Le maire de la commune urbaine de San, Sina Oumar Traoré : ” Nous avons joué un rôle très important dans la prise en charge des déplacés des zones affectées par le conflit “

0
Le maire de la commune urbaine de San, Sina Oumar Traoré
Sina Oumar Traoré

Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder le maire de la commune urbaine de San, Sina Oumar Traoré s’est prononcé sur son bilan à la tête du conseil communal, les perspectives, le rapport entre la mairie et les forces de sécurité de la ville.

l’entame, le locataire de l’Hôtel de Ville de San a précisé que le conseil communal de la commune urbaine de San, au moment de sa prise de fonction le 26 mars 2009, a placé son mandat sous le signe de l’assainissement. Cet objectif est toujours d’actualité, car la mairie s’est attaquée aux tas d’ordures qui jonchaient la ville de San, l’aménagement des caniveaux de ruissèlement et l’évacuation des déchets liquides.

Aux dires de Sina Oumar Traoré, l’assainissement doit être la priorité de tous les acteurs au développement. Car, dit-il, ce domaine permet de procurer la santé afin d’assurer une meilleure éducation aux enfants.

Parlant des perspectives, il a laissé entendre qu’après ces activités la mairie de San compte s’investir activement pour que le transfert de compétences et de ressources de l’État aux collectivités territoriales soit effectif.

Dans le domaine de la sécurité, le président du conseil communal de Santoro et Karantela a précisé que la police est sous tutelle de la mairie. À ce titre, les élus communaux se sont investis à corps et âme pour la sécurité de tous les citoyens de la cité. Il a déclaré qu’au cours de son mandat, la mairie a accompagné les forces de sécurité financièrement et matériellement afin d’endiguer le phénomène du banditisme dans le cercle de San. Ainsi, il a invité ses concitoyens à aider les hommes en uniforme à accomplir leur mission régalienne, la sécurisation des personnes et des biens. Il a rassuré que des sensibilisations continuent dans ce sens.

Pour expliquer que tous les responsables de la ville de San sont impliqués dans la sécurisation des personnes et des biens, le maire UFDP de San, Sina Oumar Traoré, dira que lui-même fait des rondes souvent pour se rendre compte du niveau de l’insécurité dans sa circonscription. Il a précisé qu’il fait cet exercice avec l’appui des différents chefs de quartier de la ville. ” Dans mes rondes nocturnes, dès que je constate des anomalies, j’appelle aussitôt le commissaire de police “, a-t-il déclaré.

Se prononçant sur la gestion de la crise du nord du pays, Sina Oumar Traoré a précisé que le conseil communal a joué un rôle très important dans l’accueil et la prise en charge des déplacés des zones affectées par le conflit. Selon lui, pendant toute la crise, la mairie a également assuré la prise en charge du contingent togolais. Parlant de son bilan à la tête de l’Hôtel de Ville, il a souligné que la mairie a creusé des étangs piscicoles dans plusieurs localités. Il s’est aussi prononcé sur la gestion des sorties de véhicule. Car, dit-il, pour créer plus de profit la mairie a décidé de confier le recouvrement des taxes de sorties à un GIE dénommé DALAN, du nom d’un quartier de San.

 

Boubacar PAITAO

PARTAGER