L’URD a signé hier deux alliances avec le PDAR-MJCD et le MONADER : Mamadou Djigué dit Diaff s’allie à Soumaïla Cissé pour la victoire dès le 1er tour

4

Dans le cadre de la présidentielle du 28 juillet, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) a signé hier des alliances électorales avec deux formations politiques. Il s’agit du Parti démocratique pour l’alternance et le renouveau (PDAR-MJCD) de Mamadou Djigué dit Diaff et le Mouvement national pour la démocratie et la république (MONADER) de Seydou Boubacar Traoré. L’objectif de ces alliances est d’élire le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé dès le 1er tour de la présidentielle du 28 juillet.

 

URD DIAF
Le président de l’URD Younoussi Touré et le président du PDARMJCD, Mamadou Djigué dit Diaf échangeant hier, les documents du protocole de l’alliance

C’est la salle de conférence de DFA-Com qui a servi de cadre, hier après-midi, à cette cérémonie de signature de protocole d’alliance entre l’URD  et le PDAR-MJCD d’une part et d’autre part l’URD et le MONADER. L’événement était présidé par Younoussi Touré, président du parti URD en présence de Mamadou Djigué dit Diaff du PDAR-MJCD et de Seydou Boubacar Traoré du MONADER.

 

 

Dans son introduction, Younoussi Touré a salué cette belle initiative des deux jeunes formations politiques de s’allier à l’URD pour soutenir Soumaïla Cissé à l’élection présidentielle. Cela prouve, a-t-il déclaré, que l’URD est un parti de l’avenir. Pour le président de l’URD,  le choix porté sur Soumaïla Cissé comme candidat à la présidentielle n’est pas fortuit puisque le parti est convaincu qu’il est l’homme de la situation pour sortir le Mali de la crise qu’il traverse depuis quelques mois.

 

 

Prenant la parole, le président du MONADER précise que les militants et sympathisants de son parti ont choisi Soumaïla Cissé parce qu’ils partagent la même vision. “Nous, militantes et militants du MONADER, associations, clubs de soutien, groupements de femmes et de jeunes affiliés au Monader, avons décidé de nous battre corps et âmes pour assurer une victoire au candidat Soumaïla Cissé au soir du 28 juillet 2013. Nous invitons tous nos militantes et militants à travers le Mali à se mobiliser pour porter notre candidat à la magistrature suprême” a précisé le président du Monader.

 

 

Le président du PDAR-MJCD, Mamadou Djigué dit Diaff toujours égal à lui-même, malgré le rejet de sa candidature par la Cour Constitutionnelle,  a décidé de soutenir Soumaïla Cissé.  “Le PDAR-MJCD dont je suis le président, après avoir murement réfléchi a jugé nécessaire de ne pas rester en marge de l’élection présidentielle de 2013 malgré son retrait de la course pour des raisons que la direction du parti  a récemment expliqué à la presse. Pour ce faire, le PDAR-MJCD au cours de sa réunion avec les militants dont l’objectif était de se rallier à un parti en course, pour une éventuelle alliance électorale, a fini par porter son choix sur l’URD” a-t-il précisé réaffirmant ” qu’avec Soumaïla Cissé nous disons sans risque de nous tromper que nos deux partis ont la même vision politique et surtout la même idéologie philosophique afin de conquérir le pouvoir”.

Alou B HAIDARA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Rien de surprenant,ils sont des voleurs de la république; mais les maliens ont compris maintenant. plus jamais jamais de mafia à la tête du pays

  2. Bon choix on rassemble a l’URD on attisé pas la haine silence ca boss les jaloux vont perir

  3. vive notre URD,URD,l’union fait la force,dés le 1er tour,en téte notre SOUMIIIIIIIIIIIIIII,

Comments are closed.