Mali 2012 : Modibo Sidibé dans le Mali profond, sa déclaration de candidature attendue

0
0

© koaci.com – 07/01/2012 – Sans désemparer, depuis novembre 2011, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé et ses amis sillonnent le Mali : depuis le district de Bamako aux régions administratives du Mali. Objectif, se rassurer de la victoire à l’élection présidentielle d’Avril-mai 2012.

En rencontrant pour la première fois, l’ensemble des organisations -clubs et associations- de soutient à sa candidature à la présidentielle de 2012, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, leur a fait une promesse : c’est de faire une déclaration pour apporter une réponse à l’appel à candidature qu’ils ont lancé, mais seulement après avoir fait le tour des localités du Mali profond, pour recueillir leur avis sur sa candidature. De leur côté, les nombreux clubs et associations devaient mettre en place une coordination et prouver leur capacité de mobilisation et à relever les défis. Depuis cette réunion du Samedi 19 novembre 2011 à l’hôtel El Farouk de Bamako, Modibo Sidibé sillonne le Mali à la tête d’une délégation d’amis, de parents, de camarades et collaborateurs.

 De ses fidèles compagnons Zoumana Mory Coulibaly, Farikou Camara, à son épouse Assetou Thiam, le futur candidat indépendant ne lésine sur aucun moyen humain pour se rallier les électeurs maliens, où qu’ils se trouvent. A cet effet les trois derniers mois n’ont pas été du tout repos pour le candidat et ses compagnons de tous les jours qui ont été accueillis partout en ‘’futur Président de la République’’. L’ancien Premier ministre qui a surtout occupé des hautes fonctions politico-administratives, aura beaucoup appris à la faveur de ces sorties politiques en cette période de précampagne. Son épouse ne demeure pas en reste, multipliant des visites de terrain et des rencontres avec les femmes, dans différentes communes maliennes. L’ancien Ambassadeur Farikou Camara aussi n’est pas très bien connu sur un terrain politique. Docteur en Psycho-sociologie, il a occupé de hautes fonctions au département de la Santé, alors que son mentor Modibo Sidibé y était ministre, sous le Président Alpha Oumar Konaré. Mais toute l’équipe a désormais le pied à l’étrier. Quant à Zoumana Mory Coulibaly, il semble être le plus politique de l’attelage de Modibo Sidibé. Ils ont sillonné le pays de Tombouctou à Sikasso, de Ségou à Kayes. Aucune localité n’a été épargnée par les visiteurs, qui auront appris à haranguer les foules : Ségou, Tamani, Bla, san, Dioïla, Sikasso, Yanfolila au cœur du Wassoulou, Bougouni, Sido, Tombouctou, Nioro du Sahel, Kayes, etc.

Selon des sources bien informées, la mobilisation a été massive à Nioro et à Kayes où les visiteurs ont été complètement submergés de marrée humaine. « On se cherchait finalement, je n’ai jamais vu un tel accueil populaire », nous a affirmé un membre de la délégation du candidat. A l’accueil à Kayes, on a noté la présence de El Hadj Hamet Niang un doyen et notable de Kayes. A Nioro du Sahel, la visite a été rehaussée par l’accueil que le Chérif a réservé chez lui à Modibo Sidibé, en lui faisant des bénédictions. Au cours de ce périple, le futur candidat s’est identifié aux populations rurales en s’asseyant avec les vieux sur des nattes et des peaux de bœufs, en priant avec tous dans les mosquées. Il s’est efforcé le plus possible pour se donner l’image du Faso Denyuma que lui attribuent certains de ses clubs de soutiens, descendant dans le Mali profond pour se mettre à l’écoute du Mali réel dans les villages les plus reculés. L’ancien Premier ministre et son attelage sont dans la dernière ligne droite de sa déclaration de candidature qui interviendra en ce mois de Janvier, selon nos informations.

Modibo Sidibé a déjà rendu visite aux familles fondatrices de Bamako, comme le font d’habitude, les principaux candidats à l’élection présidentielle, leur disant ses intentions d’aller à la conquête de la présidence de la République. Il a également rendu visite au président du Haut Conseil islamique pour lui dévoiler son projet de candidature, avant de rencontrer l’ensemble des clubs et associations de soutien à sa candidature, le 19 novembre dernier.

Par Ib, KOACI.COM BAMAKO; copyright © koaci.com

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.