Mali d’hier : Dakar accueille le président Moussa Traoré pour sa première sortie

10

L’édition du 19 avril 1969 de L’Essor titrait sur la première visite à l’extérieur du président Moussa Traoré, depuis le coup d’Etat qui l’a porté à la tête du pays le 19 novembre 1968. « Première rencontre entre Senghor et Moussa Traoré, une initiative qui renforcera les relations bilatérales entre le Mali et le Sénégal », affichait le quotidien national en manchette. Publié sous la direction du Comité militaire de libération nationale (CMLN), L’Essor devenu « La voix du peuple » après le changement de régime, faisait un compte rendu de la visite d’une journée du nouveau chef d’Etat à Dakar.

« Le chef de l’Etat malien a eu l’initiative heureuse de cette rencontre qui marque non seulement son désir ardent de mieux faire comprendre les causes profondes des événements du 19 novembre 1968, mais aussi sa ferme volonté de trouver un terrain d’entente et de collaboration fructueuse avec ses voisins immédiats de l’Organisation des Etats riverains du fleuve Sénégal (OERS) », écrivait l’envoyé du journal, Amadou Gagny Kanté.

Avant de s’envoler pour Dakar, le président Moussa Traoré avait expliqué que ses entretiens avec son homologue sénégalais « porteront sur les problèmes communs à nos deux pays, ainsi que sur ceux relatifs à l’Afrique et au monde ».

Parti de Bamako le 18 avril à 8 heures, le lieutenant Moussa Traoré était de retour dans la soirée vers 20h30. Le président Traoré était accompagné des lieutenants Filifing Sissoko, Mamadou Sanogo, Tiécoro Bagayogo, tous membres du Comité militaire de libération nationale. La délégation comprenait aussi Mamadou Aw, ministre du Plan, de l’Equipement et de l’Industrie et Sory Coulibaly, ministre délégué à la présidence du CMLN.

Le président Moussa Traoré et sa délégation ont été accueillis à leur descente d’avion par le président de la République du Sénégal Léopold Sédar Senghor, entouré du président de l’Assemblée nationale, du président du Conseil économique et social, des membres du gouvernement et du doyen du corps diplomatique.

Assistés de leurs collaborateurs, les deux hommes d’Etat ont tenu, en fin de matinée, une séance de travail au palais présidentiel sénégalais. D’après le communiqué conjoint publié à l’issue de la visite, les deux chefs d’Etat ont eu « un échange de vues sur les problèmes africains et internationaux dans une atmosphère extrêmement franche et fraternelle ».

Les présidents Moussa Traoré et Léopold Sédar Senghor ont constaté, avec satisfaction, l’excellence des relations entre les deux pays et ont décidé de tout mettre en œuvre pour le renforcement de leurs liens de coopération. « Ils ont réaffirmé leur attachement à l’OERS et ont décidé de conjuguer leurs efforts pour la consolidation de cette organisation, un des instruments essentiels de la réalisation rapide des objectifs de développement que se sont assignés les 4 Etats frères de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal », souligne le communiqué conjoint.

Près de 50 ans après, l’OERS, devenue aujourd’hui l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), continue d’être un instrument d’intégration sous-régional ayant à son actif de nombreuses infrastructures de développement.

B. TOURE

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. SAMBOU ABARIKAH ! Dôoni nbô ala. Le Tienan Coulibaly Ministre des finances de Moussa ne serait pas Tiéman Hubert Coulibaly. Il est même plus âgé que le papa de ce Tiéman qui est Moussa Balla Coulibaly. 😃 😃 😀 😀 😄 😄 😀 😀 😬 😬 😀 😀

    Je savais que la plupart des acteurs des mouvements démocratiques de 91 qui sont sortis bredouille du partage des dividendes sont aveuglés par l’aigreur mais je ne savais pas que vous aviez aussi des trous de mémoire ! 😀 😀 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    • @yugubané.I hakili siki: je parle de Tiènan COULIBALY ministre dans la transition CMD et ancien directeur de la CMDT (ancien du Lycée Prosper KAMARA et sortant de l’Université de Laval (Canada): il fut le dernier ministre des finances sous GMT.Je sais de quoi je parle…

      • SAMBOU, le Tiénan Coulibaly que je voyai dans le gouvernement de Cheikh Modibo n’était pas non plus celui de Moussa.

    • Ce sont des publicités que nos journaleux nous parachutent CES Temps ci OU quoi. 😆 1 poir GMT le dictateur sur et 2 nos pseudo-democrates vampires aigris qui continuent a Nous sucer le sang 😆 😆 😆 .

  2. Vs n’allez pas essayer de ns faire avaler que c’est Moussa qui est l’initiataire de cette organisation ô combien salutaire pour les populations de la zone? Quelque soit vos démarches pour donner du sang nouveau à cet ancien régime, vous ne parviendrez pas à faire oublier aux maliens le fait que Moussa n’est qu’un dictateur qui a sur les mains et ses multiples grands boubous, du sang des valeurs réelles de l’armée malienne.Vs ne parviendrez pas à le ressuciter même si vous vous appuyez sur une société malienne actuelle pourries jusque dans ses entrailles.Pauvre Mali géré par cette équipe d’imcompétents, de jouisseurs et d’escrocs. Cette équipe brille par sa petitesse

    • @Tignè. Etant aussi un acteur du mouvement démocratique, je me permets de vous faire la remarque qu’il n’est mentionné nulle part dans l’article que c’est lui GMT qui est l’instigateur de l’O.M.V.S.Quant à l’idée de “ressusciter” GMT, c’est déjà chose faite à travers tous ses anciens ministres qui sont entrain de vous gouverner encore: Les 1ier ministres Modibo KEITA-AG Hamani-Diango CISSOKO-Mariama K.SIDIBE -le ministre Tiénan COULIBALY de même que le président Alpha Oumar KONARE lui-même ont tous été des ministres de GMT il y a plus de 20 ans!Pour terminer, je conclurai que malgré le “sang” du peuple qui est sur sa “main”, GMT reste plus patriote que beaucoup de ces soi-disant démocrates qui sont en réalité des milliardaires de la 3ieme république née d’un soulèvement volé à notre peuple.

      • Sambou, Moussa est tres probablement l’homme le PLUS HONNETE QUI A GOUVERNE’ LE MALI!!!! Il y a certes eu des violations des droits de l’Homme sous son regime. Je ne perdrai jamais de vue les victimes MAIS N’AYONS JAMAIS PEUR DE RECONNAITRE L’HONNETETE’ DU GMT!!!!!

        • Moussa n’est pas seulement un honnête Leader, j’ai même entendu qu’il est devenu un Saint !! 😀 😀 😬 😀 Cela m’avait fait dire CAPI est un Saint qui s’ignore. 😃 😃 😀 😀 😃

  3. @B. TOURE. Merci pour ce rappel sur l’histoire récente du Mali car “l’avenir sort du passé” a dit un penseur. Nous avons appris qu’à l’époque les membres de l’ex-CMLN portaient tous des verres noirs que les populations bamakoises n’ont pas tardé à dénommer “Tièkoro verre”.Des prototypes de ces lunettes sont visibles sur les yeux de certains membres du comité debout sur la photo….

Comments are closed.