de l’élection présidentielle ne se pose pas. Il faut d’abord palier au plus urgent. C’est-à-dire obtenir un cessez-le-feu et créer un cadre de dialogue entre le gouvernement et les belligérants.  «Nous devons circonscrire très vite cette crise afin de permettre le retour rapide des frères qui se sont réfugiés dans les pays voisins et faire comprendre aux rebelles que le Mali est une nation indivisible. La date de l’élection est pour le moment maintenue. Mais, le gouvernement est le 1er responsable pour ’apprécier la situation », a-t-il déclaré.

Soumaïla et la Can 2012 : «Je suis malheureux pour l’élimination des équipes de l’UEMOA»

Au lendemain de la finale de la Couped’Afrique des Nations, Soumaïla Cissé a exprimé sé déception quant à l’élimination des équipes de l’Uemoa. «Je suis malheureux pour l’élimination des équipes de l’UEMOA » particulièrement celle dela Côte d’Ivoire. Quant à l’équipe malienne, elle nous a beaucoup impressionnée. J’espère que cette équipe sera maintenue pour la prochaine CAN qui sera la bonne pour notre pays.

Soumaïla Cissé et l’humanitaire : Consultation ophtalmologique gratuite placée sous son parrainage à Mopti

En vue d’assister les  démunis, le Lion’s Club de Bamako a procédé, le lundi 13 février 2012, à des consultations ophtalmologiques gratuites au Centre ophtalmologique Père Joseph Werner à Mopti. Mais pour atteindre cet objectif, il fallait l’aide de bonnes volontés.  Suite à de multiples réflexions, le choix a été porté sur Soumaïla Cissé, connu pour son engagement au côté des pauvres. Et il n’a pas déçu les attentes car selon Dr Seydou Bagayoko, ophtalmologue à l’IOTA, cette action a été possible grâce à l’intervention financière de Soumaïla Cissé. Le parrain, Soumaïla Cissé, a pris en charge tout ce qui est relatif aux logistiques, transports, hébergement, nourriture et autres, pour un coût global de plus de 100 millions de nos francs. Pendant les 8 jours de consultation, indique Bakayoko, plus de 5000 lunettes et 3000 médicaments seront distribués.

Oumar KONATE,

 Envoyé spécial à Mopti

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
kabako11<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 931</span>
Membre
kabako11 931
4 années 7 mois plus tôt

Le seul souci de ce Mec est de devenir pdt du Mali même s’il va reigner sur les cadvres.

wpDiscuz