Mahamadou Camara, ministre de l’ENIC : ‘’Je suis prêt pour le combat’’

2
Mahamadou Camara
Mahamadou Camara ministre de l’ENIC

S’exprimant au sortir du premier conseil de cabinet du gouvernement Mara, Mahamadou Camara, le tout nouveau ministre de l’Economie numérique de l’information et de la communication, a déclaré aux hommes de médias qu’il est prêt pour le combat.

 

‘’C’était un premier conseil de cabinet qui a réuni autour du premier ministre  l’ensemble des membres du gouvernement (anciens et nouveaux). Il a été une occasion pour le Chef du Gouvernement d’édicter certains principes notamment la solidarité, la loyauté envers le Chef de l’Etat et beaucoup d’autres choses. C’était une séance de travail très intéressante qui a permis aux uns et aux autres d’entrer dans le vif du sujet dès maintenant ‘’, a indiqué M. Camara. Quant à son arrivée au gouvernement, l’ancien directeur de cabinet du Président de la République explique que c’est une proposition qui avait été faite en septembre 2013 au moment de la formation du premier gouvernement. ‘’J’avais estimé en accord avec le Chef de l’Etat que c’était un peu tôt. Sept mois après, il a souhaité que je puisse prendre en charge le département de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication.’’

Jeune prodige

A 36 ans, marié et père d’une fille, ce diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes du commerce en France (HEC) et non moins major de sa promotion de la prestigieuse université de la Sorbonne peut s’enorgueillir de son parcours. Après ses études, le jeune prodige a passé huit ans comme directeur délégué de la DIFCOM de l’hebdomadaire « Jeune Afrique » en France. Puis, l’enfant de Dagassa dans le mandé profond signe son retour au bercail et crée journaldumali.com en mai 2009, un journal en ligne. Pendant la campagne présidentielle du président IBK, Mahamadou Camara est porte-parole du candidat IBK. Un rôle qu’il a joué avec brio pendant la fièvre électorale. Elu président, IBK le nomme directeur de son cabinet, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination à la tête du ministère de l’Economie numérique, de l’information et de la communication pour relever les nombreux défis sur ce terrain si sensible.

Modibo Fofana

 

 

N’Diaye Ramatoulaye Diallo
N’Diaye Ramatoulaye Diallo

N’Diaye Ramatoulaye Diallo : dynamique, combative…

Le nouveau ministre de la culture s’appelle N’Diaye Ramatoulaye Diallo. Directrice commerciale du groupe Starcom jusqu’à sa nomination, Mme N’Diaye est bardée de diplômes. Titulaire d’un 3ème cycle professionnel (Master II) en Management Stratégique et Intelligence Economique obtenu en 2009 à l’Ecole de Guerre Economique (EGE) Paris. Elle est aussi titulaire d’un Master en Marketing et publicité obtenu à Colombus University (New-York) en 1998 et d’un diplôme international Bachelor of Arts Communication and Marketing (Barry University Miami, Florida USA) en 1996.

Dynamique, Mme N’Diaye est la promotrice et directrice générale de PHARMAFLORE (société de vente de produits et équipements médicaux) en 2010. Techniquement compétente dans son domaine, Rama a une expérience professionnelle avérée avec plusieurs cordes à son arc. La preuve :

Coordinatrice de la première rencontre d’échanges entre la commission Dialogue et réconciliation et la délégation de l’Union Européenne ; consultante en communication et en relation presse en 2013 ; conseil en communication stratégique et en marketing social (MCA-Mali), élaboration et mise en œuvre de la stratégie de la communication du COMPACT (2012) ; élaboration de la stratégie et du plan de communication du ministère de la sécurité intérieure et de la protection civile (2010) ; expert de la CECI dans l’élaboration de la stratégie de communication de la politique nationale du genre au Mali (2010) ; initiatrice en 2007 du projet « Jusqu’au Bout » ; coordinatrice de la foire régionale du développement, FRD-Afrique de l’Ouest francophone (en 2006), organisée par la Banque mondiale ; organisatrice en chef en 2006 de la conférence sur le Genre, la paix et la sécurité en Afrique : « capitaliser 10 ans d’expérience des femmes.

Mère de quatre enfants, Mme N’Diaye est auteur d’un ouvrage intitulé « Enjeux géoéconomiques et stratégiques des parties prenantes dans la bande sahélo-saharienne », publié en 2009.

 

Daouda T. Konaté

 

Lire aussi sur  www.lechallenger.com  

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Vous pouvez bien faire la publicite de vos ministres. Mais de grace, ne mentez pas. Il n’y a pas d’universite ici a New York du nom de “Colombus University”.

Comments are closed.